AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 tristan⎟i was young when i left home...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

bad blood - we live here

avatar

◆ Manuscrits : 45
◆ Arrivé(e) le : 10/08/2017
◆ Âge : 35 ans
◆ Points : 67
◆ Avatar : Boyd Holbrook


Sujet: tristan⎟i was young when i left home...Jeu 10 Aoû - 18:04

tristan sebastian collins

◆ ...and i never wrote a letter to my home ◆



◆ 23/05/1981 - 35 ans.
◆ En ville depuis mars de cette année, il revient après 17 ans loin de la maison qui l'a vu naître.
◆ Américain.
◆ Jamais bien riche, jamais sans le sous, il nourrit les statistiques des sans emplois, des ratés, des criminels.
◆ Célibataire
◆ hétérosexuel
◆ Bad Blood
◆ Boyd Holbrook

entre les lignes

L'affaire : Il y a des choses que l'on ne peut guère ignorer. Il y a des choses que l'on surveille du coin de l'oeil, incapable de s'y intéresser vraiment, incapable de l'oublier non plus. Il y a cette lumière au fond du cerveau, qui fore lentement dans les tréfonds de la mémoire. Et il y a un visage qui ressort, qui allume une étincelle, qui court circuite une vie et force à faire demi-tour. Le moins que l'on puisse dire, c'est que Tristan n'a pas réfléchi, Amber a surgit sur l'écran de la télévision, il a tout laissé en plan, il a pris sa moto et il est rentré. Comme il était parti. Dire qu'il est rentré pour l'affaire serait mentir. Il est rentré pour Amber, pour son rapport à l'affaire. Mais s'il doit passer par l'affaire pour regagner la confiance de sa soeur. Il n'a pas peur. Il se dit qu'il a vu pire. Peut être a-t-il tord.  

Caractère : Il est loin l'enfant de Fairhope. Il est loin le chapardeur, le joueur, le blondinet au trop grand coeur. Il est perdu au détour d'un fossé, l'adolescent responsable, protecteur, presque mature et romantique. Il est écrasé, piétiné dans un coin le coeur rêveur qui vivait pour la tranquillité, dans la chaleur de bras tendres. Il s'est un peu perdu de vue, au fil du bitume et des ratés. Les traits se sont grossis, certaines couleurs se sont fanées, les reflexes se sont exagérés. Le gris, autrefois terrain d'exception dans lequel s'exprimait sont refus de l'autorité, a tout balayé. Plutôt qu'une véritable personnalité, c'est une liste de règle qu'il a choisis de respecter. Tout ceci pour engrener ce qu'il pense être une malédiction : son extraordinaire habilité à faire de mauvais choix. Il s'applique donc à ne jamais toucher à la marchandise, ne jamais dire quoique ce soit à la police - en se cachant derrière une forte personnalité de petite merde bornée et provocatrice - et a être disponible jours et nuits pour ceux qu'il considère comme sa famille. Dès qu'il sort de ces règles il oscille. Imprévisible, lui même est incapable de dire comment il pourrait réagir. De drôle à cassant ou même encore violent il n'y a qu'un tour de sang dans ses veines. Il ne sait jamais jusqu'ou il ira. Il le sait, il a quelque chose en lui qui ne lui appartient plus tout à fait, une matière brute qui reprend le contrôle en cas de besoin et qui remplace à mesure le petit garçon qu'il a été.

À savoir : Il ne se sépare plus de sa veste en cuir, tannée par la route, qui marque son appartenance à un groupe.⎟Il fume beaucoup trop, des roulées qu'il prépare trop chargée et qu'il consomme souvent sans filtre.⎟Il a la main guère plus douce sur l'alcool, mais ça fait un moment qu'il n'a pas été réellement saoul, il sait garder l'esprit clair quand il en a besoin.⎟Il a toujours un revolver à sa ceinture, un couteau dans sa chaussure et un poing américain dans la poche de sa veste. Il aime pas particulièrement s'en servir, mais c'est devenu comme un filet de sécurité.⎟Malgré son casier judiciaire et tout ce que l'on peut dire de mauvais sur lui, il pense être quelqu'un de bien et s'efforce à vivre suivant un code de valeur précis.⎟Il bloque toujours lorsqu'il se retrouve face à un enfant, il a toujours essayer d'éloigner de la rue ceux qu'il croisait sur son chemin.⎟Il n'est pas si tatoué que ça, il a trois tatouage, tous facilement dissimulable, qui sont extrêmement important pour lui.⎟Le premier est une date, à l'intérieur de son bras, il n'en dit jamais rien, mais il n'est pas du de compter qu'il avait seize ans à l'époque.⎟Le second ne se finira peut être jamais, des petits bâtons dressés droits, les uns à côté des autres, sur son poignet, généralement sous un épais bracelet de cuir, représente toutes les erreurs qu'il a pu faire. ⎟Le troisième, dans son dos, symbole de ses frères qu'il porte fièrement comme un bras d'honneur à ceux qui voudrait en savoir plus et ne lui arracheront rien.



derrière l'écran

Pseudo : T.S. - Margaux
Âge : 24 ans
Déjà un compte ici ? : Nope
Code du règlement : OK by Tobias ? (je panique toujours à ce genre de question, allez savoir arrow)
Où avez-vous connu le forum ? : Par la trop cool fonda  brille il y a très très longtemps  arrow et comme aujourd'hui il fallait que je fasses un truc important, bien voilà  panda
Un commentaire ? : Ca fait un moment que j'ai pas rp, je me sens rouillé, rouillé, rouillé  pen2

© potterbird
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

bad blood - we live here

avatar

◆ Manuscrits : 45
◆ Arrivé(e) le : 10/08/2017
◆ Âge : 35 ans
◆ Points : 67
◆ Avatar : Boyd Holbrook


Sujet: Re: tristan⎟i was young when i left home...Jeu 10 Aoû - 18:05

once upon a book

◆... and I been all a' ramblin' 'round ◆



La télévision n'était qu'un arrière plan. Machine destinée à la distraction allumée dans l'unique but de masquer le silence. Personne dans le bar ne la regardait vraiment. Le silence n'était d'ailleurs pas monnaie courante ici, et la pauvre télévision se voyait même privée de son principal attrait aux heures phares. Tristan n'y faisait pas attention. Seul le contenu de son verre l'intéressait réellement, ou encore le tabac étalé sur la table qui lui servirait à rouler sa prochaine pause, et pour finir la barmaid qui lui avait montré tout son intérêt un peu plus tôt. C'est d'ailleurs en regardant vers elle qu'il capta l'image à l'écran. Son regard dévia instantanément de sa cible et se fixa sur la machine. Il se leva sans souplesse, verre à la main, oubliant son tabac étalé, il rejoignit le bar et souffla « mets le son s’te plait ? ». Il ne fit pas attention au grognement de la barmaid. Il ne fit d’ailleurs plus attention à la barmaid à partir du moment ou son regard avait accroché les traits de la petite blonde à l’écran. Il écouta distraitement le sujet des nouvelles, bien plus fasciné par les traits vieillis de sa soeur. Elles étaient loin ses joues d’adolescente de quatorze ans.

Sans plus réfléchir, il posa un  billet sur le bar, ne finit pas son verre, récupéra son paquet de tabac étalé sur la table et sortit du bar. Il enfourcha sa moto et partit.

Il préviendrait les autres plus tard. Surement.

La route était longue jusqu’à Fairhope, une grosse journée s’il ne faisait pas de pause. Il fit craquer son dos; il aurait peut être besoin de s’arrêter; il arriverait demain. Le bitume ne lui faisait plus peur maintenant, il en avait bouffé des kilomètres depuis ces dix huit ans, lui qui n’avait jamais quitté sa petite ville natale avant ça. Lancé à cent cinquante kilomètres heure sur l’autoroute, il ne voyait plus rien d’autre que des flash de paysage défilant dans le coin de ses yeux et les voitures devant. Il n’entendait plus rien que le bitume sous ses roues et le bruit du moteur. Il ne sentait rien d’autre que le vent sur ses vêtements et son col de cuir frappant sa joue. Ca lui allait, ça lui permettait de penser sans trop réfléchir. C’était un bon statu quo.

Tristan n’avait jamais été réputé pour être quelqu’un de réfléchit. C’était un fonceur. En cela il avait trouvé son équilibre sur le dos de sa moto. Il avait sa liberté, la vitesse, un sens du devoir et du travail bien fait. Il avait l’amitié, un semblant de famille avec laquelle exercer sa loyauté sans faille. Ca n’avait pas toujours été le cas. Il le savait. Il avait les cicatrices pour le prouver. Il y avait des erreurs qui ne pardonnent pas à l’âme.

Il était parti de chez lui trop tôt, ou trop tard, il ne savait pas. Mais le timing lui avait déplu. Peut être aurait-il du arrêter de s’acharner lorsque les mots « C’est fait. C’est fini. » avaient déchiré ses oreilles. Mais son coeur avait mis plus de temps à s’effondrer, à comprendre l’étendu de ses rêves déçus par de si faibles mots. Il aurait du partir à ce moment là. Ca aurait été plus simple. Il n’aurait pas eu à supporter la tempête rousse plus longtemps. Il n’aurait pas eu à subir le manque et avec lui, les prémisses de la colère sourde et violente. Il n’aurait pas eu à subir l’impuissance, l’impression de n’être rien qu’une erreur. Encore et encore. Il n’était pas parti. La faute à une douceur blonde de douze ans qui l’avait serré dans ses bras lorsqu’elle avait cru le voir triste. Triste il l’était, et rien, pas même les câlins d’une soeur ne pouvait le consoler. Mais si les espoirs de paternité était mort, il était toujours un grand frère, et il n’avait pas pu lui faire ça. Il aurait du. Parce qu’une fois commencé, les erreurs n’avaient pas eu de fin, et lorsqu’on a perdu la foi, on les enchaîne. Lorsqu’il est parti, il était presque trop tard. Un peu plus longtemps et il les aurait tous déçu de toute façon. Ou pire.

On est naïf lorsqu’on a dix huit ans et que l’on est jamais sorti de sa petite ville. Même les chansons les plus tristes invitent à la Nouvelle Orléans tout en prévenant de ses péchés. Mais qui écoute les mises en garde à cet âge là ? La ville invite à la richesse, à l’espoir de la trouver en tout cas. Il était loin de penser que des gamins dans son genre il y en aurait par dizaine. Et que pour chaque adolescent pas droit dans ses bottes en recherche d’un avenir facile il y avait autant d’adulte pour profiter de la situation.

Les erreurs il voulaient croire qu’ils les avaient toutes faites. Il en avait les souvenirs, les cauchemars parfois, mais aussi les rêves. Il en avait les marques, qu’elles soient indélébiles sur sa peau, ou dans son dossier aux postes de police. Il y avait quelques réussites aussi, un gamin croisé là, qu’il avait convaincu d’aller chercher un avenir meilleur. Il y avait quelques filles, qui l’avaient touchées plus que d’autres et qui lui avait fait oublier certains maux, le temps de quelques étreintes du moins. Et puis il y avait ceux qu’il avait pas su sauver, dont il avait lu le nom dans la colonne faits divers du journal. Ce n’était pas à lui de les sauver, et pourtant, après temps d’erreur, il avait toujours eu le coeur trop tendre, toujours tourné vers les plus jeunes. C’était con. On ne s’attachait pas à la Nouvelle Orléans. Ca ne finissait jamais bien. En réalité ça se finissait souvent en prison.

Dans quatre heures, il sera à Fairhope. Il se demandait s’il avait pris la bonne décision. Il se rappelait qu’il n’avait pas réellement pris de décision. Il avait pris sa moto, et il avait continuer à rouler. Maintenant qu’il était là, il n’avait qu’à aller jusqu’au bout. Là bas, il ne savait pas ce qui l’attendait. Mais pour être honnête l’avait-il un jour su ? Il avait toujours contempler son présent avec une moue sceptique. Ou est-ce que ça le mènerait ? Il ne faisait pas de plan. Il faisait seulement attention. Parce qu’il ne savait rien de son avenir. Mais il se souvenait de tout son passé.

Il se souvenait des rires, comme des pleurs. Il se souvenait des planques pourries, des cellules froides et surpeuplées, des motels miteux, comme des chambres confortables. Il se souvenait des moments de pauvreté comme ceux de richesse. Il se souvenait des endroits dont on l’avait chassé, comme de ceux ou il avait été accueilli. Il se souvenait des coups, des entailles, comme des caresses. Il se souvenait de tout le monde. De leur voix, de leurs odeurs, de leur regard. Quand il disait à une fille qu’il ne se souvenait pas d’elle, il mentait. Lorsqu’il disait à un policier qu’il ignorait de quoi il s’agissait, il tordait la vérité. Qu’est-ce qu’un idiot avec une bonne mémoire ? Un insomniaque. Le noir amenant toujours les souvenirs, avec ces peurs comme ces espoirs.

En passant le panneau de Fairhope il s’était soudainement sentit lourd. Tout lui pesait. Peut être était-ce les longues heures de route, ou peut être que pour la première fois depuis longtemps il avait peur. Il roula jusqu’à sa maison de famille et resta à l’extérieur. Il regarda un moment, silencieux et calme, assis sur le dos de sa moto. Lorsqu’il cru croiser le regard de son père il sursauta et démarra en trombe. Il chercha l’adresse de sa soeur, et après avoir vainement arrangé l’état de ses cheveux, il retira sa veste en cuir. Il ne se souvenait plus de la dernière fois ou il l’avait retiré autrement que pour dormir. Il enfila un t-shirt propre ne voulant pas sentir les deux jours de route et enferma ce qu’il portait habituellement d’armes en sécurité dans sa moto. A chaque objet qu’il retirait il se sentait un peu plus lourd. Il s’arma d’un sourire et se permit même un rire pour refaire tomber sa propre tension. Il frappa à la porte sans réfléchir. En croisant son regard, il sourit, souffla un doux « Hi ».

Et juste comme ça, aussi bêtement et rapidement qu’il avait disparu, il était de retour. Et il pensait que dix sept années d’absence avait tout effacé. Il fallait dire que ça avait effacé bien des choses en lui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

bad blood - génie de la cb

avatar

◆ Manuscrits : 2002
◆ Arrivé(e) le : 13/11/2016
◆ Âge : 46 ans
◆ Métier : ancien médecin légiste
◆ Points : 1662
◆ DC : Emily
◆ Avatar : Jon Hamm


Sujet: Re: tristan⎟i was young when i left home...Jeu 10 Aoû - 18:16

Bienvenue ! stach

Bon courage pour remplir cette fiche. hehe2 Et bons rps parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t884-seth-coleman#28384

bad blood - we live here

avatar

◆ Manuscrits : 45
◆ Arrivé(e) le : 10/08/2017
◆ Âge : 35 ans
◆ Points : 67
◆ Avatar : Boyd Holbrook


Sujet: Re: tristan⎟i was young when i left home...Jeu 10 Aoû - 20:45

Merci, merci brille uu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

bad blood - we live here

avatar

◆ Manuscrits : 1587
◆ Arrivé(e) le : 13/11/2016
◆ Âge : 28 ans
◆ Assoc. des Victimes : Membre
◆ Métier : Professeure des écoles (5th grade)
◆ Points : 1620
◆ DC : Toni C. Michele, Caroline R. Walker
◆ Avatar : Margot Robbie


Sujet: Re: tristan⎟i was young when i left home...Jeu 10 Aoû - 21:15

Bienvenue Tristan ! Bon courage pour ta fin de rédaction uu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t885-amelia-j-williams-diamond-heart#28183 https://scarjohnsson.tumblr.com/

bad blood - we live here

avatar

◆ Manuscrits : 45
◆ Arrivé(e) le : 10/08/2017
◆ Âge : 35 ans
◆ Points : 67
◆ Avatar : Boyd Holbrook


Sujet: Re: tristan⎟i was young when i left home...Jeu 10 Aoû - 21:47

Merci Amelia brille Tes deux comptes sont magnifiques gnark heart2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

◆ Manuscrits : 4573
◆ Arrivé(e) le : 05/08/2015
◆ Âge : 24
◆ Assoc. des Victimes : Membre
◆ Métier : Elève policière
◆ Points : 1060
◆ DC : Aiden, James, Sean, Charlie, Nathan
◆ Avatar : Willa Holland


Sujet: Re: tristan⎟i was young when i left home...Jeu 10 Aoû - 21:55

Bienvenue par ici ! :luv: :luv:
Je connais quelqu'un qui va être ravi de voir débarquer Tristan ! brille

Bon courage pour la rédaction de ta fiche chef

_________________

screaming at the ones we love
like we forget who we can trust
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t248-whirlwind

bad blood - we live here

avatar

◆ Manuscrits : 66
◆ Arrivé(e) le : 21/05/2017
◆ Âge : 37 ans
◆ Métier : ancien tatoueur récemment sorti de prison, officiellement sans emploi
◆ Points : 106
◆ DC : après dix on arrête de compter non ?
◆ Avatar : Charlie Hunnam


Sujet: Re: tristan⎟i was young when i left home...Jeu 10 Aoû - 22:40

je savais pas si je devais sortir Eva ou Simon donc j'ai sorti Simon arrow
bref bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche, tu as choisi un bon personnage brille brille brille brille
bon courage pour ta fiche chef

_________________
"When I hold The warmth of your body There is nobody That I'd rather hold, Shattered and cold, The tip of your tongue, The top of your lungs, Is making me crazy..."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t1015-o-been-trying-hard-not-to-get-into-trouble-but-i-got-a-war-in-my-mind

bad blood - we live here

avatar

◆ Manuscrits : 56
◆ Arrivé(e) le : 21/05/2017
◆ Âge : 31 ans
◆ Métier : Avocate, elle a ouvert son cabinet peu de temps après le début des meurtres
◆ Points : 86
◆ DC : ...on ne juge pas
◆ Avatar : Teresa Palmer


Sujet: Re: tristan⎟i was young when i left home...Jeu 10 Aoû - 22:41

brille brille brille brille brille brille brille
Déjà le fait que le scénario soit pris ça m'a tué bul
En plus, en commençant à lire j'étais en mode "ugh en plus il écrit bien" :wow:

And then bigcoeur bigcoeur bigcoeur
Tu peux pas savoir à quel point je me réjouis là chef

Viens là que je te fasse mille calins et que je t'accueille comme il se doit dans notre joli bordel heart heart

N'hésite pas si tu as des questions sur le contexte ou le perso, tu sais où me trouver cloud cloud En attendant, bienvenue à la maison coeur :aw: party

_________________
+without you+
Boy you're so dope, your love is deadly. Tell me life is beautiful, They all think I have it all. I've nothing without you. All my dreams and all the lights mean nothing without you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t1016-amber-o-high-by-the-beach#34877

bad blood - we live here

avatar

◆ Manuscrits : 45
◆ Arrivé(e) le : 10/08/2017
◆ Âge : 35 ans
◆ Points : 67
◆ Avatar : Boyd Holbrook


Sujet: Re: tristan⎟i was young when i left home...Jeu 10 Aoû - 22:49

Willow - Merci brille tu as choisis de biens chouettes avatars et personnages :wow:

Simon - aaaaaah, donc tu fais donc et le méchant beau-frère and the flaming red head who destroy my heart ? feels (je te félicite pas sad) (ou alors si au contraire edgy hehe1)

Amber - brille uu bigcoeur heart2 heart coeur je passes régulièrement (tous les 6 mois ahah) voir les scénarios et jusque là, y avait rien qui m'avait emballé, mais là t'as tout sorti, Boyd, le prénom, et puis tout le reste, j'ai pas pu résister bigcoeur
Ca fait plusieurs mois que j'ai rien écris, alors j'espère que je vais me dérouiller vite gnark
Et si tu as avancé depuis que tu as écris le scénario et que tu veux rajouter des trucs n'hésite pas ordi2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

◆ Manuscrits : 3878
◆ Arrivé(e) le : 03/09/2015
◆ Âge : 28 ans
◆ Métier : Lieutenant de police
◆ Points : 4150
◆ DC : Sacha
◆ Avatar : Kate Mara


Sujet: Re: tristan⎟i was young when i left home...Ven 11 Aoû - 13:30

Bienvenue par ici :)

_________________


Shandra O. SarmoiseLieutenant de Police
Je suis ici depuis mon enfance, et je vois bien que ma ville autrefois calme, n'est plus le même havre de paix qu'autrefois. La faute à ce poète de malheur. Serais-je celle qui réussira à lui mettre la main dessus ? Je ne sais pas, mais j'ai déjà passé trois ans de ma vie à lui courir après, je suis prête à faire encore bien plus même si cela doit me ronger jusqu'à l'os.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t299-shandra-olivia-sarmoise-is-here

bad blood - we live here

avatar

◆ Manuscrits : 45
◆ Arrivé(e) le : 10/08/2017
◆ Âge : 35 ans
◆ Points : 67
◆ Avatar : Boyd Holbrook


Sujet: Re: tristan⎟i was young when i left home...Ven 11 Aoû - 19:14

merci brille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

fonda - lost in the fire

avatar

◆ Manuscrits : 6490
◆ Arrivé(e) le : 15/03/2015
◆ Âge : 32 ans
◆ Décédé le : 3 Mars 2016, suite à une altercation avec les forces de police
◆ Métier : ancien biographe et parolier puis secrétaire
◆ Points : 720
◆ DC : Adam,Pete,Micha & Tutur
◆ Avatar : Tree Pace


Sujet: Re: tristan⎟i was young when i left home...Ven 11 Aoû - 22:44

brille brille brille C'est franchement parfait je ne pouvais pas rêver mieux :wow: :wow: Tu as cerné le personnage et tu te l'ai vraiment approprié, et en plus c'est bien écrit et agréable à lire - mais ça je m'y attendais déjà :aw: :aw:
Merci à toi d'avoir choisi le scénario, et bienvenue officiellement parmi nous beer cloud coeur yiii


congratulations !



Félicitations, te voilà officiellement validé(e) ! Tu vas donc pouvoir déambuler dans les rues de la ville comme bon te semble. Sauf si tu crains de tomber sur une plume particulièrement... Inspirée.

Mais puisque tu respires encore, il est temps de t'occuper de toute la paperasse un peu ennuyeuse auprès des autorités locales. Ainsi, tu peux commencer par recenser ton métier avant de te trouver un logement.

Tu peux ensuite ouvrir ton répertoire afin de créer des liens avec les autres personnages ou poster dans les demandes de rp pour te trouver un premier partenaire de jeu.

Si tu as été validé(e) avant le 15 du mois en cours, sache qu'il faudra également songer à te recenser pour ce mois-ci.

Dans tous les cas, le staff reste à ta disposition pour la moindre question et te souhaite de passer d'agréables moments sur le forum.

N'oublie pas de rester sur tes gardes... Sait-on jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t83-i-slithered-here-from-eden http://potterbird.livejournal.com

bad blood - we live here

avatar

◆ Manuscrits : 45
◆ Arrivé(e) le : 10/08/2017
◆ Âge : 35 ans
◆ Points : 67
◆ Avatar : Boyd Holbrook


Sujet: Re: tristan⎟i was young when i left home...Ven 11 Aoû - 22:48

bigcoeur bigcoeur bigcoeur bigcoeur

ton scénario était parfait, c'pour ça bigcoeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

bad blood - we live here

avatar

◆ Manuscrits : 439
◆ Arrivé(e) le : 15/02/2017
◆ Âge : 34 ans
◆ Métier : Journaliste pour le Fairhope Tribune (aux bords du licenciement)
◆ Points : 192
◆ DC : n/a
◆ Avatar : Ben Barnes


Sujet: Re: tristan⎟i was young when i left home...Lun 14 Aoû - 23:55

Bienvenue sur le forum Tristan brille

_________________

LIABILITY
They say, "You're a little much for me, you're a liability, you're a little much for me". So they pull back, make other plans, I understand, I'm a liability. Get you wild, make you leave.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t945-oscar-gold-jewelry-shining-so-bright-strawberry-champagne-on-ice#31276

bad blood - we live here

avatar

◆ Manuscrits : 208
◆ Arrivé(e) le : 31/10/2016
◆ Âge : 30 ans
◆ Assoc. des Victimes : simple membre, et même pas par bonté d'âme.
◆ Métier : boulangère douée et impliquée, fouineuse à ses heures perdues, ancienne journaliste radio déchue.
◆ Points : 255
◆ Avatar : Jenna Coleman


Sujet: Re: tristan⎟i was young when i left home...Jeu 17 Aoû - 18:18

Bienvenue brille brille
Pardonne-moi, je suis très en retard, mais ta plume est très chouette ! Félicitations pour ta validation :luv:

_________________

f e a r  makes compagnons of us all
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t879-alba-the-path-to-heaven-runs-through-miles-of-clouded-hell
 

tristan⎟i was young when i left home...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Adhésions a la Home Fleet
» [FINI] Left 4 Dead 2 - Soirée succés en mode versus
» Le playstation Home
» GFX-Home : Votre nouvelle communauté graphiste
» [série] Left 4 Dead

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: get ourselves back home :: manuscrits :: romans publiés-