AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 I feel it un my bones / Enough to make my system blows

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

newbie - i just got here

avatar

◆ Manuscrits : 5
◆ Arrivé(e) le : 16/12/2017
◆ Âge : 33 ans
◆ Métier : Serveuse dans un café artistique
◆ Points : 0
◆ Avatar : Natalie Dormer


Sujet: I feel it un my bones / Enough to make my system blowsSam 16 Déc - 22:05

Hope BOWMAN

◆ Now these days
Heresy dries my veins
I saw Nemesis smile back at me
Now heresey might be a new fate ◆



◆ 05/08/83 - 33 ans
◆ En ville depuis deux ans
◆ Irlandaise
◆ Serveuse dans un café artistique
◆ Célibataire
◆ Pansexuelle
◆ Overjoyed
◆ Natalie Dormer

Entre les lignes

L'affaire :
Jamais Hope n'aurait un jour pensé s'installer dans cette petite ville banale des Etats-Unis qu'est Fairhope. Mais, cela, c'était avant qu'elle ne commence à y travailler, à y faire des rencontres... Et, surtout, avant que cela ne se produise. Pour dire toute la vérité, Hope n'avait attaché un intérêt très limité au sujet du « Poète de Fairhope », ce tueur en série dont on entendait parler partout en ville. De son point de vue, il ne s'agissait là que d'un fait divers comme un autre, sensé alimenter les ragots et attirer l'œil des passants au moment d'acheter leur journal hebdomadaire.
Mais ça, c'était avant que cela ne lui arrive...
La jeune femme se rappelle comme de la veille de ce qui s'est passé, cette nuit du 5 au 6 août 2013, alors qu'elle sortait du bar-restaurant dans lequel elle travaillait jusqu'alors, pour rentrer chez elle après avoir fêté son anniversaire au cours d'une soirée bien arrosée.
Ou, plus exactement, elle se rappelle de la terreur, des ombres, et de la douleur fulgurante qui lui avait traversé la tempe, la plongeant dans le néant pendant presque deux jours. Ce n'est que 48h après les faits que Hope se réveilla, perdue, dans une chambre d’hôpital, amnésique à cause du choc et du traumatisme qui lui avaient été infligés. Et ce n'est que plus tard encore, alors qu'elle avalait une soupe insipide dans la chambre qu'elle occupait en attendant de pouvoir sortir, que la voix-off qui émanait du minuscule écran-télé suspendu au mur nu attira son regard. Et c'est ainsi que Hope comprit.
Le Poète de Fairhope venait de frapper à nouveau, de faire une nouvelle victime. Et cette victime, c'était elle.
Il lui fallut un moment pour digérer le choc que lui procurait cette sombre réalité, et un autre, encore plus long, pour qu'elle comprenne que son agresseur la croyait morte. Ce n'est qu'après ce constat que Hope sentit la haine s'immiscer en elle, lui pourrir l'esprit, émaner d'elle par tous les pores de sa peau. Le Poète lui avait tout pris : son honneur, sa liberté, sa sécurité, ses souvenirs, et presque la vie. Et elle, en échange, n'avait le droit qu'à une misérable cicatrice en forme de croix sur la tempe.
C'était injuste. À en vomir.
Alors, la jeune femme décida d'agir. Elle ne laisserait pas ce crime impuni, ni aucun autre. Elle était prête à retrouver le Poète et à faire justice par elle même. Elle était prête à se venger.
La jeune femme ne parla jamais de ce qui lui était véritablement arrivé cette nuit là, n'ayant suffisamment confiance en personne, voyant dans toutes ses relations un potentiel tueur en série.
Depuis ce jour, Hope n'a plus quitté la ville. Elle y est désormais installée depuis deux ans, mais, malgré tout le mépris qu'elle éprouve à l'égard de Fairhope, s'avère déterminée à y rester toute sa vie, si c'est là le temps dont elle aura besoin pour coincer le Poète.

Caractère :
Hope est une personne authentique comme on n'en trouve plus assez aujourd'hui. Indépendante et débrouillarde, elle n'a jamais eu besoin de personne pour s'en sortir dans la vie, et n'a jamais ressenti non plus le besoin de s'entourer pour trouver sa place, ce qui fait d'elle une personne assez solitaire.
Hope est également une personne courageuse, qui n'a pas froid aux yeux et n'hésite pas à prendre des risques ou partir à l'aventure. La jeune femme fait partie des rares individus qui recherchent le changement plutôt de le fuir ; et elle ne recule devant aucun obstacle avant de parvenir à l'objectif qu'elle s'est fixée, ce qui lui vaut souvent d'être caractérisée comme étant «têtue comme une mule». Ses côtés borné, déterminé, et un peu tête brûlé lui confèrent également un aspect imprudent, qui n'est pas toujours très rassurant pour ses proches.
Néanmoins, ces traits de caractère ne l'empêchent pas d'être d'une grande maturité (sûrement due à son enfance mouvementée), ce qui lui permet facilement de porter de lourdes responsabilités sur ses épaules. Dotée d'une intelligence pratique redoutable, il est quasiment impossible de lui mettre des bâtons dans les roues sans qu'elle puisse les éviter, voire les surmonter. Très à l'écoute avec les gens qu'elle aime, Hope sait aussi se montrer compréhensive, généreuse et protectrice.    
Toutefois, en dépit de ses nombreuses qualités, Hope n'en a pas moins quelques défauts, comme tout être humain qui se respecte... Impulsive et franche, la jeune femme a malheureusement tendance à penser qu'il n'y a qu'à prôner la sincérité pour pouvoir dire les choses aux gens sans se préoccuper de la forme, ce qui la fait parfois cruellement manquer de tact. Un peu lunatique, il suffit que Hope se dispute avec quelqu'un dans l'un de ses mauvais jour pour qu'elle le prenne en grippe, et ce généralement pendant un bon moment – Hope ayant en effet la rancune tenace, et un orgueil assez prononcé qui l'empêche trop souvent de reconnaître ses torts. D'un naturel assez sanguin, elle s'arrangera toujours pour faire payer au centuple ceux qui auraient un jour la mauvaise idée de se mettre en travers de son chemin... Parfois insolente et agressive, elle ne respecte que les personnes qui en valent la peine à ses yeux, et s'enflamme parfois un peu trop rapidement, sans toujours peser ses paroles. Dotée d'un esprit contradictoire et anti-conformiste plutôt agaçant, Hope éprouve de réels soucis à respecter l'autorité : il est souvent contre-productif de lui donner des ordres ou de lui dicter telle attitude à avoir, sous peine de la voir agir de façon opposée à nos attentes...
Le cynisme et le sarcasme de la jeune Irlandaise peuvent déplaire à la plupart des gens, mais expriment surtout un certain mal-être, et une solitude parfois lourde à supporter. De plus, l'agression de la jeune femme par le Poète de Fairhope a détruit quelque chose chez elle, laissant la belle Irlandaise brisée, comme hantée par ce souvenir, et profondément torturée... Ayant toujours eu des problèmes à accorder sa confiance, elle se montre désormais méfiante envers la quasi totalité de ceux qui osent l'approcher.
Malgré tout, Hope reste un tempérament comme on n'en rencontre pas tous les jours, en plus d'une jeune femme passionnée, charismatique et intègre. Jamais elle ne trahit ses promesses, et fait toujours en sorte de respecter ses principes, quelles que soient les circonstances. Autrement dit, mieux vaut compter Hope parmi ses amis que ses ennemis...

À savoir :
Souffre de troubles de la personnalité, telles que crises d'angoisse et paranoïa aigue depuis son agression, ce dont elle n'a jamais parlé à personne + A désormais une cicatrice en forme de croix sur la tempe, et une phrase écrite par le Poète de Fairhope gravée à même la chair + Féministe convaincue + A un trèfle à quatre feuilles tatoué sur la hanche droite + Shootée à l'adrénaline + A les oreilles percées +  Parle avec une voix rauque et un accent très prononcé + Anarchiste + Ne porte quasiment que des Doc Martens + Très sportive et endurante



Derrière l'écran

Pseudo : Louise
Âge : 17 ans
Déjà un compte ici ? : Nop (ou pas encore hihi)
Code du règlement : ok by Willow
Où avez-vous connu le forum ? : En cherchant dans les méandres d'Internet  What a Face
Un commentaire ? : run

(c) potterbird
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

newbie - i just got here

avatar

◆ Manuscrits : 5
◆ Arrivé(e) le : 16/12/2017
◆ Âge : 33 ans
◆ Métier : Serveuse dans un café artistique
◆ Points : 0
◆ Avatar : Natalie Dormer


Sujet: Re: I feel it un my bones / Enough to make my system blowsSam 16 Déc - 22:09

once upon a book

◆ "Maybe life should be about more than just surviving" ◆



L'ENFANCE  

Hope est née en Irlande, le 5 août 1983. Elle y a passé son enfance et son adolescence, ce qui lui a laissé un attachement très prononcé pour ses racines culturelles.
Iris et Terence Bowman, ses parents, se sont séparés après huit ans d'une vie conjugale marquée par les disputes, les cris, et les brutalités mutuelles. Hope, qui n'avait alors que 7 ans, se retrouva donc envoyée d'un bout à l'autre du pays, tantôt chez sa mère, tantôt chez son père, forcée de supporter le mépris que chacun de ses géniteurs portait à l'autre. Iris ne tarda cependant pas à rencontrer un homme, et, quelques mois plus tard, choisit de l'épouser pour fonder une nouvelle famille avec lui, ce qui donna naissance au petit Malcolm. Dès lors, les rapports de Hope avec sa mère se firent de plus en plus ténus, jusqu'à devenir inexistants.
La jeune fille, alors âgée de 14 ans, se vit par conséquent obligée d'emménager définitivement chez son père, qui sombra dans l'alcoolisme, déçu par sa vie sentimentale. Ce fut alors à Hope de prendre en charge le foyer, les courses, et ses études, en se débrouillant grâce à l'argent que sa mère daignait lui léguer tous les mois. Fort heureusement, la situation n'atténuait en rien l'amour que le père portait à sa fille, et réciproquement.
Deux ans plus tard, après sept cent trente jours d'existence dans une hygiène de vie souvent peu exemplaire, Terence apprit qu'il était atteint d'un cancer du foie, conséquences de ses excès et abus d'alcool. S'ensuivit alors la descente aux Enfers pour Hope, qui dut accompagner son père à toutes les étapes de sa maladie, l'aider à supporter son traîtement tout en le rassurant par sa présence. Finalement, après un combat acharné contre le cancer, son père décéda. Hope avait 17 ans.
L'adolescente fut donc renvoyée chez sa mère et son beau père, qu'elle ne pouvait supporter. La présence de Malcolm, qui allait désormais sur ses 11 ans, n'aidait en rien Hope à s'intégrer et à considérer cette maison vaste et spatieuse comme son foyer. Au contraire, plus le temps passait, plus la jeune fille se sentait de trop au sein de cette charmante petite famille. Le jour de ses 19 ans, elle s'arrangea donc pour gagner et recevoir assez d'argent afin de financer un projet de voyage en Angleterre, où elle se rendit sans aucune difficulté pour proursuivre ses études de langues. Mais Hope ne revint jamais en Irlande.

L'EXIL

Arrivée en Angleterre, Hope s'organisa rapidement, de sorte à pouvoir se trouver un job qui lui permettrait de gagner un petit salaire, tout en habitant chez sa famille d'accueil. Elle resta six mois en Angleterre, puis, un jour, refit son sac à dos, rassembla ses économies, et se paya un billet d'avion pour l'Ecosse, quittant sans prévenir l'université où elle s'était inscrite, ne supportant plus l'idée de passer ses journées les fesses collée à sa chaise.
Ce petit manège dura près de dix ans. Dix ans durant lesquels Hope s'installait, travaillait, rencontrait des gens puis, du jour au lendemain, rebouclait ses bagages et repartait à la découverte de nouveaux horizons. Elle ne supportait plus de rester en place, de se priver de ce qui l'attendait ailleurs, des merveilleuses découvertes et expériences qu'il lui restait à faire. Hope parcourut ainsi la quasi totalité du continent européen, enchaînant les relations, qui pouvaient s'étaler sur un intervalle de quelques jours à plusieurs mois.
Et puis, elle partait. Comme ça, du jour au lendemain.
Trop éprise de liberté pour pouvoir séjourner trop longtemps au même endroit. Elle se donnait simplement la peine d'expédier une carte postale de chacune de ses nouvelles destinations à sa mère et à Malcolm, omettant totalement l'existence de son beau-père. En retour, sa génitrice s'arrangeait pour lui fournir de l'argent en cas de galère, ce qui permettait à Hope de subsister sans trop de difficulté. Cette situation semblait convenir à tout le monde.
Et puis, un beau jour, l'opportunité se présenta à Hope, qui venait de rencontrer Michael, un Américain d'origine avec qui elle entretenait une liaison tumultueuse. Quelques semaines à peine après l'avoir rencontrée, Michael proposait à Hope de se rendre avec lui aux Etats-Unis, dans le but de lui faire découvrir de nouveaux horizons. Il ne fallut que deux secondes à la jeune femme pour se décider, avant qu'elle n'aille ensuite faire ses bagages, et écrire une lettre à sa mère pour lui anoncer la grande nouvelle.
Une semaine plus tard, Hope prenait l'avion pour New York.

AMERICAN DREAM
 

Toutefois, l'arrivée de Hope sur le continent américain ne fut pas aussi incroyable qu'elle aurait pu l'espérer...
Après l'aterrissage, le couple fraîchement formé emménagea dans un petit studio en plein centre ville, que Michael put louer grâce aux économies qu'il avait précieusement mises de côté. Seulement, à la suite de quelques jours de vie commune, Michael annonça à Hope qu'il était en réalité fiancé, et que sa compagne devait les rejoindre d'ici quelques jours afin qu'il lui annonce en personne son intention de la quitter pour épouser Hope à la place. S'ensuivirent alors de virulents débats, qui finirent en disputes et crise de larmes.
C'est sans un regard en arrière que Hope claqua la porte du minuscule appartement, mettant du même coup fin à son idylle avec Michael. Elle avait beau être tombée follement amoureuse de cet homme, la jeune femme ne supportait pas pour autant l'idée de se lier à lui pour le reste de sa vie, ne se rappelant que trop bien comment s'était finie l'histoire de ses parents... Et, plus que tout, elle en voulait encore terriblement à Michael de lui avoir menti, et d'avoir monté tout ce stratagème à son insu.
Hope se retrouva donc seule et démunie, sans aucun contact ou repère, larguée en pleine nature. Elle entreprit alors de faire ce qu'elle avait fait toute sa vie jusqu'alors : survivre.
Après avoir passé quelques temps à New York et accumulé assez d'argent pour se sortir de la galère et dormir autre part que sur les bancs de Central Park, Hope décida de quitter la ville, -qu'elle jugeait trop opressante- pour se lancer seule à l'aventure, encore une fois.
Pendant quelques mois, la jeune femme fit du stop le long des routes et suivit son instinct, décidant de se rendre là où le vent la poussait. Malgré quelques mésaventures, Hope enchaîna les séjours dans de petites villes côtières, où elle se débrouillait de son mieux pour trouver un logement, puis un job, avant de partir systématiquement au bout d'un mois ou deux.
C'est ainsi que la jeune femme se retrouva à Fairhope. Où elle vit encore aujourd'hui, deux ans après l'agression qui a changé sa vie.  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

bad blood - we live here

avatar

◆ Manuscrits : 513
◆ Arrivé(e) le : 15/02/2017
◆ Âge : 34 ans
◆ Métier : Journaliste pour le Fairhope Tribune (aux bords du licenciement)
◆ Points : 224
◆ DC : n/a
◆ Avatar : Ben Barnes


Sujet: Re: I feel it un my bones / Enough to make my system blowsDim 17 Déc - 21:44

HOPE brille Super choix de PV mamzelle ! Bienvenue sur le forum !

_________________

LIABILITY
They say, "You're a little much for me, you're a liability, you're a little much for me". So they pull back, make other plans, I understand, I'm a liability. Get you wild, make you leave.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t945-oscar-gold-jewelry-shining-so-bright-strawberry-champagne-on-ice#31276


avatar

◆ Manuscrits : 4870
◆ Arrivé(e) le : 05/08/2015
◆ Âge : 24
◆ Assoc. des Victimes : Membre
◆ Métier : Elève policière
◆ Points : 1260
◆ DC : Aiden, James, Sean, Charlie, Nathan
◆ Avatar : Willa Holland


Sujet: Re: I feel it un my bones / Enough to make my system blowsLun 18 Déc - 0:08

brille brille brille

Excellent choix de PV! Bienvenue parmi nous Hope bul bul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t248-whirlwind

newbie - i just got here

avatar

◆ Manuscrits : 5
◆ Arrivé(e) le : 16/12/2017
◆ Âge : 33 ans
◆ Métier : Serveuse dans un café artistique
◆ Points : 0
◆ Avatar : Natalie Dormer


Sujet: Re: I feel it un my bones / Enough to make my system blowsLun 18 Déc - 18:56

Merci vous deux ! bigcoeur heart2
J'espère être à la hauteur des attentes que vous avez l'air d'avoir pour ce PV hehe2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

◆ Manuscrits : 3954
◆ Arrivé(e) le : 03/09/2015
◆ Âge : 28 ans
◆ Métier : Lieutenant de police
◆ Points : 4272
◆ DC : Sacha
◆ Avatar : Kate Mara


Sujet: Re: I feel it un my bones / Enough to make my system blowsLun 18 Déc - 22:50

Bienvenue dans le coin excited
Très bon choix de personnage What a Face

_________________


Shandra O. SarmoiseLieutenant de Police
Je suis ici depuis mon enfance, et je vois bien que ma ville autrefois calme, n'est plus le même havre de paix qu'autrefois. La faute à ce poète de malheur. Serais-je celle qui réussira à lui mettre la main dessus ? Je ne sais pas, mais j'ai déjà passé trois ans de ma vie à lui courir après, je suis prête à faire encore bien plus même si cela doit me ronger jusqu'à l'os.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t299-shandra-olivia-sarmoise-is-here


avatar

◆ Manuscrits : 18
◆ Arrivé(e) le : 07/11/2017
◆ Âge : 22 ans (04/09/94)
◆ Métier : Étudiante en médecine légale
◆ Points : 2
◆ DC : Alba
◆ Avatar : Molly Quinn


Sujet: Re: I feel it un my bones / Enough to make my system blowsMar 19 Déc - 22:34

Oh, une Hope brille brille Très bon choix de PV !
Bienvenue parmi nous :luv:

_________________

And you can see my heart beating No, You can see it through my chest Said I'm terrified but I'm not leaving Know that I must pass this test So, just pull the trigger ▼
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t1127-nola-pars-vite-et-reviens-tard

bad blood - génie de la cb

avatar

◆ Manuscrits : 2350
◆ Arrivé(e) le : 13/11/2016
◆ Âge : 46 ans
◆ Métier : ancien médecin légiste
◆ Points : 2034
◆ DC : Emily
◆ Avatar : Jon Hamm


Sujet: Re: I feel it un my bones / Enough to make my system blowsMar 19 Déc - 22:53

Bienvenuuue ! uu

Et bon rp parmi nous. hehe2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t884-seth-coleman#28384

newbie - i just got here

avatar

◆ Manuscrits : 5
◆ Arrivé(e) le : 16/12/2017
◆ Âge : 33 ans
◆ Métier : Serveuse dans un café artistique
◆ Points : 0
◆ Avatar : Natalie Dormer


Sujet: Re: I feel it un my bones / Enough to make my system blowsSam 23 Déc - 19:01

Merci tout le monde heart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

bad blood - we live here

avatar

◆ Manuscrits : 41
◆ Arrivé(e) le : 24/10/2017
◆ Âge : 29 ans
◆ Métier : Médecin urgentiste
◆ Points : 53
◆ Avatar : Jamie Dornan


Sujet: Re: I feel it un my bones / Enough to make my system blowsMar 26 Déc - 10:04

Bienvenue parmi nous :aw:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

◆ Manuscrits : 38
◆ Arrivé(e) le : 20/10/2017
◆ Âge : Trente-cinq ans.
◆ Assoc. des Victimes : Bénévole (veilleuse et accompagnatrice).
◆ Métier : Détective.
◆ Points : 20
◆ Avatar : AJ Cook.


Sujet: Re: I feel it un my bones / Enough to make my system blowsMer 27 Déc - 19:15

WELCOME TO THE NEW AGE ♪
Bienvenue *.*

_________________

beautiful mosaics are made of broken pieces
and then she told herself "stop being so weak grow up and get over it" and then she never felt anything again
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t1116-chloe-wilson-i-m-falling-apart-barely-breathing#39151



 Contenu sponsorisé


Sujet: Re: I feel it un my bones / Enough to make my system blows

Revenir en haut Aller en bas
 

I feel it un my bones / Enough to make my system blows

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» RON AND BONES
» zadig • i can't feel your heartbeat
» "ron and bones" à l'abordage milles sabords
» The lovely bones de Peter Jackson
» ~ i feel so

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: get ourselves back home :: manuscrits-