AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Oh mélancolie cruelle, harmonie fluette, euphorie solitaire...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité


 Invité


Sujet: Oh mélancolie cruelle, harmonie fluette, euphorie solitaire...Jeu 30 Avr - 11:54

jenifer poppy corver

◆ Et le chant des sirènes me ramène en hiver ◆



◆ 06/03/1976 - 39 ans
◆ En ville depuis toujours
◆ Américaine
◆ Shérif du comté de Baldwin
◆ Veuve, un enfant
◆ Hétérosexuelle
◆ These streets
◆ Alyson Hannigan

entre les lignes

L'affaire : Quand le sherif a peur du grand méchant loup, on peut dire que cela est une sale affaire. Jenifer n'est pas femme à se laisser impressionner mais Le Poète est au delà de ce qu'elle a pu voir jusque içi. Avant Fairhope était une ville tranquille, bercée par le changement des saisons et le train train quotidien de ses habitants. Maintenant, les gens ont peur. Les gens l'interpellent dans la rue pour savoir où on est l'affaire. Elle ne répond rien, il n'y a rien à répondre. Jenifer est au courant de tout, comme la plupart des flics de la ville. Elle était présente sur pas mal de scènes de crimes, c'est elle qu'on appelle quand un macchabée est retrouvé. Elle a prit le parti d'éplucher toutes les dépositions prises par les policiers municipaux et d'essayer d'en recouper les infos. Fille du cru, elle connait tout le monde dans ce trou paumé et elle a du mal à croire qu'un habitant de son comté ait pu faire une chose pareille. Son rôle ? Il est le même que pour les autres : Boucler ce salopard et s'assurer qu'il ne fera plus jamais de mal. Cependant, les cadavres s'empilent et l'affaire est au point mort. Jenifer ne compte plus les heures supplémentaires, au point de dormir dans le canapé défoncé qui traîne dans son bureau depuis des lustres. Elle n'avouera jamais qu'elle ne rentre pas chez elle le soir par crainte de se retrouver nez à nez avec Le Poète.

Quand vous craignez celui que vous devez chasser, au point d'éloigner votre enfant de la ville qui l'a vu naître, comment pensez vous que tout cela va finir ?

Traits de caractère : Droite - Arrogante - Fière - Persuadée d'avoir toujours raison - Loyale - Fiable - Patriotique - N'accorde pas sa confiance facilement - Suspicieuse - Garçon manqué - Pas bavarde

Histoire : Jenifer est issue d'une famille de militaire : son grand père et son père étaient sherif du comté de Baldwin avant elle. Son mari était soldat et est mort au combat. Elle a envoyé son fils vivre à Tallahassee, chez son grand père. Elle n'a plus personne ici et vit dans son bureau. Cette affaire, et les journalistes qui lui tournent autour, l'a détruit petit à petit mais elle n'en parle à personne.



© potterbird
Revenir en haut Aller en bas

Invité


 Invité


Sujet: Re: Oh mélancolie cruelle, harmonie fluette, euphorie solitaire...Jeu 30 Avr - 11:55


boys/girls



Prénom P. Nomintitulé du lien.
Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien.


Prénom P. Nomintitulé du lien.
Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien.



Prénom P. Nomintitulé du lien.
Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien.


Prénom P. Nomintitulé du lien.
Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien. Description du lien.


© potterbird
Revenir en haut Aller en bas

Invité


 Invité


Sujet: Re: Oh mélancolie cruelle, harmonie fluette, euphorie solitaire...Jeu 30 Avr - 11:56

archives



brouillons
◆ Sujets réservés : perso, perso, perso.

en cours de rédaction
◆ Quand les souvenirs s'emmêlent, les larmes me viennent... — avec Tobias H. Clyne. Laurel, Mississippi.
◆ Titre du sujet — avec perso, lieu.
◆ Titre du sujet — avec perso, lieu.

écrits publiés
◆ Titre du sujet — avec perso, lieu.
◆ Titre du sujet — avec perso, lieu.
◆ Titre du sujet — avec perso, lieu.

Revenir en haut Aller en bas

Invité


 Invité


Sujet: Re: Oh mélancolie cruelle, harmonie fluette, euphorie solitaire...Jeu 30 Avr - 11:57

chronologie



mois/année
◆ résumé, anecdote, sujets...
◆ résumé, anecdote, sujets...
◆ résumé, anecdote, sujets...

mois/année
◆ résumé, anecdote, sujets...
◆ résumé, anecdote, sujets...
◆ résumé, anecdote, sujets...

mois/année
◆ résumé, anecdote, sujets...
◆ résumé, anecdote, sujets...
◆ résumé, anecdote, sujets...

Revenir en haut Aller en bas

Invité


 Invité


Sujet: Re: Oh mélancolie cruelle, harmonie fluette, euphorie solitaire...Jeu 7 Mai - 19:52

Je viens réclamer un petit lien ! brille
Ellen n'est pas la légiste principale, et a priori c'est généralement Liam Haynes (le pv légiste) qui s'occupe des grosses affaires. Mais je pense qu'elle est régulièrement amenée à bosser avec le shérif quoi qu'il arrive ! J'ai vu que Jenifer était très patriote, le fait qu'Ellen ait fait partie de l'armée les auront peut-être rapprochées (et le fait que Liam est un peu... spécial...) et du coup elles ont une très bonne relation au travail ? Je vois Ellen du coup encline à faire accélérer les choses quand elle lui demande, t se plier encore plus en quatre. Après, à voir si au niveau personnel elles font de temps en temps des choses ensembles et sont aussi proches, ou si elles gardent une distance parce qu'elles bossent ensemble, selon comment tu vois ton personnage !
Enfin, voilà c'est une petite ébauche donc si tu as d'autres idées et si tu veux approfondir, n'hésite pas ! dance2
Revenir en haut Aller en bas

Invité


 Invité


Sujet: Re: Oh mélancolie cruelle, harmonie fluette, euphorie solitaire...Ven 8 Mai - 23:16

Oui ce lien me plaît bien. :luv:

Du coup, elles seraient amies et se rendraient des petits services de temps en temps ? Elles peuvent être proches, Jenifer a bien besoin d'une confidente et puis elle fait des choses dont elle n'est pas réellement fière, notamment par rapport à l'affaire du Poète. run Je les vois assez aller au resto après une journée de travail ou faire du shopping... Ellen pourrait être au courant pour le fils de Jenifer et savoir combien il lui manque. (la shérif a envoyé son fils vivre avec son grand père a Tallahassee. Il y est depuis 3 ans et c'est pour ça qu'elle est prête à tout pour l'arrêter.).

Du coup oui ce type de lien m'intéresse beaucoup, d'autant qu'entre le fait d'être veuve et celui d'avoir envoyé son fils à 300 km, il y a des moments où elle se sent seule. hug2 hug2
Revenir en haut Aller en bas

Invité


 Invité


Sujet: Re: Oh mélancolie cruelle, harmonie fluette, euphorie solitaire...Sam 9 Mai - 18:30

Ellen est quelqu'un à qui il est assez facile de se confier, et très loyale elle inspire la confiance x) Je pense qu'elle serait pas du tout dans le jugement, étant donné qu'elle a vu des gens faire des choses pas très glorieuses sur le champs de bataille, donc pour ça, ça soulagera surement Jenifer d'en parler à quelqu'un qui ne va pas la juger et au contraire essayer de la rassurer et de l'aider. Puis en plus, il ne doit pas y avoir tellement de filles au commissariat, donc faire des sorties filles et plus légères ça collera très bien ! xD (d'autant qu'Ellen après plusieurs années de déploiement doit pas avoir une garde robe extraordinaire .... u_u ). Du coup, c'est super di ça te va ! bounce
Revenir en haut Aller en bas

Invité


 Invité


Sujet: Re: Oh mélancolie cruelle, harmonie fluette, euphorie solitaire...Mar 12 Mai - 22:54

Bonsoiiiiir hehe1

James étant un survivant, je me vois dans la charmante obligation de venir réclamer un lien avec tous les membres de la police de ce comté bounce

Déjà, il faut choisir entre plusieurs opinions pour ton personnage car le retour de James à Fairhop signifie qu'il a forcément ramené dans son sillage encore plus de journalistes qu'il n'y en avait avant à cause du Poète. Oui, car la presse people adore savoir ce que font les milliardaires de la planète.

Ton perso a-t-il pensé que c'était une tuile que James revienne s'installer à Fairhope en 2012 ?
Oui / Non
Ton perso a-t-il pensé que c'était bien fait que James se soit fait agresser par le Poète en 2014 ?
Oui / Non

Je note que Jenifer a toujours habité ici. Nos personnages ont 5 ans d'écart ; ils n'ont pas pu se fréquenter à l'école.

Depuis son agression, James suit l'enquête de près. Je pense qu'ils auraient pu échanger leurs numéros de téléphone personnels. Je les vois bien se vouvoyer mais s'appeler respectivement par leur prénom. Qu'en penses-tu ?
Mon perso aurait proposé d'aider financièrement la police en achetant de nouveaux équipements au besoin ou pour engager de nouveaux effectifs.

Revenir en haut Aller en bas

Invité


 Invité


Sujet: Re: Oh mélancolie cruelle, harmonie fluette, euphorie solitaire...Dim 17 Mai - 22:04

@Ellen : Oui ca me convient parfaitement ! Et si elles sont si proches que cela, il est probable que Ellen ait remarqué le changement de comportement de Jenifer depuis quelques temps : elle perds les pédales depuis l'affaire du Poète. Elle est même allée jusqu'à payer un expert pour qu'il fasse un faux témoignage au procès de Tobias. arrow

@James : Alooooors tout d'abord, il est certain que Jenifer ait vu d'un mauvais oeil le retour de James s'il a amené les journalistes avec lui. Vu qu'elle les deteste plus que tout et qu'ils vont reprendre une sale rumeur à son sujet. Ensuite non, je ne pense pas qu'elle se réjouisse que James se soit fait attaquer, elle ne souhaite de mal à personne. Je pense même qu'elle aura tenté d'éloigner les journalistes, quitte à placer un agent devant la chambre d'hopital de James.

Ensuite oui, elle aurait pu donner son numéro à James mais pas réellement pour parler de l'enquête, enfin pas pour lui donner les nouvelles de l'avancement à proprement parlé. Plus pour une sorte de soutien ou quelque chose du genre, je pense aussi qu'inconsciemment Jenifer aurait peur que le Poete essaie de venir "terminer le boulot" et lui aurait donné son numéro de téléphone. hmm
Pour finir, je pense que Jenifer ne verrait pas d'un bon oeil que James propose de l'argent à ses services. Elle aurait l'impression qu'il essaie de l'acheter ou quelque chose comme ca... hiii
Revenir en haut Aller en bas

Invité


 Invité


Sujet: Re: Oh mélancolie cruelle, harmonie fluette, euphorie solitaire...Dim 17 Mai - 22:43

Cela me convient tout à fait ^^
Toutes les bonnes intentions ne sont pas toujours bien interprétées et une aspérité dans leur relation me semble intéressante à jouer.

Voici ce que je vais aller écrire sur ma fiche de liens :
En revenant s'installer à Fairhope, James a malheureusement ramené dans son sillage une volée de journalistes qui trouvent la vie des milliardaires passionnante. Il n'en fallait pas moins pour hérisser le poil du shérif qui ne peut pas encadrer ces bandes de pique-assiettes. Pourtant, le jeune homme ne demande pas mieux que de l'aider par tous les moyens possibles, lui proposant des fonds ou même la technologie de pointe développée par son entreprise. Rien n'y fait ; il ne sera apparemment jamais le meilleur ami de la rouquine. Quant bien même, Jenifer lui a confié son numéro personnelle en échange du sien car James est un survivant particulier : le Poète, n'ayant pas pu finir l'inscription qu'il gravait dans sa jambe, pourrait bien revenir afin d'achever son "art".
Revenir en haut Aller en bas

Invité


 Invité


Sujet: Re: Oh mélancolie cruelle, harmonie fluette, euphorie solitaire...Lun 18 Mai - 8:52

Ca me convient parfaitement ! Et si tu veux qu'on joue ce lien en rp, il me reste une place ! whislte
Revenir en haut Aller en bas
 

Oh mélancolie cruelle, harmonie fluette, euphorie solitaire...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Loup solitaire et souvenir de jeunesse
» Alac, voyageur solitaire loin de son foyer...
» Nouveau JDR : Loup Solitaire en Français
» pêcheur solitaire.
» Le combattant solitaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: in the den :: archives :: manuscrits abandonnés-