AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 (M) SAM CLAFLIN — Nothing lasts forever.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

bad blood - fonda & admin

avatar

◆ Manuscrits : 285
◆ Arrivé(e) le : 05/09/2015
◆ Âge : 19 ans
◆ Métier : Employée de cinéma, youtubeuse & maman
◆ Points : 474
◆ DC : Toto, Adam, Pete & Tutur
◆ Avatar : Sophie Turner


Sujet: (M) SAM CLAFLIN — Nothing lasts forever. Mer 9 Sep - 1:33

andrew macmillan

◆ he's so bad but he does it so well ◆



◆ Né en 1988 - 27 ans
◆ En ville depuis 2 jours
◆ Nationalité au choix
◆ Métier à déterminer
◆ Célibataire
◆ Hétéro
◆ Bad Blood
◆ Sam Claflin

entre les lignes

L'affaire : Il en avait brièvement entendu parler, mais c'est le meurtre d'une jeune fille de dix ans il y a peu de temps qui a fini par l'alerter. Lui qui pensait que rien ne le ramènerait jamais à Fairhope, le voilà en train d'éplucher des tas d'articles dénichés dans la presse, contactant la presse locale, passant des heures entières à remuer ciel et terre pour savoir. Savoir si Micha est saine et sauve. Et à contre coeur, il se retrouve à devoir faire ses valises, quittant tout sans un regard en arrière, pour rentrer à Fairhope et s'assurer que la rousse est en sûreté, se résignant à affronter le passé et à rencontrer son enfant. Enfin.  

Traits de caractère : Andrew est terre-à-terre, il a la tête profondément ancré sur les épaules. Cela n'en fait pas forcément quelqu'un de particulièrement réfléchi, non, bien au contraire. Il ne pense pas avec son coeur, voilà tout. C'est autre chose qui le guide. Ses tripes peut-être, ou juste son crâne. Il laisse rarement la place aux émotions, il ne perd pas son temps à essayer de les gérer ; que ce soit les siennes ou celles des autres. Andrew pense trop, mais il n'est pas plus bavard que cela. Suffisamment pour que ses amis le jugent sympathique, même si Andrew calcule plus qu'il ne ressent. Ses sourires sont sincères malgré tout, et il a fréquemment besoin de fuir ses propres pensées en s'entourant, en se noyant dans la musique ou d'autres choses ; mais plus jamais rien d'illégal, il se l'est promis. Avec lui, c'est blanc ou noir, oui ou non, zéro ou un. Il n'y a pas de juste milieu, pas de nuances. On en tire souvent des conclusions hâtives en affirmant qu'il n'a pas de coeur ou qu'il est égoïste. Mais après tout, les gens peuvent bien encore dire ce qu'ils veulent, Andrew sait que les apparences sont parfois trompeuses.

Histoire : Né à Fairhope dans le quartier de Cowpen Creek, Andrew a grandi entouré de son père ouvrier, sa mère infirmière, ses trois petits frères et la benjamine de la famille. Autant dire qu'avec les revenus de ses parents, les fins de mois n'étaient pas faciles et c'est sans doute ce qui a donné envie à Andrew de gagner sa vie le plus confortablement du monde. Sur les murs de la chambre qu'il est contraint de partager, pas de voitures de sport ni d'athlètes, encore moins des célébrités ; mais des hôtels de luxe, de grands établissements qu'il rêve d'intégrer. Il s'en donne les moyens en faisant des études lui permettant de devenir réceptionniste, et il parvient même à obtenir un stage au prestigieux Barons Hotel de Fairhope. C'est à cette même période qu'il rencontre Merrin Kepner, cousine de Michaela, 15 ans. Et même si huit années d'écart les éloigne, elle l'intrigue et le captive. Dix mois après leur rencontre, Micha tombe enceinte. De longues nuits d'insomnies s'en suivront, au cours desquelles Andrew tentera de défendre son point de vue en déclarant qu'il n'est pas prêt à être père, tandis que la rousse reste campée sur sa position et refuse de se débarrasser de cet enfant. Elle finira bien évidemment par l'emporter et leur histoire se termine là. Andrew, alors âgé de 24 ans et fraichement diplômé, est embauché dans un hôtel à l'autre bout du monde et quitte Fairhope sans aucun regret. Il côtoie enfin la clientèle la plue riche et la plus exigeante, mais à quel prix ? Son compte en banque enfle au fur et à mesure qu'il traverse les pays, et rendu aveugle par le pouvoir de l'argent, il se faufile dans les soirées mondaines et se fait rapidement happer par le système au point de commettre bien des écarts qui ne lui ressemblent pas. Conscient que ce mode de vie est finalement en train de le mener à sa perte et le ronger de l'intérieur, il change radicalement de carrière, plaquant tout du jour au lendemain une seconde fois pour aller refaire sa vie ailleurs. Il atterrit dans la province française où il passera près d'un an à effectuer bon nombre de petits boulots manuels. Il rencontre une jeune femme avec qui il s'installe et qu'il finit par quitter sans avoir donné davantage d'explication. Une histoire de serial killer dans sa ville natale et d'enfant qu'il aurait laissé derrière lui...



Michaela J. KepnerLe passé.
Ils se sont rencontrés par le biais de Merrin, la cousine de Micha, amie d'Andrew au train de vie pour le moins décousu et adepte des soirées bien arrosées. La jeune femme entraine Micha, alors âgée de 15 ans dans ses excursions nocturnes. La rousse retient alors toute l'attention d'Andrew, de huit ans son aîné. Surtout quand elle danse, un verre de rouge bon marché à la main, gamine des beaux quartiers qui tente de fuir la prison dorée dans laquelle elle est constamment enfermée. Suite à leur première rencontre, Micha est privée de sortie pendant trois mois, mais ils trouvent tout de même le moyen de se voir le plus fréquemment possible, échangeant sur mille sujets, débattant sans relâche. Il lui parle de ses lectures, elle fait part des nombreux films qu'elle a vu, intarissables, refaisant le monde jusqu'à pas d'heure pendant près de dix mois. Jusqu'à l'ultime débat, un soir de Mai où elle annonce à Andrew qu'elle est enceinte de lui. Il ne veut pas garder l'enfant, ne se sentant absolument pas prêt à affronter les responsabilités de père. Elle refuse d'avorter ; pas par esprit de contradiction, simplement parce qu'elle sent que cette naissance ne sera pas une erreur. Ils en discutent longuement, jusqu'à ce qu'il ne soit plus possible pour Micha d'avorter. Au pied du mur, Andrew se résigne et constate qu'aucun d'eux n'a véritablement raison ou tort, leurs avis divergent et c'est tout à leur honneur. Ils passent alors un marché, Andrew promettant de sortir de la vie de Micha et de laisser leur fille en paix, ne se mêlant pas de leur quotidien, ne reconnaissant pas l'enfant. Quelques semaines s'écoulent sans qu'ils n'échangent la moindre nouvelles, et puis Andrew finit par quitter la ville pour aller refaire sa vie ailleurs. Il revient maintenant, après s'être égaré dans tous les travers de la mondanité, bien décidé à reprendre contact avec Micha afin de rencontrer sa fille et apprendre à la connaître. Il sait parfaitement que les choses ne seront pas simples, et absolument pas motivé par d'anciens sentiments qui se sont éteints il y a bien longtemps, il arrive à Fairhope plus par peur d'avoir des regrets que par véritable envie. Il n'espère pas récupérer sa place de père d'un claquement de doigt ; la route sera longue et difficile, mais il refuse d'abandonner les deux Kepner, affrontant enfin ses responsabilités. Le temps pour lui de poser ses valises chez ses parents, et le voilà donc sur le pas de la porte de Micha, conscient que l'accueil ne sera pas des plus chaleureux... Et c'est un euphémisme.


R. Willow HallLa garde rapprochée.
Andrew est loin d'être stupide, il se doute bien que la vie a continué sans lui à Fairhope et que Micha a eu bien du temps pour faire de nouvelles rencontres et s'entourer. C'est donc sans aucune surprise qu'il va apprendre que sa fille, la petite Louise Elisa Kepner, a une marraine en la personne de Willow. Et même si cela sera légèrement justifié, Andrew ne s'attendra pas vraiment à ce que la marraine en question lui colle à ce point aux basques, l'élève policière risquant vite de lui annoncer qu'elle s'occupera personnellement de son cas s'il ne se comporte pas convenablement avec Micha et Louise - chose qu'il n'avait de toute manière pas prévu de faire en revenant ici. Ce genre de discours risque tout de même de l'agacer, lui qui ne se considère pas fautif puisqu'il avait passé un accord avec Micha concernant la naissance de leur fille et sa présence dans la vie de cette dernière. Quoi qu'il en soit, il faudra bien qu'il apprenne à vivre avec la garde rapprochée de Micha, et qu'il fasse ses preuves pour ne pas se retrouver avec le poing de Willow dans la figure.


Peter C. HowellL'indic
Heureusement qu'il existe des gens comme Peter sur cette planète, sans quoi Andrew serait encore en train de remuer ciel et terre pour obtenir la moindre information concernant Miss Kepner. Depuis sa province française, pas moyen de savoir si elle a effectivement été l'une des victimes du Poète, si elle est toujours en vie et si leur fille est en bonne santé. Il fouille alors sur le net, dénichant une vidéo de la rousse, encore enceinte à l'époque, répondant aux questions d'un certain Peter. Il agrippe ensuite son téléphone, cherchant à tout prix à joindre le bureau de ce fameux Howell, journaliste pour la chaine de télévision locale de Fairhope. Il n'aura même pas besoin d'insister pour en savoir davantage, obtenant même l'adresse de la jeune femme, Peter ne réalisant pas des risques que cela peut alors impliquer. Évidemment, ce cher Howell ne sera pas des plus enjoués en remarquant qu'il a transmis les coordonnées de Micha au père de la petite Louise, mais il sera malheureusement un peu tard pour y remédier. Le blond pourra seulement s'assurer qu'Andrew n'ennuiera pas trop les Kepner... Ou apaiser les tensions entre Willow et Andrew si besoin.


Désirée S. CravyLe fruit défendu
Andrew a déjà eu l'occasion de lire certains bouquins de la blonde, et sans l'admirer pour autant, il a apprécié son style et reconnaît volontiers son talent. Ce n'est pas non plus l'écrivain de la décennie, mais cela reste malgré tout intéressant de découvrir son oeuvre, et Andrew aurait d'ailleurs deux ou trois questions à lui poser si toutefois leurs chemins se croisaient un jour... Par le plus grand des hasards, bien entendu. Pas de doute, si il la rencontre, Andrew ira l'aborder sans être gêné ou impressionné et se contentera de lui demander si elle est libre pour qu'ils puissent aborder ensemble certains passages des bouquins de Désirée. La conversation sera sans doute à la hauteur des attentes du jeune homme, mais justement... La notoriété de l'écrivain lui rappellera soudainement les clients qu'il a pu avoir par le passé, lui qui travaillait dans des hôtels de luxe. La blonde risque donc de lui rappeler cette époque de sa vie, le replongeant dans tout ce qu'il avait cherché à fuir au cours de l'année qui vient de s'écouler. La fuir ou chercher à la revoir en sachant pertinemment que cela peut le pousser à se faire happer à nouveau et le faire replonger ? Lui seul pourra en décider.


© potterbird
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t310-lullaby-of-birdland#4366

bad blood - fonda & admin

avatar

◆ Manuscrits : 285
◆ Arrivé(e) le : 05/09/2015
◆ Âge : 19 ans
◆ Métier : Employée de cinéma, youtubeuse & maman
◆ Points : 474
◆ DC : Toto, Adam, Pete & Tutur
◆ Avatar : Sophie Turner


Sujet: Re: (M) SAM CLAFLIN — Nothing lasts forever. Jeu 10 Sep - 16:08

exigences



Bonjour à toi qui lis ce message et merci de t'intéresser à Andrew coeur
Voilà quelques précisions sur ce personnage très attendu qui j'espère sauront te convaincre encore davantage!  :aw:

l'avatar
Je dois bien avouer qu'il est très difficilement négociable. J'aimerais casser avec l'image charmante et parfaite de l'acteur. Andrew n'est pas romantique et ce n'est pas le type le plus souriant de la planète ; il ne manipule pas les gens grâce à son charme non plus. C'est juste un atout de plus dont il ne s'est jamais vraiment servi volontairement mais qui lui a parfois ouvert certaines portes (et pas forcément les bonnes).  

le reste
Du point de vue du caractère, j'aimerais qu'il soit respecté au maximum. Attention, Andrew n'est pas quelqu'un de manipulateur ou foncièrement mauvais. C'est juste un type aux avis particulièrement tranchés. Aussi, il est fort probable qu'Andrew ait un QI supérieur à la moyenne mais ce n'est pas quelque chose d'avéré.

Certains points de l'histoire sont négociables. Concernant ce qui l'a poussé à fuir en France par exemple, je pensais qu'il aurait pu finir par se perdre dans ce qui était jusqu'à présent sa définition du paradis. Andrew a pu avoir des problèmes de drogue, la cocaïne étant facilement accessible dans le milieu qu'il fréquentait, et aurait préféré fuir plutôt que de sombrer pour de bon.

Pour ce qui est de son métier actuel, nous pouvons en discuter ensemble mais je le vois bien dans un métier manuel, ou quelque chose où il suffit simplement d'agir sans avoir à rentrer en contact avec la clientèle. Il est fils d'ouvrier, il a pu se retrouver à bosser dans le bâtiment pendant un an dans le sud de la France... Bref, ces éléments là sont discutables puisque restés flous dans l'histoire, mais j'aimerais que le reste soit conservé dans la mesure du possible.  bounce

le lien avec Micha
Autant vous prévenir tout de suite : il ne s'agit pas d'un lien amoureux et il faudra qu'Andrew fasse véritablement ses preuves si il veut pouvoir réintégrer les vies de Micha et de leur fille, Louise. :yes:
Nous pourrons en rediscuter une fois qu'ils se seront revus, mais pour l'instant, il n'est pas prévu qu'ils se remettent ensemble. Ils tenteront de s'entendre et de cohabiter, retrouvant certes leur complicité et leur amour pour les débats interminables mais pas forcément les sentiments qu'ils éprouvaient l'un pour l'autre à une certaine époque. Andrew ne revient pas pour reconquérir Micha mais simplement pour s'assurer qu'elle et Louise vont bien, et pour avoir l'opportunité d'apprendre à connaître sa fille.  zen

présence
Je suis admin par ici et Micha est mon quatrième compte. Autant vous dire que je ne vais strictement nulle part et que j'aimerais donc trouver quelqu'un de motivé pour jouer Andrew. Je réponds tous les 7 à 10 jours en moyenne et je fais environ 800 mots par réponse, voire plus quand l'inspiration est clémente. Je m'adapte donc à tous types de partenaires, je demande juste une orthographe soignée  :luv:

Merci d'avoir pris le temps de lire jusqu'au bout et j'espère avoir réussi à te convaincre !! Et si tu tentes Andrew, je t'offrirais mon amour et ma reconnaissance éternelle (au moins) yiii :wow:  coeur  funk  hihi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t310-lullaby-of-birdland#4366
 

(M) SAM CLAFLIN — Nothing lasts forever.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mario Forever
» Fortress Forever
» Duke Nukem Forever
» Duke Nukem Forever, on me voit, on me voit plus...
» Premier aperçu du multi de Duke Nukem Forever par jv.com

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: get ourselves back home :: banque de persos :: scénarios-