AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 ALEC ◆ il me vient une pensée affreuse (...)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité


 Invité


Sujet: ALEC ◆ il me vient une pensée affreuse (...) Dim 27 Sep - 23:45

Alec Cooper Kennedy

◆ il me vient cette pensée affreuse que j'ai renoncé au paradis et que je suis en train de piétiner aux portes de l'enfer ◆



◆ 14 février 1991 - 24 ans
◆ En ville depuis 24 ans - il est né à Fairhope
◆ Américain
◆ Etudiant en criminologie - Barman à ses heures perdues - ou plutôt à ses heures libres.
◆ Célibataire
◆ Bisexuel, s'ignore un peu
◆ Bad blood
◆ Jack Falahee

entre les lignes

L'affaire : Alec habite Fairhope depuis tout jeune. Il y a quelques années, son père a été tué lors d'une de ses opérations, il était policier. Ce jour-là fut pour une le signe d'un nouveau départ, de quelque chose de nouveau - le besoin viscéral de comprendre l'énergie criminelle, la motivation des assassins. Et s'il a rapidement compris que la mort de son père n'était liée qu'à une vulgaire opération de routine ayant mal tourné, ses études en criminologie l'ont fait se déporter vers d'autres grands criminels étudiés pour les besoins de la cause. De fil en aiguille et alors que le tueur de Fairhope commençait à agir, c'est vers ce dernier et ses victimes qu'Alec a poussé son analyse. Son rêve serait de s'entretenir avec une de ses victimes mais il n'ose pas les déranger, refusant de mettre les gens mal à l'aise avec ses propres obsessions.

Caractère : Alec est très maniaque. Il aime que les choses soient bien faites et bien ordonnées. Il est généreux, organisé, d'un naturel gentil mais surtout avec les gens qu'il connait bien. En dehors de ces personnes qui font déjà partie de son cercle intime, Alec a beaucoup de mal à se lier et à faire confiance de manière générale, trouvant tous les prétextes à garder ses distances. Parfois violent, surtout quand il se sent en danger, il a tendance à réagir au quart de tour mais se calme rapidement quand il réalise ce qu'il est en train de se passer. Il est intelligent, travailleur, généreux, plutôt volage, enchainant les conquêtes féminines - pour l'instant.

À savoir : Ses meilleurs amis l'appellent "Coop", comme son deuxième prénom, sinon il préfère se faire appeler Alec ◆ il a la phobie des petites pièces étroites et sombres, il est un peu claustrophobe ◆ il s'est déjà fait suivre pour des problèmes d'humeur et a été obligé de suivre un traitement pendant un temps ◆ il voit régulièrement une psy pour rassurer sa mère à laquelle il ne dit rien ◆ il est obsédé par les meurtres de Fairhope ◆ il aimerait travailler avec la police pour aider à démasquer et arrêter les criminels de manière générale.



derrière l'écran

Pseudo : B.
Âge : 25 ans
Déjà un compte ici ? : Non, c'est le premier mais je ne garantis pas que ce sera le dernier  hiii
Code du règlement : OK by Tobias ? J'ai toujours peur de me faire piéger avec ces choses là  dance
Où avez-vous connu le forum ? : Sur Facebook !
Un commentaire ? : Il est beau, je l'aime déjà bigcoeur  hiii .

©️ potterbird
Revenir en haut Aller en bas

Invité


 Invité


Sujet: Re: ALEC ◆ il me vient une pensée affreuse (...) Dim 27 Sep - 23:46

once upon a book

◆ l'extrême limite de la sagesse, voilà ce que le public baptise folie ◆


« Pourquoi cette filière, exactement ? » Le temps file sur la grosse horloge plaquée au mur. Il pourrait presque entendre les secondes qui tiquent, claquent, d’un bruit fort, sourd dans la salle, s’il ne pleuvait pas des cordes contre les carreaux fins des fenêtres. Les rideaux épais l’empêchent de distinguer au dehors et donnent à la pièce une sensation tout aussi oppressante qu’elle se voudrait conviviale. Mme Jones fait glisser ses lunettes en bas de son nez et le fixe par-dessus ses verres, attendant une répondre à au moins une de ses questions. Dans un coin brûle de l’encens, trop d’encens pour une seule pièce d’ailleurs. Tout ici se veut convivial, rassurant et confortable, mais tout n’est qu’épaisseur, vulgarité et surtout, oppression. Il a l’impression d’une atmosphère tellement humide qu’il ne peut pas respirer correctement, et les bruits incessants l’empêchent de réfléchir. Il aurait aimé, pourtant, faires des efforts, se replonger dans ces histoires qu’elle lui réclame, qu’elle s’octroie le droit de lui demander, mais il n’y parvient pas. Installé dans ce fauteuil épais et bas, lui aussi la toise. Il détaille ses rides, et tout ce qui peut lui faire penser à autre chose. Et puis soudain, la question trouve écho à l’intérieur de son esprit – pourquoi cette filière, exactement ?

« Ce n’est pas quelque chose que tu peux comprendre, Alec, tu le sais ? Parfois, les mecs pètent un plomb, ils appuient sur la gâchette sans songer aux conséquences, ils foutent une nana dans un sac plastique, ils découpent des corps. Tu peux étudier toute la criminologie que tu souhaites, jamais, oh grand jamais, tu ne pourras comprendre ce qu’il s’est passé cette nuit là ». Les mots sont vifs et l’espace d’un instant, Alec recule, pris de court, de surprise aussi. Elle n’a jamais haussé le ton comme elle vient de faire, mais sa mère semble au bord du désespoir. Elle ouvre de grands yeux et débitent ces phrases en hurlant, à bout de souffle, la fumée s’échappant de sa cigarette qu’elle ne fume même plus. Alec ne sait pas pourquoi son annonce entraine une telle fureur – ou plutôt, si. Il sait. Il ne veut simplement pas se l’avouer. Ni lui avouer à elle. « Maman », il marmonne en prenant sa cigarette pour l’écraser dans le cendrier plein à craquer. Il ne peut pas vraiment jouer les dégoutés, il habite avec elle. « Tu cours après du vent », répète-t-elle. « C’était il y a trois ans, il est temps de passer à autre chose, de te sortir cette fichue histoire de la tête ou tu finiras par avoir raison de nous tous ».

C’était pour ça. Pour ça qu’il avait choisi la criminologie et pas une autre matière. Le meurtre de son père, quand il n’avait que quatorze ans, avait eu chez lui ce drôle d’effet que la mort n’a pas chez les autres. Il avait été triste, bien entendu, mais le sentiment dominant chez lui n’avait été autre que la frustration. La frustration de ne pas comprendre. Il s’était pris de fascination pour l’esprit complexe d’un tueur qu’il ne parvenait pas à analyser, lui qui était d’habitude si doué avec les gens, et bientôt, l’obsession avait dépassé la tristesse, la peur ou la haine. Il fallait qu’il comprenne.

»Tu vois, j’avais raison. Tes bouquins ne peuvent pas t’expliquer pourquoi ton père est mort, ce jour là. Un malade, voilà tout. Il faut dire qu’il n’avait personne à la bonne, ton père, en étant si pénible. Un flic qui picole et qui met deux heures à sortir de son lit quand on l’appelle en urgence, tu vois. Les histoires l’avaient ravagé. Il était obsédé et paranoïaque, comme toi, et c’est ça qui l’a rendu désagréable et qui l’a tué ». Alec sourit, ironique, en faisant tourner son stylo sur le bout de ses doigts. Si une personne devait mourir pour son manque de chaleur, en cet instant, ce serait plutôt sa mère. « J’ai changé. Je ne cherche plus à comprendre. Papa, c’est du passé ». Il jette un œil au journal local qu’il tient entre ses mains. « Encore un meurtre », souligne-t-il. Il a bientôt fini les cours. « Je me demande quel est le profil de ce mec, qui tue les gens en leur écrivant dessus ». Sa mère le fixe, hébétée. Elle fait volte-face et retourne chercher ses cigarettes dans sa cuisine pour fumer.

L’obsession a changé, il veut comprendre de manière générale, maintenant. La psychologie des crimes le fascine. Le cerveau des criminels aussi. Il analyse ses propres comportements, et ceux des autres aussi. Un de ses professeurs, emblématiques du métier, les fixe parfois, en cours, prend une profonde inspiration et finit par dire « vous savez, un jour, vous pourriez tuer ». Et cette idée le fascine, l’émerveille. La limite entre l’esprit sain et la folie pure. La ligne à franchir, la limite de la violence irréparable. Ca le fait vibrer. Non pas qu’il se projette en meurtrier ou qu’il cautionne, loin de là, non, il aimerait juste comprendre. Et cette obsession fait de lui un personnage difficile à gérer et à approcher. Il fait difficilement confiance, il a du mal à se lier ; ne peut s’empêcher d’analyser les gens.


Revenir en haut Aller en bas

Invité


 Invité


Sujet: Re: ALEC ◆ il me vient une pensée affreuse (...) Dim 27 Sep - 23:49

Officiellement bienvenue parmi nous, Alec !! Évidemment, très bon choix d'avatar hiii

Mention spéciale pour la date de naissance : on va fêter le 14 février ensemble, dear twin !
Revenir en haut Aller en bas

Invité


 Invité


Sujet: Re: ALEC ◆ il me vient une pensée affreuse (...) Dim 27 Sep - 23:51

Merciiii brille brille
J'ai même pas fait exprès pour la date de naissance, c'est un signe funk
Revenir en haut Aller en bas

Invité


 Invité


Sujet: Re: ALEC ◆ il me vient une pensée affreuse (...) Dim 27 Sep - 23:53

Le signe que tu pourrais potentiellement être mon frère jumeau, dans une autre vie ! brille hmm siffle

Allez j'arrête de flooder ta fiche. Que l'inspiration t'accompagne :luv: out
Revenir en haut Aller en bas

fonda - lost in the fire

avatar

◆ Manuscrits : 6621
◆ Arrivé(e) le : 15/03/2015
◆ Âge : 32 ans
◆ Décédé le : 3 Mars 2016, suite à une altercation avec les forces de police
◆ Métier : ancien biographe et parolier puis secrétaire
◆ Points : 720
◆ DC : Adam,Pete,Micha & Tutur
◆ Avatar : Tree Pace


Sujet: Re: ALEC ◆ il me vient une pensée affreuse (...) Lun 28 Sep - 0:09

*sabre le champagne comme prévu* pump it up
Bienvenue à toi, ô, quarantième membre brille

J'espère que tu te plairas parmi nous et que tu t'amuseras bien avec ton petit Alec (dit comme ça, ça peut prêter à confusion arrow ) :wow:

Si tu as la moindre question, n'hésite pas, je me tiens à ta disposition whislte
Sinon, je te souhaite évidemment bon courage pour la rédaction de ta fiche hug

Merci en tout cas d'avoir cédé et de nous avoir rejoint highfive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t83-i-slithered-here-from-eden http://potterbird.livejournal.com

Invité


 Invité


Sujet: Re: ALEC ◆ il me vient une pensée affreuse (...) Lun 28 Sep - 0:13

Bienvenue à toi joli monsieur brille ! J'ai hâte d'en découvrir plus, en tout cas bienvenue again et bonne chance pour la rédaction de ta fichouille ♥️
Revenir en haut Aller en bas

Invité


 Invité


Sujet: Re: ALEC ◆ il me vient une pensée affreuse (...) Lun 28 Sep - 1:04

Bienvenue à toi Alec! bulle bon courage avec ta fiche hero
Revenir en haut Aller en bas

Invité


 Invité


Sujet: Re: ALEC ◆ il me vient une pensée affreuse (...) Lun 28 Sep - 2:48

Falaheeeeeeeeeeee ! ♥ (j'sais, je suis utile comme fille :D) Bienvenue en tout cas XD
Revenir en haut Aller en bas

overjoyed - we survived

avatar

◆ Manuscrits : 867
◆ Arrivé(e) le : 10/09/2015
◆ Âge : 36
◆ Assoc. des Victimes : Ancien bénévole et membre
◆ Métier : Ouvrier de chantier
◆ Points : 940
◆ DC : Aiden, Willow, James, Charlie, Nathan
◆ Avatar : Jake Gyllenhaal


Sujet: Re: ALEC ◆ il me vient une pensée affreuse (...) Lun 28 Sep - 7:16

Bienvenuuuuueee par ici ! :luv:
Et bonne rédaction! brille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t786-wrapped-in-guilt


avatar

◆ Manuscrits : 3920
◆ Arrivé(e) le : 03/09/2015
◆ Âge : 28 ans
◆ Métier : Lieutenant de police
◆ Points : 4220
◆ DC : Sacha
◆ Avatar : Kate Mara


Sujet: Re: ALEC ◆ il me vient une pensée affreuse (...) Lun 28 Sep - 7:16

Bienvenue :)

_________________


Shandra O. SarmoiseLieutenant de Police
Je suis ici depuis mon enfance, et je vois bien que ma ville autrefois calme, n'est plus le même havre de paix qu'autrefois. La faute à ce poète de malheur. Serais-je celle qui réussira à lui mettre la main dessus ? Je ne sais pas, mais j'ai déjà passé trois ans de ma vie à lui courir après, je suis prête à faire encore bien plus même si cela doit me ronger jusqu'à l'os.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t299-shandra-olivia-sarmoise-is-here

bad blood - we live here

avatar

◆ Manuscrits : 761
◆ Arrivé(e) le : 12/05/2015
◆ Âge : 31 ans
◆ Assoc. des Victimes : secrétaire
◆ Métier : Écrivain, romancière reconnue
◆ Points : 141
◆ DC : Jesse, Ruby, Jacob, Jonathan, Simon & Eva
◆ Avatar : Scarlett Johansson


Sujet: Re: ALEC ◆ il me vient une pensée affreuse (...) Lun 28 Sep - 14:48

bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche chef

_________________

"I thought you knew I was a bitch, I got a driver so I'm never alone...I thought you knew."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t164-i-ve-never-seen-a-diamond-in-the-flesh

Invité


 Invité


Sujet: Re: ALEC ◆ il me vient une pensée affreuse (...) Lun 28 Sep - 15:02

Bienvenue à toi ici ! 
En tout cas, ça m'a l'air d'être une très bonne idée ce perso *-*

En espérant que tu t'éclates avec !
Bon courage pour la rédaction de ta fiche  heart2
Revenir en haut Aller en bas

Invité


 Invité


Sujet: Re: ALEC ◆ il me vient une pensée affreuse (...) Lun 28 Sep - 17:36

Merci à tous pour cet accueil brille
Revenir en haut Aller en bas

Invité


 Invité


Sujet: Re: ALEC ◆ il me vient une pensée affreuse (...) Lun 28 Sep - 19:11

Bienvenue Alec, et bonne inspi pour ta fiche!^^

Pour faire suite à ta recherche de liens, si jamais, l'aspect des sciences forensiques, y a sans doute une place de stagiaire au labo;)
Revenir en haut Aller en bas

fonda - lost in the fire

avatar

◆ Manuscrits : 6621
◆ Arrivé(e) le : 15/03/2015
◆ Âge : 32 ans
◆ Décédé le : 3 Mars 2016, suite à une altercation avec les forces de police
◆ Métier : ancien biographe et parolier puis secrétaire
◆ Points : 720
◆ DC : Adam,Pete,Micha & Tutur
◆ Avatar : Tree Pace


Sujet: Re: ALEC ◆ il me vient une pensée affreuse (...) Mar 29 Sep - 22:45

J'ai bien aimé ta fiche, je trouve ton perso plutôt intéressant, et j'ai apprécié ton style tout autant! brille Te voilà donc validé, je te souhaite officiellement la bienvenue parmi nouuuus :luv: pump it up


congratulations !



Félicitations, te voilà officiellement validé(e) ! Tu vas donc pouvoir déambuler dans les rues de la ville comme bon te semble. Sauf si tu crains de tomber sur une plume particulièrement... Inspirée.

Mais puisque tu respires encore, il est temps de t'occuper de toute la paperasse un peu ennuyeuse auprès des autorités locales. Ainsi, tu peux commencer par recenser ton métier avant de te trouver un logement.

Tu peux ensuite ouvrir ton répertoire afin de créer des liens avec les autres personnages ou poster dans les demandes de rp pour te trouver un premier partenaire de jeu.

Si tu as été validé(e) avant le 15 du mois en cours, sache qu'il faudra également songer à te recenser pour ce mois-ci.

Dans tous les cas, le staff reste à ta disposition pour la moindre question et te souhaite de passer d'agréables moments sur le forum.

N'oublie pas de rester sur tes gardes... Sait-on jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t83-i-slithered-here-from-eden http://potterbird.livejournal.com

Invité


 Invité


Sujet: Re: ALEC ◆ il me vient une pensée affreuse (...) Mer 30 Sep - 0:24

Merci beaucoup beaucoup brille
Revenir en haut Aller en bas
 

ALEC ◆ il me vient une pensée affreuse (...)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pensées Philosophiques d'un Voleur...
» Le Cristal rouge vient d'arriver sur Kirin Tor
» Une plongée dans les pensées de Garrosh
» Transmition de pensée *-*
» Ténacité : Pensées nocturnes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: in the den :: archives :: manuscrits abandonnés-