AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 TEL — Pound the Alarm.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

overjoyed - fonda & admin

avatar

◆ Manuscrits : 463
◆ Arrivé(e) le : 12/04/2015
◆ Âge : 30 ans
◆ Assoc. des Victimes : vice-président
◆ Métier : propriétaire du Vanilla Palace
◆ Points : 662
◆ DC : Toto, Pete, Micha & Tutur
◆ Avatar : Aaron Tveit


Sujet: TEL — Pound the Alarm.Mar 13 Oct - 16:27

pound the alarm



17 avril 2015

Du repos. Voilà ce dont Adam avait besoin, d'après le médecin qui le suivait depuis son arrivée à Fairhope. Moins de stress, moins d'angoisse, moins de situations susceptibles de le faire flancher. Il avait répondu en souriant, parce qu'il ne voulait pas l'entendre. Alors il avait essayé de retrouver le chemin du boulot et puis... Et puis un meurtre de plus, dans la forêt à deux pas de chez lui, de chez eux, de l'endroit où il habitait avec Willow et d'autres uluberlus. Certains membres du petit groupe se demandaient s'ils n'allaient pas tout simplement quitter cette foutue ville, et Adam avait fuit dans sa chambre, les mains moites et tremblantes. On lui avait dit : pas de stress. Il avait soigneusement évité le regard de Jesse quand ce dernier lui avait confié qu'il allait regagner son appartement en centre ville. L'avait-il seulement prévenu ? Adam ne savait plus, il ne souhaitait pas s'en souvenir. Il devait éviter d'angoisser pour un rien alors il avait rangé ça dans un coin de sa tête, exactement comme cette dispute au commissariat qu'ils devaient oublier. Le barman avait donc fait abstraction de tout ça, et il avait rejoint ses draps en se disant que ce n'était peut-être pas si bête que ça au final, qu'il avait sans doute besoin d'un peu de repos. Et sous sa couette, il s'était mis à trembler. Parce que tout était en train de s'écrouler, pas vrai ? Tout.

Ce vendredi-là, il était sorti parce qu'il ne supportait plus le silence pesant qui avait élu domicile sous son propre toit. Plus de Jesse, Willow au boulot probablement, et les deux autres en vadrouille ou en pleine réflexion sur leur avenir dans la colocation. Adam s'était absenté l'espace d'un quart d'heure, le temps de prendre un taxi pour aller faire une course et rentrer sans trainer. Il ne supportait plus les rues de Fly Creek, elles qui semblaient teintées du sang de la dernière victime.

Mais en arrivant sur le perron, Adam remarqua la présence d'un homme qui martelait le bouton de la sonnerie de sa demeure. « Je viens pour installer l'alarme », avait-il répondu quand Adam l'avait interrogé sur la raison de sa présence. Il n'avait pas eu besoin d'en savoir plus, levant les yeux au ciel, laissant le technicien faire ce pourquoi on l'employait, agrippant finalement son téléphone.

Adam a écrit:
Je savais pas qu'on avait besoin d'une alarme.
Sinon moi ça va.

Non, ça n'allait pas. Ça n'allait définitivement pas.

_________________

if i can't find a cure, i'll fix you with my love



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t84-and-the-walls-kept-tumbling-down#149


avatar

◆ Manuscrits : 2364
◆ Arrivé(e) le : 12/04/2015
◆ Âge : 28 ans
◆ Métier : détective, promu en décembre 2015
◆ Points : 237
◆ DC : Désirée, Ruby, Jonathan, Jacob, Eva & Simon
◆ Avatar : Jesse Williams


Sujet: Re: TEL — Pound the Alarm.Mar 20 Oct - 13:11

I've been drinking, I've been drinking
I get filthy when that liquor get into me
I've been thinking, I've been thinking
Why can't I keep my fingers off it, baby?


Les jours de repos se faisaient de plus en plus rare à la station de police de Fairhope. Pourtant, sans trop savoir comment, Jesse se retrouvait avec un nombre assez conséquent de jour où il devait impérativement se reposer et rester loin, très loin de son uniforme et de ses collègues. C'était plus pour des raisons légales qu'autre chose, histoire de ne pas tomber dans le cliché du policier qui se tue tous les jours au travail et surtout, pour que l'administration continue de se faire bien voir. Les détails n'intéressaient pas Jesse et si par le passé, il aurait sans aucun problème échangé ses congés avec un collègue histoire de rester à son poste, il n'en avait pas envie. Le brun avait besoin d'air frais et il avait besoin de ne plus ressasser en boucle les détails d'une affaire qui commençait à empiéter sur tous les aspects de sa vie. C'était principalement pour cette raison qu'il avait regagné son appartement quelques jours seulement après la battue au Willow Lake. Il ne supportait plus les mines tristes, l'air parfait de Peter sur ce poste de télévision en train de relater tous les détails qu'il avait pu glaner, Willow qui menaçait de craquer à chaque instant et Adam.

Quand leurs regards se croisaient, Jesse avait l'impression de n'y voir que des reproches, il projetait sûrement ce qu'il ressentait en ce moment même sur son petit-ami. Probablement. Mais ça n'aidait pas vraiment que les deux hommes n'aient pas réglé leur problème. Leur dispute semblait futile quand quelqu'un était mort pas vrai? Jesse aurait dû trouver les mots pour venir se glisser dans le lit et tirer Adam contre lui. Sauf qu'il n'avait pas pu et qu'il avait préféré partir. La situation le dépassait et il sentait que ses épaules allaient craquer. Ça faisait trop de choses négatives dans sa vie, Adam qui ne lui parlait pas, ce corps, les appels incessants du médecin pour qu'il vienne rendre visite à son père. Non. Sa vie n'était d'ordinaire pas si compliquée que cela, elle était très simple dans le fond. C'était ce que Jesse cherchait aujourd'hui, ses écouteurs enfoncées dans ses oreilles, sa capuche sur son crâne fraichement rasé, ses foulées amples et expérimentées alors qu'il faisait le tour du Knoll Park pour la troisième fois. Il avait évité le Willow Lake, la zone était devenue tabou et il ne voulait pas penser au boulot. Il ne voulait pas penser, il voulait laisser son corps prendre le pas et n'être rien d'autre que ses muscles qui se tendaient et qui se contractaient et son coeur qui battait dans sa poitrine et la musique qui guidait ses pas.

Le brun fronça les sourcils alors que son téléphone rompait la musique. Il avait visiblement reçu un message. Il roula des yeux et il arrêta de courir, ralentissant progressivement le rythme en ouvrant le message. Adam, bien sûr. Jesse eut un soupir, parmi les inspirations et les expirations rapides pour reprendre son souffle et il relit le message une dizaine de fois. Oui, il s'était dit que s'il n'était pas là, autant qu'il y ait une forme de sécurité dans cette maison.

Jesse a écrit:
Pas besoin. On appelle ça de la prévention.
Tu peux toujours dire au technicien de partir si ça te dérange tant que ça.

Jesse appuya sur envoyer sans absolument aucun remord, car non, il n'avait pas prévu de parler à son petit-ami aujourd'hui.  

_________________
"Trouble on my left, trouble on my right, I've been facing trouble almost all my life... My sweet love, won't you pull me through?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t80-dear-old-world-is-it-too-late-to-get-a-refund http://aesthetics-blue.tumblr.com/

overjoyed - fonda & admin

avatar

◆ Manuscrits : 463
◆ Arrivé(e) le : 12/04/2015
◆ Âge : 30 ans
◆ Assoc. des Victimes : vice-président
◆ Métier : propriétaire du Vanilla Palace
◆ Points : 662
◆ DC : Toto, Pete, Micha & Tutur
◆ Avatar : Aaron Tveit


Sujet: Re: TEL — Pound the Alarm.Mar 20 Oct - 14:02

Adam n'avait même pas encore pris la peine d'ôter sa veste, posant simplement son sac sur la table de la cuisine sans se soucier davantage de ce qu'il contenait. Les quelques courses qu'il avait pu faire n'avaient pas la moindre importance tandis qu'il guidait le technicien vers les installations dont il avait besoin. Inutile de dire qu'Adam s'était emmêlé les pinceaux et qu'il n'avait pas tout de suite su répondre aux questions de cet homme qu'il jugeait bien trop précises, mais une fois cela fait, il ne lui restait plus qu'à attendre bêtement que tout soit mis en place, ce qui risquait de prendre un peu de temps vu la superficie de sa demeure.

Le barman avait donc sagement retrouvé le chemin de la cuisine avant de sentir son portable vibrer dans sa poche, et il avait aussitôt perdu toute motivation à l'idée de ranger ses achats. Alors il soupira, pas plus ravi que ça d'avoir à découvrir la réponse de Jesse. Surtout pour lire... Ça. De la prévention, mais bien sûr. De la paranoïa plutôt, oui. Mais c'était la rancoeur d'Adam qui parlait, il n'allait tout de même pas admettre aussi facilement que dans le fond, ça le rassurait de savoir que l'absence de Jesse serait compensée par une installation électronique. Du moment que ce n'était pas permanent. Le doute le saisit ; ça ne l'était pas, pas vrai ?

Adam a écrit:
Je suppose que ça veut dire que tu ne viendras plus protéger personne vu que ce ne sera plus nécessaire. Tu aurais pu prévenir que c'était dans tes plans, justement.

Il se détestait d'envoyer de telles choses à celui dont il était censé être le plus proche. Il se maudissait de ne pas avoir le courage de lui dire qu'il lui manquait et qu'il voulait juste que Jesse rentre pour qu'ils règlent leurs problèmes et qu'ils passent à autre chose. Mais non, il lui en voulait. Il lui en voulait toujours.

_________________

if i can't find a cure, i'll fix you with my love



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t84-and-the-walls-kept-tumbling-down#149


avatar

◆ Manuscrits : 2364
◆ Arrivé(e) le : 12/04/2015
◆ Âge : 28 ans
◆ Métier : détective, promu en décembre 2015
◆ Points : 237
◆ DC : Désirée, Ruby, Jonathan, Jacob, Eva & Simon
◆ Avatar : Jesse Williams


Sujet: Re: TEL — Pound the Alarm.Mer 21 Oct - 20:17

Jesse savait qu’Adam allait répondre à son message. Il connaissait bien le blond  et tout dans son message à lui avait été une source de provocation. Adieu donc son jogging pour se vider l’esprit et pour ne pas culpabiliser. Enfin… C’était en parti de sa faute à lui, s’il voulait vraiment avoir la paix, il n’aurait pas ouvert ce message, ou il aurait coupé son téléphone du réseau… Jesse avait besoin de se tenir informé dans le fond, tout comme il avait besoin de savoir qu’on pouvait le contacter en cas de besoin et en cas d’urgence. Le brun posa donc son sac sur le sol et il s’accroupit à la recherche de son snack et de sa bouteille d’eau. Il but une longue gorgée, son téléphone posé en face de lui et il venait juste de mordre dans sa bar de céréales quand le dit téléphone se manifesta une nouvelle fois. Jesse roula des yeux au message et il mâcha rapidement, légèrement irrité, tapant une réponse qu’il estimait tout aussi énervante.

Jesse a écrit:
C’est fou comment tu as l’air d’en savoir plus sur mes propres plans que… moi. Je ne sais pas Adam. Je n’en sais rien. C’est une mesure comme une autre, je me suis dit que c’était mieux une alarme que rien du tout. C’est juste pour ta maison, tu en fais ce que tu veux.
Pour le reste, je ne sais pas où j’en suis.

Jesse relut le message pendant une longue minute avant d'appuyer sur envoyer et de boire une autre gorgée d'eau.

_________________
"Trouble on my left, trouble on my right, I've been facing trouble almost all my life... My sweet love, won't you pull me through?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t80-dear-old-world-is-it-too-late-to-get-a-refund http://aesthetics-blue.tumblr.com/

overjoyed - fonda & admin

avatar

◆ Manuscrits : 463
◆ Arrivé(e) le : 12/04/2015
◆ Âge : 30 ans
◆ Assoc. des Victimes : vice-président
◆ Métier : propriétaire du Vanilla Palace
◆ Points : 662
◆ DC : Toto, Pete, Micha & Tutur
◆ Avatar : Aaron Tveit


Sujet: Re: TEL — Pound the Alarm.Mer 21 Oct - 21:32

« Et il se passe quoi exactement quand l'alarme est déclenchée ? » Le technicien avait déjà sorti son escabeau et... Tout un tas d'outils qu'Adam aurait été absolument incapable de nommer. Ce n'était pas ce qui l'importait à l'instant présent. Non, sa veste toujours sur les épaules, les mains sur les hanches, il observait cet homme en train de faire son métier et il l'importunait avec ses questions intempestives. « Attendez... Donc ce truc est vraiment relié directement au commissariat, on est bien d'accord ? » Un sourire s'était dessiné sur les lèvres du barman lorsqu'il entendit la réponse tant espérée. Alors comme ça, il suffisait d'oublier de désactiver l'alarme en rentrant dans la maison pour qu'elle retentisse, qu'une photo des lieux soit prise, que le commissariat soit automatiquement prévenu et qu'un officier arrive sur les lieux. Bon à savoir. Vraiment, très bon à savoir.

Forcément, il fallait que Jesse vienne gâcher cette nouvelle avec l'un de ses messages, réponse qui irrita Adam plus que de raison, le jeune homme hésitant presque à aller se cacher aussitôt sous sa couette pour ne plus jamais ressortir de cette cachette.

Adam a écrit:
Et tu comptes envoyer un technicien aussi pour me dire quand tu sauras où tu en es ? You know what, don't even bother. You could have just said sorry but never mind, guess that's not in your vocabulary.

Il rangea son téléphone presque aussi vite, pressé d'oublier ce qu'il venait tout juste d'envoyer. Et non, il n'était pas énervé. Il n'avait pas non plus envie de pleurer. Non. Adam s'éclaircit la gorge. « Et donc il faut combien de temps pour qu'un officier débarque ? »

_________________

if i can't find a cure, i'll fix you with my love



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t84-and-the-walls-kept-tumbling-down#149


avatar

◆ Manuscrits : 2364
◆ Arrivé(e) le : 12/04/2015
◆ Âge : 28 ans
◆ Métier : détective, promu en décembre 2015
◆ Points : 237
◆ DC : Désirée, Ruby, Jonathan, Jacob, Eva & Simon
◆ Avatar : Jesse Williams


Sujet: Re: TEL — Pound the Alarm.Jeu 22 Oct - 11:20

Dire qu’Adam était prévisible aurait été mentir. Le blond était tout sauf prévisible mais Jesse s’attendait à son message qu’il lut rapidement, la mâchoire serrée et le visage vide de toute expression. Le métis s’y attendait, aussi son irritation était partiellement injustifiée. Adam avait raison, ils s’étaient disputés et sans aucune explication, Jesse était parti. Ça l’énervait juste qu’Adam pense qu’il avait apprécié se retrouver dans ce genre de positions. Il n’avait pas su exposer calmement son point de vue au commissariat et il était certain qu’ils s’était excusé quelques heures plus tard en expliquant à Adam qu’il ne pouvait pas supporter qu’on se paye la tête de son petit-ami… les choses auraient été plus claires. Peut-être que s’il lui avait expliqué ça après la découverte d’une nouvelle victime du Poète les choses auraient été plus simples alors. Ou pas. Jesse n’en savait rien.  Il était paumé et ce n’était pas de la faute d’Adam, non, c’était lui tout seul et devoir se justifier sur quelque chose d’aussi personnel le gonflait, faute de meilleur terme… vraiment. Surtout que contrairement au blond il n’essayait pas d’anticiper les réactions de sa moitié. Jesse soupira et rangea ses affaires dans son sac, le jogging était visiblement terminé, c’était dur retour froid à la réalité.

Jesse a écrit:
Tu veux vraiment qu’on règle ça par texto ? Fine.

Tu veux des excuses avec un vrai sens ou tu veux juste que je m’excuse sans en penser un mot, que je joue les gros hypocrites et qu’on fasse comme si tout allait bien ? Parce que ce n’est pas ce que j’ai envie de faire, je suis reparti chez moi pour une raison et si j’ai besoin de faire le point et de m’éloigner, tu as le droit de m’en vouloir. Mais je ne vais pas m’excuser parce que j’ai besoin de respirer cinq secondes.
Ce sont deux choses complètement différentes.
.

_________________
"Trouble on my left, trouble on my right, I've been facing trouble almost all my life... My sweet love, won't you pull me through?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t80-dear-old-world-is-it-too-late-to-get-a-refund http://aesthetics-blue.tumblr.com/

overjoyed - fonda & admin

avatar

◆ Manuscrits : 463
◆ Arrivé(e) le : 12/04/2015
◆ Âge : 30 ans
◆ Assoc. des Victimes : vice-président
◆ Métier : propriétaire du Vanilla Palace
◆ Points : 662
◆ DC : Toto, Pete, Micha & Tutur
◆ Avatar : Aaron Tveit


Sujet: Re: TEL — Pound the Alarm.Jeu 22 Oct - 12:49

« ...I'm gonna go take a nap now. », avait-il avoué à demi-mot, les yeux rivés sur l'écran de son téléphone portable, relisant le dernier message de Jesse pour la troisième fois déjà. Il devait manquer une ligne, quelque chose, n'importe quoi qui puisse lui redonner le sourire plutôt que lui donner envie de...

Adam prit une grande inspiration avant de relever la tête, feignant un sourire à l'égard du technicien qui n'avait certainement que faire de l'information qu'il venait de lui transmettre, lui expliquant à quelle porte il devrait venir toquer lorsqu'il aurait fini son installation. Montant les escaliers, il préféra taper la réponse tant qu'il avançait encore pour ne pas avoir à se concentrer uniquement sur ce qu'il écrivait. Non, il ne préférait pas se souvenir de cet échange.

Adam a écrit:
Okay. See you around I guess.

Une fois dans sa chambre, il finit par ôter sa veste pour la laisser trainer par terre comme il savait si bien le faire dans cette partie de la maison qui n'était pas soumise aux règles de la colocation. Sans perdre une seconde de plus, il se blottit sous sa couette, cherchant l'odeur de Jesse dans ses draps ; mais le temps était passé par là, et pas moyen de retrouver la moindre preuve de la présence du métis. Tant pis ou peut-être tant mieux, Adam aurait peut-être ainsi la sensation que Jesse ne lui manquait pas tant que ça au final.

Et quoi que l'officier puisse avoir envie de lui répondre à présent, Adam lui laisserait avoir le dernier mot.

sujet terminé

_________________

if i can't find a cure, i'll fix you with my love



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t84-and-the-walls-kept-tumbling-down#149



 Contenu sponsorisé


Sujet: Re: TEL — Pound the Alarm.

Revenir en haut Aller en bas
 

TEL — Pound the Alarm.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» One Pound Fish
» [SKIN] ZOE POUND 2
» La domotique racontée aux lapins
» [Résolu] Alarme dans le NGX 737 PMDG
» Les Plaisirs de la masse ( marteau)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: we'll walk our different ways :: télécommunications-