AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Scott C. McLaren

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité


 Invité


Sujet: Scott C. McLarenVen 16 Oct - 21:57

Scott C. McLaren

◆ Prisonnier d'un lourd passé ◆



◆ 25/03/1981 - 34 ans
◆ En ville depuis 9 mois
◆ Américain
◆ Apprenti Mécanicien
◆ Célibataire
◆ Hétéro sexuel
◆ Bad Blood
◆ Célébrité sur l'avatar : Andrew Stetson

entre les lignes

L'affaire : L'affaire des meutres, je la suis je pense comme toute personne X dans les journaux. Bien sur, à chaque fois que je lis ou entends qu'une nouvelle victime a été retrouvé, je m'assure que ce n'est pas un nom que je connais. A part ça, tant qu'il ne s'agit pas de moi... Bien sur que c'est triste pour les familles, ou terrible pour les survivants, mais qu'y puis je au final. On sait tellement peu de choses à son sujet ! Le poéte de Fairhope..

Caractère : Scott est quelqu'un au tempérament explosif. Il s'emporte vite, et contient très mal sa colère. Si celle ci doit sortir, soit il frappe la personne en face de lui, soit il s'en prends à lui même. Mais faut que ça sorte, le self control, il ne le gère pas. Ancien alcoolique, il est aussi très souvent nerveux, comme en manque de sa dose. Bien qu'il n'a pas touché à un verre depuis plusieurs années, il reste néanmoins toujours en proie d'une guerre avec lui même quand il voit de l'alcool. En dehors de tout cela, c'est quelqu'un de déterminer, qui lâche rarement l'affaire. Il n'hésite pas non plus à se plonger corps et âme dans une cause qui lui tient à coeur, que ça soit bon ou non pour lui. Il sait être aussi un fidéle ami, bien qu'il en compte peu. Que dire de plus, sinon que vous le découvrirez vous même ?

À savoir : - Tendance à passer sa main dans ses cheveux quand il ne sait pas quoi dire ou quoi faire.
- Nerveux en présence d'alcool, même si c'est qu'une bière !
- Peureux envers son passé, peu désireux qu'on connaisse son histoire.
- Porte quelques tatouages, héritage de son passage en prison



derrière l'écran

Pseudo : Gigie
Âge : 25 ans
Déjà un compte ici ? : Nop
Code du règlement : OK by Tobias
Où avez-vous connu le forum ? : prd
Un commentaire ? : Très beau fo et beau contexte

© potterbird
Revenir en haut Aller en bas

Invité


 Invité


Sujet: Re: Scott C. McLarenSam 17 Oct - 23:20

once upon a book

   
◆ citation citation citation ◆


   
15 Novembre 2014 – prison de Aliceville

Écrire, c'est une activité tellement banale. C'est vrai, on prends son stylo pour signer, un chèque, écrire une carte de bon rétablissement, ou signer sa sortie conditionnelle de prison. On prends toujours un stylo dans une journée quoiqu'on puisse faire avec... Moi ? Je le prends généralement quand j'ai besoin extérioriser mes pensées.. On m'a dit que c'était une bonne thérapie l'écriture, ou le dessin pour sortir ce qu'on a en nous.. Pas simple quand on est un grand secret pour les autres comme moi. En même temps, personne ne lira ses lignes, du moins je l'espère ! Cela renferme trop de choses sur moi et j'aime pas quand les gens en savent trop. En fait j'aime pas grand chose dans ma vie, sauf peut être me défouler ! Ah ça, je le fais très bien, seulement voilà, faut que je me calme, ça n'a pas été, disons quelque chose qui m'aura apporté du bien. Pourtant, j'ai pas été toujours ce garçon que je suis.. Non j'étais même méconnaissable à l'époque. Déjà, je n'ai pas toujours « habité » Fairhope ! Je viens de Springfield. Je suis né là bas, d'un père avocat et d'une mère attachée à son entreprise de prêt à porter. La mode c'était son truc, enfin tout ça pour dire, que je suis né dans un milieu des plus aisés. Les salaires combinés de mes vieux me donnaient l'entière satisfaction d'habiter dans un des quartiers les plus riches de la ville. Nous avions une villa, avec sa palissade blanche. J'ai jamais aimé cette maison, elle ressemblait tellement aux autres. Non en fait la famille ressemblait aux autres... C'était routine, et encore routine. Matin les parents allaient au travail, moi à l'école privée avec les autres fils et filles du quartier, le soir c'était la même dame aux cheveux blancs qu'il fallait appeler nounou qui venait me chercher et me ramenait à la maison. Là je faisais mes devoirs avec application, et j'attendais le retour de mes parents en coloriant quelques dessins de gamins. Jeune, on est tellement insouciant ! Tellement qu'on arrive à gober tout les mensonges du monde. Cette vie, je l'ai mené dix années. En digne fils, j'étais un garçon sage et sans histoire, toujours bien tenu, toujours bien habillé. Mais il me manquait quelque chose , de l'attention, de la vraie attention ! Mon père passait son temps à son bureau à préparer ses procès, ma mère, à veiller sur son petit monde florissant que seules les femmes affectionnent. Un jour, je leur ai demandé à quoi ressembler leur journée au travail ! Visiblement surpris par la question que je leur posais, ils ont accepté de m'amener chacun leur tour durant une journée à leur boulot. Mon père ne faisait rien de bien exceptionnel, il remplissait des papiers, en signait d'autres, passait des coups de téléphone, remplissait des rapports, écrivait ses plaidoyers.. Une journée qui pour moi était d'un ennui commun ! Heureusement sa secrétaire, une belle blonde m'a vite trouvé une occupation ce jour là, sinon j'aurai sûrement passé une journée à mourir d'ennuis. Un monde sérieux, trop peu pour moi. C'est la première fois que j'ai pu utiliser un ordinateur ! Ah la technologie fait des merveilles ! J'aurai finalement passé mon temps devant un écran à jouer ! Le soir en rentrant, la routine a repris le dessus, repas, bain et dodo. La semaine suivante, c'était au tour de ma mère de m'amener avec elle. Et quand bien même c'était tout aussi sérieux, c'était tout de même plus intéressant ! Que de voir ces femmes venir faire leurs essayages, souvent en sous vêtements, riant à des blagues qu'elles seules comprennaient ! C'était un spectacle tout à fait fascinant ! D'ailleurs je dois avouer que je suis tombé amoureux de la gente féminine ce jour là ! Elles avaient cette manière de bouger, de rire, ou même sourire. Rien n'est fait à la légère avec elles, rien n'est trop beau non plus ! Ah les femmes ! Un mystère pour nous les hommes mais tellement accessible ! J'ai finalement demandé à ma mère de revenir plusieurs fois après cette journée dans son entreprise ! Même si le côté commerciale était peu attirant le côté vente était..appréciable. Ma mère était bien trop occupée d'ailleurs pour voir mon manège quant au fait que j'observais les femmes se dévêtir. J'avais trouvé une planque parfaite ! Quel délice .. Mais bon, un jour ma mère a décrété que j'étais trop vieux pour venir au milieu de femmes. J'avais que quinze ans. Ce qu'elle ignorait, c'est que son monde avait commencé à me changer; De l'enfant sage, je devenais un adolescent charmeur, enjôleur et audacieux. C'est d'ailleurs dans l'une des cabines d'essayage que je perdis ma virginité avec une fille de dix neuf ans, un canon ! C'était divin !

Je crois que c'est avec elle que j'ai commencé ma nouvelle vie. Loin d'être une de ces femmes riches et droites, Sandrine, une française loin du cliché des américaines m'a fait découvrir un monde parallèle, celui de la nuit et de la débauche ! Et oui, je suis sorti avec elle pendant quelques années, en fait, jusqu'à ma majorité. Dans ses bras, non seulement j'ai découvert le plaisir du sexe mais aussi les fêtes branchées, les contacts peu recommandés, les amis infréquentables que j'ai fréquenté, la drogue, et l'alcool. Rien ne l'arrêtait. Elle était au pays depuis quelques mois quand je l'ai rencontré, son père un riche entrepreneur la laissait faire ce qui lui chantait. Et elle ne se gênait pas pour dealer sous ses yeux. Des soirées dans son luxueux appartements, aux fêtes des quartiers, aucunes ne nous étaient étrangères. J'étais jeune et j'adorais cette débauche ! J'adorais rire, faire le con, boire, fumer de temps en temps. C'était grisant ! Et le meilleur, c'était qu'en apparence, mes parents n'en savaient rien ! Pour eux, Sandrine était une fille bien.. Loin de là, si seulement ils savaient ce qu'elle avait fait de moi ! Combien de fois je me suis réveillé à ses côtés avec une inconnue également nue près de moi sans que j'en ai le moindre souvenir ? Je crois qu'elle se servait de ma naïveté mais elle a également été un bon professeur, aujourd'hui ce monde là n'a plus de secrets pour moi ! Je crois même que j'ai dépassé le maître à un moment donné. Elle a essayé de me doubler. Forcément, plus charismatique qu'elle et plus doué pour les négociations d'argent, j'ai pris les devants. Le dealer c'était moi, je ne faisais pourtant que revendre sa marchandise sans qu'elle le sache. Et l'argent ? Je le dépensais dans les soirées. Boire et toujours boire. Ivre mort sur la voie public, ça m'est arrivé pleins de fois, et j'en ai pas honte ! C'était si bon ! Enfin ça l'était jusqu'à ce qu'on me ramasse et qu'on m'amène au commissariat, et c'est mon père qui m'a sorti de là. Je peux vous dire qu'il m'a passé un sacré savon, mais grâce à lui, j'ai évité la prison pour possession de produits illicites. Je me souviens très bien de ses mots ce jour là « recommences seulement une fois mon fils et tu ne compteras que sur tes conneries pour te sortir de là » . Il n'avait pas vraiment la langue dans sa poche tout comme moi. Pendant un temps, je suis resté chez moi.. Sandrine est repartie en France sans même me le dire. Je ne l'appris que plus tard quand j'ai repris le chemin des in-fréquentations. Mais ce que j'ignorais, c'est que mon père me surveillait. Pendant trois mois, j'ai rejoué au petit malfrat, sans toutefois vendre ou consommer, je n'étais plus que l'intermédiaire, le pigeon qui passait les paquets d'un client à l'autre. La discrétion était mon point fort. Et quand il fallait disparaître, les cachettes étaient aussi quelque chose que je maîtrisais. Les flics pouvaient bien me soupçonner, ils n'avaient jamais les preuves. Les murs du commissariat, je les connaissais par cœur. Mais rien ne pouvait m'y retenir. Si ce n'est des gardes à vue en cellule de dégrisement. Oui j'avais un problème avec l'alcool; J'étais devenu comme diraient certains un accroc au liquide ambré. Ivre, je l'étais chaque soir ! Mes parents me disaient rien mais n'en pensaient pas moins..Oublié le fils parfait, j'avais refusé ce cliché, ils ne pouvaient que subir. Un soir, pourtant, je crois que j'ai fait la pire connerie de ma vie... Ma mère en avait assez de mon jeu, de ma rébellion constante.. Elle est venue me chercher dans ce bar où je m'étais échoué, à moitié engagé dans une partie de jambes en l'air avec une brune pulpeuse dont j'ignorai le nom ! Elle a tenu à me ramener à la maison.. J'ai commencé par refuser, mais agacé par ses insistances j'ai quitté ce bar au volant de ma voiture. Ma mère, je ne sais plus comment était aussi dans cette voiture. Bien sûr, tout le monde sait que conduire et boire, sont deux choses à ne pas mélanger, je l'ai fait. Ce soir là, je crois bien que quelque part, ma part de bon en moi, est morte avec cet accident qui aura coûté la vie à celle qui m'avait donné la mienne. C'est pas la peine que je précise que mon père m'a tenu responsable de cette mort, et a tout fait pour me faire plonger. C'était selon lui un moyen pour m'aider...

Tu parles, j'avais 23 ans, bientôt 24 et ce con m'a envoyé en prison ! En prison, vous savez ce genre d'endroits, où si tu es faible, tu te fais dévorer tout cru ! J'en revenais pas.. Bon ok, j'ai provoqué un accident mais je n'étais pas.. en plein possession de mes facultés, comment pouvais je savoir ce que je faisais si personne ne m'a empêché de prendre le volant ? Je ne souviens de rien, juste ces blouses blanches à l'hôpital ou on m'aura seulement soigné pour une vilaine bosse.. La voiture d'en face ? Je sais qu'un garçon plus jeune que moi est décédé également.. Mais je voulais rien avoir à faire avec sa famille. Je ne regrettais rien, ou alors, je n'y arrivais pas ! J'étais en colère, oh oui en rage même. Et c'est dans cet état instable qu'on m'incarcéra dans la prison de Springfield entouré des méchants garçons comme moi. Certains étaient là pour vols, d'autres pour arnaques. Tant de variétés dans un seul lieu.. Au début, j'ai mal supporté cette cohabitation avec ces hommes, des brutes.. Je me battais pour défendre un territoire qui ne sera jamais le mien d'ailleurs. J'étais un cas désespérant ! Les gardiens de la prison, devait constamment me surveiller. Je n'aimais pas ces barreaux, ces hommes, je n'aimais rien ! Alors le procureur m'a fait une proposition. Il connaissait mon père et m'a proposé de suivre un programme particulier. Seul condition, je devais accepter un transfert dans une autre prison, dans un autre état, à Aliceville, centre correctionnel fédéral, plus exactement. Je crois que j'ai même pas hésité une seconde à quitter Springfield et mon passé. C'était une opportunité d'oublier ce que j'étais et de passer à autre chose ! Alors oui, j'ai accepté ce transfert après 8 ans d'incarcération.
Les deux prisons se ressemblaient, même organisation, même ambiance pourrie. Seules les têtes changeaient. De là, j'ai commencé à suivre le programme de réinsertion. Le projet était simple, on assistait à des séances de découvertes sur des métiers, à des cours sur le comportement en société et surtout on avait un parrain volontaire qui se portait garant pour nous. C'est durant les huit mois que j'ai passé dans la prison de Aliceville, que je me suis pris de passion pour la mécanique, j'adore ça ! Et même aujourd'hui, grâce à mon parrain, j'ai un emploi en tant qu'apprenti dans un garage. Je sais que je dois lui être reconnaissant pour ce qu'il fait pour moi. Après tout, il ne connait que les grandes lignes de ma vie mais sans plus, il me fait confiance, a t-il raison ? Ça.. je ne sais pas.. M'enfin, aujourd'hui grâce à lui, je suis sortie de prison sous liberté conditionnelle, j'ai un appartement, un boulot, et il m'aide quand j'ai du mal avec les fins de mois. Après, en échange, je dois suivre des séances pour les alcooliques anonymes.. Une torture à chaque fois.. Surtout qu'un seul verre pourrait me faire replonger ! Fairhope est ma nouvelle demeure, bien que hantée par un tueur en série, j'espère prouver que je suis capable de m'adapter à une vie plus stable et que je pourra y demeurer.

De quoi va être mon avenir maintenant, je ne sais pas, j'en sais rien du tout.. Je suis tellement maussade que je crois en rien ! J'aime pas rêver, c'est fait pour les mioches ça.

26 Avril 2015

Je me relis, triste histoire, et pourtant c'est bien mon passé. Il m'arrive de repenser à tout ces gens que j'ai laissé au Missouri, à Springfield. A commencer par mon père, s'il devait réapparaître dans ma vie, je crois bien que je feindrai de le connaître. La rancœur est profonde en moi. J'ai conscience d'avoir brisé deux vies, donc celle de ma mère, un secret qui m'étouffe mais dont je ne me sens pas encore capable de parler. Et ça fait plus de 8 ans... A chaque fois tout resurgit comme un démon prêt à me dévorer, laissant croître ma colère.. Affligeant. J'aurai presque envie de me dire que si le tueur en série s'en prenait à moi, et bien, je le laisserai faire. Combien de fois, je me suis demandé si il était normal que moi, je continue à vivre avec ce que j'ai pu faire par le passé. Il y avait pourtant une personne qui voulait m'aider, que j'ai repoussé. Cette fille, Diana, un prénom si doux à prononcer. Je ne sais si je l'ai aimé ou non, mais elle était mon oxygène, chaque fois que je me retrouvais à ses côtés, j'avais l'impression d’être plus lucide, plus calme. C'était une fille du quartier, toujours belle, toujours polie. Pourquoi m'avoir choisi moi ? Je l'ignore aussi ! Qu'importe, comme les autres elle m'a abandonné le jour ou l'accident s'est produit. J'ai bien tenté de lui écrire mais jamais je n'ai eu de réponses. Je pensais pouvoir me reposer sur elle, malgré mes défauts mais je me trompais. En fait, une fois que j'ai franchi les portes de la prison, j'étais seul. Pas étonnant que j'ai pas arrêté de me battre pour me faire une place, je voulais rester quelqu'un pour ces trous du culs !
Je suis bien content d'être sorti même si ma vie est encore fade. Je me contente d'aller au boulot et me rendre à mes réunions, si je devais commettre un impair, Ryan n'apprécierait pas.
Enfin il me reste qu'à finir mon apprentissage et je serai à nouveau libre pour de bon. J'ai hâte et en même temps... j'ai peur, car alors je n'aurai plus d'impératif, plus de compte à rendre à personne, je devrais me surveiller seul, la question reste, est ce que j'y arriverai ?


   
Revenir en haut Aller en bas


avatar

◆ Manuscrits : 3921
◆ Arrivé(e) le : 03/09/2015
◆ Âge : 28 ans
◆ Métier : Lieutenant de police
◆ Points : 4222
◆ DC : Sacha
◆ Avatar : Kate Mara


Sujet: Re: Scott C. McLarenSam 17 Oct - 23:31

Bienvenue dans le coin ;)
Bonne chance pour ta fiche et ta recherche d'avatar :)

_________________


Shandra O. SarmoiseLieutenant de Police
Je suis ici depuis mon enfance, et je vois bien que ma ville autrefois calme, n'est plus le même havre de paix qu'autrefois. La faute à ce poète de malheur. Serais-je celle qui réussira à lui mettre la main dessus ? Je ne sais pas, mais j'ai déjà passé trois ans de ma vie à lui courir après, je suis prête à faire encore bien plus même si cela doit me ronger jusqu'à l'os.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t299-shandra-olivia-sarmoise-is-here

Invité


 Invité


Sujet: Re: Scott C. McLarenDim 18 Oct - 11:43

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche =)
Revenir en haut Aller en bas

Invité


 Invité


Sujet: Re: Scott C. McLarenDim 18 Oct - 11:52

Merci !

Revenir en haut Aller en bas


avatar

◆ Manuscrits : 4797
◆ Arrivé(e) le : 05/08/2015
◆ Âge : 24
◆ Assoc. des Victimes : Membre
◆ Métier : Elève policière
◆ Points : 1198
◆ DC : Aiden, James, Sean, Charlie, Nathan
◆ Avatar : Willa Holland


Sujet: Re: Scott C. McLarenLun 19 Oct - 22:18

Bienvenue à toi !! brille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t248-whirlwind En ligne

Invité


 Invité


Sujet: Re: Scott C. McLarenLun 19 Oct - 22:20

Oh Willa Holland ! :wow:

Merci à toi !
Revenir en haut Aller en bas

Invité


 Invité


Sujet: Re: Scott C. McLarenLun 19 Oct - 23:04

Bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas

Invité


 Invité


Sujet: Re: Scott C. McLarenMar 20 Oct - 0:07

Bienvenue! ^^ bon courage pour ta fiche yiii
Revenir en haut Aller en bas

Invité


 Invité


Sujet: Re: Scott C. McLarenMar 20 Oct - 5:44

Pfiou quel avatar ! :wow: Par contre, je me demandais... Gigie... Angie ? Comme dans Unholy Confessions ? hmm Je suis une petite curieuse, oui ! lol Bref, bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche duck
Revenir en haut Aller en bas

Invité


 Invité


Sujet: Re: Scott C. McLarenMar 20 Oct - 17:13

Stanislav Vassilievski a écrit:
Pfiou quel avatar ! :wow:  Par contre, je me demandais... Gigie... Angie ? Comme dans Unholy Confessions ? hmm Je suis une petite curieuse, oui ! lol Bref, bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche duck

haha oui puif ! C'est loin Unholy... mais c'est bien ça oui ^^
Revenir en haut Aller en bas

Invité


 Invité


Sujet: Re: Scott C. McLarenMar 20 Oct - 19:35

Bienvenue à toi MacLaren pump it up
Revenir en haut Aller en bas

Invité


 Invité


Sujet: Re: Scott C. McLarenMar 20 Oct - 21:03

Bievenuuuue & bon courage pour ta fiche ! bounce
Revenir en haut Aller en bas

fonda - lost in the fire

avatar

◆ Manuscrits : 6621
◆ Arrivé(e) le : 15/03/2015
◆ Âge : 32 ans
◆ Décédé le : 3 Mars 2016, suite à une altercation avec les forces de police
◆ Métier : ancien biographe et parolier puis secrétaire
◆ Points : 720
◆ DC : Adam,Pete,Micha & Tutur
◆ Avatar : Tree Pace


Sujet: Re: Scott C. McLarenMer 21 Oct - 0:18

Bien le bonsoir ^^

Je viens seulement de m'apercevoir que j'avais oublié de te souhaiter la bienvenue directement dans ta fiche en plus de le faire par MP, excuse-moi de cet oubli!

En ce qui concerne ta fiche, il y aurait certains détails à revoir selon moi afin de gagner en crédibilité. Pour commencer, un détail mais le premier passage de ton histoire est daté au 15 Novembre 2015, or nous sommes seulement en Avril 2015 sur le forum. Une simple erreur d'inattention certainement. Il y a aussi pas mal d'autres erreurs qui trainent dans ta fiche, une relecture ou l'utilisation d'un correcteur pourrait être utile. nerd

En ce qui concerne le fond, je suis navrée de revenir sur des détails de ce genre mais il n'y a pas de prison à Fairhope. Il faut bien se dire que c'est une petite ville d'environ vingt milles d'habitants au bord de la mer ; on laisse rarement trainer des prisons près des villes paisibles, résidentielles et touristiques de ce genre. L'affaire du Poète a attiré l'attention du monde entier sur Fairhope, mais avant cela, il s'agissait d'une commune des plus banales et tranquilles, donc les prisons du comté dont la ville dépend ne se trouvent certainement pas dans le secteur. Au-delà d'un simple problème géographique, je dois t'avouer que je n'ai pas compris comment ton personnage a pu être muté dans une autre prison alors qu'il semble visiblement ne pas se comporter comme il se doit au sein de ladite prison? hmm Ça manque de crédibilité selon moi, mais ça n'engage que moi, et on ne peut pas toujours être proches de la réalité au détail près, sinon quel intérêt.

Du coup si tu apportes toutes ces modifications et si tu expliques son arrivée à Fairhope d'une autre façon, ta validation me semble possible. hug
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t83-i-slithered-here-from-eden http://potterbird.livejournal.com

Invité


 Invité


Sujet: Re: Scott C. McLarenMer 21 Oct - 22:12

Tobias H. Clyne a écrit:
Bien le bonsoir ^^

Je viens seulement de m'apercevoir que j'avais oublié de te souhaiter la bienvenue directement dans ta fiche en plus de le faire par MP, excuse-moi de cet oubli!

En ce qui concerne ta fiche, il y aurait certains détails à revoir selon moi afin de gagner en crédibilité. Pour commencer, un détail mais le premier passage de ton histoire est daté au 15 Novembre 2015, or nous sommes seulement en Avril 2015 sur le forum. Une simple erreur d'inattention certainement. Il y a aussi pas mal d'autres erreurs qui trainent dans ta fiche, une relecture ou l'utilisation d'un correcteur pourrait être utile. nerd

Merci patron !
Pour le 2015 en effet, c'est une erreur ! Cela dit on est passé en mai 2015 non et pas avril ? Pour les fautes, vais voir pour les trouver par moi même, ça fait jamais de mal xD mais pas ce soir.

Citation :

En ce qui concerne le fond, je suis navrée de revenir sur des détails de ce genre mais il n'y a pas de prison à Fairhope. Il faut bien se dire que c'est une petite ville d'environ vingt milles d'habitants au bord de la mer ; on laisse rarement trainer des prisons près des villes paisibles, résidentielles et touristiques de ce genre. L'affaire du Poète a attiré l'attention du monde entier sur Fairhope, mais avant cela, il s'agissait d'une commune des plus banales et tranquilles, donc les prisons du comté dont la ville dépend ne se trouvent certainement pas dans le secteur. Au-delà d'un simple problème géographique, je dois t'avouer que je n'ai pas compris comment ton personnage a pu être muté dans une autre prison alors qu'il semble visiblement ne pas se comporter comme il se doit au sein de ladite prison? hmm Ça manque de crédibilité selon moi, mais ça n'engage que moi, et on ne peut pas toujours être proches de la réalité au détail près, sinon quel intérêt.

Du coup si tu apportes toutes ces modifications et si tu expliques son arrivée à Fairhope d'une autre façon, ta validation me semble possible. hug

Pour la prison, pardon, vu que j'avais vu dans la liste des métiers, gardien de prison, je me suis dit bêtement, cool y en a une ! Je vais rechercher ou je pourrai en trouver une par là. Pour la mutation, on dit plutôt transfert dans le cas d'un prisonnier mais comme écrit, parce qu'il s'agit d'un ami à son père qu'il a cette possibilité, autrement, à part passer sa vie au trou il n'aurait surement pas changé d'endroits. D'un autre côté, on lui propose ça pour qu'il arrête de foutre le bordel..

Du coup pour l'arrivée, en admettant que ça soit grâce au parrain volontaire dans la police qu'il arrive à fairhope, ça irait ? Genre, c'est ce dernier qui lui aurait trouvé la place dans un garage, et un lieu ou dormir ?!

[edit = modifié tout, manque juste le nom de la seconde prison, je chercherai demain, et j'a corrigé quelques fautes vilaines, je dois avouer]
Revenir en haut Aller en bas

fonda - lost in the fire

avatar

◆ Manuscrits : 6621
◆ Arrivé(e) le : 15/03/2015
◆ Âge : 32 ans
◆ Décédé le : 3 Mars 2016, suite à une altercation avec les forces de police
◆ Métier : ancien biographe et parolier puis secrétaire
◆ Points : 720
◆ DC : Adam,Pete,Micha & Tutur
◆ Avatar : Tree Pace


Sujet: Re: Scott C. McLarenDim 25 Oct - 0:28

Pour commencer, désolée du temps de réponse, les choses ont fait que je ne puisse pas répondre avant maintenant et je voulais prendre le temps de me poser pour le faire cache

Tu as tout à fait raison, nous sommes actuellement en Mai 2015 IRP et non en Avril, donc ton dernier paragraphe n'avait effectivement pas besoin d'être modifié par rapport à la date. Excuse-moi de cette petite erreur d'inattention. pup

En ce qui concerne le métier de gardien de prison qui était libre dans la liste des métiers, tu as très bien fait de me le faire remarquer. J'avais établi cette liste à la création du forum et j'avais du oublier de la vérifier depuis, et bref, je comprends que ça ait pu prêter à confusion. J'ai donc rectifié le tir en ôtant ce métier du répertoire afin que ça ne se reproduise pas. :yes:

Enfin, pour ce qui est du transfert de prison (tu excuseras mon utilisation hasardeuse du terme mutation dans ma réponse précédente cache ), je dois t'avouer que cela me parait toujours assez peu crédible étant donné le comportement de Scott dans la prison etc. Pourquoi l'aider à s'en sortir si, comme je l'ai compris, il se conduit mal lors de sa détention ? Et je pense que ce genre d'exception doivent être assez rares ? Pourquoi ne pas plutôt faire en sorte qu'il ait purgé sa peine (bon, du coup, je conviens qu'il faudrait le vieillir de quelques années supplémentaires) et qu'il ait décidé de changer de vie en se rendant à Fairhope ? Un transfert après un homicide involontaire, ça me parait peu crédible, surtout au bout de si peu de temps, et c'était ce que je voulais dire par là dans mon premier message. Il me semblerait plus logique qu'il arrive à Fairhope d'une autre manière, quitte à garder ton idée de parrain qui aide à la réinsertion etc, juste partir du principe qu'il a purgé sa peine et qu'il a été libéré plutôt que transféré etc. Bref, j'espère que mon explication sera plus claire cette fois-ci, sinon n'hésite pas à me le faire savoir duck

Je reste à ta disposition si tu as des questions beer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t83-i-slithered-here-from-eden http://potterbird.livejournal.com

Invité


 Invité


Sujet: Re: Scott C. McLarenDim 25 Oct - 10:18

Tobias H. Clyne a écrit:

Enfin, pour ce qui est du transfert de prison (tu excuseras mon utilisation hasardeuse du terme mutation dans ma réponse précédente cache ), je dois t'avouer que cela me parait toujours assez peu crédible étant donné le comportement de Scott dans la prison etc. Pourquoi l'aider à s'en sortir si, comme je l'ai compris, il se conduit mal lors de sa détention ? Et je pense que ce genre d'exception doivent être assez rares ? Pourquoi ne pas plutôt faire en sorte qu'il ait purgé sa peine (bon, du coup, je conviens qu'il faudrait le vieillir de quelques années supplémentaires) et qu'il ait décidé de changer de vie en se rendant à Fairhope ? Un transfert après un homicide involontaire, ça me parait peu crédible, surtout au bout de si peu de temps, et c'était ce que je voulais dire par là dans mon premier message. Il me semblerait plus logique qu'il arrive à Fairhope d'une autre manière, quitte à garder ton idée de parrain qui aide à la réinsertion etc, juste partir du principe qu'il a purgé sa peine et qu'il a été libéré plutôt que transféré etc. Bref, j'espère que mon explication sera plus claire cette fois-ci, sinon n'hésite pas à me le faire savoir duck

Je reste à ta disposition si tu as des questions beer

Bouh !

J'ai modifié l'âge du perso, et le temps passé en prison, 8 ans me semble plus raisonnable. Il aurait donc 34 ans et non plus 28 ans (si je me suis pas plantée dans mes calculs ^^)
Il aurait donc purgé sa peine, je garde l'idée du transfert pour l'idée de l'aide à la réinsertion, ce qui ne se fait pas dans toutes les prisons aux USA. Disons que c'est un transfert seulement pour suivre le programme, et sortir ensuite !
ça irait mieux ?
Revenir en haut Aller en bas

fonda - lost in the fire

avatar

◆ Manuscrits : 6621
◆ Arrivé(e) le : 15/03/2015
◆ Âge : 32 ans
◆ Décédé le : 3 Mars 2016, suite à une altercation avec les forces de police
◆ Métier : ancien biographe et parolier puis secrétaire
◆ Points : 720
◆ DC : Adam,Pete,Micha & Tutur
◆ Avatar : Tree Pace


Sujet: Re: Scott C. McLarenDim 25 Oct - 22:20

Ça conviendrait davantage comme ça en effet, ça rendra l'histoire plus crédible ^^ Dis-moi quand tu auras apporté toutes les modifications nécessaires ! hug
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t83-i-slithered-here-from-eden http://potterbird.livejournal.com

Invité


 Invité


Sujet: Re: Scott C. McLarenLun 26 Oct - 9:22

C est modifié patron
Revenir en haut Aller en bas

fonda - lost in the fire

avatar

◆ Manuscrits : 6621
◆ Arrivé(e) le : 15/03/2015
◆ Âge : 32 ans
◆ Décédé le : 3 Mars 2016, suite à une altercation avec les forces de police
◆ Métier : ancien biographe et parolier puis secrétaire
◆ Points : 720
◆ DC : Adam,Pete,Micha & Tutur
◆ Avatar : Tree Pace


Sujet: Re: Scott C. McLarenMar 27 Oct - 13:21

C'est bon pour moi, officiellement bienvenue et attention aux fautes par la suite!!! run run


congratulations !



Félicitations, te voilà officiellement validé(e) ! Tu vas donc pouvoir déambuler dans les rues de la ville comme bon te semble. Sauf si tu crains de tomber sur une plume particulièrement... Inspirée.

Mais puisque tu respires encore, il est temps de t'occuper de toute la paperasse un peu ennuyeuse auprès des autorités locales. Ainsi, tu peux commencer par recenser ton métier avant de te trouver un logement.

Tu peux ensuite ouvrir ton répertoire afin de créer des liens avec les autres personnages ou poster dans les demandes de rp pour te trouver un premier partenaire de jeu.

Si tu as été validé(e) avant le 15 du mois en cours, sache qu'il faudra également songer à te recenser pour ce mois-ci.

Dans tous les cas, le staff reste à ta disposition pour la moindre question et te souhaite de passer d'agréables moments sur le forum.

N'oublie pas de rester sur tes gardes... Sait-on jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t83-i-slithered-here-from-eden http://potterbird.livejournal.com



 Contenu sponsorisé


Sujet: Re: Scott C. McLaren

Revenir en haut Aller en bas
 

Scott C. McLaren

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Bit TV] Scott Pilgrim Actu Game Play.
» Représentation de Scott Joplin
» Re: Mercedes-Benz SLR McLaren Stirling Moss
» Scott Ridd, Ace Attorney
» Scott Pilgrim Vs. the world : the game bande-sonore

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: in the den :: archives :: manuscrits abandonnés-