AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 JKR — I find my shelter in a sky full of stars

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

bad blood - we live here

avatar

◆ Manuscrits : 160
◆ Arrivé(e) le : 01/12/2015
◆ Âge : 19 ans
◆ Métier : Chercheur en physique théorique, professeur de physique à la FSCC
◆ Points : 292
◆ DC : nombreux
◆ Avatar : Nicholas Hoult


Sujet: JKR — I find my shelter in a sky full of starsMar 1 Déc - 2:17

jonathan keith rowling

◆ the universe is really not that big of a place ◆



◆ 07/02/96 - 19 ans
◆ En ville depuis toujours, il a quitté Fairhope en 2012 pour ses études, il est de retour en Alabama depuis une semaine
◆ Américain avec des origines Suédoises
◆ Chercheur en physique théorique, ancien doctorant au MIT et futur professeur à la FSCC
◆ Célibataire & amoureux de son amie d'enfance
◆ Hétérosexuel
◆ Bad Blood
◆ Nicholas Hoult

entre les lignes

L'affaire : Au début ce n'était qu'un fait divers dans les journaux pour Jonathan, quelques phrases prononcées par sa mère au téléphone et désormais le brun s'en veut. Trop coincé dans sa bulle et dans son monde, il n'a pas vraiment été marqué par les événements comme la plupart des gens qui sont nés et qui ont grandi à Fairhope. Les quelques fois où l'affaire est parvenue jusqu'à ses oreilles ces trois dernières années, Jonathan s'est tout simplement répété que la police finirait par coincer ce tueur en série et voilà. Une simple affaire, comme dans les séries télévisées dont son colocataire raffole. Le retour à la réalité a donc été brutal pour le jeune chercheur et encore plus lorsque sa mère lui a révélé au téléphone qu'une des dernières victimes était une petite fille qui fréquentait la même école que lui et Michaela à l'époque. Il n'en faut pas plus pour que le brun soit rongé par la culpabilité et qu'il revienne sur ses pas pour tenter de protéger celles qu'il a laissées derrière lui.

Caractère : La première chose qui parait évidente lorsqu’on aperçoit Jonathan, c’est que le brun est timide. Il est du genre à remonter sa paire de lunettes très souvent sur son nez, ce tic est très fréquent lorsqu’il est en période de stress, et la plupart du temps, il laisse ses lunettes le définir. Grosse tête, NERD, Monsieur je-sais-tout... Il a attendu tous les surnoms possibles en grandissant et il ne cherche plus à s’en défaire, préférant s’enfermer dans son propre monde et dans sa propre bulle. Introverti donc, Jonathan ne brille pas pour son franc parler ou sa capacité à se mettre en avant. Il préfère de loin se faire discret et dessiner l’intégralité du système solaire sur son carnet ou son bras quand il n'a plus de papier, plutôt que de faire la conversation avec des parfaits inconnus. Pourtant, le brun en a des choses à dire. Il est intelligent pas de doute là-dessus et dès qu’on le lance sur ses sujets de prédilections qui sont la physique, les mathématiques et l’astrophysique, il est incapable de se taire et peut faire la conversation pendant des heures si on lui pose les bonnes questions. Pas de doute là-dessus, sa passion principale est la science et cela se voit dans tous les aspects de la vie de Jonathan. Sa bibliothèque contient des énormes volumes de physiques en allemand, quelques papiers écrit par un certain Albert, sans oublier les posters des différentes planètes disposés ça et là et la veilleuse que sa mère lui a offert plus jeune qui lui permet d’éclairer le plafond de sa chambre d’étoiles. Pour ajouter au clichés, Jonathan est un grand fan de comics et ce depuis son enfance, il a pris l’habitude très tôt de se réfugier dans les pages et les dessins colorés pour reposer sa matière grise et rire un peu. Enfin, le brun est loyal et fidèle. Sa famille reste la chose la plus importante pour lui et il a de la chance d’être né dans une famille qui est soudée depuis des générations.

À savoir : Les Rowling habitent tous sous le même toit depuis des générations à Fairhope et Jonathan a grandi entouré de ses parents, d'une de ses tantes, ses deux cousins, ses grands parents et même avec son arrière grand-mère pendant un temps. Cette dernière est morte quand il n'était âgé que de trois ans mais il se souvient encore des berceuses qu'elle avait pris l'habitude de lui chanter — Ne lui enlevez pas ses lunettes, jamais, il fait des efforts parfois pour mettre des lentilles et être plus présentable aux yeux de sa mère mais, Jonathan préfère ses lunettes — Il maitrise le Suédois et le Russe aussi bien que l'Anglais — Jonathan a un Q.I de 182 — Il travaille mieux en musique, c'est comme ça qu'il mémorise les choses, il joue de plusieurs instruments lui-même, de la guitare, au piano en passant par le violon. Le brun joue rarement pour les autres et peu de gens savent qu'il a la fibre musicale — Jonathan adore les orages et son odeur préféré est celle de l'air juste après la pluie — Étrangement, il ne ressemble ni à son père, ni à sa mère mais à son oncle qui lui a également légué sa myopie.



derrière l'écran

Pseudo : moose.
Âge : On ne demande pas à une lady merci  arrow  arrow  arrow
Déjà un compte ici ? : .... Je vais pas répondre à cette question, enfin si, Jesse/Désirée/Ruby... ils sont à moi  :wow:  :wow:  :wow:
Code du règlement : OK by Tobias.
Où avez-vous connu le forum ? : HA. HA. HA.  shrug1
Un commentaire ? :  siffle  siffle  siffle  siffle Vous pensiez pas que j'allais m'arrêter en si bon chemin ?

©️ potterbird
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t509-jkr-i-find-my-shelter-in-a-sky-full-of-stars

bad blood - we live here

avatar

◆ Manuscrits : 160
◆ Arrivé(e) le : 01/12/2015
◆ Âge : 19 ans
◆ Métier : Chercheur en physique théorique, professeur de physique à la FSCC
◆ Points : 292
◆ DC : nombreux
◆ Avatar : Nicholas Hoult


Sujet: Re: JKR — I find my shelter in a sky full of starsMar 1 Déc - 2:18

once upon a book

◆ look for the girl with the broken smile ◆




Madame, Monsieur,

Je suis Jonathan Keith Rowling et comme vous vous en doutez déjà, j’aimerais intégrer votre prestigieuse université. Âgé de dix sept ans, je suis encore scolarisé au lycée de ma ville natale Fairhope en Alabama mais je profite de cette période de vent universitaire pour vous faire part de mon envie d’un peu plus dira t-on. Vous trouverez ci joint mon essai de 3000 mots qui ne concerne que la physique pure et dure et que j’ai pris soin de renommer théorie de l’univers. Pas par égocentrisme ou autre sentiment qui n’aurait rien à faire dans le coeur d’un scientifique selon moi, mais bien par nécessité de titre et que je pense qu’un titre doit représenter une oeuvre dans son entièreté et surtout dans sa juste mesure.

Vous remarquerez rapidement grâce à n’importe quel compteur de mots que mon essai fait un peu moins que le minimum requis et j’en profite pour naïvement voler des mots et vous écrire cette lettre. Pour vous expliquer mon amour de la physique. Car sur ce point, Socrate et moi sommes pareils, et nous avons tous les deux besoin de passion pour exercer notre science. Alors laissez moi vous raconter comment je suis tombé amoureux de la physique.

Tout a commencé quand...




Sa mère était inquiète.
Jonathan pouvait le voir et plus que tout, il pouvait le sentir. Bien sûr, c’était toujours les mêmes tiques qui revenaient et les mêmes gestes qu’elle effectuait en boucle, dans la cuisine dans laquelle elle était en train de préparer du thé il y a quelques secondes de cela. L’arrivée de Jonathan avait stoppé net cette action et encore, il ne s’était pas manifesté immédiatement, trop perdu dans la contemplation de sa propre mère. Peut-être que tous les garçons de son âge aimaient leur mère de cette façon, il ne savait pas, il n’avait que sept ans, il se moquait bien de savoir ce que faisait les autres garçons mais … il y avait une certaine grace dans les mouvements de sa mère. L’air qu’elle sifflotait, son sourire sur son visage et la façon dont elle passait d’un placard à un autre, presque comme une danse. Jonathan pouvait passer des heures à la regarder, littéralement, et la plupart du temps, son père ou sa grand mère le trouvait lové dans un coin de la cuisine, un livre dans les mains, alternant entre les mots et entre sa mère. Elle avait elle aussi pris l’habitude de veiller sur lui de cette façon, le laissant dans sa bulle mais prenant le soin de vérifier qu'il était toujours à sa portée.

Aujourd’hui n’était pas un jour différent des autres et Jonathan était prêt à laisser glisser son cartable de son épaule, attraper son encyclopédie bien rangée dans son sac et s’asseoir en tailleurs sur le sol et se perdre. Il en était au volume numéro trois et il relisait en boucle la partie sur le système solaire. Il y avait des mots compliqués mais il savait qu’il pouvait compter sur son père. Son père connaissait toujours les mots compliqués, Jonathan l’avait déjà vu évoluer dans les allées de l’université, il y avait toujours un sourire sur le visage de ses élèves et le même sourire était retourné à Jonathan qui faisait de son mieux pour être sage, sa main dans celle de son père. C’était la seule condition pour qu’il suive son père dans les salles de classes, il ne devait pas déranger papa au travail ou ceux qui voulaient apprendre. Knowledge is everything, répétait souvent son père alors qu’il mettait son fils au lit, les mots étaient répétés en suédois par sa mère et Jonathan s’endormait avec le sourire aux lèvres, adorant la façon dont tout roulait dans cette langue.

Du är min Älskling, murmurait toujours sa mère alors qu’il se laissait emporter par Morphée en personne, rassuré par les mots doux.

Pas de cela aujourd’hui, elle avait lâché la tasse qu’elle avait à la main en le voyant, avant de le soulever et de le poser sur la table basse. « Oh Jonathan… que s’est-il passé je … tu vas bien mon chéri? » Jonathan s'y attendait, il avait fait de son mieux pour remettre ses lunettes en place sur son visage mais un des verres était brisé, il avait une vilaine marque sur la joue et sa lèvre était légèrement fendue et saignait. Il se contenta d’hocher la tête pas certain que sa mère puisse entendre ses mots. Elle le serrait déjà dans ses bras et il prit une profonde inspiration, fermant les yeux. Il avait malheureusement était habitué à revenir à la maison dans cet état. À l’école, il n’avait pas beaucoup d’amis et souvent, les garçons plus grands venaient lui arracher ses livres ou ses comics des mains pour s’amuser. Jonathan voyait leur rire, il ne comprenait pas et il demandait toujours à récupérer ses affaires, les joues rouges et avec une voix faible. Les coups venaient s’il était chanceux, où ils le faisaient courir après eux pour le forcer à récupérer ses affaires.

« Ça ne peut plus durer mon chéri, il faut qu’on aille voir leurs parents et ta maitresse et qu’on fasse expulser ses enfants tout simplement je… Quand ton père va rentrer on retournera à ton école et...  si je dois insulter la secrétaire cette fois-ci, ça sera fait mais je veux des réponses. »
« Il y avait une fille. »
Jonathan parlait rarement dans ces moments là, il avait refusé de dire à sa mère l’identité de ses bourreaux, si jeune et déjà si fier. Il ne voyait pas l’utilité d’une telle action, si s’en prendre à lui leur faisait du bien alors… il s’en moquait. La nature humaine n’était pas juste et d’une certaine façon, il le comprenait déjà. Sa mère était étonnée, elle fixa son fils, l’encourageant à parler plus d’un geste de la tête.
« Il y avait une fille… elle… elle m’a défendue. Elle a des longs cheveux roux et elle leur a dit de partir. Je… J’ai fini par courir et rentrer. Je n’ai pas dit merci Maman. Je crois que je vais devoir aller dire merci à… Michaela. Je crois que c’est son nom. »




« … Monsieur Rowling… Monsieur Rowling ! »

… Autrement dit, des expériences identiques menées à l’intérieur de n’importe quel référentiel d’inertie (= référentiel galiléen) donneront toutes les mêmes résultats. La vitesse d’un référentiel d’inertie est sans effet. Il est impossible de trancher la question : sommes-nous au repos ou en mouvement rectiligne uniforme ? ….

« Monsieur Rowling! »

Une main se posa sur le livre de Jonathan et le brun releva la tête, seulement pour rencontrer le regard et l’expression irrité de Miss Donovan, sa professeur de mathématiques. Le brun eut un sourire avant que ses joues ne se teintent d’un léger rouge. Trop absorbé par sa lecture, Jonathan avait oublié où il se trouvait et ce qui était demandé de lui ici. Le brun n’avait rien contre Miss Donovan, il avait toujours trouvé ses explications claires et fluides mais la leçon sur les intégrales ne le passionnait pas du tout. Il avait rangé cette leçon dans un coin de sa tête il y a trois ans de cela et maintenant il s’attaquait à des problèmes plus compliqués. Sauf qu’il ne pouvait pas le dire à sa professeure ici présente aussi le lycéen qu’il était s’éclaircit la gorge et tourna légèrement la tête à sa droite. Toute la classe avait les yeux rivés sur lui et certains de ses camarades avaient un sourire idiot sur le visage.

« Hmm… oui? » Laissa échapper Jonathan, sa voix trop faible à son goût. Il était nerveux rapidement, Michaela lui disait souvent de respirer et de passer à autre chose, des conseils répétés en boucle par sa mère. Mais il n’était pas Micha, il ne pouvait pas dire haut et fort le fond de sa pensée et partir tout en restant adorable. C’était ce que la rousse faisait… Pas lui malheureusement.

« Puisque que j’ai de nouveau votre attention Monsieur Rowling, peut-être que vous pourrez me donner la réponse à l’équation qui se trouve au tableau ? »

Sa professeur s’écarta pour qu’il puisse voir le dit tableau et Jonathan se retint de rouler des yeux. C’était bien ça son problème avec l’école, tout était trop facile et trop lent et son esprit avait besoin de plus. Beaucoup plus. Il ne faisait que nourrir son intellect et il allait le plus souvent avec le pass de son père à l’université de Fairhope pour apprendre. Cet établissement et cette classe n’avaient malheureusement rien à lui apprendre. Il le pensait fort, souvent même, Jonathan avait bien senti les regards de ses parents sur lui alors qu’il sortait de ce centre spécialisé il y a quelques années de cela, deux ans de cela pour être exact. Ils avaient fait le voyage jusqu’à New York rien que pour ça et Jonathan avait fait mine de ne pas comprendre alors que le docteur lui expliquait qu’il allait effectuer une série de tests. « Vous allez mesurer mon quotient intellectuel c’est ça ? Vous savez que techniquement le Q. I n’est pas une très bonne représentation de l’intelligence mais soit, j’ai dit à mes parents que je participerai. » avait dit Jonathan, les joues rouges et souriant au médecin. Le verdict était tombé sous la forme d’une lettre quelques jours plus tard, alors qu’ils étaient de retour à Fairhope et sa mère lui avait annoncé fièrement que oui, il était considéré comme surdoué. Jonathan n’avait pas su comment réagir, il était très étrange d’être jeune et d’avoir déjà sa propre catégorie, sa propre classe au sein du monde. Tout de suite, son esprit s’était tourné vers Newton et Socrate, ses deux grands amour de l’époque, se demandant si eux aussi avait subi ce genre de pression. Probablement. Son père s’était joint à la conversation et le brun s’était enfin manifesté quand ils avaient parlé de le changer d’école. « … Je suis très bien ici à Fairhope avec vous et… je suis très bien ici. » Et avec Micha. Il ne voulait pas partir, il lui était impossible de considérer sa vie sans la rouquine et il ne voulait pas le faire. Elle était sa meilleure amie, celle à qui il pensait quand ses doigts venaient glisser sur le piano du salon et la raison de ses sourires. C’était Michaela. Insoumise, drôle et vivante Michaela. Il ne pouvait pas s’en passer.

« Hmm… la réponse est -4 et +4 miss Donovan. »

La réponse était correcte, le « NERD » chuchoté qui suivi et l’air irrité de son professeur lui prouva qu’il avait raison. La cloche sonna quelques instants plus tard et Jonathan rangea toutes ses affaires dans son sac, se dirigeant vers le casier de la rouquine, histoire de l’apercevoir entre deux classes.
Il restait pour elle, juste pour elle.




« Tu seras là hein Jonathan pour l’accouchement… Promis? »
« Promis Micha, promis. »


Le silence était lourd.
Micha et lui n’avaient pas ce genre de silence. Jamais. Il y avait eu les moments où il se réveillait avec la jeune fille dans ses bras, parce qu’ils avaient encore veillé toute la nuit et qu’ils s’étaient endormis en regardant le soleil se lever. Il adorait ces quelques moments de paix, où ils pouvaient refaire le monde et prétendre que tout était à leur portée. Jonathan pouvait faire semblant d’attraper une étoile et la donner à Michaela. S’il en avait eu le pouvoir, il l’aurait fait, rien que pour voir ce si joli sourire se dessiner sur son visage. Il y avait aussi les après-midi où ils faisaient leur devoir et que Michaela se concentrait sur tel ou tel exercice dans le fond déjà agacée par tout ça. Jonathan ne disait rien, il souriait avant de venir lui prendre la feuille des mains et lui expliquer.

Mais un silence comme ça ? Pesant, lourd et dans le fond nauséabond… Jamais, jamais avant aujourd'hui.

Jonathan avait eu de bonnes raisons de se taire pourtant au cours des derniers mois. Il ne disait jamais rien quand Michaela lui parlait d’Andrew, du sourire de l’homme, de cette détermination dans son regard où la façon dont il la regardait elle. Ça avait été son rôle de meilleur ami, de ranger ses propres sentiments pour la jeune fille et la regarder être heureuse avec un autre. La blessure avait été grande, mais Jonathan n’avait absolument rien dit. Elle était heureuse, il ne pouvait pas lui prendre cela, elle avait toujours eu de l’affection pour lui, elle avait toujours été là pour lui et elle l’avait tirée des pires situations alors… Il serait là. « Il a l’air charmant, et où est-ce que vous allez ce soir? » Il n’avait pas menti, il avait été sincère et il avait rougi la première fois qu’il avait aperçu Andrew. L’homme, rien à voir avec lui le petit garçon et ses sentiments qui dataient d’une autre époque. Michaela était son amie et rien d’autre, Andrew allait lui faire voir le monde tel qu’elle le voulait et tel qu’elle le méritait, il ne pouvait pas lui enlever cela.

Son regard se posa sur le ventre rebondi de Michaela, Andrew encore présent dans tous les aspects de la vie et de leur conversation. Jonathan n’avait rien dit quand elle lui avait annoncé qu’elle était enceinte, confirmant des choses qu’il savait déjà sur sa relation avec Andrew, il l’avait prise dans ses bras, comme d’habitude et lui avait dit la vérité. Il allait être là, comment ne pas l’être, il serait là pour l’enfant pour ses premières fois et là pour Micha quand… elle aurait besoin de lui.

« Je… Je partirai à la fin du mois. » Jonathan brisa le silence, sa lettre toujours dans la main et le coeur lourd. Il fixait encore le ventre de Micha et il releva la tête, osant affronter son regard. Il avait menti pas vrai ? Il n’avait vraiment pas prévu tout… ça. Il avait naïvement envoyé sa lettre et tous les autres documents au MIT se disant que peut-être, peut-être il avait une chance. La vérité c’était qu’il voulait une issue de secours, un futur où il savait Michaela contente et il pouvait penser à elle sans avoir un pincement au coeur et sans suffoquer. Jonathan n’avait pas prévu ça. Il avait été accepté dans la grande université et maintenant il devait laisser derrière lui celle qu’il aimait. Il savait très bien ce qui allait arriver, il allait rentrer dans son monde fait d’équations et elle serait ici, enceinte, sans Andrew visiblement et sans lui.

« Je suis désolé. » Et ce fut probablement la seule et unique fois dans sa vie que Jonathan regretta de ne pas être ordinaire, de ne pas être comme les autres, qui avait encore le lycée et qui allait finir sur les bancs de l’université de Fairhope. C’était son monde de science contre Micha et ce n’était pas une équation équilibrée, dans tous les cas, il perdait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t509-jkr-i-find-my-shelter-in-a-sky-full-of-stars

bad blood - fonda & admin

avatar

◆ Manuscrits : 290
◆ Arrivé(e) le : 05/09/2015
◆ Âge : 19 ans
◆ Métier : Employée de cinéma, youtubeuse & maman
◆ Points : 490
◆ DC : Toto, Adam, Pete & Tutur
◆ Avatar : Sophie Turner


Sujet: Re: JKR — I find my shelter in a sky full of starsMar 1 Déc - 2:28

C'est parce que j'ai dit à un autre membre que jouer un Daniel Radcliffe qui s'appelle Harry Potter serait pas possible que tu viens avec un binoclard qui s'appelle JKR ? siffle lol

Bref, re-re-re-RE-bienvenue dans les parages avec ton surdoué de service, j'ai hâte de lire tout le reste et de pouvoir te râler dessus avec ma Micha qui ne va pas du tout lui reprocher quoi que ce soit slip

Bon courage avec cette quatrième fiche ; si tu as besoin de moi pour régler des détails je suis là, et puis pour le reste... Je suis là aussi beer

_________________

there's nothing i wouldn't give just to be by her side. there's nothing i wouldn't take just to keep her safe at night. she's perfectly amazing, amazingly perfect. she's my everything, my greatest strength.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t310-lullaby-of-birdland#4366

Invité


 Invité


Sujet: Re: JKR — I find my shelter in a sky full of starsMar 1 Déc - 8:22

Re-Bienvenuuuuue What a Face
Revenir en haut Aller en bas

Invité


 Invité


Sujet: Re: JKR — I find my shelter in a sky full of starsMar 1 Déc - 10:21

Re-Bienvenue par ici toi !! puce
Bon courage pour cette nouvelle fiche hero
hâte de voir ce que ça va donner, ça promet déjà lol
Revenir en haut Aller en bas


avatar

◆ Manuscrits : 3902
◆ Arrivé(e) le : 03/09/2015
◆ Âge : 28 ans
◆ Métier : Lieutenant de police
◆ Points : 4204
◆ DC : Sacha
◆ Avatar : Kate Mara


Sujet: Re: JKR — I find my shelter in a sky full of starsMar 1 Déc - 14:49

Re-Bienvenue dans le coin alors :)

_________________


Shandra O. SarmoiseLieutenant de Police
Je suis ici depuis mon enfance, et je vois bien que ma ville autrefois calme, n'est plus le même havre de paix qu'autrefois. La faute à ce poète de malheur. Serais-je celle qui réussira à lui mettre la main dessus ? Je ne sais pas, mais j'ai déjà passé trois ans de ma vie à lui courir après, je suis prête à faire encore bien plus même si cela doit me ronger jusqu'à l'os.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t299-shandra-olivia-sarmoise-is-here

Invité


 Invité


Sujet: Re: JKR — I find my shelter in a sky full of starsMar 1 Déc - 14:54

182 DE QI SA MAMAN !

Re-welcome :D heart2
Revenir en haut Aller en bas

bad blood - we live here

avatar

◆ Manuscrits : 160
◆ Arrivé(e) le : 01/12/2015
◆ Âge : 19 ans
◆ Métier : Chercheur en physique théorique, professeur de physique à la FSCC
◆ Points : 292
◆ DC : nombreux
◆ Avatar : Nicholas Hoult


Sujet: Re: JKR — I find my shelter in a sky full of starsMar 1 Déc - 16:39

#RPZ MICHA RPZ hiii bigcoeur
plus sérieusement, merci à tous pour l'accueil, au plaisir de venir vous embêter encore une fois pour des liens et des RPs hmpf heart2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t509-jkr-i-find-my-shelter-in-a-sky-full-of-stars

Invité


 Invité


Sujet: Re: JKR — I find my shelter in a sky full of starsMar 1 Déc - 18:04

Re bienvenue ici <3
Revenir en haut Aller en bas


avatar

◆ Manuscrits : 4711
◆ Arrivé(e) le : 05/08/2015
◆ Âge : 24
◆ Assoc. des Victimes : Membre
◆ Métier : Elève policière
◆ Points : 1138
◆ DC : Aiden, James, Sean, Charlie, Nathan
◆ Avatar : Willa Holland


Sujet: Re: JKR — I find my shelter in a sky full of starsMar 1 Déc - 21:54

Re-bienvenuuuuue à toi !! :luv:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t248-whirlwind

Invité


 Invité


Sujet: Re: JKR — I find my shelter in a sky full of starsMer 2 Déc - 16:07

Re-bienvenue ici !
Revenir en haut Aller en bas

bad blood - we live here

avatar

◆ Manuscrits : 160
◆ Arrivé(e) le : 01/12/2015
◆ Âge : 19 ans
◆ Métier : Chercheur en physique théorique, professeur de physique à la FSCC
◆ Points : 292
◆ DC : nombreux
◆ Avatar : Nicholas Hoult


Sujet: Re: JKR — I find my shelter in a sky full of starsLun 7 Déc - 21:52

Merci pour votre accueil les filles chef
et j'en profite pour passer ici et demander un délai de quelques jours supplémentaires, disons jusqu'à ce week end, historie de finir la partie histoire tranquillement,
merci d'avance bounce

_________________

"...The universe is so big and yet so small. Both things are true you know, it keeps expanding but at the same time you can chat with someone at the other side of the planet... You might want to call that a miracle."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t509-jkr-i-find-my-shelter-in-a-sky-full-of-stars

fonda - lost in the fire

avatar

◆ Manuscrits : 6558
◆ Arrivé(e) le : 15/03/2015
◆ Âge : 32 ans
◆ Décédé le : 3 Mars 2016, suite à une altercation avec les forces de police
◆ Métier : ancien biographe et parolier puis secrétaire
◆ Points : 720
◆ DC : Adam,Pete,Micha & Tutur
◆ Avatar : Tree Pace


Sujet: Re: JKR — I find my shelter in a sky full of starsLun 7 Déc - 21:58

No problem pour le délai, bon courage pour la rédaction :luv:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t83-i-slithered-here-from-eden http://potterbird.livejournal.com

fonda - lost in the fire

avatar

◆ Manuscrits : 6558
◆ Arrivé(e) le : 15/03/2015
◆ Âge : 32 ans
◆ Décédé le : 3 Mars 2016, suite à une altercation avec les forces de police
◆ Métier : ancien biographe et parolier puis secrétaire
◆ Points : 720
◆ DC : Adam,Pete,Micha & Tutur
◆ Avatar : Tree Pace


Sujet: Re: JKR — I find my shelter in a sky full of starsJeu 10 Déc - 15:58

feels Tu m'étonnes que Micha lui en veut encore J'aime que tu aies rendu crédible le fait que Jonathan est surdoué, on sent que c'est pas juste pour pouvoir jouer un perso qui sort du lot donc c'est d'autant plus appréciable en te lisant highfive Et pour les feels, well... sad Amuse-toi bien avec ton petit dernier lèche


congratulations !



Félicitations, te voilà officiellement validé(e) ! Tu vas donc pouvoir déambuler dans les rues de la ville comme bon te semble. Sauf si tu crains de tomber sur une plume particulièrement... Inspirée.

Mais puisque tu respires encore, il est temps de t'occuper de toute la paperasse un peu ennuyeuse auprès des autorités locales. Ainsi, tu peux commencer par recenser ton métier avant de te trouver un logement.

Tu peux ensuite ouvrir ton répertoire afin de créer des liens avec les autres personnages ou poster dans les demandes de rp pour te trouver un premier partenaire de jeu.

Si tu as été validé(e) avant le 15 du mois en cours, sache qu'il faudra également songer à te recenser pour ce mois-ci.

Dans tous les cas, le staff reste à ta disposition pour la moindre question et te souhaite de passer d'agréables moments sur le forum.

N'oublie pas de rester sur tes gardes... Sait-on jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t83-i-slithered-here-from-eden http://potterbird.livejournal.com
 

JKR — I find my shelter in a sky full of stars

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» GOOGLE EARTH : SEEK & FIND NABAZTAGS WORLDWIDE
» Fallout Shelter
» Fallout Shelter
» No network connection possible anymore
» Votre vitesse de connexion : Speedtest.net

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: get ourselves back home :: manuscrits :: romans publiés-