AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 avec ma lame j'écris le corps que l'on me dicte (finie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité


 Invité


Sujet: avec ma lame j'écris le corps que l'on me dicte (finie)Ven 4 Déc - 15:20

Souhila Diop

◆ je suis une bâtarde d'avant-garde mais déjà ringarde (Billie Brelok) ◆



◆ 17/11/78 - 37 ans
◆ En ville depuis 10 ans
◆ étasunienne
◆ chirurgienne
◆ célibataire
◆ bi
◆ habitante
◆ Shabana Azmi

entre les lignes

L'affaire : ça lui est retombé dessus, elle veut plus savoir. Son quotidien devant des corps ouverts ne l'avait pas garantie d'être gelée à la vue des clichés que les keufs lui ont balancé sous le né après des heures d'interrogatoire humiliant. Elle en fait encore des cauchemars. Aimerait bien ne plus y penser, lutte chaque jour pour prouver son aplomb mais ça continue de la hanter. Comment pouvoir oublier quelque chose que les médias et les habitant-e-s réactivent chaque jour ? Et le doute immonde, qui ressurgit aux heures troubles de la nuit, le grand inconfort d'avoir été confondue avec cette histoire. L'angoisse de ne pas être celle qu'on connaît, de s'être laissée aller quelque part où on a oublié d'activer sa mémoire...

Caractère : téméraire, timide, grande gueule, fine bouche, passionnée, rationnelle, affectueuse, honnête, moqueuse...

À savoir :poète; batteuse; basketteuse...



derrière l'écran

Pseudo : Juri
Âge : 21
Déjà un compte ici ? : non
Code du règlement : OK by Tobias
Où avez-vous connu le forum ? : topsite
Un commentaire ? : l'angoisse me fait parfois quitter les forums RPG sur un coup de tête, donc rien de personnel si je venais à disparaître, c'est malheureusement une pulsion auto-destructrice que j'arrive pas à freiner  bigcoeur

© potterbird
Revenir en haut Aller en bas

Invité


 Invité


Sujet: Re: avec ma lame j'écris le corps que l'on me dicte (finie)Ven 4 Déc - 15:23

once upon a book

◆ citation citation citation ◆


Tu veux savoir qu'est-ce que je mangeais ? Qu'elle était l'odeur de mes fringues ? Quelle langue parlaient mes darons ou quel était le calendrier que je célébrais ? Enlève ton regard orientaliste de mon passé. Je ne te dirais rien qui puisse te conforter dans ton effort de me catégoriser parmi les intégrés à la mode occidentale ou parmi les non-modernes que la société de consommation regarde du haut de son pouvoir d'achat. Je ne suis pas votre barbare, celle que les flics sont venus chercher derrière les remparts de ma profession et de ma réussite sociale que j'avais mis tant d'ardeur à planter. Études et bals de fin d'année n'auront suffit à me protéger du mépris de classe. Dans le commissariat, je ressasse mes traces et ça m’agace.  Je fais le tour au carré des commérages que j'ai dû surmonter, du racisme ordinaire, à toutes ces conneries entendues en cours d'histoire sur la découverte de l'Amérique ou les petites agressions quotidiennes avec le lot d'injures homophobes et de blagues sexistes. Je me repasse les anniversaires passés à compter les ami-e-s et les trucs roses. Et puis comme j'en suis là à passer en revers tout ce que je me souviens de faire, je me souviens des premiers baisers silencieux, des amoures secrètes de gouine intolérable. Pour toutes ces années de carence affective. Je trouve rien qui m'ait prédestinée à atterrir au trou. Je trouve aucune explication à la tournure que prend cette garde-à-vue. Rien qui justifie qu'on me crie dessus. J'entends la colère et la peur ou le dégoût que je provoque en eux. Mais ça ne m'est pas dirigé. C'est une erreur de cible. Et ça peut pas s'empêcher de m'atteindre, mille fois dans le mille. Je me sens couillonne, cette amibe là qui a osé défier la mort biologique. Je peux pas me retenir de m'en vouloir d'être peut-être ce petit cul gonflé d'orgueil qui trucide artistiquement. J'avais tellement d'autres choses plus intéressantes à faire que de tuer avec du talent. Comme faire la révolution, ou faire un gâteau, ou bien penser à pourquoi la révolution ne marche jamais et pourquoi il y a cette profusion de photos de gâteaux sur les réseaux sociaux...
En tout cas, j'arrive pas à me distraire longtemps de ce qui m'arrive, parce que la voix haineuse de mon interrogateur me rappelle à coups de menaces. Ah maintenant c'est l'arnaque du gentil flic, qui veut bien réduire ma peine si j'avoue. ça me fait pleurer parce que j'ai tout de suite crû à son regain d'empathie et qu'il allait enfin me laisser bouffer. Mais le grand méchant revient à la charge et son poing qui s'abat sur la table en face de moi c'est sur ma gueule que je le sens s'aplatir. Une autre fois il me cogne pour de bon. Le gentil l'engueule, il lui répond qu'il aime pas mon sourire de "je-sais-tout". C'est bon, je veux tout avouer : mes fantasmes les plus crasseux, les fois où j'ai triché aux concours et même pour les risques que je prends vis-à-vis de mes patient-e-s quand je me lave pas les mains. Mais arrêtez de me harceler, c'est juste pire que d'être coupable.
Tu veux savoir la suite ? Je suis sûre que t'as autre chose à lire que cette entourloupe loupée. On m'a foutue un procès que mon avocate n'a pas sût déjouer à temps pour m'éviter la taule. T'imagines le succès que j'ai eu, parmi mes codétenues. Non, sérieux, même avec mon scénario digne de Hollywood personne n'a voulu mon autographe. J'ai plutôt sombré dans la remise en question et les remords. Plus aucune énergie pour m'affirmer dans le déni et affronter l'injustice qui m'était faite. En même temps, la prison semblait regorger d'histoires pas claires de répressions abusives. C'est ce que j'ai retenu de mon catastrophique procès : la justice est du côté des puissants, il te suffit d'être au mauvais endroit, au mauvais moment et tu peux tomber dans son collimateur. Maintenant, j'ai peur de la police et chaque fois que je passe devant la prison pour femme je me souviens de toutes celles qui sont enfermées parce qu'elles sont pauvres et que personne n'a pris la peine de comprendre leur cas.
Tout ça m'énerve. Je t'assure, ces temps-ci je suis remontée à bloc contre les instances de pouvoir. ça me motive d'autant plus dans mon travail, ça me donne l'impression de faire des petites entailles dans le complexe autoritaire du bio-pouvoir, même si c'est complètement dans un autre domaine. Depuis que je suis ici, je me suis spécialisée dans les chirurgies de réassignation de sexe. De la mammectomie à la vaginoplastie, je fais de mon mieux pour accompagner mes patient-e-s dans la transition qu'il-le-s désirent. Pourquoi je suis venue ici ? Je ne veux plus opérer de personnes intersexes. Tu savais que ces personnes passent sur le billard très tôt dans l'enfance, juste parce que leurs corps ne correspondent pas à notre définition binaire des sexes ? Et on les opère pas pour des raisons vitales, c'est par pur souci esthétique! D'après ce que j'ai entendu dans des témoignages de personnes ayant subi des mutilations précoces, c'est un processus violent qui supprime aux personnes qui en font les frais, toute possibilité de plaisir génital. Pourquoi le corps médical continue à imposer un genre à des personnes dont le sexe est jugé ambigu ? Je préfère considérer ces personnes comme des variations que comme des anomalies. Devant mon refus d'opérer des nouveaux-nés non-consentants, de nombreux collègues se sont détourné-e-s de moi. J'ai dû partir loin. Ici ça semblait calme. Maintenant, je suis trop fatiguée pour penser à déménager.


Revenir en haut Aller en bas

bad blood - we live here

avatar

◆ Manuscrits : 731
◆ Arrivé(e) le : 12/05/2015
◆ Âge : 31 ans
◆ Assoc. des Victimes : secrétaire
◆ Métier : Écrivain, romancière reconnue
◆ Points : 741
◆ DC : Jesse, Ruby, Jonathan & Jacob
◆ Avatar : Scarlett Johansson


Sujet: Re: avec ma lame j'écris le corps que l'on me dicte (finie)Ven 4 Déc - 15:52

Bienvenue sur le forum chef
bon courage pour ta fiche de présentation bounce

_________________

"I had a vision, A vision of my nails in the kitchen, Scratching counter tops, I was screaming..."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t164-i-ve-never-seen-a-diamond-in-the-flesh


avatar

◆ Manuscrits : 3833
◆ Arrivé(e) le : 03/09/2015
◆ Âge : 28 ans
◆ Métier : Lieutenant de police
◆ Points : 4074
◆ DC : Sacha
◆ Avatar : Kate Mara


Sujet: Re: avec ma lame j'écris le corps que l'on me dicte (finie)Ven 4 Déc - 17:23

Bienvenue dans le coin :)
Bonne chance pour ta fiche brille

_________________


Shandra O. SarmoiseLieutenant de Police
Je suis ici depuis mon enfance, et je vois bien que ma ville autrefois calme, n'est plus le même havre de paix qu'autrefois. La faute à ce poète de malheur. Serais-je celle qui réussira à lui mettre la main dessus ? Je ne sais pas, mais j'ai déjà passé trois ans de ma vie à lui courir après, je suis prête à faire encore bien plus même si cela doit me ronger jusqu'à l'os.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t299-shandra-olivia-sarmoise-is-here

Invité


 Invité


Sujet: Re: avec ma lame j'écris le corps que l'on me dicte (finie)Ven 4 Déc - 17:43

Welcoooome sur le forum !! dance pump it up puce
Bon courage pour la rédaction de ta fiche hero
Revenir en haut Aller en bas

fonda - lost in the fire

avatar

◆ Manuscrits : 6326
◆ Arrivé(e) le : 15/03/2015
◆ Âge : 32 ans
◆ Décédé le : 3 Mars 2016, suite à une altercation avec les forces de police
◆ Métier : ancien biographe et parolier puis secrétaire
◆ Points : 720
◆ DC : Adam,Pete,Micha & Tutur
◆ Avatar : Tree Pace


Sujet: Re: avec ma lame j'écris le corps que l'on me dicte (finie)Ven 4 Déc - 18:14

Bienvenue parmi nous :luv:

Si tu as la moindre question sur le contexte ou quoi que ce soit d'autre, n'hésite surtout pas whislte

En attendant, bon courage pour la rédaction de ta fiche et encore bienvenue funk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t83-i-slithered-here-from-eden http://potterbird.livejournal.com

Invité


 Invité


Sujet: Re: avec ma lame j'écris le corps que l'on me dicte (finie)Ven 4 Déc - 22:03

Hey, bienvenue parmi nous ! :luv:

Bonne rédaction nerd
Revenir en haut Aller en bas

bad blood - we live here

avatar

◆ Manuscrits : 584
◆ Arrivé(e) le : 15/11/2015
◆ Âge : 27 ans
◆ Métier : Infirmière
◆ Points : 986
◆ DC : Alexander
◆ Avatar : Dakota Johnson


Sujet: Re: avec ma lame j'écris le corps que l'on me dicte (finie)Ven 4 Déc - 22:04

Bienvenue sur le forum. Bonne chance pour ta fiche surtout.

_________________
Wind of Change

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t476-colleen-v-bishop-just-the-way-you-are-termine

Invité


 Invité


Sujet: Re: avec ma lame j'écris le corps que l'on me dicte (finie)Sam 5 Déc - 3:08

merci pour l'accueil!
Revenir en haut Aller en bas


avatar

◆ Manuscrits : 4376
◆ Arrivé(e) le : 05/08/2015
◆ Âge : 24
◆ Assoc. des Victimes : Membre
◆ Métier : Elève policière
◆ Points : 1312
◆ DC : Aiden, James, Sean, Charlie, Nathan
◆ Avatar : Willa Holland


Sujet: Re: avec ma lame j'écris le corps que l'on me dicte (finie)Sam 5 Déc - 10:02

Bienvenue dans le coin !! chef

_________________

screaming at the ones we love
like we forgot who we can trust
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t248-whirlwind

fonda - lost in the fire

avatar

◆ Manuscrits : 6326
◆ Arrivé(e) le : 15/03/2015
◆ Âge : 32 ans
◆ Décédé le : 3 Mars 2016, suite à une altercation avec les forces de police
◆ Métier : ancien biographe et parolier puis secrétaire
◆ Points : 720
◆ DC : Adam,Pete,Micha & Tutur
◆ Avatar : Tree Pace


Sujet: Re: avec ma lame j'écris le corps que l'on me dicte (finie)Dim 6 Déc - 16:50

J'ai besoin de clarifier certains points avec toi avant de te valider. Je ne sais pas si c'est parce que je suis fatiguée mais en tout cas il y a des détails que je ne comprends pas vraiment alors je préfère revoir tout ça avec toi pour m'assurer qu'on est bien sur la même longueur d'ondes.

As-tu choisi une idée de personnage proposée dans les postes vacants ?

Citation :
Chirurgienne, 37 ans.

— Il fallait bien qu'un adepte du bistouri soit soupçonné à un moment donné pas vrai ? Surtout quand on sait que le tueur en série utilise un scalpel pour laisser ses messages sur le corps de ces victimes... Elle a du passer de nombreuses heures au commissariat à répondre aux questions avant de croupir derrière des barreaux. Mais elle n'a pas craqué. Elle a choisi de consacrer sa vie à la chirurgie, renonçant à sa vie de famille sans aucun regret. Ce n'est pas pour céder au premier coup de pression, et tant pis si ses affaires en souffre. Elle garde la tête haute et maudit celui qui utilise son scalpel pour mutiler quand elle s'en sert pour réparer et embellir.

Car il me semble que ton personnage se rapproche pas mal de ce portrait, alors c'est juste histoire de vérifier qu'il s'agit bien de l'idée dont tu t'es inspirée pour ton personnage. Ce qui n'est pas improbable, puisque ces idées de persos sont là pour ça ; simplement c'est pour pouvoir signaler que cette idée est déjà prise, merci donc de confirmer cela.

Par ailleurs, je n'ai pas tout compris vis-à-vis de ton histoire. Souhila a été interrogée et mise en prison suite à l'histoire du Poète, puisqu'elle était visiblement soupçonnée, mais on ne sait pas trop comment ni pourquoi elle est sortie (à moins que ça m'est échappé shrug2 ), et suite à sa libération elle est venue se réfugier à Fairhope ??? Ce qui n'est pas vraiment logique puisqu'elle était justement soupçonnée d'être à l'origine de meurtres déjà commis à Fairhope ? Et dans la première partie de ta fiche tu dis qu'elle est en ville depuis dix ans, donc bien avant que les meurtres commencent, donc elle était forcément là en 2012 lors du premier meurtre ? À moins que le dernier passage de ta fiche vienne avant le début des meurtres chronologiquement, et que tu as donc écrit ton histoire en remontant dans le temps plutôt qu'en procédant de manière chronologique ? Bref, désolée de te poser toutes ces questions, mais je trouve cela un peu confus et il faudrait mettre tout ça au clair parce que je n'ai honnêtement pas tout saisi.

Aussi, j'ai été surprise de voir qu'elle avait été frappée pendant un interrogatoire ?? Je sais que la situation aux États-Unis n'est pas la même qu'en France et que la brutalité policière se répand de plus en plus dans le pays ; mais de là à frapper quelqu'un au cours d'un interrogatoire ? Qu'elle ait été arrêtée de manière brusque et qu'on l'ai embarquée en la malmenant, je ne dis pas. Mais la frapper pendant l'interrogatoire, alors que ceux-ci sont filmés ? L'avocat de Souhila a franchement bien mal fait son travail en ne se servant pas de cette vidéo et de ce fameux interrogatoire pour faire innocenter sa cliente, car il est certain qu'elle aurait été libérée dans la seconde si la justice avait appris ce genre de chose. Ce passage est donc trop exagéré selon moi, il faudrait sans doute revoir ça.

Enfin, pour plus de clarté, je pense qu'il serait préférable de prendre le temps de bien expliquer chaque chose et chaque passage, les définir dans le temps de manière un peu plus claire afin qu'on ne se sente pas perdu en te lisant...

En tout cas, n'hésite pas si tu as la moindre question, je reste à disposition warrior Et n'oublie pas de prévenir une fois que tu auras apporté tous ces changements!! hug
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t83-i-slithered-here-from-eden http://potterbird.livejournal.com

Invité


 Invité


Sujet: Re: avec ma lame j'écris le corps que l'on me dicte (finie)Lun 7 Déc - 13:56

Bienvenue à toi et bonne chance pour ta fiche ♥
Revenir en haut Aller en bas

fonda - lost in the fire

avatar

◆ Manuscrits : 6326
◆ Arrivé(e) le : 15/03/2015
◆ Âge : 32 ans
◆ Décédé le : 3 Mars 2016, suite à une altercation avec les forces de police
◆ Métier : ancien biographe et parolier puis secrétaire
◆ Points : 720
◆ DC : Adam,Pete,Micha & Tutur
◆ Avatar : Tree Pace


Sujet: Re: avec ma lame j'écris le corps que l'on me dicte (finie)Jeu 10 Déc - 21:18

Bonsoir ^^

Le délai imparti d'une semaine pour la rédaction de ta fiche arrive à son terme demain dans la journée. As-tu besoin d'un délai supplémentaire pour faire les modifications évoquées ci-dessus ? N'hésite pas si tel est le cas, il n'y aura évidemment pas de souci :luv:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t83-i-slithered-here-from-eden http://potterbird.livejournal.com

fonda - lost in the fire

avatar

◆ Manuscrits : 6326
◆ Arrivé(e) le : 15/03/2015
◆ Âge : 32 ans
◆ Décédé le : 3 Mars 2016, suite à une altercation avec les forces de police
◆ Métier : ancien biographe et parolier puis secrétaire
◆ Points : 720
◆ DC : Adam,Pete,Micha & Tutur
◆ Avatar : Tree Pace


Sujet: Re: avec ma lame j'écris le corps que l'on me dicte (finie)Sam 19 Déc - 19:49

Pas de nouvelle, j'archive ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t83-i-slithered-here-from-eden http://potterbird.livejournal.com
 

avec ma lame j'écris le corps que l'on me dicte (finie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La slash axe avec des dents colorées
» LE BASARIOS avec double épée
» besoin d'aide pour l'akantor
» [MOC] La Grande Faucheuse
» Orbe verte trouvé sur corps célèbre ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: in the den :: archives :: manuscrits abandonnés-