AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 • 4th of July : Party The Pain Away

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

pnj - poète de fairhope

avatar

◆ Manuscrits : 204
◆ Arrivé(e) le : 03/04/2015
◆ Âge : vous ne devinerez jamais
◆ Métier : tueur en série
◆ Points : 0
◆ DC : personne
◆ Avatar : le sang d'une victime


Sujet: • 4th of July : Party The Pain AwaySam 12 Déc - 15:19

independance day
Shandra O. Sarmoise — Colleen V. Bishop



4 juillet 2015, 21h

Des lumières tamisées et des accoutrements aux couleurs du drapeau américain. Des cocktails bleu, blanc et rouge offerts à tous ceux qui ont eu la bonne idée de se vêtir de manière excentrique, mettant le pays à l'honneur pour cette soirée. Des concours, de nombreux prix à gagner. Des discussions qui battent leur plein dans tous les coins de cette discothèque spécialement décorée pour l'occasion. De la musique, des confettis qui tombent au fond des vers que les habitants lèvent pour trinquer. Des rencontres, et un grand quizz organisé pour gagner un diner dans un des meilleurs restaurants du coin.

Et puis surtout, des rires ; pour se soustraire à l'injustice quotidienne.


précisions
Ordre de passage : Shandra - Colleen
◆ Comme stipulé dans les inscriptions à cet event, vous vous êtes engagés à répondre à l'event dans un délai maximum d'une semaine.
◆ Si un membre tarde à répondre, un mp s'impose afin de savoir si le joueur en question souhaite sauter son tour. Si cette demande reste sans réponse, prévenez Toto par mp, et reprenez l'ordre de passage au joueur suivant.
◆ Pas d'agitation prévue pour cet event ; pas de nouvelle victime, simplement un bon moyen de se détendre. Le prochain sera plus mouvementé, c'est promis.
◆ Comme d'habitude, un sujet de flood est créé pour l'event. Enjoy ! bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

◆ Manuscrits : 3920
◆ Arrivé(e) le : 03/09/2015
◆ Âge : 28 ans
◆ Métier : Lieutenant de police
◆ Points : 4220
◆ DC : Sacha
◆ Avatar : Kate Mara


Sujet: Re: • 4th of July : Party The Pain AwayMar 15 Déc - 16:59

4th of July : Party The Pain Away

◆ Feat Cameron & Scott & Colleen◆


La fête nationale, voilà qui allait mettre un peu de baume au coeur de chacun. Il y avait différents événements d'organiser dans la ville, je ne savais pas lequel choisir, alors j'avais fait un peu au hasard, me disant que quoiqu'il arrive, aujourd'hui, je ne penserais pas au Poète. Peut être que je jouerais avec lui, que je danserais avec lui, que je rigolerais avec lui, peut être qu'il ne soupçonnera rien de ce que nous allons faire, peut être que lui aussi prendra un peu de bon temps, juste pour faire une pause dans ces tueries, pour faire comme tout le monde, pour faire comme moi. Voilà, j'ai fini de faire allusion à cette personne que personne n'a l'audace de connaître. En vérité, je n'avais pas véritablement choisi l'événement auquel je serais conviée ce soir, enfin, je ne l'avais pas choisi au dernier moment. Je savais qu'un concert en plein air été prévu, je savais qu'il y avait la fête foraine, je savais qu'il y avait un dîner festif de prévu, mais j'avais opté pour le quizz, histoire d'étaler aux yeux des personnes présentes toute ma connaissance. Non, à vrai dire, je m'en fichais bien d'en mettre plein les yeux, mon doigt s'était simplement dirigé sur cet événement là, et j'avais réservé ma place. Qui serait là avec moi ? Je ne le savais pas, mais Fairhope n'est pas une si grande ville que cela, n'est ce pas ? Alors, il y aurait forcément quelques têtes de connues. Au pire, je saurais m'amuser toute seule, ce ne serait pas la première fois. J'avais donc opter pour une tenue plus ou moins excentrique, je ne pouvais pas me permettre d'y aller de façon trop voyante, mais quand même. J'avais donc pris un tee-shirt avec le drapeau de notre cher pays dessus, avec les étoiles qui était phosphorescentes dans la nuit. J'avais un petit chapeau, façon Big Brother, ou comme sur les affiches de recrutement de l'armée si vous voyez ce que je veux dire. J'avais cherché dans ma garde robe et j'avais trouvé une jupette rouge, du même rouge que celui sur notre drapeau. Elle m'arrivait jusqu'aux genoux, autrement dit la longueur était acceptable. Je complétais le tout par une paire de ballerines bleues, ainsi qu'une paire de gant blanc et d'une canne après un petit globe terrestre sur le dessus me permettant de bien l'avoir en main. Je jugeais ma tenue sympathique, mais il y avait de grandes chances que je ne sois pas la plus excentrique de la soirée. Je sortais donc de chez moi pour me rendre sur Fairhope Avenur, du côté de la discothèque la plus branchée de la ville : Fizzy. Je ne m'y rends que rarement, très rarement même, parfois quand la soirée à thème me plait et que j'ai envie de décompresser, comme ce soir. Ce sera peut être l'une des rares fois où vous me verrez dans ce lieu, alors, j'ai envie de dire, profitez en. J'arrivais à l'entrée et donnait mon nom. On me laissait entrer sans faire plus de cérémonie. La boite était savamment décorée. Je sentais que la soirée allait être sympathique, même si je n'avais pas encore croisée de visages connus, mais ça viendrait.



_________________


Shandra O. SarmoiseLieutenant de Police
Je suis ici depuis mon enfance, et je vois bien que ma ville autrefois calme, n'est plus le même havre de paix qu'autrefois. La faute à ce poète de malheur. Serais-je celle qui réussira à lui mettre la main dessus ? Je ne sais pas, mais j'ai déjà passé trois ans de ma vie à lui courir après, je suis prête à faire encore bien plus même si cela doit me ronger jusqu'à l'os.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t299-shandra-olivia-sarmoise-is-here

Invité


 Invité


Sujet: Re: • 4th of July : Party The Pain AwaySam 26 Déc - 23:39

M'échapper de l'hôpital ce soir avait été assez facile. Il n'y avait pas beaucoup de monde dans mon secteur, tout le monde était soit en congé, soit aux urgences qui semblaient être totalement encombrées. Moi, j'avais pu sortir en deux minutes top chrono. A peine besoin d'une capuche et j'étais sortie. Bon, je n'avais pas nécessairement sur moi des vêtements particulièrement élégants ou appropriés pour faire la fête. Mais, je comptais bien en trouver sur le chemin. Il n'était pas encore trop tard, avec un peu de chance, je trouverais une boutique de vêtements sur le chemin. Une petite robe et de talons seraient suffisant, je ne demandais pas la mer à boire. C'était la fête nationale. La première pour moi depuis trois ans. Et je comptais bien en profiter. Boire trop s'il le fallait, faire des rencontres, oublier. Passer une bonne soirée quoi. Je marchais dans les rues, trouvant un endroit pour des vêtements et me changer avant de continuer à voir ce qui se faisait ce soir. Je n'en avais aucune idée, par ce que je n'étais pas sûre de réussir à sortir alors je n'avais pas regardé. Histoire d'éviter de me faire envie. J'avais hésité à appeler des amis mais... Ce n'est pas comme si j’avais énormément de potes. Alors, tant pis, je me lançais dans la nuit, seule, prête à jouer. Personne ne m'en empêcherait. De toutes les manières, l'hôpital ne s'apercevrait de mon absence que d'ici quelques heures et après, ils allaient simplement attendre que je rentre. Où alors ils allaient prévenir la police, histoire de se dédouaner de toutes responsabilités, au cas où. En même temps, les pauvres, ils avaient presque besoin de me faire signer un contrat. Mais bon, par ce que j'avais été hospitalisé aussi longtemps, je n'étais pas encore autorisée à retrouver tous mes droits. Un truc de droit que je ne comprenais pas vraiment mais qui me gonflait profondément. Il faisait que tant que ma tante ne m'autorisait pas à quitter l'hôpital, je devais y rester. Et comme elle était du genre à suivre les ordres des médecins à la lettre... Je n'étais pas sortie de l'auberge. Finalement, à force de marcher, je finissais par arriver devant une boîte que je connaissais autrefois et qui semblait s'être lancée dans une soirée elle aussi. Alors, tant pis, j'allais ici, je me sentais prête. Je voulais bien m'amuser. J'entrais avec un grand sourire. Hâte de pouvoir m'amuser, danser sans penser à quoi que se soit. Ils vendaient un peu d'alcool, cher, mais quand même c'était déjà ça. J'en prenais un verre, et me dirigeais dans la foule, jusqu'à foncer dans quelqu'un et lui renverser un peu de mon verre dessus.

-"Oh mon dieu! Excusez... Shandrah?"

Pourquoi? Pourquoi est-ce que je tombais toujours sur les personnes qu'il ne fallait pas. Pourquoi? Shandrah, c'était la commissaire qui passait son temps à me casser les pieds. Elle essayait de faire amie-amie avec moi mais, autant vous dire que je n'étais pas très coopérative. J'avais un soucis avec la police. Un petit soucis de compréhension. Sauf que bien entendue, elle était au courant que je n'étais pas supposée être là. Il n'y avait que quelques personnes en Ville et il fallait bien entendue que je tombe sur l'une d'elle. A croire que ma chance m'avait franchement abandonnée. Je tentais alors de faire comme si de rien n'était.

-"Mais que fais-tu ici? Je pensais que tu étais une ascète qui vivait recluse dans son commissariat?"

Oui, oui, tout en délicatesse, égale à moi-même.
Revenir en haut Aller en bas

bad blood - we live here

avatar

◆ Manuscrits : 586
◆ Arrivé(e) le : 15/11/2015
◆ Âge : 27 ans
◆ Métier : Infirmière
◆ Points : 986
◆ DC : Alexander
◆ Avatar : Dakota Johnson


Sujet: Re: • 4th of July : Party The Pain AwaySam 2 Jan - 1:46

◆ 4th of July : Party The Pain Away
Shandra, Cameron & Colleen

Une grande soirée de détente se profilait à l'horizon. J'avais attendu cela depuis un bon petit moment et la venue de la fête nationale m'en donnait l'occasion. Mais avant de me rendre au Fizzy, la boite la plus branchée de la ville, je devais à tout prit trouver une tenue adéquate pour l’événement. Je ne voulais pas ressembler à un sac à patate donc je devais prendre mon temps pour choisir. Et comme à mon habitude, j'avais passé une heure à essayer 36 tenues pour savoir laquelle m'allait le plus au teint. D'un côté, heureusement que je vivais seule car au moins, je pouvais prendre le temps que je voulais pour me préparer. Quand je regardais ma garde robe de plus près, je n'avais pas grand chose d'excentrique pour la soirée. Je finis par opter pour un chemisier rouge, jupe courte bleu marine et pour finir, des ballerines de la même couleur que mon haut. Pas très original mais cela allait aller pour la soirée. Quand je fut prête de la tête au pied, je pouvais enfin partir. Les rues de la ville étaient décorées aux couleurs du pays. Les badauds circulaient dans les sens pour aller aux animations dans la ville et j'allais faire de même.

Après avoir mit presque vingt minutes à trouver une place de stationnement, je marchais jusqu'à l'entrée de la discothèque. Comme je le pensais, elle était bondée de monde. La musique à fond, les danseurs sur la piste s'en donnèrent à cœur joie pour se déchaîner. Je me faufilais entre tout ce beau monde afin d'atteindre le bar pour avoir un verre. Après 10 minutes d'attente, mon verre arriva enfin. Afin de siroter mon verre sans être trop embêté, je préférais rester un peu à l'écart, observant la foule se trémousser sur les musiques que le DJ mixait. Mais au loin, il me semblait voir une tête connue. Il est vrai que je devais sûrement connaître du monde dans la salle mais cette tête là, je l'avait vu très récemment et surtout, cette tête là ne devrait pas être là. Toujours mon verre à la main, je me frayais un chemin à travers les danseurs pour arriver à ma destination et ma vue ne m'avait pas trompée. Que pouvais bien t-elle faire ici ? Depuis quand elle avait été autorisé à quitter l’hôpital. Non, je n'allais pas jouer les infirmières casse pied. J'étais en repos donc je laissais l’hôpital derrière moi mais je n'allais pas manqué de lui faire la remarque tut de même.

« Cameron ? lui lançais-je sur un ton faussement étonné. Je pensais que vous seriez plutôt au fond d'un lit à l’hôpital ? »

Non, je n'avais vraiment pas envie de lui faire la morale, elle était assez grande pour prendre ses décisions elle-même. J'étais là pour m'amuser et faire la fête. Mes collègues auraient dû mieux faire leur travail en surveillant mieux leurs patients. Mais rapidement, je me rendis compte que j'avais interrompu sa conversation avec une autre jeune femme.

"Désolé, je ne voulais pas vous déranger, dis-je à l'attention de la seconde jeune femme. »

Emi Burton

_________________
Wind of Change

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t476-colleen-v-bishop-just-the-way-you-are-termine


avatar

◆ Manuscrits : 3920
◆ Arrivé(e) le : 03/09/2015
◆ Âge : 28 ans
◆ Métier : Lieutenant de police
◆ Points : 4220
◆ DC : Sacha
◆ Avatar : Kate Mara


Sujet: Re: • 4th of July : Party The Pain AwaySam 2 Jan - 15:38

4th of July : Party The Pain Away

◆ Feat Cameron & Scott & Colleen◆


Je ne savais pas si j'allais connaître véritablement du monde aujourd'hui, mais à vrai dire je m'en fichais, c'était peut être même mieux que je ne croise personne de connu dans cet accoutrement, mais après tout, c'est la fête nationale, tout le monde a droit à un peu de repos n'est ce pas ? Enfin, ce n'était pas vraiment du repos en l'occurrence, j'allais m'amuser un peu, plus que d'ordinaire, mais c'était un jour extraordinaire, un des rares de l'année où je me permettais d'être tranquille, cool et un peux laxiste sur les bords. Bon, d'accord, si on commettait un grave infraction devant moi, mon naturel ressortirait bien vite, mais si ce n'était pas le cas, alors je laisserais couler, pour une fois, car en général, ça ne m'arrivait jamais, sauf aujourd'hui, et encore, il faudrait que cela soit un délit peu important. Et justement, j'en voyais un devant moi, du moins, le délit ambulant me fonça à proprement dit dessus, c'était Cameron. Si je ne pensais pas tomber littéralement sur quelqu'un c'était bien elle, mais visiblement, elle avait réussi à se frayer un chemin en dehors de l'hôpital, et rien qu'en me reconnaissant, elle semblait dépitée. Dans toute cette foule, il fallait qu'elle tombe sur quelqu'un qui savait qu'elle ne devait pas être là. Voyez, si je voulais faire ma rabat-joie, je la traînerais pas la peau des fesses immédiatement à l'hôpital, avant même qu'ils ne remarquent son absence. Mais, je ne le ferais pas, du moins pas tout de suite, c'était une certitude que j'avais là. Bien que je ne sois pas en service, je faisais un plan dans ma tête pour que personne ne soit pris au dépourvu. Je ferais genre que j'étais pressée pour signer des papiers exceptionnels de sortie pour quelques heures vu que nous étions déjà en retard pour la dite soirée. Et puis, je garderais un oeil sur elle, comme ça, si jamais il arrivait quelques choses, je saurais quoi faire, même si je ne suis pas infirmière. La question de Cameron me fit alors exploser de rire alors que je me rendais compte que mon dos était mouillé, elle avait du renverser un peu de son cocktail sur moi. Peu importe, ce serait l'occasion parfaite de lui prouver que je n'étais pas que ce lieutenant de police un peu coincé et que je savais moi aussi bien m'amuser, danser, tout en restant quand même sage.

" On pourrait le croire, mais c'est une fausse image que tu te fais Cameron. Regarde, je ne suis pas dans mon commissariat. Mieux, on va s'amuser ce soir, enfin, juste ce qu'il faut. Tu verras que ma compagnie n'est pas si mauvaise que ça. "

Je ne lui retournais pas la question, à propos de sa présence ici, parce que je savais très bien qu'elle avait du agir ni vu ni connu avec son petit pull à capuche pour sortir de son lieu de villégiature. En cette fête nationale, les effectifs devaient être assez réduits, et comme Cameron ne demandait pas forcément une surveillance accrue, elle avait pu s'échapper pour s'amuser, et c'est ce que nous ferions ce soir. Puis, rapidement, nous étions rejoint pas une jeune femme que je connaissais de visage, mais au delà de ça, je ne saurais mettre un nom sur son visage. Elle connaissait Cameron, c'est ce qui me permit de la remettre dans son contexte, elle devait être infirmière ou médecin à l'hôpital, lieu où je l'avais déjà vue. Elle semblait être surprise de la voir là, mais elle aussi, elle ne voulait pas la sermonner à propos de sa présence ici. Visiblement, nous étions partie pour former un trio ce soir. Je ne savais pas s'il serait gagnant, mais en tout cas, je ne répondais pas pour Cameron même si l'envie n'en manquait pas. J'aurais pu prendre la parole pour dire que je lui avais signé un bon de sortie exceptionnel en ce jour exceptionnel, mais je laissais la répartie de la jeune femme faire le travail, histoire de voir ce qu'elle aurait à dire.



_________________


Shandra O. SarmoiseLieutenant de Police
Je suis ici depuis mon enfance, et je vois bien que ma ville autrefois calme, n'est plus le même havre de paix qu'autrefois. La faute à ce poète de malheur. Serais-je celle qui réussira à lui mettre la main dessus ? Je ne sais pas, mais j'ai déjà passé trois ans de ma vie à lui courir après, je suis prête à faire encore bien plus même si cela doit me ronger jusqu'à l'os.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t299-shandra-olivia-sarmoise-is-here

Invité


 Invité


Sujet: Re: • 4th of July : Party The Pain AwayVen 8 Jan - 0:32

Vous connaissez ma change légendaire? Et bien moi, je savais pertinemment qu'elle était inexistante quand la jeune et jolie Colleen Bishop, infirmière de son état finit par nous rejoindre. Il fallait bien entendue que je tombe sur deux personnes que je connaissais et qui savaient parfaitement que je n'avais rien à faire ici. Deux personnes qui avaient le pouvoir et l'autorité, ensemble, de me renvoyer me morfondre au fond de mon lit d'hôpital au lieu de pouvoir m'amuser ici. Alors, je dois bien avouer que j'avais sentit mon excitation s'envoler ver tranquillement vers les nuages pour se trouver un coin tranquille et ne jamais revenir. Mais, cela semblait amuser particulière Shandrah. Heureusement pour moi, ni l'une, ni l'autre ne semblait prête à renoncer à leur propre soirée pour me renvoyer sous mes draps. Et tant mieux. J'avais vraiment envie de me changer les idées, de faire vraiment la fête. Le seul soucis c'était que je me voyais mal me soûler devant ces deux personnes. Donc, j'allais nécessairement me retenir pour éviter d'être totalement hors de contrôle. Je n'avais théoriquement pas vraiment de limites, mais je trouverais bien un moyen de le faire. Mon verre était en partie vide, être rentrée dans Shandrah ne l'avait pas aidé, mais je me dépêchais de l'avaler avant que l'une des deux ne me l'arrache. Si cela était mon seul et unique verre d'alcool, j'allais l'avaler. M'enfin, finalement, je n'étais pas seule, cela allait sans doute annoncer une bonne soirée. Je décidais de laisser de côté mes grognements et ma mauvaise attitude. Je la reprendrais la prochaine fois que je les verrais à l'hôpital, en attendant il était temps de s'amuser. Il y avait du monde mais, l'ambiance n'était pas encore vraiment au rendez-vous, c'était assez bizarre. J'avais des souvenirs de soirées endiablées, franchement cela n'était pas encore le cas. Finalement, je décidais qu'il fallait que l'on fasse quelque chose, qu'on se mette franchement dans l'ambiance. Déjà, mettons les choses aux claires avec les deux demoiselle, histoire de ne pas avoir trop d'ennuis.


-"Je propose qu'on fasse comme ci on était toutes des personnes normales et que l'on fasse la fête. On oublie le reste! J'ai besoin d'autre chose que de vivre enfermé et vous aussi non? Et pour nous mettre en jambe, je crois qu'un petit verre ne serait pas de trop."


Entraînée dans mon élan, je me saisis de leurs poignets pour les amener près du comptoir et commander trois verres. Il n'y avait pas beaucoup de choses pour lesquelles je pouvais remercier mon père mais, l'argent qu'il versait régulièrement sur le compte en banque de ses enfants était quelque chose que j'appréciais. A vrai dire, j'étais pratiquement certaines que c'était sa secrétaire qui le faisait et pas lui personnellement. Enfin bref. Me retournant vers le reste de la salle, j'eus un petit soupir de découragement. On était dans une boîte, pourquoi personne n'avait l'air emballer. Reprenant mon air espiègle, je portais mon verre pour que l'on trinque et ajoutait.

-"J'espère que vous aimez danser, par ce que j'ai franchement la pêche mesdemoiselles!"

C'était une réalité et je comptais bien user cette énergie à tel point que demain je prendrais la journée entière pour récupérer. Et pour apprécier les engueulades que je recevais à chaque fois que je disparaissais de cette manière. Tant pis, il faut de tout pour faire un monde!
Revenir en haut Aller en bas

bad blood - we live here

avatar

◆ Manuscrits : 586
◆ Arrivé(e) le : 15/11/2015
◆ Âge : 27 ans
◆ Métier : Infirmière
◆ Points : 986
◆ DC : Alexander
◆ Avatar : Dakota Johnson


Sujet: Re: • 4th of July : Party The Pain AwayJeu 14 Jan - 23:37

◆ 4th of July : Party The Pain Away
Shandra, Cameron & Colleen

Je ne m'étais pas trompé. Malgré la faible luminosité, j'avais belle et bien reconnu Cameron. Cela ne m'étonnait même pas de la trouver ici. Elle devait sûrement étouffé à hôpital. Un bon bol d'air frais allait sûrement lui faire le plus grand bien. Mais peu importe. Je finis par m'excuser auprès de la jeune femme qui était avec et qui, rien qu'en regardant son visage me disait quelque chose. Où j'avais bien pu la voir ? Il est vrai que Fairhope est quand même une grande ville. Je ne pouvais pas me rappeler de toute les personnes que j'avais pu croiser depuis que j'étais revenu en ville il y quelques mois de cela. Peut-être à l'hôpital car à vrai dire, je passais plus de temps là bas, que chez moi ou à sortir avec mes amis. Je devrais peut-être commencé à m'en inquiéter. Je n'avais pas envie de finir vieille fille avec aucun ami autour de moi. Il fallait que je rectifie le tir et peut-être que ce soir, j'allais commencer.

Cameron finit par donner son point de vu au lieu de répondre à ma question. Mais j'étais d'accord avec elle, j'étais là pour se détendre et m'amuser un peu pendant cette soirée donc au diable les responsabilités. C'était la fête national aujourd'hui. De toute façon, les conséquences de sa fuite n'allait pas me retomber sur le coin du nez vu que je suis de repos pour ce soir. L'heure était à l'amusement. Je n’eus rien le temps de répondre que la jeune femme nous entraîna moi et son amie vers le bar où elle commanda trois verre. Je me retrouvais désormais avec deux verres de cocktail. Peu importe, j'étais là pour m'éclater mais il fallait que je sois quand même capable de rentrer chez moi en suite et surtout en vie. J'étais en repos donc pas besoin de finir la soirée aux urgences. Je bu mon premier cocktail avant d'entamer celui de Cameron. Si je buvais trop vite, je risquais fortement de refaire la même fin soirée que quand j'étais à la fac. Les bribes de ce moment assez gênant étaient encore tout à fait présent dans ma mémoire, mais je ne préférerais pas en parler. Nous trinquâmes ensemble comme si nous étions de vieilles amis avant qu'elle nous fasse partager son envie d'aller danser. La danse et moi n'étions pas de très bonnes amies. Pour ainsi dire, je dansais vraiment comme un pied mais après tout, venir en discothèque et ne pas danser était parfaitement ridicule.

« Je suis partante pour une danse aussi. »

Au milieu de toute cette foule, personne ne me verrais gesticuler dans tout les sens ou juste les personnes autour de moi que j'aurai assommé par mégarde. Je terminai mon verre avant de le reposer sur le comptoir. Je commençais à m'avancer sur la piste de danse mais mes deux compères en étaient encore à siroter leur verre.

« Alors, vous m suivez ? »

Je n'allais tout de même pas faire demi tour. J'allais plutôt les attendre alors que le DJ enflammait la piste.


Emi Burton

_________________
Wind of Change

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t476-colleen-v-bishop-just-the-way-you-are-termine


avatar

◆ Manuscrits : 3920
◆ Arrivé(e) le : 03/09/2015
◆ Âge : 28 ans
◆ Métier : Lieutenant de police
◆ Points : 4220
◆ DC : Sacha
◆ Avatar : Kate Mara


Sujet: Re: • 4th of July : Party The Pain AwayVen 15 Jan - 2:53

4th of July : Party The Pain Away

◆ Feat Cameron & Colleen◆


Un peu d'alcool ça servait toujours. Mais nous étions ici pour ça à la base ? Pour danser ? Non, je ne crois pas mais pour le moment, la soirée semblait être tranquille ou presque. Enfin, elle n'était pas en train de battre son plein et Cameron qui ne devait pas être là, mais ce n'était pas très grave, je savais déjà ce que je dirais quand je la ramènerais, ce soir, ou peut être demain suivant le nombre de verre que nous boirions durant cette soirée, parce que si nous en avions déjà bu un ou presque, celle qui ne devrait pas être là nous tira au bar pour que nous prenions un autre cocktail, ce qui techniquement faisait déjà notre deuxième verre. La limite pour conduire par la suite était assez peu élevée, mais quelques choses me disait que nous n'étions pas encore parties d'ici, que nous serions là jusqu'au bout de la nuit. Je me permettais cet écart car nous étions le jour de la fête nationale, sinon, j'aurais sans doute jouée les rabat joie avec Cameron et je l'aurais ramenée directement ou presque dans sa chambre d'hôpital, il ne manquerait plus qu'elle nous fasse un malaise devant nos yeux sur la piste de danse. Enfin, peu importe, à vrai dire, nous avions nos verres, et les deux autres jeunes femmes avaient envie de danser avant que la soirée ne commence, à moins que l'on soit arrivées trop tard pour le quizz, je ne comprenais plus rien. Ma tenue n'était quoiqu'il arrive pas très académique, si un collègue me voyait ainsi, il penserait sans doute de drôle de choses du lieutenant, mais je m'en fichais, c'est le jour de la fête nationale quoi et je suis de repos, chaque année, je suis de repos ce jour là alors que pourtant, ce n'est pas le jour le plus calme, mais j'ai gagné ce jour depuis que je suis arrivé, c'est comme ça. Du coup, je suis souvent d'astreinte durant les autres jours fériés. Bref, il semblerait qu'il soit venu le temps de boire rapidement nos cocktails avant d'aller sur la piste de danse. Bon, d'accord, je ne sais pas danser, quoique, mes scores sur Just Dance ne sont pas si mauvais que ça devant ma console de jeux vidéos mais là, c'est autre choses, et je viens de m'enfiler un cocktail. Je ne savais pas ce qu'il y avait à l'intérieur, mais je l'ai quand même bien senti me brûler gorge, preuve qu'il y avait une bonne dose d'alcool sans doute. La jeune femme que je ne connaissais pas encore vraiment avait été la première a finir son verre et je venais de l'imiter.

" On arrive, on va trémousser notre corps, c'est partie. "


Ou pas, je ne saurais dire, mais du coup, je comptais m'amuser plus ou moins seule, je me retrouvais avec Cameron et cette jeune femme que j'avais du croiser à l'hôpital sans doute puisqu'elle connaissait la taille mannequin. Je doute qu'elle appartienne à son ancienne vie, surtout vu ce qu'elle avait dit, probablement infirmière en repos, comme nous tous finalement. Nous nous avancions sur la piste, et nous commencions à nous remuer de façon chaotique, mais qui s'en offusquerait, n'est ce pas ?




_________________


Shandra O. SarmoiseLieutenant de Police
Je suis ici depuis mon enfance, et je vois bien que ma ville autrefois calme, n'est plus le même havre de paix qu'autrefois. La faute à ce poète de malheur. Serais-je celle qui réussira à lui mettre la main dessus ? Je ne sais pas, mais j'ai déjà passé trois ans de ma vie à lui courir après, je suis prête à faire encore bien plus même si cela doit me ronger jusqu'à l'os.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t299-shandra-olivia-sarmoise-is-here

bad blood - we live here

avatar

◆ Manuscrits : 586
◆ Arrivé(e) le : 15/11/2015
◆ Âge : 27 ans
◆ Métier : Infirmière
◆ Points : 986
◆ DC : Alexander
◆ Avatar : Dakota Johnson


Sujet: Re: • 4th of July : Party The Pain AwayJeu 28 Jan - 23:32

◆ 4th of July : Party The Pain Away
Shandra, Cameron & Colleen

Moi, étant la première sur la piste de danse de notre petit trio pour la soirée ? Demain, il risquait fortement de neiger même si nous étions seulement début juillet. Je devais sûrement mettre ça sur le dos de l'alcool qui devait faire déjà effet chez moi. Je n'avais pas l'habitude de boire, même en soirée donc les effets étaient assez violent quand je buvais quelques verres. Moi, qui avait horreur de danser quand j'y pensais. J’entraînais mes deux compères à faire la même chose que moi. Elles finirent par arriver quand le rythme de la musique changea totalement par rapport aux précédentes. Les tubes du moment s’enchaînaient et bizarrement, mon corps avait décidé de ne plus s'arrêter de danser. Il fallait espérer que mes deux compères s'amusent tout autant que moi.

Cela faisait bien longtemps que je n'étais pas défouler de la sorte mais après tout, c'était le moment ou jamais. La dernière fois, cela devait être à ma pendaison de crémaillère il y a quelques mois de cela qui s'était fini dans les couloirs de l'immeuble avec la remontrance des voisins qui avaient fusé après le tapage qu'on avait fait jusqu'à très tôt le lendemain matin. Je pouvais me trémousser sur la piste de danse, sans assommer personne vu que je dansais comme un pied. Mais d'un côté, j'avais de la place autour de moi. Personne n'allait oser m'approcher au risque de se prendre un coup de poing involontaire ou un méchant coup de pied.

Mais après encore quelques morceaux de musique endiablée, le DJ se tut pour laisser place à un animateur annonçant le grand quizz de la soirée à venir avec des cadeaux à la clé dont un super dîner dans un des meilleurs restaurants de la ville. Pourquoi ne pas tenter le coup. Après tout, pourquoi ne pas tenter le coup. Je n'avais rien à perdre de toute façon et tout à y gagner. Alors que toutes les personnes présentes retrouvèrent leur calme, j'en profita pour rejoindre mes deux camarades ed soirée. En dansant, je ne m'étais pas rendu compte que je m'étais éloignée d'elles.

« Je vous offre une nouvelle tournée », dis-je en indiquant le bar qui était un peu plus loin et surtout toujours aussi bondé et qui se désemplissait pas.

Un troisième verre ? Cela d'être risqué pour moi. Déjà qu'avec deux, je commençait à me sentir complètement désinhibé alors avec trois, je risquais fortement de finir pompette avant minuit.


Emi Burton

_________________
Wind of Change

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t476-colleen-v-bishop-just-the-way-you-are-termine


avatar

◆ Manuscrits : 3920
◆ Arrivé(e) le : 03/09/2015
◆ Âge : 28 ans
◆ Métier : Lieutenant de police
◆ Points : 4220
◆ DC : Sacha
◆ Avatar : Kate Mara


Sujet: Re: • 4th of July : Party The Pain AwayJeu 4 Fév - 0:16

4th of July : Party The Pain Away

◆ Feat Cameron & Colleen◆


La soirée se passait bien pour le moment je dois dire, nous allions simplement nous amuser, un peu, rien de plus. Mais n'étais ce pas le but de celle-ci ? Pour moi ça l'était en tout cas, c'était une certitude, je ne m'étais pas habillée de la sorte pour rester dans un coin et ne rien faire du tout, surtout que le contexte se prêtait à bouger, à boire aussi, et à danser. Mes deux comparses semblaient être dans cette mouvance aussi, ce qui me convenait parfaitement. Je ne suis pas la plus festive en temps normal, mais ce n'était pas un temps normal qui se profilait ce soir, non, nous sommes le 4 juillet 2015, c'est le jour de la fête nationale, alors la Shandra Sarmoise qui vous avez l'habitude de voir n'existe pas, pour encore quelques heures. C'était le seul véritable jour de l'année, où je me permettais de me lâcher à 100%, sans arrière pensée, et c'était ainsi depuis des années. Mes collègues le savaient, ils ne devaient m'appeler sous aucun prétexte concernant du travail. C'était comme ça, je les laissais gérer les situations à risques. Oui, c'était peut être le seul jour de l'année où mon devoir de femme flic ne passerait pas avant mon plaisir personnel. Je sais que cela peut vous choquer, mais c'est vraiment le seul jour, alors mince, je fais ce que je veux. Je ne vais pas non plus commettre de crimes rassurez-vous. Nous étions donc en train de danser, Cameron, Colleen et moi-même au rythme de musiques que j'avais déjà entendu mais dont je ne connaissais pas l’interprète, encore moins le titre mais c'était les chansons du moment, à n'en pas douter. La vie était parfois si simple à vivre, j'aimais tellement ce moment là, je ne pensais à rien d'autres ou presque à vrai dire. C'était un temps qui ne durerait pas, je le savais alors j'en profitais véritablement, comme rarement. Il n'y avait pas de discussions, nous dansions, nous bougions notre corps de la meilleure des façons, c'est à dire dans une sorte de chaos perpétuellement renouvelé, les bras, les jambes volants dans tous les sens. Oui, je dansais au rythme de la musique, mais je dansais pour ainsi dire n'importe comment et ça me défoulait, ça me faisait rire, ça me faisait du bien quoi. La vie devrait être ainsi tout le temps, mais j'étais dans mon rêve, et Cameron, Colleen m'accompagnaient dans celui-ci. Puis la musique se tut. Le quizz allait commencer. Je ne savais pas si j'allais être à la hauteur mais peu importe, ce qui comptait était de participer, n'est ce pas ? C'est alors que Colleen nous proposa une troisième verre. Ce serait sans doute le dernier, parce que sinon, je risquais de commencer à avoir un peu trop chaud, ou simplement à voir le sol bouger alors que je serais assise et même si je voulais m'amuser, je ne voulais pas avoir une gueule d'enterrement demain, ça ne se faisait pas. Je faisais donc un petit sourire, disant oui à la jeune femme pour ce verre là. Je ne savais pas si elle avait l'habitude de boire de l'alcool mais ce n'était pas mon cas. Je ne savais pas dans quel état nous allions finir, mais cela n'avait plus d'importance finalement. Nous nous étions déjà bien amusée, cela n'était pas encore totalement fini, du moins, je l'espérais.



_________________


Shandra O. SarmoiseLieutenant de Police
Je suis ici depuis mon enfance, et je vois bien que ma ville autrefois calme, n'est plus le même havre de paix qu'autrefois. La faute à ce poète de malheur. Serais-je celle qui réussira à lui mettre la main dessus ? Je ne sais pas, mais j'ai déjà passé trois ans de ma vie à lui courir après, je suis prête à faire encore bien plus même si cela doit me ronger jusqu'à l'os.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t299-shandra-olivia-sarmoise-is-here
 

• 4th of July : Party The Pain Away

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [whb] Coubron's July Folies III - WFB 10/07/10
» Hottest Party 2 sur Wii, Konami l'a zoné niveau tapis
» TV show king party sur Wii
» "Murder party" interdite !
» Pain au chocolat Vs Chocolatine !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: the city that we loved :: fairhope avenue :: eat & drink :: fizzy-