AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Liam Haynes: A secret fan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité


 Invité


Sujet: Liam Haynes: A secret fanMer 13 Avr - 11:45

Liam Haynes

◆ Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous ◆



◆ 12/05/81 - 34 ans
◆ En ville depuis 3 ans
◆ Anglaise
◆ Médecin légiste
◆ Veuf
◆ Hétérosexuel. ..
◆ These Streets
◆ Tom Hiddleston

entre les lignes

L'affaire : J'ai toujours rêvé de travailler sur les traces d'un tueur en série, mais même dans mes rêves les plus fous, je n'aurai osé imaginé quelqu'un comme le Poète. C'est qu'il est à part vous savez. Il est intelligent, il ne prend pas de risque inutile, même quand on pense qu'il en a pris. Je dis «on». Mais je devrais dire «ils», mes ...collègues des forces de police qui sont à ses trousses, dans le brouillard le plus complet. Pourquoi? Pourquoi je préfère dire «ils», pourquoi j'ai toujours rêvé de marcher dans les traces d'un tueur en série? Mais pour apprendre, pour oser. J'ai besoin d'un mentor, d'un guide avant de me lancer, moi aussi. Et oui! Ah, n’ouvrez pas des yeux horrifiés, je sais ce que vous pensez de moi; je sais que vous répugnez à venir me voir parce que dans un recoin obscur de votre cerveau vous avez peur de moi sans vous l'avouer. Mais n'ayez crainte, je ne passerai pas à l'action sans en avoir discuté avec mon modèle, et je doute que vous soyez ma première victime. Quoique, vous êtes si faible et prévisible... Alors je ronge mon frein, j'attends un signe, quelque chose qui montrerait qu'il a compris qu'il avait un admirateur, que je ne veux pas le capturer, oh non.... et je laisse mes congénères patauger lamentablement. Je suis aux premières loges pour voir comment il fait, quels produits il utilise, quelle technique il emploie. Je vois qu'il s'adapte, qu'il évolue, se perfectionne. Je vois qu'il s'amuse. Peut-être est-ce lui qui a laissé ce livre de contes que j'ai ramassé dans la forêt... Peut-être veut-il nous parler autrement... Je n'ai rien dit. Je garde des petits trucs pour moi des fois, au cas où ce serait utile et histoire d'avoir une longueur d'avance sur la piétaille.
J'ai aussi attentivement étudié les dossiers des trois premières victimes. Vous savez bien que ce n'était pas moi qui m'en suis occupé, malheureusement. Les commentaires de mon prédécesseur sont pathétiques. Il avait peur et ses pattes de mouche le montrent bien, de plus en plus illisibles au fil des cas. Le pauvre... bougre a bien fait d'abandonner. Non seulement il n'était pas compétent mais en plus il n'avait pas l'étoffe ni la carrure pour travailler sur une telle affaire. Avec moi, c'est autre chose, vous en conviendrez, même si vous ne m'aimez pas. Remarquez que je ne vous aime pas non plus et que je suis très bien, tout seul dans mon sous-sol, rarement dérangé par ces techniciens, aussi inutiles à mes yeux qu'une nouvelle paire de chaussures à un paralytique.
Quand le poste s'est libéré, j'ai sauté sur l'occasion, mes références et mes talents me plaçant naturellement au-dessus du lot des autres prétendants. Et évidemment j'ai été choisi. Pour rien au monde je n'abandonnerai mon poste, et je rêve parfois que le Poète vient me voir, moi, pour en faire une de ses victimes. Je sais qu'il ne tue pas toutes ses proies. Je rêve, je rêve...

Caractère : Froid, calculateur, glaçant? Oui c'est vrai. Mais je peux aussi être charmant et charmeur quand je veux m'en donner la peine, quand j'en ai besoin. Et alors là, il vous est bien difficile de me dire non, de ne pas me donner ce que je demande. Mon charisme naturel vous fait oublier votre aversion spontanée à mon encontre et finalement vous me trouvez charmant, presque sympathique.
Ordonné, méticuleux, maniaque? Oui et c'est normal dans mon métier. Comment faire les choses correctement sans ces qualités? Vous trouvez que j'exagère, que je suis excessif? Mais quand je vois dans quel état les preuves, les corps m'arrivent, je me dis que je ferai mieux de tout faire moi même.... Enfin bon, ce n'est pas possible, je n'ai pas le don d'ubiquité. Dommage.
Passionné, cherchant toujours à aller plus loin dans les possibilités que m'offrent les progrès de la science pour révéler les secrets du corps humain et les vices de ceux qui font arriver ces cadavres sur mes tables, mon antre est en fait bien plus qu'un lieu de travail. J'y passe le plus clair de mon temps, pour mes recherches ou pour une enquête. C'est mon chez moi en fait. Et ma maison est ma résidence secondaire.
Mon intelligence me pousse à croire que c'est MOI qui trouverai la clé permettant de découvrir l'identité du Poète, que je garderai jalousement pour MOI, trouvant là une occasion de le rencontrer. Orgueilleux et égoïste? Oui, et alors?

À savoir : 1) Je fais tout moi même: ma lessive, le ménage, la cuisine, les courses, le rangement. 2) Je n'ai confiance qu'en moi. 3) Je ne laisse jamais personne renter chez moi. 4) J'attache une grande importance à ma tenue (vêtements, coiffure, rasage...) je suis toujours impeccable. 5) Je ne  fume pas, je ne me drogue pas, je ne bois pas. Je veux être toujours au summum de mes capacités. Mon seul vice est le café et les bonbons à la menthe. 6) Je n'ai pas de télé. A quoi me servirait quelque chose qui étale la débilité humaine? Je choisis ce que je veux voir grâce à internet. Tiens, voilà mon autre vice. J'y suis tout le temps, pour tout et encore tout, surtout pas n'importe quoi. 7) Je n'aime pas les jurons ni le langage familier. J'exige qu'on me vouvoie au travail. 8) ...Stop, j'en ai assez dit.







derrière l'écran

Pseudo : Kawet
Âge :  spy
Déjà un compte ici ? : Erika & Mark.
Code du règlement : OK Tobias
Où avez-vous connu le forum ? :  ici.
Un commentaire ? : Une fois le doigt mis dans l'engrenage on ne s'arrête plus. ..

© potterbird
Revenir en haut Aller en bas

Invité


 Invité


Sujet: Re: Liam Haynes: A secret fanMer 13 Avr - 11:46

once upon a book

◆ J'ai rendez-vous avec le Poète, je ne sais juste pas quand et où, est-ce un hasard? ◆


Je suis né en Angleterre, à Exeter précisément, dans le Devonshire. Exotique n'est-ce pas? Ah! Vous aimez mon accent si particulier que vous avez du mal à situer, vous les Américains. J'ai vécu chez sa gracieuse Majesté jusqu'à 16 ans. Ce qu'il y a de mieux en Angleterre, c'est qu'on vous fiche la paix bien plus qu'ici. J'ai ainsi pu passer mon enfance et une partie de mon adolescence aussi seul que je le voulais, que je le pouvais. J'ai pu développer mon goût pour l'individualisme en pratiquant l'aviron skiff. Pas question de faire partie d'une équipe. Qui aurait eu envie de faire équipe avec moi de toute façon? Trop fluet, trop individualiste, pas aimé. J'ai même été champion. Je me débrouillais bien. Et puis ma mère a divorcé, encore, et rencontré un américain; donc nous avons traversé l’Atlantique.

Je crois que mes petits camarades de classe ont été soulagés de me voir partir. Tous. Ils n'aimaient pas trop ma manière de les regarder, de leur faire peur, mes mouvements brusques qui faisaient qu'ils tombaient tous seuls parce que je prenais bien soin de ne pas les toucher. Les filles n'aimaient pas que je leur tourne autour, que je leur lâche l'élastique du soutien-gorge dans le dos, que je les menace de m'en prendre à elles. Pourquoi agissais-je ainsi? Par défense parce qu'on ne m'aimait pas, ou par goût? Je vous laisse vous faire votre propre opinion. En tous cas, l'aversion réciproque entre moi et les autres est quelque chose de très ancien, depuis ma plus tendre enfance en fait.
Je n'ai jamais eu de petit copain qui venait jouer à la maison. Si, un. Il s'est enfui lors d'une partie de cache-cache quand il est monté dans les étages et est rentré par erreur dans la chambre de ma mère qui s'amusait avec son mari n°2. Depuis ce jour, je n'ai plus jamais invité qui que ce soit chez moi, sauf Victoria, mais je vous en parlerai plus tard. Je n'allais pas non plus chez les autres. Je les trouvais trop gamins, superficiels, stupides. Il est vrai, que très tôt mon intelligence a étonné et que j'ai sauté des classes. Ça n'aide pas pour se faire des amis.

La seule personne qui me comprenait parce qu'elle était très intelligente elle aussi a été ma mère. Elle a très tôt divorcé de mon père qu'elle prenait pour un crétin et s'est remariée quatre fois en tout et pour tout, avec des amants entre deux, en attendant de trouver la nouvelle perle rare. Je n'ai jamais compris pourquoi elle ne vivait pas toute seule avec des amants pour lui tenir compagnie quand elle en avait besoin. Autant vous dire que je n'ai pas aimé mes beaux-pères, sauf un qui était médecin. C'était le numéro 3 et c'est celui avec lequel Maman est resté le plus longtemps, de 4 à 15 ans pour moi. Un record. C'était le plus intelligent. Il est mort dans un accident de ski et c'est un des seuls moments de ma vie où j'ai été triste, enfin je crois. Je n'ai jamais eu de frère ni de sœur et j'en suis très content. J'ai toujours eu Maman pour moi seul.

Nous sommes arrivés en 1997 aux Etats-Unis pour aller vivre à Atlanta, chez le nouveau mari, le numéro 4. J'ai tout de suite aimé le climat, la mentalité. Par contre, je n'aime pas votre curiosité. Il faut toujours que vous posiez des questions sur tout, tout le temps. C'est vraiment pénible cette manie. Elle me dérange encore mais j'ai fini par faire avec et appris à ne pas répondre, à dévier la conversation, à vous regarder fixement. Au bout d'un moment il n'y a plus de question.
J'ai commencé mes études de médecine alors que j'avais à peine dix-sept ans. Très vite, j'ai voulu comprendre la mort et comment elle survenait, trouvant là un moyen aussi de travailler sur le corps humain entier, n'ayant pas envie de me spécialiser, et ne voulant surtout pas devenir généraliste. Très vite aussi, à peine plus de deux ans après notre arrivée, ma mère divorça, encore une fois. Je finis par prendre un appartement près de la fac en travaillant à côté pour me payer mes études et ma liberté, ne supportant plus le défilé des hommes entre les draps de ma génitrice. J'ai eu quelques petites discussions avec elle à ce sujet, mais rien à y faire, elle n'a jamais voulu écouter quoi que ce soit, continuant à enchaîner les rencontres sans lendemain, les tocards de seconde zone, rarement des types bien. Elle finit par avoir un accident de voiture et par y laisser sa peau, ivre morte. Elle me laissa un pécule intéressant, fruit des nombreuses pensions qu'elle touchait en plus de la vente de ses toiles. Oui, ma mère était artiste. Je ne vous l'ai pas dit? Oh c'est certainement parce que je n'ai jamais aimé ce qu'elle peignait, ne comprenant pas comment elle pouvait en vivre. D'ailleurs, je me suis débarrassé de toutes ses toiles lors d'une vente aux enchères. Après ça, j'ai arrêté les petits boulots. J'ai acheté un bel appartement et placé le reste de l'argent, consacrant toute mon énergie à mes études.

C'est pendant celles-ci que j'ai rencontré Victoria, une superbe blonde plus grande que moi, de deux ans ma cadette. Elle aussi travaillait avec les morts, mais elle les embaumait, les préparait pour leur dernier séjour. Nous nous sommes tout de suite plu. Nous nous mariâmes alors que j'avais vingt-quatre ans, en 2005, après quelques mois de vie commune. Nous avons profité de la vie pendant quelques années et je crois que c'était la première fois que j'étais vraiment heureux. J'avais trouvé un poste à Atlanta et j'avais entrepris de me spécialiser dans la recherche des poisons. Ainsi des cas rares arrivaient sur mes tables en plus du tout venant et ma réputation grandissait tranquillement. Nous avons voyagé, nous avons acheté une maison, nous avons fait des projets, aménageant une chambre pour un bébé. Je n'avais plus d'idées noires, que des choses positives dans la tête, envie de construire plutôt que de détruire. Et puis je me suis rendu compte que ma femme était enceinte et que bizarrement elle ne m'en parlait pas. Elle avait un air étrange depuis quelques temps, mais accaparé par mon travail, je ne m'en suis pas préoccupé de suite. Un jour, je suis rentré plus tôt parce que j'avais une migraine horrible. Je suis tombé sur Victoria et un autre homme. Inutile de vous dire que le monde s'est effondré pour moi.

Je crois que ce jour là elle a tué ce qui restait d'humain en moi, que j'avais essayé de faire ressortir, que j'avais essayé de faire vivre ces dernières années avec elle. Je ne me suis pas montré et ai attendu patiemment quatre longues heures dans le placard du couloir menant à notre chambre que son collègue s'en aille. J'ai encore attendu quatre autres heures, l'entendant l'appeler lui, puis m'appeler moi pour ma laisser un tendre message me racontant qu'elle était fatiguée et qu'elle m'avait préparé à dîner, mais qu'elle allait se coucher. Tu parles!
Quatre jours après ma chère et tendre épouse fit une rupture d'anévrisme qui la laissa paralysée d'un côté quelques jours. Elle fit une fausse-couche peu après. Je l'aidais du mieux que je pus, lui donnant au vu de toutes et de tous ses médicaments, prenant soin d'elle comme un mari aimant. Elle ne sut que juste avant sa mort que j'étais au courant de son injurieuse infidélité et que ce qui lui était arrivé depuis ma découverte n'était absolument pas dû au hasard. Je lui fis ensuite une dernière injection d'un poison difficilement détectable si on ne sait pas quoi chercher et masquait tout ceci en lui administrant des tranquillisants. Je lui mis la boîte dans la main. Je revins quelques heures après, trouvant un personnel médical en proie à la plus grande tristesse, m'apprenant le suicide de ma femme. Une enquête fut tout de même menée car la dose retrouvée dans son sang ne semblait pas suffisante pour la tuer, mais son état général et sa profonde déprime après la perte de son enfant furent des circonstances aggravantes qui parvinrent à convaincre tout le monde. Je n'intervins pas le moins du monde, jouant le veuf éploré à seulement trente ans. Je peux être très bon comédien vous savez.

J'ai alors guetté. Guetté l'occasion de partir d'Atlanta où je n'avais plus rien à faire. Guetté un truc qui sortirait de l'ordinaire. Et le Poète frappa encore, encore et encore cette année là. Le légiste de Fairhope, une pauvre lopette sans charisme et aussi peureux qu'un lapin finit par démissionner, incapable de faire face au bout de trois meurtres. J'avais déjà fait quelques allers-retours entre Atlanta et Fairhope, flairant un parfum de soufre et de mystère dans ce tueur en série-là. Je fis alors le siège de toutes les instances et administrations pour obtenir ce poste, mettant en avant mes compétences, mon sang froid légendaire, ma disponibilité immédiate puisque j'avais abandonné mon poste en cours d'année, commençant à jouer les détectives-admirateurs, vivant sur mes confortables rentes. Je finis, bien sûr, par obtenir la place.

Depuis, je revis. J'attends impatiemment que le Poète frappe encore. Ça fait longtemps maintenant qu'il n'a pas fait de victimes, à moins que celles-ci ne se cachent. Car je suis sûr qu'il y a des victimes silencieuses. L'intervalle est toujours à peu près le même entre deux victimes. J'ai bien étudié sa périodicité. J'étudie tout: ses techniques, ses victimes, ses messages, les lieux... J'en sais des choses. Certaines que la police ne sait pas parce que je garde de petites choses pour moi. Depuis que Victoria m'a libéré du peu de sentiments qui me restaient, je suis plus lucide, plus froid, plus, comment dire...plus. J'ai envie moi aussi de passer à l'action. J'aimerais bien rencontrer le Poète, pour qu'on discute tous les deux. J'accepterai même d'être sa victime si ça pouvait l'arranger... Mais chut, vous ne dîtes pas que je vous ai dit tout ça, n'est-ce pas? Je ne voudrais pas que mes collègues policiers ne s'intéressent à moi, qu'ils m'enferment chez les fous, qu'ils découvrent mes petits secrets.


Revenir en haut Aller en bas

fonda - lost in the fire

avatar

◆ Manuscrits : 6191
◆ Arrivé(e) le : 15/03/2015
◆ Âge : 32 ans
◆ Décédé le : 3 Mars 2016, suite à une altercation avec les forces de police
◆ Métier : ancien biographe et parolier puis secrétaire
◆ Points : 720
◆ DC : Adam,Pete,Micha & Tutur
◆ Avatar : Tree Pace


Sujet: Re: Liam Haynes: A secret fanMer 13 Avr - 12:35

Re-re-rebienvenue avec ce troisième compte ananas

Si tu as des questions sur le PV, n'hésite surtout pas hehe1

En attendant, bon courage à toi pour la rédaction de cette nouvelle fiche bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t83-i-slithered-here-from-eden http://potterbird.livejournal.com

Invité


 Invité


Sujet: Re: Liam Haynes: A secret fanMer 13 Avr - 12:55

Un grand merci à toi. :luv:
Je vais faire ma petite cuisine dans mon coin et n'hésiterai pas à te poser des questions sur le loustic mais j'ai déjà ma petite idée.  siffle
Et encore bravo pour l'ambiance, ça ira parfaitement avec le personnage brille
Revenir en haut Aller en bas


avatar

◆ Manuscrits : 3800
◆ Arrivé(e) le : 03/09/2015
◆ Âge : 28 ans
◆ Métier : Lieutenant de police
◆ Points : 4044
◆ DC : Sacha
◆ Avatar : Kate Mara


Sujet: Re: Liam Haynes: A secret fanMer 13 Avr - 13:26

Re-Bienvenue avec ce superbe personnage fire
Il est vraiment chouette, c'est cool qu'il soit joué :)

_________________


Shandra O. SarmoiseLieutenant de Police
Je suis ici depuis mon enfance, et je vois bien que ma ville autrefois calme, n'est plus le même havre de paix qu'autrefois. La faute à ce poète de malheur. Serais-je celle qui réussira à lui mettre la main dessus ? Je ne sais pas, mais j'ai déjà passé trois ans de ma vie à lui courir après, je suis prête à faire encore bien plus même si cela doit me ronger jusqu'à l'os.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t299-shandra-olivia-sarmoise-is-here

bad blood - we live here

avatar

◆ Manuscrits : 723
◆ Arrivé(e) le : 12/05/2015
◆ Âge : 31 ans
◆ Assoc. des Victimes : secrétaire
◆ Métier : Écrivain, romancière reconnue
◆ Points : 707
◆ DC : Jesse, Ruby, Jonathan & Jacob
◆ Avatar : Scarlett Johansson


Sujet: Re: Liam Haynes: A secret fanMer 13 Avr - 19:39

re-bienvenue sur le forum et jte souhaite une rédaction inspirée pump it up

_________________

"I had a vision, A vision of my nails in the kitchen, Scratching counter tops, I was screaming..."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t164-i-ve-never-seen-a-diamond-in-the-flesh

Invité


 Invité


Sujet: Re: Liam Haynes: A secret fanMer 13 Avr - 20:23

Re-bienvenue avec un nouveau personnage bounce

Et Dr Haynes, on va l'adorer hiii
Revenir en haut Aller en bas

Invité


 Invité


Sujet: Re: Liam Haynes: A secret fanMer 13 Avr - 22:15

Merci pour ces encouragements ananas
Je m'attaquerai à la partie visuelle de ma fiche demain désolée pas le temps avant... spy
Pour le reste vous regretterez peut être de connaître Liam kill .Il est spécialement bien barré et vous réserve certainement des surprises (que vous trouverez mauvaises évidemment) ko
il a noté vos petits mots dans son carnet... hehe1
Revenir en haut Aller en bas


avatar

◆ Manuscrits : 4264
◆ Arrivé(e) le : 05/08/2015
◆ Âge : 24
◆ Assoc. des Victimes : Membre
◆ Métier : Elève policière
◆ Points : 1270
◆ DC : Aiden, James, Sean, Charlie, Nathan
◆ Avatar : Willa Holland


Sujet: Re: Liam Haynes: A secret fanJeu 14 Avr - 17:39

Super choix de PV!
Re-re-bienvenue à toi ! hiii

_________________

tell me did you see the news last night

ps: J'aime les artichauds
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t248-whirlwind

Invité


 Invité


Sujet: Re: Liam Haynes: A secret fanVen 15 Avr - 11:23

Re-Welcome !! ^^
Revenir en haut Aller en bas

bad blood - we live here

avatar

◆ Manuscrits : 584
◆ Arrivé(e) le : 15/11/2015
◆ Âge : 27 ans
◆ Métier : Infirmière
◆ Points : 986
◆ DC : Alexander
◆ Avatar : Dakota Johnson


Sujet: Re: Liam Haynes: A secret fanVen 15 Avr - 11:31

Bonjour petit Liam. Range tout objets tranchants en ma présence kill
Re-bienvenue edgy

_________________
Wind of Change

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t476-colleen-v-bishop-just-the-way-you-are-termine

Invité


 Invité


Sujet: Re: Liam Haynes: A secret fanVen 15 Avr - 14:25

Merci à vous trois! :luv:

Petite précision pour Colleen, il n'y a pas que les objets tranchants... bigcoeur
Revenir en haut Aller en bas


avatar

◆ Manuscrits : 2179
◆ Arrivé(e) le : 12/04/2015
◆ Âge : 28 ans
◆ Métier : détective, promu en décembre 2015
◆ Points : 285
◆ DC : Désirée, Ruby, Jonathan, Jacob, Eva & Simon
◆ Avatar : Jesse Williams


Sujet: Re: Liam Haynes: A secret fanMar 19 Avr - 21:48

en attendant l'admin...


Ta fiche est officiellement terminée et vient d'être relue par mes soins ! Remarques et autres commentaires sur ta présentation ont été transmis à l'admin du forum. Ce dernier va s'occuper de toi dans les plus brefs délais et te signaler les éventuelles modifications à effectuer et/ou te valider.


PS : fait attention à la taille de ton avatar :luv:

_________________
"we're going to hold doors open for a while, now we can be open for a while, forward, go back to your sleep in your favorite spot just next to me..."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t80-dear-old-world-is-it-too-late-to-get-a-refund http://aesthetics-blue.tumblr.com/

Invité


 Invité


Sujet: Re: Liam Haynes: A secret fanMer 20 Avr - 12:16

Oups effectivement il me semblait l'avoir modifié...  Embarassed  je m'en occupe ce soir ou demain matin au pire vu que je finis tard tard roll


EDIT: le voilà aux dimensions requises, désolée siffle

Bonne journée! :luv:
Revenir en haut Aller en bas

fonda - lost in the fire

avatar

◆ Manuscrits : 6191
◆ Arrivé(e) le : 15/03/2015
◆ Âge : 32 ans
◆ Décédé le : 3 Mars 2016, suite à une altercation avec les forces de police
◆ Métier : ancien biographe et parolier puis secrétaire
◆ Points : 720
◆ DC : Adam,Pete,Micha & Tutur
◆ Avatar : Tree Pace


Sujet: Re: Liam Haynes: A secret fanJeu 21 Avr - 21:15

C'est tout bon pour nous, on te valide sans problème pour que tu puisses aller t'amuser avec ton psychopathe de service, tout en essayant de rester discret bien entendu :yes:

Mais juste avant de te valider officiellement, on aimerait revenir sur un détail avec toi. Dans la première partie de ta fiche, tu dis que Liam a déduit que Mary Wilson portait un masque mais personne n'est censé le savoir puisque Désirée a subtilisé la preuve lors de la découverte du corps. C'est donc une preuve qui a échappé aux enquêteurs, et je ne pense pas qu'un légiste ait pu déduire une telle chose durant une autopsie hmm

À l'inverse, tu n'as pas exploité la preuve que l'ancien Liam avait trouvé durant la batture du Willow Lake, donc un petit tour par les résultats d'analyses de cette battue pourrait être utile selon nous pup

Il faudrait donc juste modifier ces détails et ce sera tout bon pour nous hero
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t83-i-slithered-here-from-eden http://potterbird.livejournal.com

Invité


 Invité


Sujet: Re: Liam Haynes: A secret fanJeu 21 Avr - 23:41

effectivement j'ai oublié cet élément trouvé dans la battue, il m'était sorti de la tête Embarassed


EDIT 22.04 14:24 j'ai modifié!
Revenir en haut Aller en bas

fonda - lost in the fire

avatar

◆ Manuscrits : 6191
◆ Arrivé(e) le : 15/03/2015
◆ Âge : 32 ans
◆ Décédé le : 3 Mars 2016, suite à une altercation avec les forces de police
◆ Métier : ancien biographe et parolier puis secrétaire
◆ Points : 720
◆ DC : Adam,Pete,Micha & Tutur
◆ Avatar : Tree Pace


Sujet: Re: Liam Haynes: A secret fanVen 22 Avr - 16:56

Ok pour nous, tu es validé sans problème avec ce nouveau perso ! Par contre, avant que tu édites ton message, tu parlais de résidus de plastique sur le visage de Mary Wilson, et on trouvait ça un peu trop tiré par les cheveux pour que la piste soit exploitée pour le moment. On préfère te le dire histoire que tout le monde aille dans le même sens et qu'on se perde pas dans notre propre enquête siffle Bref, pour l'instant pas de piste avec un potentiel masque pour le petit Liam, mais bien celle du livre de contes heh Amuse-toi bien en tout cas !


congratulations !



Félicitations, te voilà officiellement validé(e) ! Tu vas donc pouvoir déambuler dans les rues de la ville comme bon te semble. Sauf si tu crains de tomber sur une plume particulièrement... Inspirée.

Mais puisque tu respires encore, il est temps de t'occuper de toute la paperasse un peu ennuyeuse auprès des autorités locales. Ainsi, tu peux commencer par recenser ton métier avant de te trouver un logement.

Tu peux ensuite ouvrir ton répertoire afin de créer des liens avec les autres personnages ou poster dans les demandes de rp pour te trouver un premier partenaire de jeu.

Si tu as été validé(e) avant le 15 du mois en cours, sache qu'il faudra également songer à te recenser pour ce mois-ci.

Dans tous les cas, le staff reste à ta disposition pour la moindre question et te souhaite de passer d'agréables moments sur le forum.

N'oublie pas de rester sur tes gardes... Sait-on jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t83-i-slithered-here-from-eden http://potterbird.livejournal.com

Invité


 Invité


Sujet: Re: Liam Haynes: A secret fanVen 22 Avr - 18:13

Merci beaucoup! :luv: :wow: edgy puce clap

Pour cette histoire de masque j'ai enlevé mon explication et j'ai modifié ma fiche. Comme ça si tu veux l'exploiter plus tard ou .....et bien ce n'est évoqué nulle part. Et puis j'avais complètement oublié ce livre sans ça je serai partie dessus de suite.

C'est peut être le perso avec lequel je m'amuserais le plus tellement il est barré et en décalage avec les autres. Et puis j'aime bien les 'méchants' crime
Revenir en haut Aller en bas
 

Liam Haynes: A secret fan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Kingdom Hearts : The secret key
» [Vente] Secret Wars en blister.
» Oyez oyez, venez montrer comment votre père noël secret vous a gaté!
» [Xbox] Doom 3 + Roe : Stage secret exclusif de Doom 1 et 2
» Le Secret des Cendres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: in the den :: archives :: manuscrits abandonnés-