AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Sortie détente à la plage [Sacha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

bad blood - we live here

avatar

◆ Manuscrits : 585
◆ Arrivé(e) le : 15/11/2015
◆ Âge : 27 ans
◆ Métier : Infirmière
◆ Points : 986
◆ DC : Alexander
◆ Avatar : Dakota Johnson


Sujet: Sortie détente à la plage [Sacha]Dim 24 Avr - 23:41

 
Colleen & Sacha
Une belle journée ensoleillée en cette fin du mois d’août. La rentrée était proche, ce qui annonçait la fin des vacances et cela me déprimait avant l'heure. Pourquoi les vacances passaient-elles aussi vites et les journées de travail semblaient interminables ? Une question philosophique qui ne trouverait jamais sa réponse et dont je n'avais pas envie de la chercher. Pour le moment, j'avais autre chose en tête. En cet après-midi de week-end éclatant, j'avais rendez-vous avec Sacha pour une petite séance de bronzette sur la plage de Fairhope. Rien ne valait quelques heures à se faire rôtir au soleil pour ressembler à une écrevisse et se détendre en pensant à rien et je comptais bien en profiter. J'avais donné rendez-vous à la jeune femme en milieu d'après midi, pour ne pas risquer une insolation, il ne manquerait plus que ça. Cela ferait le plus grand bien à Sacha de prendre un bon bol d'air frais. Depuis que je m'étais réinstaller et que je travaillais à l’hôpital de la ville, j’avais malheureusement rencontrer la jeune femme plus d'une fois aux urgences mais aucune de ses visites n'étaient des visites de courtoisies. Dans mon métier, j'avais eu l'occasion de voir des cas de toutes sortes mais Sacha, elle était un cas à part. Je n'avais jamais vu une personne avec une envie de mourir aussi forte. Ses multiples tentatives de suicide parlaient pour elle et je trouvais ça dommage mais après ce qu'elle avait vécu, je pouvais la comprendre mais ne pas approuver son geste et cela ne risquerait jamais d'arriver.

J'avais passé ma matinée à faire du rangement et du classement par le vide. Même si cela ne faisait que quelques mois que j'étais revenue dans ma ville natale, j'avais déjà accumulé pas mal de cochonneries que je me fis une joie de jeter. Cela m'avait permis de mettre à jour des maillots de bain que je ne soupçonnais plus avoir et qui par chance, m'allait encore. Je finis par m'habiller assez légèrement après avoir enfiler mon maillot de bain deux pièces. J'avais donné rendez-vous à Sacha devant un petit restaurant au bord de la plage afin que nous nous y rejoignions. J'avais hâte de la voir et voir ainsi si elle allait un peu mieux même si j'en doutais fortement. J'avais mis quelques affaires de plage dans mon grand sac cabas et je me mis en route vers la grande avenue sablée.

Les rues commençaient à être de plus en plus désertées par les touristes. La fin des vacances s'approchait à grand pas et tout le monde rentrait chez soi. Il fallait espérer que la plage soit tout aussi vide. Sûrement encore quelques familles voulant profiter de leur dernier jour en famille. Je mis une vingtaine de minutes à parvenir devant le petit restaurant. Sacha n'était pas encore là. J'espérais qu'elle n'avait pas oublier notre rendez vous sinon, je risquais de l'attendre un petit moment. Afin d'attendre, je m'installais sur les marches d'un petit escalier juste à côté, consultant les e-mails sur mon portable pour passer le temps.


 roller coaster

_________________
Wind of Change

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t476-colleen-v-bishop-just-the-way-you-are-termine

bad blood - we live here

avatar

◆ Manuscrits : 76
◆ Arrivé(e) le : 13/04/2016
◆ Âge : 27 ans
◆ Décédé le : C'est en projet
◆ Métier : Sans Emploi
◆ Points : 282
◆ DC : Shandra
◆ Avatar : Sarah Gadon


Sujet: Re: Sortie détente à la plage [Sacha]Jeu 28 Avr - 21:24

Sortie détente à la plage

◆ Feat Colleen ◆


Tu ne sais jamais vraiment comment faire quand on t'invite de la sorte. Tu as plutôt tendance à dire non, que ça ne va pas, pas du tout, que tu ne peux pas sortir, et c'est ce que tu fais très souvent, trop souvent même devrait-on dire pour toi. Mais aujourd'hui, tu avais réussi à dire oui, à Colleen et rien que cette réponse positive était presque un petit exploit pour toi, pour vous deux à vrai dire. Parce que tu n'avais pas connue Colleen dans les meilleures circonstances du monde, pourtant, elle était devenue quelqu'un en qui tu avais confiance, et une amitié été arrivée entre vous deux, une vraie amitié, même si tu ne disais pas tout à la jeune femme, loin s'en faut. Mais elle savait certaines choses, que tout le monde ne savait pas. Tu n'avais pas de réelle confidente, personne ne savait exactement ce qui pouvait se tramer dans ton cerveau, personne sauf ton psy à vrai dire, lui il savait tout, mais n'étais-ce pas son métier qui voulait ça ? Si bien entendu, mais tes amies connaissaient des choses, mais elles ne connaissaient pas tout, et dans un sens c'était peut être mieux comme ça, n'est ce pas ? Oui, sans doute, sinon, elles se feraient vraiment trop de soucis pour toi. Mais ta vie était comme ça depuis ton adolescence et cela s'était considérablement accentuée avec la mort de ta voisine, Ruth. Pourquoi le Poète avait-il dû s'en prendre à elle ? Elle n'avait jamais fait de mal à une mouche. Tu te dis souvent, qu'il a du se tromper, qu'il voulait te viser mais qu'il a finalement opter pour elle, juste pour que cela te ruine complètement, parce que tu es persuadée qu'à quelques parts, tu es mieux comme ça à dépérir à petit feu, jusqu'à peut être ce qu'il décide de te tuer toi aussi. Mais tu essayais de te sortir ces idées noires de la tête, tu essayais seulement. Tu n'y penserais peut être pas trop, tu ne savais pas, parce que Colleen était très gentille, mais elle te ramenait toujours dans cette réalité où tu tente de te suicider. Surtout que maintenant, depuis juin, tu devais lutter contre un cancer naissant du sein. Ce fichu cancer avait réussi à t'avoir, tu te disais que peut être tu pourrais t'en aller l'esprit léger avec celui-ci, mais bizarrement, tu n'avais manquée aucune séance de rayons. Peut être parce qu'en ce moment, ton mental, bien qu'instable est plutôt bon, tu ne saurais dire. Tu ne sais pas ce qui se passera quand le Poète fera à nouveau surface, tu n'en sais rien, et c'est ce qui te fait le plus peur à vrai dire. Mais tu fais avec parce qu'il le faut. Elle t'avait donné rendez-vous près de ce restaurant à côté de la plage. Tu avais opté pour un maillot de bain deux pièces rose bonbon, parce qu'en vérité, c'était le seul que tu avais, du moins, tu n'avais pas le souvenir d'en avoir d'autres. Fort heureusement, il t'allait encore comme un gant même si tu ne l'avais pas encore sortie de la saison. Oui, nous sommes fin août mais tu n'avais pas vraiment pris le temps de faire bronzette, alors tu étais blanche comme un cachette d'aspirine. Cela ne changerait pas grand chose quoiqu'il arrive, à part peut être un peu de crème solaire mais tu n'en avais pas et tu hésitais à en acheter pour le peu que tu allais utiliser. Tu comptais donc sur l'infirmière pour t'en procurer, elle devait y avoir penser, non ? Bref, ce n'était pas très important. Tu prenais ta voiture et tu allais en direction de la plage. Pour le moment tu avais opté pour un petit short blanc qui t'arrivais à mi-cuisse, ainsi qu'un tee-shirt vert à manche longue pour cacher les traces sur tes bras. Si jamais tu te décidais à aller nager un peu tu l'enlèveras, mais seulement à ce moment là, car tu ne voulais pas montrer au monde entier les traces de scarifications et de tentatives de suicide qui parcourait tes bras. Tu avais pensé à prendre une paire de lunette de soleil, ainsi qu'un petit chapeau blanc en paille tressée qui était léger pour aller à la plage. Une fois ma voiture garée, tu te rendis devant le petit restaurant et elle était là à t'attendre patiemment.

" Coucou, je suis là. J'espère que tu ne m'as pas attendue trop longtemps. "

Parce que même si tu te préparais à l'avance, tu pensais souvent à des millions de choses, tu hésitais aussi, même si pour aujourd'hui cela n'avait pas été trop le cas, du moins, pas plus que d'habitude, parce que même si ton oui signifie oui, il arrive que tu décommande au dernier moment mais tu ne l'avais pas fait. Tu embrassais donc Colleen avec une bise sur chaque joue, comme ça, pas de jalouses avec en prime un petit sourire. C'était ce que tu pouvais faire de mieux et elle s'en rendrait bien compte.





_________________


Sacha A. CraneSans Emploi
Brisée, tu es, brisée tu resteras, jusqu'au jour où tu ne le seras plus, ce jour là, tu seras morte, à n'en pas douter, tu ne vivras plus. Tu ne sais quand ton heure viendra, tu es juste certaine que tu le feras, à un moment donné, ou que le Poète se chargera de ta sentence, parce que tu es persuadée que ce jour-là, il t'aurais tuée toi si tu avais été dans la maison de la voisine. Depuis ton monde s'est arrêté, et toi tu continue à vivre, en t'enfonçant dans les abysses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

bad blood - we live here

avatar

◆ Manuscrits : 585
◆ Arrivé(e) le : 15/11/2015
◆ Âge : 27 ans
◆ Métier : Infirmière
◆ Points : 986
◆ DC : Alexander
◆ Avatar : Dakota Johnson


Sujet: Re: Sortie détente à la plage [Sacha]Mar 17 Mai - 23:29

 
Colleen & Sacha
Le tic-tac de ma montre me revenait aux oreilles malgré les bruits des vagues qui se faisaient entendre derrière moi. Je continuais à consulter mes e-mails tout en attendant l'arrivée de Sacha qui, vu l'heure, ne devrait pas tarder. J'espérais qu'elle ne décommande pas à la dernière minute. Un imprévu était si vite arrivée mais elle aurait déjà appeler. Je ne préférais pas penser au pire car je savais très bien de quoi elle était capable. Je l'avais assez souvent vu lors de ces séjours à l’hôpital. Je trouvais cela dommage qu'une femme aussi belle et intelligente en soit arrivé là. Certes, ce n'était pas de sa faute. Maudit Poète ! Elle était un dommage collatéral de cet être sans scrupule. La vie était comme ça malheureusement. Selon des personnes, le destin est tout tracé dès notre naissance et je suis assez partisane de cette idée là. Pour Sacha, le destin avait décidé de s'acharner contre elle et elle avait décidé d'essayer d'en finir avec la vie pour que tout cela s'arrête et je sais, non pas par expérience, mais par connaissance de cela, que les personnes essayant de le faire, finisse toujours par y arriver. Je savais qu'un jour, je la reverrais sur un chariot à la morgue de l’hôpital mais je ne préférais pas penser à cela pour le moment. L'heure était plutôt à la détente et c'était pour cela que j'avais invité Sacha. Je voulais qu'elle prenne l'air et surtout le soleil qui était bon pour le moral. Cela ne lui ferait pas de mal.

Mon nez plongé dans mon portable, je ne vis pas la jeune femme arrivé au loin. Ce sont les bruits de pas qui me firent relever la tête avant de ranger mon portable dans mon sac. Je me levais de ma marche d'escalier pour aller à sa rencontre.

« Salut toi. Tu es pile à l'heure, c'est moi qui est arrivée un peu en avance. Moi qui généralement arrive toujours en retard pourtant, je fais exception à la règle. »

C'était bien la première fois que j'arrivais en avance à un rendez vous. Je n'ai jamais su comment je faisais pour toujours arriver en retard alors que je faisais toujours attention de me préparer bien en avance pour tenter de partir à l'heure. Mais non, j' n'y arrivais jamais à part aujourd'hui. Je rendis la bise que Sacha me fit avant de ramasser mon sac et de prendre le chemin vers la plage qui n'attendait plus qu'elles. La marche ne fut pas longtemps car la plage était juste derrière le restaurant où j'avais attendu Sacha. L'étendue de sable était là. Les touristes avaient vraiment déserté Fairhope car la place, n'était pas une chose qui manquait. Une chance pour nous deux. Je pris les devant pour aller m'installer au milieu de la plage. Ni trop près des vagues, ni trop près des bâtiments. L'endroit idéal pour prendre le soleil.

« Je pense que ça sera parfait ici. »

Je déposais mon sac sur le sol afin d'y sortir toutes mes affaires pour m'installer sur le sable. Serviette, lunette de soleil et crème solaire étaient mes meilleurs amis en ce milieu d'après midi.


roller coaster

_________________
Wind of Change

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t476-colleen-v-bishop-just-the-way-you-are-termine

bad blood - we live here

avatar

◆ Manuscrits : 76
◆ Arrivé(e) le : 13/04/2016
◆ Âge : 27 ans
◆ Décédé le : C'est en projet
◆ Métier : Sans Emploi
◆ Points : 282
◆ DC : Shandra
◆ Avatar : Sarah Gadon


Sujet: Re: Sortie détente à la plage [Sacha]Ven 20 Mai - 0:37

Sortie détente à la plage

◆ Feat Colleen ◆


Tu étais donc là, habillée comme en été, de façon légère, parce qu'il le fallait. Tu avais réussi à sortir de chez toi, tu l'avais fait, c'était presque un exploit. Parce que même si avec l'été, tu allais plutôt bien, devant l'absence du Poète, tu n'étais pas complètement en sécurité avec toi-même. Tu pouvais rechuté lourdement sans presque t'en rendre compte, c'était ton apanage. Tu vivais avec depuis ton adolescence, tu n'arrivais que rarement à voir le bout du tunnel, genre vraiment, parce que souvent tu partais à reculons et tu te fracassais contre les murs et les personnes derrière toi. Mais là, ça allait, relativement bien puisque tu avais pris ta voiture, non pas pour te diriger en direction du Willow Lake mais en direction de la plage et de Colleen notamment qui t'attendait à proximité de celle-ci. Et elle était là à t'attendre effectivement. Est ce que tu étais arrivée en retard comme c'est souvent le cas ? Très honnêtement, tu ne t'en souvenais plus, tu étais venue pour l'heure que tu pensais être la bonne, mais était-elle la bonne ? N'avais-tu pas confondu avec un autre rendez-vous, ailleurs ? Impossible de savoir, mais tu étais à présent là, en bonne forme. Bien entendu, ce n'était pas une forme olympique, mais pour toi, c'était une forme plus que respectable. Elle te dit donc que tu étais juste à l'heure que pour une fois, c'était elle qui était arrivé en avance, une fois n'est pas coutume. En général, tu n'es jamais très avance non plus quoiqu'il arrive, parce que tu fais des choses plusieurs fois, comme vérifier que le gaz n'est pas allumé au niveau de la cuisinière, comme fermer la porte de chez toi, deux fois, voir plus pour voir si elle est effectivement bien verrouiller. Des petites choses comme ça qui te font perdre parfois beaucoup de temps. Mais aujourd'hui, ça allait, vraiment presque trop bien, ça ne durerait pas, tu ne te faisais pas d'illusion sur ton état mais aujourd'hui, tu tenteras de profiter un peu de tout cela.

" Je ne suis pas non plus très ponctuelle en général. "

Sauf pour les rendez-vous médicaux avais-tu envie de rajouter, parce que tu savais que si jamais tu arrivais trop en retard, on passait à la personne suivante et ainsi de suite et que parfois, tu te retrouvais en bout de liste pour avoir ton traitement, pour lutter contre ton cancer. Parce que oui, depuis juin, tu te savais atteinte de cette nouvelle daube, de la maladie du siècle. Heureusement pour toi, vu que tu es très souvent chez le médecin, ce cancer avait pu être décelé rapidement et ton traitement avait pu commencer alors que le cancer était encore peu développé. Tu n'as pas de chance, le cancer du sein est un des cancers qui se soigne le mieux. Tu aurais pu en avoir un autre, où les chances de survies sont médiocres, mais non, dans ton malheur tu avais un peu de chance. Mais même si tu étais là avec Colleen, tu préférais ne penser à rien de mauvais, du moins, tu allais essayer d'agir de la sorte, parce que ce n'est pas gagné. Bref, vous alliez en direction de la plage, cette après-midi s'annonçait donc merveilleuse, radieuse, quelques choses dans ce genre là en tout cas. C'est Colleen qui choisissait le meilleur emplacement pour stationner sur le sable fin, il faut dire que les touristes étaient déjà partis en masse, il en restait quelques uns, mais plus énormément, l'arrière saison sera maigre, une nouvelle fois sans doute.

" Je pense que c'est bien oui. Par contre, ça te dérange si je te prends un peu de crème solaire, je me suis rendue compte que celle que j'avais chez moi était périmée depuis trois ans, et je n'ai pas pensé à en acheter une autre. "

Oui, tu restais quand même un boulet, un peu sur les bords même si tu avais fait largement pire que cela, comme une tentative de suicide. Tu avais pensé à apporter un livre acheté à la boutique d'Erika, au cas où. Parce que finalement, tu ne savais ce que voudrais faire Colleen.



_________________


Sacha A. CraneSans Emploi
Brisée, tu es, brisée tu resteras, jusqu'au jour où tu ne le seras plus, ce jour là, tu seras morte, à n'en pas douter, tu ne vivras plus. Tu ne sais quand ton heure viendra, tu es juste certaine que tu le feras, à un moment donné, ou que le Poète se chargera de ta sentence, parce que tu es persuadée que ce jour-là, il t'aurais tuée toi si tu avais été dans la maison de la voisine. Depuis ton monde s'est arrêté, et toi tu continue à vivre, en t'enfonçant dans les abysses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

bad blood - we live here

avatar

◆ Manuscrits : 585
◆ Arrivé(e) le : 15/11/2015
◆ Âge : 27 ans
◆ Métier : Infirmière
◆ Points : 986
◆ DC : Alexander
◆ Avatar : Dakota Johnson


Sujet: Re: Sortie détente à la plage [Sacha]Ven 10 Juin - 18:21

 
J'avais enfin tout sortit de mon sac et en regardant tout cela de plus près, j'avais emmené des affaires pour rester sur la plage pendant une semaine. C'était tout moi ça, j'avais peur de manquer. Je finis par installer ma serviette sur un endroit à peu près plat sur le sable car avoir des bosses dans les dos étaient loin d'être la chose la plus agréable quand on désirait faire bronzette.

Sentir la chaleur sur ma peau me faisait le plus grand bien. Ayant des horaires de travail plus que décalés, il n'était difficile de prendre un peu de temps pour moi et le manque de soleil nuisait grandement à mon morale. Ce qui n'était pas le cas aujourd'hui. J'allais recharger mes batteries pour la semaine. Je finis par enlever mon short ainsi que mon t-shirt fin afin de laisser apparaître mon maillot de bain. Je ne tenais pas à avoir la marque des manches de mon t-shirt tel un bronzage de camionneur. L'emplacement que j'avais choisi, semblait plaire également à Sacha, qui me demanda ma crème solaire.

"Bien sur que tu peux en prendre. Tu aurais du me le dire, j'avais une autre bouteille à la maison. Je te l'aurai donné."

Je finis par la donner le tube de crème protectrice avant de m’asseoir sur ma serviette de plage pour finir par enlever les sandales. La bise fraîche du vent, balayait le sable de la plage qui était vraiment dépeuplée de touristes. La tranquillité allait enfin pouvoir revenir à Fairhope. Le tourisme était une véritable source de revenues pour la ville, mais la tranquillité des habitants était une chose inexistante pendant les mois d'été.

J'attendis patiemment que Sacha en ai fini avec ma crème solaire pour m'en passer sur le corps. Je n'avais pas envie de ressembler à une écrevisse même si le soleil en cette fin août commençait à être de moins en moins puissant. Après cela, j'étais enfin prête à lézarder sur le plage. Mais avant tout, j'étais là pour faire sortir Sacha de sa tanière. Tout en me passant la fameuse crème sur mon corps, j'entamais la conversation tout en enfilant mes lunettes sur le nez.

"Quand je repense à cela, ça fait un moment qu'on ne s'était pas vu. On va avoir des tonnes de choses à se dire sûrement."

Je savais très bien que Sacha était loin d'être une personne très loquace mais parler avec une amie lui ferait certainement du bien. Enfin... il fallait l'espérer.


roller coaster

_________________
Wind of Change

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t476-colleen-v-bishop-just-the-way-you-are-termine

bad blood - we live here

avatar

◆ Manuscrits : 76
◆ Arrivé(e) le : 13/04/2016
◆ Âge : 27 ans
◆ Décédé le : C'est en projet
◆ Métier : Sans Emploi
◆ Points : 282
◆ DC : Shandra
◆ Avatar : Sarah Gadon


Sujet: Re: Sortie détente à la plage [Sacha]Jeu 23 Juin - 15:27

Sortie détente à la plage

◆ Feat Colleen ◆


Le soleil tu ne l'aime pas plus que la pluie, même si au fond de toi, quand il est là et que le Poète n'est pas là, tu te sens mieux, car il réussit un peu, à réchauffer le fond de ton âme dépressive. Tu sais très bien qu'il te faudrait plus que ça pour réchauffer définitivement ton âme, qu'il faudrait que le Poète ne soit plus là, qu'il ne soit plus capable de tuer, toi ou n'importe qui d'autres, mais une chose est certaine, ce jour ne semble pas être sur le point d'arriver. Néanmoins, cela fait de longues semaines que le tueur te laisse un peu de répit, et cette sortie avec Colleen semble le point d'orgue de tout cela. Parce que le tueur semblait être resté dans sa léthargie bien trop longtemps pour toi, il n'allait pas tarder à ressortir de là où il se trouvait, tu en étais certaine, mais tu chassais cela de ton esprit, de ton mieux parce que tu sais très bien qu'il est toujours là, latent, près à te bondir à la gorge. Tu te rendais donc compte que tu n'avais pas pris de crème solaire, tout du moins, celle que tu avais chez toi était inefficace et surtout à moitié moisie. Mais heureusement ton amie avait pensée à tout, presque à trop de choses vu ce qu'il y avait dans son sac. Mais cela te fit sourire. Tu avais pensé au minimum et elle c'était tout le contraire, elle avait pensé à un maximum de choses. Tu te décidais du coup à te mettre en maillot de bain, laissant voir des cicatrices sur tes bras, ces cicatrices montrant les stigmates de ton âme, mais personne ne serait là pour regarder, n'est ce pas ? Colleen le savait, les autres n'étaient pas assez proches pour le voir alors tu te détendais un peu après avoir passé de la crème solaire sur toutes les parcelles de ton corps qui ne voyait jamais le soleil. Oui, sans crème solaire, tu deviendrais une écrevisse en moins de temps qu'il ne faut pour le dire.

" Ne t'en fais pas, de toute façon, je ne vais sans doute pas en avoir bien besoin en dehors d'aujourd'hui. "

Oui, parce que c'est déjà fin août et que tu ne vas sans doute pas vraiment ressortir de chez toi avant la fin de l'été, du moins, tout dépendra des évènements. Tu sais que tu peux avoir la force d'agir, parfois, mais que bien souvent, le reste l'emporte et que tu décides de rester chez toi. Mais aujourd'hui, tu es là. Tu passes la crème solaire à ton amie qui s'en mets sur tout le corps elle aussi avant de te dire que cela faisait un petit moment que vous ne vous étiez pas vues. C'est vrai, cela voulait dire que tu allais plutôt bien en ce moment, puisque lorsque tu vas prendre ton traitement pour ton cancer, ce n'est pas le service où se trouve Colleen même si tu pourrais la croiser dans un couloir puisque l'hôpital n'est pas si grand que ça. Elle te dit donc que vous allez avoir beaucoup de choses à vous dire. Cela pourrait être le cas effectivement, même si tu sais très bien qu'elle va devoir commencer à vraiment parler pour que tu parle à ton tour.

" Les semaines passent parfois plus vite qu'on ne le voudrait effectivement, surtout avec l'été. "

Mais tu n'en dis pas vraiment plus parce que finalement dans ta vie, il ne s'est rien passé de notable, pas de tentatives de suicide, rien de grave, rien d'important, tout ce qui a pu se passer est insignifiant à tes yeux. Mais peut être que tu réussiras à dire des choses à l'infirmière, peut être, tu n'en es pas sûre.




_________________


Sacha A. CraneSans Emploi
Brisée, tu es, brisée tu resteras, jusqu'au jour où tu ne le seras plus, ce jour là, tu seras morte, à n'en pas douter, tu ne vivras plus. Tu ne sais quand ton heure viendra, tu es juste certaine que tu le feras, à un moment donné, ou que le Poète se chargera de ta sentence, parce que tu es persuadée que ce jour-là, il t'aurais tuée toi si tu avais été dans la maison de la voisine. Depuis ton monde s'est arrêté, et toi tu continue à vivre, en t'enfonçant dans les abysses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

bad blood - we live here

avatar

◆ Manuscrits : 585
◆ Arrivé(e) le : 15/11/2015
◆ Âge : 27 ans
◆ Métier : Infirmière
◆ Points : 986
◆ DC : Alexander
◆ Avatar : Dakota Johnson


Sujet: Re: Sortie détente à la plage [Sacha]Dim 18 Sep - 17:06

 
Même si nous étions fin août, le soleil brillait encore largement dans le ciel mais surtout, ses rayons me brûlaient encore la peau. Que Dieu bénisse l'inventeur de la crème solaire. J'avais attendu sagement que Sacha en termine avec le tube pour m'en passer également. Le bronzage, c'est bien mais la peau brulée, très peu pour moi. Certes, je n'avais pas pu partir en vacances cette année mais je voulais faire croire à mes collègues que j'avais été flirter avec les dauphins dans les Caraïbes. Je pouvais toujours rêver et un petit mensonge ne faisait jamais de mal. Je finis de m'enduire de crème solaire avant le ranger le tube dans mon sac et de profiter pleinement du soleil et de la plage. Le sable chaud était toujours agréable entre les orteils. Je m'allonge sur ma serviette alors que Sacha me parle et j'étais assez d'accord avec elle. Le temps passait toujours plus vite quand le beau temps était au rendez-vous ou alors quand on était en vacances. A croire que le monde est injuste.

"Je suis bien d'accord avec toi. A croire que la pendule avance deux fois plus vite quand on a du temps libre."

Je savais que Sacha n'était pas du genre très loquace mais sur ce coup là, rien de bien intéressant n'était sortit de sa bouche. Avec les semaines qui passaient, elle restait toujours la même. Je pouvais très bien la comprendre, elle n'a et n'avait pas eu une vie très facile mais j’espérais qu'en la sortant un peu de son maison, elle irait tout de même un peu mieux. Le Poète n'ayant pas fait reparler de lui depuis quelques temps, son moral ne pouvait qu'aller mieux. Enfin, c'est ce que j'espérais de tout cœur pour elle. Sa maladie n'arrangeait en rien tout cela. Mais je préférais la voir, prenant le soleil à l'extérieur au lieu qu'elle soit renfermée chez elle ou alors, à l’hôpital.

"Allez, raconte moi tout, je suis sur que tu as plein de chose à dire. Car quand j'y pense, ça doit faire au moins deux ou trois mois qu'on ne sait pas vu. J'avoue qu'avec les horaires que je me paye, c'est assez difficile d'avoir une vie sociale à peu près normale.

Si je voulais qu'elle ouvre un peu plus la bouche, il fallait que j'entame la conversation sinon, l'après midi risquait d'être longue. D'un côté, elles étaient là pour passer le temps, profiter du départ des touristes pour avoir la plage quasiment rien que pour elle mais, une sortie entre filles est souvent synonyme de ragots et de commérages.

"En tout cas, ça me fait vraiment plaisir de te voir. On devrait se faire des sorties un peu plus souvent. La semaine prochaine, je reprend le boulot donc peu de temps libre mais si tu veux, je t'inviterai chez moi. Ce n'est pas très grand mais bon, on tient quand même à deux. Ou alors, une petite sortie pour faire les boutiques ? Qu'en penses-tu ?

Je ne suis pourtant pas du genre pipelette mais sur ce coup là, je me suis laisser aller. Après tout, il n'y avait pas de mal à cela. En attendant une réponse, je finis par me retourner sur le dos, afin de répartir le bronzage uniformément. Je n'avais pas envie d'avoir une marque trop prononcé du maillot de bain que d'un côté.



roller coaster

_________________
Wind of Change

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t476-colleen-v-bishop-just-the-way-you-are-termine

bad blood - we live here

avatar

◆ Manuscrits : 76
◆ Arrivé(e) le : 13/04/2016
◆ Âge : 27 ans
◆ Décédé le : C'est en projet
◆ Métier : Sans Emploi
◆ Points : 282
◆ DC : Shandra
◆ Avatar : Sarah Gadon


Sujet: Re: Sortie détente à la plage [Sacha]Jeu 22 Sep - 15:45

Sortie détente à la plage

◆ Feat Colleen ◆


Le bronzage, ce n'est pas ton fort, parce que tu ne sors jamais ou presque. Là, si Colleen ne t'avait rien proposé, tu serais chez toi en train de faire on ne sait trop quoi, mais tu ne serais certainement pas dehors en train de prendre du bon temps comme certains disent. Parce que de toute façon, tu ne sais pas vraiment prendre du bon temps, tu n'es pas comme ça Sacha, tu le sais bien, tu vis au crochet de la société, entre les tentatives de suicide, les maladies que sont la dépression et le cancer, et puis ce fichu Poète qui te fait perdre pied dès qu'il revient en ville. Mais pour le moment, tu n'en avais pas trop entendu parler, alors tu tentais de vivre une vie normale, enfin, pour toi évidemment parce que rien n'est aussi simple, rien du tout même. Mais tu étais là, à te passer de la crème solaire pour que ta peau blafarde, bardée de cicatrice sur les avants bras ne finisse pas par tourner rouge écrevisse, et que tu doive endurer un autre martyr. Après tout, tu n'es pas à cela près, n'est ce pas ? Mais quand même, tu préférais éviter ce mal. En tout cas, l'été était passé plus vite que prévu. Bon, il n'était pas encore fini, mais une fois que l'on arrive fin août, c'est en général comme cela que ça se passe, tu le sais très bien. Les touristes finissent par s'en aller et la ville retrouve un semblant de calme, parce que le Poète rôde toujours pour veiller à ce qu'elle soit plus ou moins en ébullition. L'infirmière était en tout cas d'accord avec toi en ce qui concerne le soleil et le temps libre. Enfin, du temps libre, tu en avais en général, mais tu savais très bien que ce n'était pas forcément le cas pour elle. Tu essayais de te mettre à sa place, tu ne voudrais pas faire son boulot, pour rien au monde, tu avais subit trop d'horreur pour pouvoir soigner les autres, mais Colleen faisait bien son travail. Cela faisait plusieurs semaines que vous ne vous étiez pas croisées, un mal pour un bien finalement, c'était plutôt bon signe te concernant, n'est ce pas ? Oui, assurément, elle te demanda alors les nouveautés dans ta vie, mais il n'y avait rien, à part du vide, le néant, toujours la même rengaine, rien de palpitant, contrairement à elle, sans doute. Ainsi, elle reprenait le boulot la semaine prochaine, mais elle avait envie que tu passes chez elle, ou alors pour faire les boutiques. Tu réfléchissais aux deux propositions, et tu préférais passer chez elle, parce que tes finances sont légères au vue de tout le travail que tu peux abattre en général. Tu es loin d'être riche, tu n'as pas les moyens de faire vraiment les boutiques, si ce n'est pour te torturer l'esprit, en calculant au centime près le budget que tu pourrais allouer à cette activité. Tu ne gagnais rien, mais tu ne dépensais pas grand chose non plus, parce que tu manges peu, et vu tes antécédents, tu ne payais rien au niveau de tes traitements médicaux. Mais quand même, tu finissais pas hésiter sur le proposition à choisir et presque avec étonnement, tu lui répondis de façon positive.

" On peut faire les deux peut être. Une après-midi shopping, puis le soir, on peut manger ensemble, enfin, je pense que ça peut se faire. Je n'ai pas un très gros budget, mais ça fait longtemps que je ne me suis rien acheté de nouveau, je ne sais même pas ce qui est soit disant à la mode d'ailleurs. "

Oui, cela ne pourrait pas te faire de mal, si cela convenait à l'infirmière évidemment, tu ne voulais pas non plus abusé de son temps, mais peut être qu'en fin de journée, vers 16h, vous pourriez faire quelques boutiques, puis prendre un repas simple ensemble, histoire de tenter de te faire voir un peu autre chose que les murs de ton appartement.





_________________


Sacha A. CraneSans Emploi
Brisée, tu es, brisée tu resteras, jusqu'au jour où tu ne le seras plus, ce jour là, tu seras morte, à n'en pas douter, tu ne vivras plus. Tu ne sais quand ton heure viendra, tu es juste certaine que tu le feras, à un moment donné, ou que le Poète se chargera de ta sentence, parce que tu es persuadée que ce jour-là, il t'aurais tuée toi si tu avais été dans la maison de la voisine. Depuis ton monde s'est arrêté, et toi tu continue à vivre, en t'enfonçant dans les abysses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

bad blood - we live here

avatar

◆ Manuscrits : 585
◆ Arrivé(e) le : 15/11/2015
◆ Âge : 27 ans
◆ Métier : Infirmière
◆ Points : 986
◆ DC : Alexander
◆ Avatar : Dakota Johnson


Sujet: Re: Sortie détente à la plage [Sacha]Sam 8 Oct - 14:56

 
Halleluia ! Oui c'était le mot le plus approprié pour moi. Sacha venait de phrase de plus de dix mots. Bon ok, je charrie un peu mais j'esssaie de faire de mon mieux pour qu'elle se sente mieux. Il est vrai qu'elle ne sort jamais de chez elle, ce n'est un secret pour personne et surtout, elle parlait peu. D'autres ont sûrement essayer de la dérider un peu avant moi. Maintenant, c'était à mon tour. Quand elle accepta de bien vouloir sortir faire les boutiques, je n'en revenais pas. Elle avait accepter. Il y avait encore une lueur d'espoir chez elle. Je finis par me retourner de nouveau pour lui faire face, descendant mes lunettes sur le bout du nez. J'avais presque envie de lui faire la remarque « Wow ! L'ours a accepté de sortir de sa tanière !!! », mais elle risquerait de vraiment très mal le prendre et ce n'était pas mon but premier. Je voulais la faire sortir pour qu'elle essaye de voir autre chose que les quatre murs de sa maison.

"C'est super tout ça mais je vais te dire une chose, pas besoin d'acheter. Je ne roule pas sur l'or non plus mais parfois, rien que le plaisir d'essayer des trucs hors de prix, ça fait du bien. Mais ne t’inquiète pas, on va te trouver des nouvelles tenues qui vont t'aller à merveille. Des trucs bien colorés qui vont te donner la pêche. Et une chose, je veux te voir les porter. Car si c'est pour rester dans ton armoire, ça ne sert à rien."

Commençant à la connaitre, je savais très bien que les couleurs ou les choses bariolées n'étaient pas ce qu'elle affectionnait le plus mais peut-être que cela l'aiderait à voir un peu la vie en couleurs.

"Sinon pour manger ensemble, tu pourrais venir chez moi. Ce n'est pas un gigantesque palace mais mon appart' peut quand même recevoir une personne de plus. Je ne suis pas une grande cuisinière, loin de là, mais je peux me débrouiller."

Il fallait espérer qu'elle aime les pizzas ou les sushis car me connaissant, il y avait de fortes chances que je finisse par appeler le plus proche livreur. Le dernier repas chaud avait fini dans une poubelle carbonisée. Ce n'est pas de ma faute si j'ai toujours l'habitude de faire deux choses en même temps et comme la cuisine n'était pas ce que j'affectionnais le plus, je la mettais rapidement de côté. Mais passons outre, je verrais ça au moment venu.

"Ca te dirait qu'on aille flirter avec l'eau ? Je suis sûr qu'elle est encore bonne à cette saison. Il faut en profiter, il n'y a plus personne pur nous éclabousser."

Il est vrai qu'aller se baigner à la fin aout était une  véritable aubaine. Les touristes étant partis, il y avait peu de risque qu'un enfant vienne jouer juste à côté de nous et nous faire profiter de ses remous et de ses éclaboussures. Lézarder en plein soleil, ça allait cinq minutes. De plus, le soleil commençait à décliner donc c'était le moment où jamais.



roller coaster

_________________
Wind of Change

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t476-colleen-v-bishop-just-the-way-you-are-termine

bad blood - we live here

avatar

◆ Manuscrits : 76
◆ Arrivé(e) le : 13/04/2016
◆ Âge : 27 ans
◆ Décédé le : C'est en projet
◆ Métier : Sans Emploi
◆ Points : 282
◆ DC : Shandra
◆ Avatar : Sarah Gadon


Sujet: Re: Sortie détente à la plage [Sacha]Jeu 13 Oct - 16:13

Sortie détente à la plage

◆ Feat Colleen ◆


Tu ne savais pas si l'idée de l'infirmière était si bonne que ça, que tu arriverais à tenir physiquement le coup, émotionnellement surtout à vrai dire. Parce que ce n'est pas tellement le physique qui flanche le plus souvent, c'est bien plus souvent dans ta tête que tout se joue. Alors, une journée shopping, puis un repas, ça allait faire beaucoup à encaisser, mais tu pouvais le faire, tu le savais, restait à savoir si tu y arriverais vraiment et que ton attitude dépressive ne prendrait pas le dessus. Mais pour le moment, tu te disais que ça ne serait pas tout de suite. De toute façon, tu le sentais, le Poète allait reprendre le dessus sur la ville. Il allait frapper à nouveau parce qu'il en avait envie, parce qu'il le voulait, parce qu'il voulait continuer de mettre la pression sur cette ville qu'il avait à sa botte depuis trop longtemps maintenant. Alors, peut être que cette invitation ne se fera pas avant plusieurs semaines, sans aucun doute même, c'était une certitude que tu avais, mais tu avais accepté, donc, tu pouvais être certaine que Colleen reviendrait, gentiment à la charge pour te le rappeler au moment opportun. Elle semblait en tout cas ravie, mais elle t'en demandait sans doute un peu trop, même si cela n'était pas impossible non plus, mais clairement là, tu ne savais pas si tu le ferais. Cependant, tu étais prête à faire l'effort de mettre du jaune par exemple, et non quelques choses allant de la nuance de gris, à une nuance plus sombre ou du blanc. Tu avais un peu de bleu chez toi, du bleu foncé, se rapprochant du noir ou presque. Mais les couleurs vives ou pastels ne faisaient pas parties de ta garde robe, et ceci depuis toujours ou presque. Quand tu ne sors pas de chez toi, tu ne fais aucun effort, tu reste en pyjama bien souvent, ou alors un vieux jogging et un vieux tee-shirt, rien d'extraordinaire. Mais tu lui faisais un petit sourire.

" D'accord, on essayera de trouver ça alors. "

Mais tu n'étais pas même convaincue par tes propres propos. Colleen ne serait sans doute pas dupe non plus, mais tu ne pouvais pas non plus faire des miracles avec toi-même. Concernant le repas, ce qu'elle envisageait était très raisonnable, chez elle, toutes les deux, cela te convenait, pas qu'un restaurant serait anxiogène mais tu n'aimais pas trop la foule, alors déjà que tu auras eu à la subir durant l'après-midi, le soir, un peu de répit ne te fera pas de mal, tu le savait clairement.

" Pour le repas, toutes les deux chez toi, ça me parait être une bonne idée, je ne suis de toute façon pas une grande cuisinière non plus. "

Si elle voulait commander chinois, ou un truc du genre, cela te conviendrait parfaitement, parce que la cuisine ne te passionne pas, tu manges parce que sans cela, tu ne peux pas vivre mais si manger était optionnel dans la vie, tu ne mangerais que très rarement. Elle te proposa alors d'aller jouer dans l'eau. Tu n'en avais pas trop envie, très honnêtement, mais puisque tu étais là, tu n'allais pas la laisser y aller seule, ça ne se faisait pas. Alors tu réussissais à lui faire à nous un maigre sourire.

" Oui, je pense que cela pourrait nous faire du bien. "

Même si pour toi, tu ne sentais, tu n'en éprouverais pas tellement de plaisir. Tu pourrais être cependant agréablement surprise, surtout qu'en cette fin août, l'eau était encore très bonne, plus que ça même, elle était encore chaude, alors pourquoi ne pas se laisser porter par les vaguelettes durant quelques minutes ? Tu te levais donc, commençant à marcher tranquillement en direction de l'eau.





_________________


Sacha A. CraneSans Emploi
Brisée, tu es, brisée tu resteras, jusqu'au jour où tu ne le seras plus, ce jour là, tu seras morte, à n'en pas douter, tu ne vivras plus. Tu ne sais quand ton heure viendra, tu es juste certaine que tu le feras, à un moment donné, ou que le Poète se chargera de ta sentence, parce que tu es persuadée que ce jour-là, il t'aurais tuée toi si tu avais été dans la maison de la voisine. Depuis ton monde s'est arrêté, et toi tu continue à vivre, en t'enfonçant dans les abysses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

bad blood - we live here

avatar

◆ Manuscrits : 585
◆ Arrivé(e) le : 15/11/2015
◆ Âge : 27 ans
◆ Métier : Infirmière
◆ Points : 986
◆ DC : Alexander
◆ Avatar : Dakota Johnson


Sujet: Re: Sortie détente à la plage [Sacha]Sam 15 Oct - 21:21

 
Je fûs ravie que Sacha accepte volontiers de dîner chez moi. A première vue, elle non plus était une piètre cuisinière donc peu de risque qu'elle fasse des remarques sur mes plats bas de gamme. Au pire, il y avait toujours la solution pizzas ou sushis qui était une technique que j'employais assez souvent, il ne fallait pas se mentir. Je finis par la suite par lui proposer une petite baignade en cet fin d'après midi et chose tout aussi étonnant, elle avait accepté. Cette journée n'en finira plus de me surprendre. J'étais plus que ravie que Sacha soit dans cet état d'esprit même si je n'étais pas dupe. J'étais sur qu'elle ne faisait pas ça par gaieté de cœur. Certes, cela devait tout de même lui faire plaisir mais je sentais que ce n'était pas tout à fait sincère. Mais elle essayait et c'est ce que j'appréciais énormément. Il fallait que quelqu'un l'encourage à aller dans cette voie là.

J'avais ensuite enchainer sur une envie subite d'aller patauger un peu dans l'eau. Après tout, l'eau était encore bonne à cette période de l'année et je comptais bien en profiter avant de reprendre le travail. Je rangeais mes lunettes de soleil dans son sac et j'attachais mes cheveux dans une queue haute avant d'imiter Sacha en me levant et en la suivant jusqu'au bord de l'eau. Seuls quelques enfants, sûrement habitant la ville, profitaient encore des quelques jours avant de reprendre l'école. Mes pieds, légèrement brulés par le sable chaud, apprécia grandement la rencontre avec l'eau fraiche. Avant de quitter mon appartement, j'aurai du me renseigner sur la température de l'eau avant de proposer à Sacha une sortie dans la mer. Il fallait espérer qu'elle soit chaude et je ne mettais pas tromper. La tiédeur de l'océan était plus qu'agréable. Je me mouillais le reste du corps avant d'entrer totalement dans l'eau. Je ne vais pas vous mentir : c'était un véritable délice. Le roulis des vagues me berçait alors que je me laissais emporter. Sacha m'avait suivit et j'espérais qu'elle appréciait également ce moment. Alors que je flottais à la surface de l'eau, je détournais la tête vers mon amie, non loin de là.

"Je crois que si je pouvais, je resterais ainsi toute la journée. Pas toi ?"

Rien que le fait d'entendre les vagues était relaxant. Je donnerais tout pour aller habiter au milieu des bois, avec à côté de la maison, un petit cours d'eau serpentant autour de la propriété. Je laisserais les fenêtres ouvertes pour entendre le ruissellement nuit et jour mais ça, je pouvais toujours rêver. Pour le moment, j'étais piégé dans mon petit studio avec vue sur la route avec le bruit des voitures. Pour le moment, je devais profiter de l'instant présent, mais pas trop quand même. Sans nous en rendre compte, le temps passa rapidement. Le soleil commençait doucement à se coucher et un léger vent frais se levait et soufflait sur l'eau et le plage. Il était temps de sortir de là et d'aller se sécher.

"On va peut-être devoir sortir de là, il ne fait plus très chaud."

Je nageais jusqu'au bord de la plage. Le courant nous avait légèrement fait dériver de notre position de départ. Une fois dans le sable, je me dépêchais de regagner ma serviette pour m'en envelopper afin de me sécher rapidement.

"En tout cas, j'ai passé un excellent après-midi. On devrait se faire ça plus souvent."


roller coaster

_________________
Wind of Change

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t476-colleen-v-bishop-just-the-way-you-are-termine

bad blood - we live here

avatar

◆ Manuscrits : 76
◆ Arrivé(e) le : 13/04/2016
◆ Âge : 27 ans
◆ Décédé le : C'est en projet
◆ Métier : Sans Emploi
◆ Points : 282
◆ DC : Shandra
◆ Avatar : Sarah Gadon


Sujet: Re: Sortie détente à la plage [Sacha]Ven 21 Oct - 16:18

Sortie détente à la plage

◆ Feat Colleen ◆


Tu ne savais pas si tu apprécierais le repas après cette journée là, mais tu n'avais pas grand chose à perdre, soyons honnête. Tu aviseras à ce moment là quoiqu'il arrive. En tout cas, tu t'étais levée pour te rendre au bord de l'eau, histoire de commencer à te tremper les pieds, parce que même si l'eau est assez chaude, tu es naturellement craintive. Tu ne sais pas si Colleen sera rapide pour rentrer dans l'eau, mais toi, tu vas y aller progressivement. Tes pieds, puis tu t'avançais pour avoir de l'eau sur les chevilles, les mollets puis les cuisses. Tu passais enfin le bassin avant de te plonger entièrement dans l'eau. Tu ne savais pas combien de temps tu allais y rester, sans doute pas très longtemps te connaissant, surtout que tu ne savais pas très bien nager, enfin, tu n'étais pas une sirène quoi, tu faisais la nage du petit chien en quelques sortes. Tu essayais de ne pas trop t'éloigner du bord, parce que tu n'aime pas ne plus avoir pied, mais avec les petites vagues, plus vous restiez dans l'eau, plus vous vous éloigniez du bord, mais pas trop, juste ce qu'il fallait pour avoir à faire quelques mètres dans l'eau pour regagner la plage d'ici quelques minutes. Tu appréciais en tout cas le moment, même si tu ne devais pas l'apprécier autant que l'infirmière qui te posait la question. Elle resterait ad vitam eternam dans l'eau, mais pas toi. Tu faisais l'effort d'un petit sourire cependant.

" Oui, c'est quand même agréable. "

En tout cas, tu ne sais pas combien de temps vous êtes restées dans l'eau mais plus de temps que tu ne le pensais sans aucun doute, il faut dire qu'en se laissant bercer par les vagues et tout, la sensation de confort se faire sentir même si tu crois préférer encore ton lit. En même temps, ton lit, tu le connais si bien, là, c'est presque nouveau pour toi, alors la nouveauté t'a fait rester plus longtemps que tu ne le pensais. Peut être que la prochaine fois, tu hésiteras moins à venir avec l'infirmière ou quelqu'un d'autres d'ailleurs même si tu savais que tes amis, en règle général ne te proposeraient pas ce genre de sortie là. Tu es quand même pudique, tu ne pourrais pas venir ici en pleine saison, avec tous les touristes, tu aurais honte de montrer ton corps blanc et barder de cicatrices sur tes bras notamment. Puis alors que tu étais perdue dans tes pensées, Colleen te dit qu'il était peut être temps de sortir d'ici, chose qui te semblait être une bonne idée au vue de l'état du ciel, et du petit vent qui commençait visiblement à souffler ravivant les vagues qui devenaient plus importantes. Il ne faudrait pas se faire emporter au large maintenant, ce serait tellement bête. Vous sortiez donc de l'eau allant vous entourez de vos serviettes pour vous sécher un peu. L'infirmière semblait avoir été heureuse de la journée, voulant se faire ça plus souvent. Pourquoi pas après tout, mais, la saison se finissait, ce sera sans doute pour l'année prochaine, enfin peut être, tu ne saurais vraiment dire ce qu'il en est. Il faut dire que tu es tellement instable émotionnellement que tu ne peux pas prédire si dans une semaine tu seras d'aplomb pour une petite baignade de la sorte. Tu préfère ne pas faire de plan sur la comète parce que contrairement à la comète qui fait son train train durant de long siècle, tu te sais bien plus éphémère avec une trajectoire bien moins tracée à l'avance. Tu réussis toutefois à faire un sourire plus grand et franc à l'infirmière, plus que tout à l'heure en tout cas.

" Oui, on pourra y penser. "

Tu n'étais pas fermée à cette hypothèse, mais tu ne te connaissais que trop bien avant de pouvoir dire oui, pour une prochaine fois. Tu vois au jour le jour, tu ne peux pas te projeter très loin. Peut être que demain, tu seras en faillite mentale, peut être que demain sera la continuité de ce jour, que cela ira plutôt bien pour toi, parce que finalement, il t'en faut peu pour dériver dans les méandres de ton esprit torturé.





_________________


Sacha A. CraneSans Emploi
Brisée, tu es, brisée tu resteras, jusqu'au jour où tu ne le seras plus, ce jour là, tu seras morte, à n'en pas douter, tu ne vivras plus. Tu ne sais quand ton heure viendra, tu es juste certaine que tu le feras, à un moment donné, ou que le Poète se chargera de ta sentence, parce que tu es persuadée que ce jour-là, il t'aurais tuée toi si tu avais été dans la maison de la voisine. Depuis ton monde s'est arrêté, et toi tu continue à vivre, en t'enfonçant dans les abysses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Sortie détente à la plage [Sacha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sortie détente du jeudi
» Discussion pour la sortie du Roster Elfes Noirs
» Cérémonie d'ouverture de l'exposition universelle de Ieyasu-Plage [Retransmission]
» Prochaine sortie?
» Faire un SuperGun avec les sortie Component et S-Video

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: the city that we loved :: beach road :: beach-