AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 TEL - Cuts and bruises

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


avatar

◆ Manuscrits : 278
◆ Arrivé(e) le : 27/06/2015
◆ Âge : 28
◆ Décédé le : 16 Mars 2016
◆ Métier : Au chômage
◆ Points : 257
◆ DC : Willow, James, Sean, Charlie, Nathan
◆ Avatar : Gareth David-Lloyd


Sujet: TEL - Cuts and bruises Ven 17 Juin - 10:37

En aval, c'étaient des jours entiers d'hésitation. C'était le message effacé et réécrit cent fois, c'était la paume moite autour du téléphone, c'était la longue liste des conséquences et répercussions s'il le faisait ou ne le faisait pas. Quand il mourrait, qui le tuerait, comment. Il avait tourné et retourné le problème dans tous les sens, mais chaque instant, il imaginait qu'une balle allait lui traverser le cerveau, répandant de la matière grise et du liquide rouge sur un sol ou un autre. C'était stupide, en soi, ce qu'il avait fallu pour le décider. Une arme à feu. Le Poète n'en avait pas, et pourtant il avait tué bien plus de gens que Peter Howell. Et pourtant, depuis les événements du 6 septembre, depuis qu'Adam, avait été attaqué, il ne pensait qu'à cette arme. Adam, qu'il avait, plus ou moins, sauvé, il y a quelques mois de ça. La pensée le ramenait constamment à Jesse, parce que Jesse pouvait faire quelque chose. Il avait toujours pu. Toujours réussi. S'il y avait quelqu'un pour empêcher que le journaliste ne vienne l'abattre à coups de table basse ou de balles dans le cœur, alors ça ne pouvait être que Jesse.

Peut-être qu'il avait occulté le Poète, concentré toute sa peur sur Peter, parce qu'il pouvait faire quelque chose à propos du blond. Ce n'était pas un nom de scène sur un masque impersonnel, c'était une personne de chair et d'os qui se déplaçait sur la télévision comme si elle lui appartenait, comme si les gens, de l'autre côté de l'écran, lui appartenaient, et, vraiment, c'était beaucoup trop pour Aiden. Il avait débranché la télévision. Au cas où.

Citation :
Hello Jesse. It's been a long time. I was very sorry to hear about Adam. I'm reaching out today because I'd like to entrust you with something. Can I? Can I do that? Would that be okay?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t217-aiden-l-tyler-scarred


avatar

◆ Manuscrits : 2364
◆ Arrivé(e) le : 12/04/2015
◆ Âge : 28 ans
◆ Métier : détective, promu en décembre 2015
◆ Points : 237
◆ DC : Désirée, Ruby, Jonathan, Jacob, Eva & Simon
◆ Avatar : Jesse Williams


Sujet: Re: TEL - Cuts and bruises Dim 19 Juin - 14:05

Jesse faisait de son mieux pour s’occuper ces temps-ci. L’atmosphère était un peu trop pesante et s’il ne s’était s’agi que de la température, le métis aurait su quoi faire pour gérer la situation, mais non, ce n’était pas que ça. C’était dans les journaux, à la télévision et bien entendu, dans le regard des gens à chaque fois qu’il passait la porte du commissariat. Il avait eu trois semaines de congés, accordés comme ça en plein milieu du mois de Septembre, on lui avait de rentrer pour… pour faire quoi ? Sûrement pour s’occuper d’Adam et au lieu de se faire violence, Jesse avait simplement haussé les épaules et il était rentré chez lui. Dans son minuscule petit appartement. Il avait besoin de rester actif pour ne pas laisser les idées noires le gagner, pour ne pas avoir la culpabilité qui le rongeait et qui le réveillait en pleine nuit, comme un coup en plein dans la tempe. Pour lui rappeler qu’il avait été lâche, et que dans le fond, il ne méritait même pas de vivre. C’était le genre de sensations qui était particulièrement désagréable et qui ne donnait pas du tout envie de sortir de son lit.

Mais Jesse continuait, il avait retrouvé le chemin de la salle de sport, ne supportant plus de faire son jogging quotidien dans Fairhope, le bruit environnant et l'air qui passait sur son visage avait fini par l’énerver au final. C’était bien mieux dans un espace confiné où les gens étaient uniquement là pour faire travailler leurs muscles et rien d’autre. Il avait entrepris de redécorer son appartement, histoire de ne plus considérer cette monopièce comme une prison mais bien pour autre chose. Il avait puisé dans les sous qui auraient être utilisées pour son voyage à New York avec Adam, un cadeau d’anniversaire qui n’en serait pas un au final, et il avait commencé à se construire un petit nid douillet. Et Jesse en était là, en train de faire les branchements pour sa nouvelle télévision quand son téléphone portable vibra. Le métis fronça les sourcils, il s’attendait à un message de Denis lui demandant quand il pouvait venir voir ses nouveaux meubles et surtout regarder un film sur sa télévision haute définition mais il n’en était rien… S’il y avait bien un message auquel il ne s’attendait pas, c’était celui là.

Citation :
Hello Aiden. I’d rather not talk about Adam, I’m sure you understand why.  And what’s happening, are you okay at least ?

Jesse posait la question en espérant une réponse positive. Il appuya sur envoyer en se disant que si encore une personne proche à lui était blessée… il finirait vraiment par déménager et quitter cette ville de malheurs.

_________________
"Trouble on my left, trouble on my right, I've been facing trouble almost all my life... My sweet love, won't you pull me through?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t80-dear-old-world-is-it-too-late-to-get-a-refund http://aesthetics-blue.tumblr.com/


avatar

◆ Manuscrits : 278
◆ Arrivé(e) le : 27/06/2015
◆ Âge : 28
◆ Décédé le : 16 Mars 2016
◆ Métier : Au chômage
◆ Points : 257
◆ DC : Willow, James, Sean, Charlie, Nathan
◆ Avatar : Gareth David-Lloyd


Sujet: Re: TEL - Cuts and bruises Mar 21 Juin - 0:01

Son appartement s'était retourné contre lui. Lorsque le Poète ne venait pas aiguiser ses lames dans sa chair, c'était un journaliste ivre mort qui venait proférer d'autres menaces, installant une peur d'un genre nouveau au milieu du mobilier ordonné. Posée là, avec les meubles, l'épouvante dormait sous son toit, à l'abri, sous ses doigts quand il les laissait courir sur les murs, sous ses draps lorsqu'il se risquait à fermer les yeux. A force, il manquait de terme pour décrire l'étau qui l'enserrait tout entier. Il avait l'épouvante, l'horreur, la terreur, la panique, l'effroi, mais il manquait à tous la terrible réalité, celle que les mots ne pouvaient pas retranscrire, celle qui était tapie dans les moindres recoins, sous chaque grain de poussière, derrière chaque clignement de paupière. La peur avait pris vie à nouveau, entre ses murs, chaque respiration paniquée insufflant une âme dans la créature monstrueuse que ses démons avaient créée. Elle se nourrissait des discours affolés qu'il murmurait à la nuit, s'abreuvait de ses sueurs glacées, et s'appuyait sur ses épaules pour paraître plus grande, l'écrasant au passage. Son enfant-fléau, né du plus profond de ses viscères, milliers de couches d'angoisse, de nuits sans sommeil, de cauchemars éveillés. Il l'avait fait grandir, grandir, grandir, grandir, jusqu'à ce qu'il remplisse l'espace, qu'il détruise tout sur son passage, son sang noirâtre coulant à flots, ternissant un peu plus les lieux à chaque fois qu'il tentait de l'assassiner à coups de couteaux.

Rien, rien à faire.

La peur l'écrasait contre les murs, et Jesse était la seule issue de secours.
Jesse ouvrait des portes dont il oubliait l'existence.


Citation :
Of course, sorry. I'm fine. For now. I mean...It's Peter Howell. I heard he has a gun. I heard he shot at something. What if he comes back?



Mais cette fois encore, c'était Aiden qui avait la clé.
Clé en os, côte brisée, s'il pouvait juste l'arracher à nouveau.

Et s'enfuir, avant que le monstre ne l'attrape.
Que Peter ne l'attrape.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t217-aiden-l-tyler-scarred


avatar

◆ Manuscrits : 2364
◆ Arrivé(e) le : 12/04/2015
◆ Âge : 28 ans
◆ Métier : détective, promu en décembre 2015
◆ Points : 237
◆ DC : Désirée, Ruby, Jonathan, Jacob, Eva & Simon
◆ Avatar : Jesse Williams


Sujet: Re: TEL - Cuts and bruises Dim 26 Juin - 15:27

Dire que Jesse n’avait pas pensé à Aiden depuis longtemps était un euphémisme. Le brun était rangé dans un coin de sa tête, dans un dossier auquel il devait revenir plus tard, quand il aurait récupéré toute sa tête et que son coeur serait un peu plus apaisé, quand il arriverait à marcher et à respirer normalement. Pas avant. La douleur et beaucoup trop d’autres sentiments qui risquaient d’agiter son âme étaient associés à cette affaire et aux personnes auxquelles il tenait alors Jesse avait préféré prendre ses distances avec tout ça. Presque pour se déconnecter de cette peine et ce que la réalité pourrait lui amener. Il ne voulait tout simplement plus rien ressentir, plus avoir à faire face à tout… ça. Il savait que c’était probablement un peu trop lâche mais comment ne pas l’être quand on voulait continuer de vivre, il fallait bien le faire avec une partie un minimum viable, pas vrai ? Le sms d’Aiden était donc un bon électrochoc, toute cette vie-là qui le rappelait, qui tentait de l’attraper avec ses longs doigts crochus et de le faire se reconnecter dans la réalité. Parce que même si Jesse essayait de donner des allures de confortables à son appartement, il était vrai qu’il se construisait un abris du monde, pour lui et pour son coeur. Il prit une profonde inspiration en ouvrant le second message d’Aiden, Jesse s’attendait à quelque chose de pire que le précédent… et il ne fut pas déçu. Le métis fronça les sourcils en apercevant le nom de Peter sur son écran, voilà, un seul message et le semblant de calme qu’il avait réussi à trouver s’était envolé et il tapa rapidement son message.

Citation :
Sadly we live in a country where lots of assholes got guns. Peter included. Did something happen ? If so, you have to start from the beginning Aiden.

Jesse appuya sur la touche finale et se laissa tomber dans son lit. Le reste de la journée allait être longue.
Il pouvait déjà le sentir.

_________________
"Trouble on my left, trouble on my right, I've been facing trouble almost all my life... My sweet love, won't you pull me through?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t80-dear-old-world-is-it-too-late-to-get-a-refund http://aesthetics-blue.tumblr.com/


avatar

◆ Manuscrits : 278
◆ Arrivé(e) le : 27/06/2015
◆ Âge : 28
◆ Décédé le : 16 Mars 2016
◆ Métier : Au chômage
◆ Points : 257
◆ DC : Willow, James, Sean, Charlie, Nathan
◆ Avatar : Gareth David-Lloyd


Sujet: Re: TEL - Cuts and bruises Dim 3 Juil - 23:45

Méli-mélo de pensées, de souvenirs qui s'emmêlaient, se nouaient, se perdaient, s'étouffaient. Sa mémoire était un patchwork désorganisé et fragile, où les souvenirs se confondaient aux sensations, où les faits devenaient des cauchemars et où les cauchemars faisaient parfois lieu de faits. Rappeler à lui un souvenir précis était un assemblage minutieux, qui demandait de la précision, de l'exactitude, de la patience, et ses seuls outils étaient son âme écorchée et des mains qui tremblaient constamment. Alors il réattachait les pièces dans le désordre, passait les fils dans les mauvais moments, se plantait l'aiguille dans le bout des doigts. C'était la peur, l'acide corrosif qui rompait les liens, qui mettait à mal, qui mettait à sac, qui pillait, piétinant le sol soit-disant sacré de la mémoire. Aiden ne vivait jamais dans le présent, parce qu'il était constamment en train de réparer le passé. En train d'essayer de compléter un puzzle qui le dépassait complètement. Ne serait-ce que pour savoir comment il en était arrivé là, maintenant, les doigts sur son téléphone sans certitude aucune de ce qui l'avait vraiment décidé. Est-ce que Peter Howell l'avait vraiment menacé d'une arme? Ou était-ce une autre illusion de son esprit? Il lui semblait. Il était perdu dans le temps, assis dans un coin de son appartement meurtrier, et Jesse, à l'autre bout du fil d'Ariane, qui le sommait de reprendre depuis le début.

Citation :
Okay, okay, from the beginning: Peter Howell had already tried to question me. A few years ago. About Laurel Clyne and Tobias Clyne and what he thought was some major breakthrough or something. I don't know. I don't know what he was really after. But that was all. And then, after Mary Wilson was found, well.. he came back. He came back and he was drunk and he thought I had not told him everything he wanted to know. So he asked but I had nothing to tell him. And then... he got violent. I thought he would kill me. I really did. I think he did, too. My aunt took pictures, she forced me to, she said I could need them, if I ever chose to do something about it, to tell someone, so I'm sending them to you. To prove that I'm not lying. I couldn't think of anyone else but you. So if he has a gun, he could kill me. He could come back and kill me.

Les premières notes avaient été hésitantes. Tapées lentement, en se demandant quel mot il devait choisir ensuite. Et puis tout s'était débloqué, et il avait écrit le reste à toute vitesse, l'évidence, le soulagement, la confession, faisant se succéder les mots avec une facilité déconcertante. Il y avait de la sueur sur son front, le message écrit, les photos jointes, les hématomes autour de son cou, sur ses côtes, bleus et coupures sur son visage. Jamais suffisamment bas pour laisser apparaître l'autre cicatrice, la cicatrice maudite. Il pensa à tout effacer. Puis il pensa à Peter, pointant une arme à feu sur lui.

Message envoyé.

_________________
what does tomorrow want from me?
what does it matter what i see?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t217-aiden-l-tyler-scarred


avatar

◆ Manuscrits : 2364
◆ Arrivé(e) le : 12/04/2015
◆ Âge : 28 ans
◆ Métier : détective, promu en décembre 2015
◆ Points : 237
◆ DC : Désirée, Ruby, Jonathan, Jacob, Eva & Simon
◆ Avatar : Jesse Williams


Sujet: Re: TEL - Cuts and bruises Jeu 14 Juil - 11:29

Jesse savait qu’il n’y aurait rien de positif dans le message suivant d’Aiden, et pourtant, il l’ouvrit quand même. Il l’ouvrit quand même, ses yeux passant d’un mot à l’autre, restant scotchés sur le nom de Peter. Le brun prit une profonde inspiration avant d’ouvrir les fichiers qui étaient avec le message. « Peter you sick fuck… » laissa échapper Jesse sans pouvoir s’arrêter. Pour quelqu’un qui s’était confiné dans un espace quasi sein ces derniers jours Jesse ressentait beaucoup trop de choses à cet instant, beaucoup trop, il se revoyait avec des années en arrière en train de subir les moqueries incessantes de Peter. Il prétendait que ça ne l’atteignait pas, mais il n’avait que quinze ans, il était assez jeune pour que les remarques de Peter laissent une marque, mais jamais une marque comme celles-là. Jamais comme ça. Il avait toujours su que le Howell était capable d’en arriver aux mains, Jesse s’en doutait, il savait que tôt ou tard, ils finiraient par en venir à la confrontation physique avec le journaliste, trop de non dits, trop de tension entre les deux hommes. Mais au moins, la partie aurait été égale, sans prendre à quelqu’un comme Aiden était juste… lâche. Oui, l’officier de police avait ses propres doutes en ce qui concernait Aiden, Jesse était persuadé qu’il avait vu ou qu’il savait en effet quelque chose, quelque chose qu’il avait préféré enfouir au fond de lui plutôt que de se confier aux autorités. Jamais il ne serait allé lui arracher les aveux à coup de poings.

Citation :
Okay Aiden. I’m sorry you had to go through this and I’m sorry Peter did that to you. Thank you for trusting me with those informations. Your aunt is right and its good that you have the pictures. The next time Peter come close to you, too close, you call me, whatever the time of the day okay ? I don’t care if it’s in the middle of the night you call me. Even if Peter thinks you know something, he has absolutely no right, you hear me ? No right, and he should be in jail. If you want to do something about it, you’ll have to come down to the station and register a complaint.
Are you ready to do that Aiden ?


Jesse appuya sur envoyer, une partie de lui connaissant déjà la réponse.

_________________
"Trouble on my left, trouble on my right, I've been facing trouble almost all my life... My sweet love, won't you pull me through?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t80-dear-old-world-is-it-too-late-to-get-a-refund http://aesthetics-blue.tumblr.com/


avatar

◆ Manuscrits : 278
◆ Arrivé(e) le : 27/06/2015
◆ Âge : 28
◆ Décédé le : 16 Mars 2016
◆ Métier : Au chômage
◆ Points : 257
◆ DC : Willow, James, Sean, Charlie, Nathan
◆ Avatar : Gareth David-Lloyd


Sujet: Re: TEL - Cuts and bruises Jeu 11 Aoû - 23:36

Il ne savait pas exactement ce qui avait fait ressurgir Peter ce fameux jour. Après tout, cela faisait quelques temps que le journaliste n'était pas venu l'importuner, jugeant probablement qu'il n'y avait finalement rien à tirer de cette pauvre bête, ou alors préférant apporter aux spectateurs des nouveautés plutôt que de continuer à ouvrir les mêmes vieux placards dans l'espoir d'apercevoir les squelettes qui y étaient cachés. Il ne savait pas non plus pourquoi un présentateur de télévision semblait accorder tant d'importance à cette affaire, et à sa personne. Surtout à sa personne. Il peinait à imaginer l'idée qui était venue secouer Peter, dans sa brume alcoolisée, pour le pousser à venir jusqu'à sa porte, voir s'il pouvait arracher dieu savait quelles informations du fond de sa gorge.

Et au fond, ça lui importait peu, tant que ça n'arrivait plus jamais.

Assis sur son canapé, Aiden jetait des coups d'oeil furtifs en direction de la porte d'entrée, s'attendant presque à ce que Peter lui tombe dessus, s'attendant à des représailles. Qui savait, il avait peut-être piraté son téléphone portable. Il faudrait probablement qu'il en change, au cas où. Qu'il supprime tous les messages jamais envoyés, pas qu'ils soient nombreux. Il n'avait pas exactement les moyens d'en racheter un, mais il ne pouvait pas ne rien faire. D'ailleurs, il s'était levé, le téléphone toujours dans une main, pour aller vérifier que la porte d'entrée était bien fermée à clefs. Il avait déjà vérifié cinq fois aujourd'hui, et elle l'était toujours. Dès que la conversation serait terminée, il l'effacerait entièrement, ainsi que les photos. Si Jesse les avait, elles étaient plus en sécurité avec lui. On n'allait pas pirater son téléphone.

Citation :
No. I don't want to do anything about it. I don't really want to press charges. I can't do that. I just... I don't want him to come anywhere near me. Ever. Again. But thank you, Jesse, I know I can count on you. I only wish I had done it sooner

_________________
what does tomorrow want from me?
what does it matter what i see?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t217-aiden-l-tyler-scarred


avatar

◆ Manuscrits : 2364
◆ Arrivé(e) le : 12/04/2015
◆ Âge : 28 ans
◆ Métier : détective, promu en décembre 2015
◆ Points : 237
◆ DC : Désirée, Ruby, Jonathan, Jacob, Eva & Simon
◆ Avatar : Jesse Williams


Sujet: Re: TEL - Cuts and bruises Dim 28 Aoû - 12:55

Dans ce genre de cas, les pouvoirs de Jesse étaient plus que limités. Il jeta un dernier coup d’oeil aux photos, se dit qu’elles avaient vraiment gagné leur qualité de preuves irréfutables mais qu’il ne pouvait absolument rien faire. La décision appartenait entièrement à Aiden et lui se retrouvait, encore une fois, avec les mains et les pieds liés. Jesse eut un autre soupir, il n’avait soudainement plus faim et il se dit qu’il ferait mieux de tout simplement jeter son repas à la poubelle, pour s’épargner le mal de ventre qui surviendrait plus tard… quand la culpabilité arriverait elle aussi. Il lut le message d’Aiden avec une certaine distance, se demandant ce qu’il devait répondre en tant qu’ami, en tant que témoin en quelque sorte et surtout… en tant que policier.

Citation :
No problem. There's only one way to make sure he won’t come near you again… and it’s to pressed charged. Anyway, you have the pictures, but the more you wait, the less they will believe you down at the station, that’s the sad part. For now, just changed your locked and get a better door I would say. And call me if Peter comes near you again.

_________________
"Trouble on my left, trouble on my right, I've been facing trouble almost all my life... My sweet love, won't you pull me through?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t80-dear-old-world-is-it-too-late-to-get-a-refund http://aesthetics-blue.tumblr.com/



 Contenu sponsorisé


Sujet: Re: TEL - Cuts and bruises

Revenir en haut Aller en bas
 

TEL - Cuts and bruises

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The ACK Guide Presents : La Virilité (Teach me how to live like a real man)
» Officiel : Des changements de règlementation sur les cuts en vus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: we'll walk our different ways :: télécommunications-