AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Violet I. Howard - The rose is red, the violet's blue.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité


 Invité


Sujet: Violet I. Howard - The rose is red, the violet's blue.Ven 1 Juil - 13:00

Violet Ivy Howard

◆ You must have chaos winthin you to give birth to a dancing star ◆



◆ 20/03/1995 - 20 ans
◆ En ville depuis toujours
◆ Américaine
◆ Fleuriste dans la boutique de sa grand-mère, et ancienne étudiante en littérature
◆ Célibataire
◆ Demisexuelle et hétéroromantique
◆ Bad blood
◆ Karen Gillan

entre les lignes

L'affaire : Violet est la sœur d'une des victimes du Poète, et pas des moindres. Rose était certainement la plus jeune et la plus innocente de ses victimes. De ce fait, Violet n'est pas indifférente à tous ces meurtres, mais à vrai dire, elle porte autant d'intérêt au Poète qu'elle le ferait de la météo. Elle se contente de s'informer sur qui est la dernière victime en date, de mettre un visage sur un nom, et sur la dernière phrase que le Poète a laissé derrière lui. Violet n'a changé aucune de ses habitudes depuis le premier meurtre. Elle ne change pas ses plans pour rentrer plus tôt. Elle ne cherche pas à être toujours accompagnée par sécurité. Elle n'a pas plus peur qu'avant lorsqu'elle se retrouve seule dehors la nuit. Violet  ne recherche ni vengeance, ni justice, ni ne nourrit de haine envers l'assassin de sa sœur. En fait, elle tient sa mère et elle-même pour seuls responsables de la mort de Rose. Certains iraient penser que la rouquine est une sorte de fan du tueur, ou qu'elle soutient ses agissements morbides. Le fait est que Violet considère le Poète comme la pluie. On n'y pense pas lorsque le soleil brille, et lorsqu'elle est là, elle nous ennuie à nous pousser à changer nos plans alors qu'on avait prévu de sortir. Mais au final, la pluie a une utilité. Violet n'irait pas à penser que le Poète est nécessaire, mais il a une utilité... Et la rouquine se retient bien d'exprimer cet avis en public.

Caractère :

Tic, tac, tic, tac... Fait la bombe à l'intérieur de Violet, prête à exploser à tout moment. Pourtant, personne ne décrirait la rousse comme ayant une personnalité explosive, au contraire. La jeune fille a l'apparence calme, et plutôt qu'être impulsive, a un caractère tempéré. Elle sait se tenir en public, et surtout se retenir. Certainement que c'est ce dernier point qui, au final, la fera éclater. La mère de Violet a toujours été obnubilé par l'entretient de cette image de famille parfaite que les gens avaient des Howard, et, avant même qu'elle s'en rende compte, elle-même avait appris à maintenir cette image. Non pas que Violet s'inquiétait de ce que voulait sa mère, au contraire. Il s'agirait plutôt de l'amour-propre.

La jeune fille a trop d'orgueil pour vouloir laisser des inconnus se rendre compte de l'état pitoyable de sa famille, et que le couple qu'est censé former ses parents tient plus d'une zone de retombées nucléaires que de l'idylle. Si ce n'était pour son orgueil, Violet aurait déjà, depuis bien longtemps, réduit à néant l'image de cette famille parfaite. La jeune fille voue une haine viscérale envers ses parents, et en particulier sa mère. Si elle reproche uniquement son père d'avoir brisé leur couple, elle répugne sa mère pour l'avoir imité. Contrôlée par la haine et la colère, Violet peut se montrer insolente, blessante, et trop bornée pour admettre ses propres torts. Elle est comme une enfant qui commencé sa crise d'adolescence trop tôt, et qui ne l'a toujours pas terminé. La jeune fille ne perd pas une occasion pour irriter sa mère. C'est ainsi qu'au lycée, elle avait remplit sa fiche de vœux futurs « 1. Prostituée  2. Stripteaseuse  3. Escort-girl ». Provocante quand elle s'y met, Violet est plus dans la parole que dans les actes, et ne s'est jamais montrée violente ni aguichante.

S'il y a une chose qu'elle a apprit du semblant de couple que représentait ses parents, c'est à être dégoûté des relations sexuelles. Elle trouve la nudité hideuse, et la seule idée d'entretenir des rapports charnels lui donne la nausée. Ses proches s'amusent à la traiter d'enfant, et à qualifier ses réactions d'innocentes, mais elle ne plaisante pas avec ce sujet. Son blocage est un poids pour elle et pour toute relation qu'elle entretient. Grande romantique qu'elle est, elle souffre de ses nombreuses ruptures, au point qu'elle n'en apprécie que mieux ses amitiés et rechigne à entreprendre d'autres types de relations.

À savoir : 1. Est gauchère  2. Est encore très attaché à sa peluche d'ours brun Teddy  3. Adore la cuisine indienne, et plus particulièrement le curry, et tout ce qui est très épicé  4. A tendance à lever les yeux au ciel lorsqu'elle ment et à se passer la main dans les cheveux lorsqu'elle est énervée  5. Après l'enterrement de sa sœur, elle s'est faite tatouée une rose dans la paume de la main droite, dont la tige et les feuilles s'étendent vers l'intérieur de son poignet, représentant les mots « I am innocence »  6. Aime aller faire des balades en paddle à l'aube et au crépuscule  7. Préfère le vélo à tous les autres moyens de transport  8. Est allergique au curare et à la morphine, et porte donc un bracelet d'identification médicale  9. Rêve de voir de la neige  10. Sa fleur préférée est l'helleborus niger.



derrière l'écran

Pseudo : Aisling.
Âge : 24 ans.
Déjà un compte ici ? : Nope, mais vilains comme vous êtes, vous m'avez déjà donné envie de jouer un autre perso èé
Code du règlement : OK by Tobias
Où avez-vous connu le forum ? : Top-site Cherry j'ai rétrécit les gosses
Un commentaire ? : J'ai vu que quelqu'un avait déjà commencé un perso avec Karen Gillan, et qu'elle n'avait pas encore fini sa fiche et demandé un délai. Je suis désolée de débarquer comme une fleur avec le même avatar, mais je ne voyais que Karen pour ce perso, alors je me suis dit autant tenter tant que j'ai encore de la marge. ^^'

© potterbird
Revenir en haut Aller en bas

Invité


 Invité


Sujet: Re: Violet I. Howard - The rose is red, the violet's blue.Ven 1 Juil - 13:00

once upon a book

◆ Grieving the loss of innocence ◆



« La famille Howard? Une famille on ne peut plus respectable. Ce sont des gens biens: des parents aimants, et des filles charmantes... Mais la mort de la petite Rose, ça les a déchirés. Les malheurs arrivent toujours aux meilleurs d'entre nous. À ce qu'il paraît, Madame a demandé le divorce, et Monsieur s'est plongé dans son travail. Leur aînée ? La pauvre enfant est allé vivre chez sa grand-mère. Je crois qu'elle a décidé de faire une pause dans ses études : c'est compréhensible, après ce qu'il lui est arrivé. Tout le monde gère le deuil à sa manière. »


I - Le choc

Howard's House, Fairhope. 16/03/2002

PAEC parce que:
 

« Haaaaan.... »
« Quoi ? Déjà fatigué ? »
« Non, je peux parfaitement remettre ça. Aller viens-là... »
« Ha ha, vantard! Ça me plairait bien de continuer ça, mais j'ai une réunion dans une demi-heure. Puis... Violet n'est pas censé rentrer bientôt ? »
« Ne t'inquiète pas. Elle est chez sa grand-mère pour la journée. Je la récupère cet après-midi. »
« Elle est trop mignonne, à tresser des couronnes de fleur. Si je ne me retenais pas, je la croquerais tellement elle est chou. »
« Ha ha ! Mieux vaut éviter que tu ne t'approche trop de Violet, sinon c'est toi que ma femme va dévorer. »
« Pff... Qu'est-ce qu'elle a cette sorcière ?! Elle ne te mérite pas ! »

Violet n'avait pas été sage. Elle savait qu'elle aurait dû écouter Grany et rester dans le salon à dessiner tranquillement pendant qu'elle préparait le déjeuner. Mais Violet était si curieuse de savoir ce que Papa avait bien pu acheter pour son anniversaire. Elle savait que personne ne devait être à la maison aujourd'hui, du coup, Violet avait été vilaine, et elle était sortie silencieusement de la maison de Mamie pour rentrer chez elle. Elle avait trouvé la cachette de son cadeau du premier coup ! Il était là, posé par terre, à côté d'elle, tout au fond du placard de la chambre de Papa et Maman. Mais là, Violette n'avait plus envie de savoir ce qu'il y avait sous ce joli papier cadeau pailleté. Elle ne voulait plus rien savoir. Si seulement Violet n'avait pas été si curieuse. Vilaine Violet.


II - Le déni

Faulkner State Community College, Fairhope. 12/02/2015
Le soleil se couchait déjà quand Violet sortit du bâtiment principal de l'Université de Fairhope. Son sac à bandoulière à l'épaule semblait lui peser une tonne. L'inconvénient avec la filière littéraire, c'était tous ces livres qu'on devait se trimbaler d'un bout à l'autre du campus. Dire qu'à l'ère du numérique, tous ces énormes ouvrages ne pèseraient que quelques centaines de grammes dans la mémoire d'une simple tablette, mais il fallait croire que le doyen comptait faire souffrir les étudiants encore plusieurs années avant de se décider à moderniser les outils éducatifs. La rouquine traversait la longue allée extérieure lorsqu'elle se fit brusquement agrippée par la capuche de son hoodie et tirée en arrière. Une seconde de panique avant qu'elle ne reconnut le visage familier de son agresseur du dimanche. « Hey, SIDA ! T'étais passé où ? Tu réponds plus à ton tel maintenant ? » Son portable, Violet l'avait éteint pour la journée afin d'être tranquille. Connaissant sa mère, elle avait sûrement prévue de se défouler sur elle, surtout après la scène qu'il y a eu hier à la maison. La rouquine était fatiguée, et la dernière chose dont elle avait envie, c'était avoir à gérer sa génitrice. Elle poussa un long soupire avant de répondre à son amie : « J'étais en train de terminer la rédac' à rendre aujourd'hui, puis j'ai éteints mon tel pour pas être dérangée. » D'ailleurs, l'étudiante en littérature sortait justement du bureau du professeur où elle s'était rendue pour rendre sa copie, tout juste quelques minutes avant l'heure limite.  « Tss ! Encore à finir tes devoirs au dernier moment... » Violet haussa les épaules. Elle avait toujours eu la mauvaise habitude de tout remettre au lendemain, jusqu'à attendre la dernière minute pour finir ce qu'elle avait à faire. Et elle se justifiait toujours comme quoi elle travaillait mieux sous pression. Ce qui était vrai, la plupart du temps. Elle arrivait à mieux se concentrer sur son travail lorsqu'elle était acculée. Mais pour ce qui était de travailler mieux, c'était à revoir.

Violet se massa la nuque avant de s'étirer en levant les bras au ciel. Tout son corps était engourdi. Elle avait passé trop de temps assise à terminer son devoir. « Hey, on squatte chez toi ? J'ai besoin d'une bouteille de tequila et d'un énorme space cake. » La demande étonna grandement son amie qui haussa les sourcils. « J'croyais pas de tequila en semaine. Quelque chose ne va pas ? » La rouquine s’ébouriffa les cheveux d'un coup de main. La question était plutôt qu'est-ce qui allait. Trop de choses la préoccupaient. Trop de chose auxquelles réfléchir. Elle commençait à avoir la migraine. « Raaahhh ! Me faudrait au moins 1500$... Sans compter la bouffe, la piaule, tout ça... Et merde ! » pesta-t-elle pour elle-même. « T'as pas assez de fric pour payer la fac ? J'croyais que c'était Mémé qui t'avançait les sous. » Violet ricana. Sa grand-mère avait en effet eu la gentillesse de proposer de payer les frais universitaires de la rousse. Mais pour ce qu'elle avait en tête, la mamie préférerait crever que de donner le moindre centime.

Appartment on Fairhope Avenue, Fairhope. 13/02/2015
'BOUM BOUM BOUM' Mais quel boucan ! Violet enfouie sa tête sous un oreiller. Elle n'avait aucune envie de se réveiller. 'BOUM BOUM BOUM' Elle sentit quelqu'un allongé à côté d'elle se lever, certainement pour aller voir qui pouvait bien frapper à la porte aussi tôt. Violet avait plus de détermination que son amie pour rester enfouie au fond de la couverture. Malgré tout, elle dû se rendre à l'évidence que les coups répétés sur la porte avaient finit par la réveiller. La bouche pâteuse, les yeux brumeux, elle sentait sa tête tourner, encore sous l'effet de l'alcool. D'une main maladroite, elle  tapota autour du canapé où elle s'était affalé. Elle fit tomber le cadavre d'une bouteille de tequila sous la table basse avant de finalement trouver son téléphone portable qu'elle alluma. Quelle heure était-il pour qu'un cinglé vienne les réveiller ? Le temps que son téléphone s'allume, Violet remarqua alors les lumières rouges et bleus qui clignotaient dehors. Elle sursauta lorsque son téléphone se mit soudainement à biper et à vibrer à de nombreuse reprises, à cause de tous les appels et messages en absence qu'elle avait dû recevoir. À peine réveillée, la rouquine voyait encore flou, et dû fixer l'écran un bon moment avant de finalement déchiffrer ce qu'il s'y affichait.

Messagerie:
 


III - La colère

Howard's House, Fairhope. 01/03/2015
Les discussions et les pleurs se faisaient entendre comme un bruit de fond. Violet était debout devant la porte d'entrée de sa maison depuis déjà une bonne dizaine de minutes. La main à quelques centimètres de la poignet, elle se voyait incapable de l'ouvrir. En fait, elle n'avait tout simplement pas le courage de mettre un pied dans cette maison. Elle était juste là, paralysée, écoutant les invités présenter leurs condoléances à la famille, et à faire l'éloge de Rose Howard, l'enfant partit trop tôt, tuée des mains de l'abominable Poète. Bien sûr qu'elle était trop jeune. Bien sûr qu'elle était innocente. Bien sûr qu'elle n'était qu'une enfant. Et pourtant, ça ne l'empêchait pas de mourir. Des gens meurent tous les jours, et jamais les enfants ne sont épargnés. Alors, pourquoi Rose l'aurait-elle été ?

Ce matin, son père était venu la voir chez sa grand-mère, où Violet dormait depuis qu'on avait découvert Rose assise dans sa salle de classe pour sa toute dernière dictée. Il voulait la convaincre de rentrer, et lui avait apporté une robe noire qu'il avait ramené de sa chambre. « Rentre à la maison. » qu'il lui avait dit. Mais à cet instant, debout devant le seuil de cette maison où elle avait grandit et vécue toute sa vie, Violet se rendait soudain compte d'une chose: cela faisait bien longtemps qu'elle ne considérait plus ces murs et ce toit comme sa maison. Et si, jusqu'à il n'y avait pas si longtemps, elle pouvait venir ici en se disant qu'elle 'rentrait à la maison', c'était uniquement à cause de Rose. Sa sœur était son foyer, et son foyer venait de disparaître.

Violet était sortie de sa stupeur en entendant un couple de voisins arriver. Elle fit quelques pas en arrière pour se mettre sur le côté pour leur laisser le passage libre, le dos tourné et cachant son visage. Ils n'eurent malgré tout aucun mal à reconnaître la rouquine. « Violet, tu ne rentres pas ? » lui demandèrent-ils par politesse. « Euh... Non, c'est bon. Je prends juste un bol d'air... » mentit la jeune fille en faisant quelques pas pour s'éloigner de la maison. Ils ne lui portèrent pas plus d'attention, et sonnèrent à la porte. On leur ouvrit, on les accueillit, et ils entrèrent à l'intérieur tandis que Violet continuait à s'éloigner à pas lents. Trop lents. Une voix glaciale retentit derrière elle, comme un poignard qu'on lui plantait dans le dos. « Qu'est-ce que tu viens faire ici ? » Des bruits de pas rapides lui indiquèrent qu'elle était sortie et s'approchait à grands pas, mais lorsque Violet se retourna, sa mère s'arrêta net à deux mètres d'elle. « Elle avait maigrit», fût la première chose que la jeune fille remarqua après des semaines sans la voir.

Le visage de sa génitrice était tordu dans une expression mêlant tristesse et haine, et on pouvait encore voir les larmes couler le long de son visage. « Je t'ai dit que tu n'étais plus le bienvenue dans ma maison. Que je ne voulais plus jamais te voir. Je t'ai dit de disparaître... » Violet tenta tant bien que mal de rester impassible. « Comment oses-tu te présenter devant moi, après avoir tué mon enfant, mon bébé... » La jeune fille laissa s'échapper un soupire. C'était encore et toujours le même discours. Les mêmes reproches. Son père avait eu tort de la pousser à rentrer. Elle avait eu tort de revenir. Sa mère n'était toujours pas prête. « Mon pauvre bébé... Comment as-tu pu faire ça... Comment as-tu pu l'abandonner... » Violet serra ses poings et se mordit la lèvre. Elle-même n'était pas prête.  Elle sentait son cœur se serrer dans sa poitrine, sa gorge se nouer. Elle ne voulait plus qu'une chose : s'en aller. Fuir. « Comment as-tu pu laisser Rose mourir... Toute seule... »

La rouquine avait déjà commencé à s'en aller, mais quelque chose se rompit. Quelque chose explosa. Et avant même qu'elle s'en rende compte, elle avait fait volte face, et ses pas, au lieu de l'emmener loin d'ici, loin de cette maison qui lui paraissait étrangère, l'avaient plantée devant sa mère, si près que leurs visages se touchaient presque. « Comment toi, tu oses seulement me rejeter toute la faute ?! J'ai passé ma vie à t'écouter m'accuser de tous tes malheurs, mais j'en ai assez ! Je ne t'ai obligé à te marier à 16 ans ! Je n'ai pas ruiné ta vie ! Je n'ai pas brisé ton mariage ! Je n'ai pas tué Rose ! » Violet avait éclaté. Elle avait déversé toute cette colère accumulée durant des années. La jeune fille avait crié si fort que des invités, alertés, se pressaient à la porte et aux fenêtres pour assister au spectacle. Violet reprit sa respiration, et, plus calme, continua : « Je n'ai pas tué Rose... Oui, je n'étais pas là pour elle... Mais toi non plus. Où étais-tu quand Rose est morte ? » Une pointe d'insolence s'entendait dans sa voix. « Oh pardon ! Mauvaise question. Plutôt, avec qui étais-tu, cette fois-ci, quand Rose est morte ? »

Un sourire en coin s'affichait sur les lèvres de Violet. Elle n'était pas la seule fautive... Sa mère avait aussi sa part de responsabilité. « Mr. Smith ? Johnson ? Ou était-ce Wiliams ? Jones ? Peut-être Brown ? Ou Davis ? » Violet ricana. Son visage n'affichait que son dégoût envers sa mère. À l'encadrement de la porte, la jeune fille remarqua que son père assistait aussi à la scène. Elle ajouta dans un murmure qui se voulait blessant : « Est-ce que papa sait seulement que Rose n'est même pas de lui ? »  La gifle fouetta l'air en une fraction de seconde pour frapper la joue de Violet. Dans le public, certains hoquetèrent de surprise. Violet se caressa la joue endoloris avant de ricaner et continua en haussant la voix pour que tout le monde entende : « Au final, ce n'est pas une mauvaise chose que Rose soit morte... » Une seconde claque retentit, plus forte. «  Je ne veux plus jamais te voir... Jamais... » Sans un mot, Violet tourna les talons, et disparue au loin. « Elle n'aura jamais à voir à quel point cette famille est détraquée !» elle avait voulu ajouter avant d'avoir été interrompue.


IV - La résignation

Rose&Violets Flower Shop, Fairhope. 30/08/2015
« Pourquoi tu ne pleures pas ? » Violet laissa s'échapper la rose blanche de ses mains, tant la question l'avait déboussolé. Lorsqu'elle avait vu cette petite fille pousser la porte de la boutique, son cœur s'était stoppé durant une seconde. Elle n'avait plus vu Emily depuis les funérailles de Rose. Voir l'ancienne camarade de classe de sa petite sœur disparue ravivait des souvenirs encore trop douloureux pour la jeune fille. Mais cette question qu'Emily lui avait posé, sortie de nulle part... Cette question la désarçonnait. « Pardon ? » demanda-t-elle, les yeux écarquillé d'étonnement. Peut-être qu'elle avait mal comprit la fillette. Peut-être que la question ne lui était même pas adressée. Violet était prête à tout imaginer, du moment qu'elle pouvait éviter d'y répondre. « Mon papa et ma maman disent que tu n'aimais pas Rose, parce que tu n'es pas allé la chercher à l'école... Et aussi parce que tu n'as pas pleuré à son enterrement. » La rousse se mordit la lèvre inférieure en écoutant l'ancienne camarade de classe de sa petite sœur, puis poussa un soupire d'exaspération. Ce n'était pas un scoop. Nombreux sont ceux qui s'étaient faits leur idée sur ce qui était arrivé le soir où Rose Howard n'était pas rentré chez elle. Le soir où elle ne rentrerait plus jamais à la maison. Il n'y avait pas à leur en vouloir : les faits étaient là. Les faits, c'est que Violet avait été chargée de récupérer sa sœur, mais elle n'était pas là lorsque celle-ci en avait le plus besoin. La rouquine avait beau se répéter qu'elle devait laisser les autres penser ce qu'il voulait, qu'elle savait ce qui s'était passé et que c'était tout ce qui comptait... Mais écouter ces mots, encore et encore, ne faisait que lui rappeler les reproches de sa mère, et son expression, la dernière fois que les deux femmes s'étaient vus. Violet sentit comme des épines se planter dans sa poitrine. Ça faisait mal.

La fleuriste se baissa pour ramasser la rose tombée par terre. Tout en examinant la fleur blanche, Violet lâcha à l'adresse de la fillette. « Laisse-moi t'apprendre quelques trucs sur la vie, gamine ! » Quelques pétales s'étaient détachées. La chute avait abîmé cette rose trop délicate. Violet soupira avant de se résoudre à la mettre de côté et saisit une autre fleur. « Pour commencer, dans aucune situation pleurer arrange quoi que ce soit. » continua-t-elle tout en recommençant là où elle s'était arrêtée dans l'emballage de la fleur.  Elle enroula la rose blanche dans un papier de soie rose claire, puis saisit une cordelette de raphia pour le nouer. « Ensuite, si malgré tout, tu as quand même envie de pleurer, ne le fais jamais devant quelqu'un : ça montre juste que tu es faible. » Elle avait trop serré la cordelette, et le papier s'était froissé sur le coup. Violet leva les yeux vers Emily, la fixant de haut, pour finir : « Enfin, ne crois pas tout ce que les adultes te disent. Les adultes mentent, même tes parents. » Elle avait craché ses mots au visage de l'enfant comme un serpent crache son venin. Emily, effrayée par ce visage que Violet n'avait jusqu'alors jamais montré, prit peur et recula de quelques pas. En voyant cela, Violet pesta contre elle-même. Voilà où elle en était arrivé ? À terroriser des petites filles ? « Mais toi aussi, tu es une adulte. » avait répondu l'enfant d'une petite voix. Violet, qui avait réussi à garder jusqu'alors le visage impassible, laissa s'échapper un gloussement. Elle tendit la fleur à la fillette avec un sourire aux lèvres. « Va t'en maintenant. » lui ordonna-t-elle, et elle s'exécuta de suite. Violet l'a suivi des yeux alors qu'elle détalait hors de la boutique pour aller rejoindre sa mère qui l'attendait dans sa voiture, de l'autre côté de la rue. En la regardant, Violet ne pouvait s'empêcher de penser à sa sœur. Emily avait le même âge que Rose, et cette rentrée, elle allait entrer au collège. Rose aussi, elle aurait dû faire sa rentrée avec elle, mais Rose n'était plus.

Lentement, Violet se laissa glisser par terre, et avant même qu'elle ne s'en rende compte, pleura. Caché derrière le comptoir de la boutique, les larmes qu'elle avait gardées durant des mois s'échappèrent. Elle ne voulait pas. Elle voulait qu'elles disparaissent, qu'elles retournent là d'où elles venaient, mais la jeune fille ne pu les stopper. Elles continuaient à couler hors de ses yeux, le long de son visage. Ses larmes semblaient lui brûler le visage, et son cœur semblait se tordre dans sa poitrine. Elle voulait que cela s'arrête, mais elle ne pouvait pas. Rose était morte. Elle ne pouvait rien y faire. Rose était morte.


V - L'acceptation

Howard's House, Fairhope. 11/02/2015
Le silence, enfin. Cela faisait une bonne heure que les cris résonnaient et les larmes coulaient au rez-de-chaussé. Une heure que Violet avait entrainé Rose dans sa chambre et plongé sous sa couverture. La grande sœur serrait sa cadette dans une étreinte protectrice, bouchant ses oreilles dans ses mains. « Faites qu'elle n'entende rien... » priait-elle pour elle-même. « Faites qu'elle n'apprenne jamais rien... » L'enfant avait fini par s'endormir dans ses bras depuis un moment. Leurs parents avaient fini de se disputer. Des portes claquèrent. Violet resta tout de même dans cette position pendant une demi-heure, dans le calme assourdissant qui régnait maintenant dans la maison, uniquement dérangé par le murmure de la respiration de Rose.

Lorsque Violet fût sûre que la tempêté était passée, elle lâcha enfin son étreinte et se dégagea délicatement de sa sœur pour ne pas la réveiller. Elle s'assit sur le bord du lit d'enfant, et soupira longuement. Encore une dispute... Elles se faisaient de plus en plus régulières ces derniers temps. Sûrement que cette famille allait enfin exploser prochainement. Elle aurait déjà dû l'être il y a des années de cela, mais Rose avait alors pointé le bout de son nez, comme une graine qui germe au milieu d'un champ de bataille. Alors, ils avaient remis ça. Ils s'étaient dit que si Rose avait pu naître, certainement qu'ils étaient encore un couple, qu'ils pouvaient encore être une famille. Plutôt une illusion qu'ils ont bien voulu entretenir un moment. Mais au final, c'était toujours pareil. Papa allait voir ailleurs. Maman allait voir ailleurs pour se venger. Puis tous deux se disputaient en reportant la faute sur l'autre jusqu'à ce qu'un des deux soit trop fatigué pour se battre.

Violet était fatiguée, depuis déjà des années. Elle se leva et enleva son jeans pour être plus à l'aise. Ce soir, elle dormirait avec Rose, et elle n'avait pas envie de sortir dans le couloir pour retourner dans sa chambre : elle risquerait de tomber sur l'un ou l'autre de ses géniteurs. Elle ouvrit l'un des tiroir de la commode de Rose pour chercher un t-shirt trop grand qui lui irait parmi les vêtements de sa sœur. « Pourquoi Papa et Maman se disputent ? » Violet tressaillit. Sûrement trop perdue dans ses pensées, elle n'avait pas remarqué que Rose s'était réveillé. Elle fixa un moment sa cadette, ne sachant que répondre, avant de souffler l'évidence. « Parce que Papa et Maman sont des adultes... » Parce que Papa préfère aller voir d'autres femmes. Parce que Maman va voir d'autres hommes pour se venger de Papa. Parce que Papa a dû se résigner à épouser Maman car elle était enceinte à 16 ans. Parce que Papa et Maman ne s'aiment pas. Violet ne pouvait se résoudre à dévoiler à vérité à sa petite sœur. Elle était trop crue, trop dure, trop traumatisante. Rose n'était encore qu'une enfant.

« Toi aussi, tu es une adulte, non ? » demanda timidement la petite fille. Violet haussa les sourcils. Ah oui, c'est vrai. La jeune fille allait déjà avoir 20 ans... Même sa petite sœur s'était rendu compte qu'elle n'était plus une enfant. « Ah bon ? Je suis une adulte ? » s'étonna Violet qui sourit malicieusement. « Mais tu sais ce qu'il y a de cool quand on est adulte ? » La jeune femme retourna s'asseoir sur le bord du lit pour rejoindre sa sœur. « C'est qu'on peut faire tout ce qu'on veut. Aller où on veut. » Fuir si on veut. Violet y songeait depuis un bon moment déjà. Des années même. Elle n'avait pas attendu sa majorité pour ça, mais il y avait Rose. Comment aurait-elle pu se résoudre à abandonner sa sœur ? « En juillet... Ça te dit qu'on parte en vacances ? Où tu veux ! » Le visage de l'enfant s'illumina. Rien d'étonnant : elle n'était encore jamais partie de cette petite ville d'Alabama qu'était Fairhope. « Vraiment ? N'importe où où je veux ? » Violet eut un sourire jusqu'aux oreilles, et répéta : « N'importe où ! » Rose réfléchit un moment, et sa grande sœur ricana en attendant sa réponse. « Je veux voir la neige ! » « La neige ?! » s'exclama la rouquine. « Tu me demandes la neige en été, petite peste ? Et pourquoi ne pas demander que je te décroche la lune tant que tu y es ? » Par malice, Violet chatouilla sa sœur au ventre, et celle-ci s'esclaffa. « On.. Ne peux pas ? » hoqueta-t-elle entre deux éclats de rire. Violet entoura ensuite sa sœur de ses bras pour l'enlacer tendrement. « Bien sûr qu'on peut. » répondit-elle en lui murmurant à l'oreille. « Pour Rose, de la neige en été, et la lune je décrocherai. » ajouta Violet avant de poser un doux baiser sur le front de sa petite soeur.



Revenir en haut Aller en bas


avatar

◆ Manuscrits : 3800
◆ Arrivé(e) le : 03/09/2015
◆ Âge : 28 ans
◆ Métier : Lieutenant de police
◆ Points : 4044
◆ DC : Sacha
◆ Avatar : Kate Mara


Sujet: Re: Violet I. Howard - The rose is red, the violet's blue.Ven 1 Juil - 14:01

Bienvenue dans le coin :)

_________________


Shandra O. SarmoiseLieutenant de Police
Je suis ici depuis mon enfance, et je vois bien que ma ville autrefois calme, n'est plus le même havre de paix qu'autrefois. La faute à ce poète de malheur. Serais-je celle qui réussira à lui mettre la main dessus ? Je ne sais pas, mais j'ai déjà passé trois ans de ma vie à lui courir après, je suis prête à faire encore bien plus même si cela doit me ronger jusqu'à l'os.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t299-shandra-olivia-sarmoise-is-here

fonda - lost in the fire

avatar

◆ Manuscrits : 6191
◆ Arrivé(e) le : 15/03/2015
◆ Âge : 32 ans
◆ Décédé le : 3 Mars 2016, suite à une altercation avec les forces de police
◆ Métier : ancien biographe et parolier puis secrétaire
◆ Points : 720
◆ DC : Adam,Pete,Micha & Tutur
◆ Avatar : Tree Pace


Sujet: Re: Violet I. Howard - The rose is red, the violet's blue.Ven 1 Juil - 15:59

Bienvenue dans les parages brille

Je vois que tu as déjà terminé tout ça, je me permets juste de poster un petit message pour t'accueillir comme il se doit en attendant d'avoir plus de temps pour me pencher véritablement sur ta fiche (sûrement au cours du week-end) :luv:

J'espère que tu te plairas parmi nous, hâte d'avoir le temps de découvrir tout ça :yes:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t83-i-slithered-here-from-eden http://potterbird.livejournal.com


avatar

◆ Manuscrits : 4264
◆ Arrivé(e) le : 05/08/2015
◆ Âge : 24
◆ Assoc. des Victimes : Membre
◆ Métier : Elève policière
◆ Points : 1270
◆ DC : Aiden, James, Sean, Charlie, Nathan
◆ Avatar : Willa Holland


Sujet: Re: Violet I. Howard - The rose is red, the violet's blue.Ven 1 Juil - 21:02

Bienvenue par ici !! :luv:

En espérant que tu te plairas parmi nous bounce

_________________

tell me did you see the news last night

ps: J'aime les artichauds
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t248-whirlwind

Invité


 Invité


Sujet: Re: Violet I. Howard - The rose is red, the violet's blue.Ven 1 Juil - 22:05

Roh la la... C'est quoi ce staff qui veut pas faire son boulot et qui a une vie IRL, plutôt que de se consacrer corps et âme à son forum! oopsie Il faut que ça bosse, et que ça saute! fouet

Plus sérieusement, c'est bon, je peux attendre siffle  (j'ai plus qu'à commencer la fiche du deuxième perso que je pondrais dès que je pourrais, en attendant gnark comment ça je vais trop vite? ). Merci pour l'accueil tout le monde lèche
Revenir en haut Aller en bas

Invité


 Invité


Sujet: Re: Violet I. Howard - The rose is red, the violet's blue.Sam 2 Juil - 5:01

Bienvenue à toi! brille
Revenir en haut Aller en bas

Invité


 Invité


Sujet: Re: Violet I. Howard - The rose is red, the violet's blue.Dim 3 Juil - 11:46

Bienvenue jolie Violet ! J'espère que tu te plairas parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas


avatar

◆ Manuscrits : 2179
◆ Arrivé(e) le : 12/04/2015
◆ Âge : 28 ans
◆ Métier : détective, promu en décembre 2015
◆ Points : 285
◆ DC : Désirée, Ruby, Jonathan, Jacob, Eva & Simon
◆ Avatar : Jesse Williams


Sujet: Re: Violet I. Howard - The rose is red, the violet's blue.Dim 3 Juil - 14:18

tu as en effet choisi le week end où tout le monde était occupé pour t'inscrire mdr
plus sérieusement, bienvenue sur le forum, me suis occupée de la première lecture de ta fiche, Tobias passera pour le reste bounce

en attendant l'admin...


Ta fiche est officiellement terminée et vient d'être relue par mes soins ! Remarques et autres commentaires sur ta présentation ont été transmis à l'admin du forum. Ce dernier va s'occuper de toi dans les plus brefs délais et te signaler les éventuelles modifications à effectuer et/ou te valider.

_________________
"we're going to hold doors open for a while, now we can be open for a while, forward, go back to your sleep in your favorite spot just next to me..."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t80-dear-old-world-is-it-too-late-to-get-a-refund http://aesthetics-blue.tumblr.com/

Invité


 Invité


Sujet: Re: Violet I. Howard - The rose is red, the violet's blue.Dim 3 Juil - 17:18

Aaaaaaaah pour ça! sherlock  J'me disais bien aussi que c'était étrange que tout le monde déserte le forum à mon arrivée hmm

Mais ça m'étonne à peine, j'ai un de ses timing. La dernière fois que je me suis inscrite sur un nouveau forum, l'admin avait pété un câble et supprimé le forum du jour au lendemain lol ( cry )

Bon, j'arrête de flooder et de sauter comme une puce edgy Merci à Alice et Rebecca pour l'accueil aussi  chef
Revenir en haut Aller en bas

Invité


 Invité


Sujet: Re: Violet I. Howard - The rose is red, the violet's blue.Dim 3 Juil - 19:28

Chouette idée que de jouer une proche de la petite Rose!

Bienvenue à toi Violet hug
Revenir en haut Aller en bas

bad blood - we live here

avatar

◆ Manuscrits : 584
◆ Arrivé(e) le : 15/11/2015
◆ Âge : 27 ans
◆ Métier : Infirmière
◆ Points : 986
◆ DC : Alexander
◆ Avatar : Dakota Johnson


Sujet: Re: Violet I. Howard - The rose is red, the violet's blue.Dim 3 Juil - 20:27

Bienvenue sur le forum puce puce

_________________
Wind of Change

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t476-colleen-v-bishop-just-the-way-you-are-termine

Invité


 Invité


Sujet: Re: Violet I. Howard - The rose is red, the violet's blue.Lun 4 Juil - 9:59

Bienvenue à toi! :luv: Tu as déjà eu un aperçu dun forum hier soir sur la cb donc tu sais qu'il y a de la bonne humeur !!! secret oopsie mdr
Revenir en haut Aller en bas

fonda - lost in the fire

avatar

◆ Manuscrits : 6191
◆ Arrivé(e) le : 15/03/2015
◆ Âge : 32 ans
◆ Décédé le : 3 Mars 2016, suite à une altercation avec les forces de police
◆ Métier : ancien biographe et parolier puis secrétaire
◆ Points : 720
◆ DC : Adam,Pete,Micha & Tutur
◆ Avatar : Tree Pace


Sujet: Re: Violet I. Howard - The rose is red, the violet's blue.Lun 4 Juil - 21:40

J'espère que la thérapie est fournie avec ta fiche, parce que le dernier chapitre m'a à peine achevé et je suis à deux doigts d'aller chopper le Poète pour lui faire payer :yes: Rien à redire sur ta fiche, quelques fautes qui trainent mais on en fait tous et ça ne gâche rien au récit qui est très réaliste et que j'ai pris plaisir à découvrir. Tu as très bien intégré le contexte, on ne peut pas espérer mieux cri2 Juste un détail, le tatouage de Violet sera plutôt "I am innocence" slip Pour le reste... je te souhaite très officiellement la bienvenue parmi nous :luv:


congratulations !



Félicitations, te voilà officiellement validé(e) ! Tu vas donc pouvoir déambuler dans les rues de la ville comme bon te semble. Sauf si tu crains de tomber sur une plume particulièrement... Inspirée.

Mais puisque tu respires encore, il est temps de t'occuper de toute la paperasse un peu ennuyeuse auprès des autorités locales. Ainsi, tu peux commencer par recenser ton métier avant de te trouver un logement.

Tu peux ensuite ouvrir ton répertoire afin de créer des liens avec les autres personnages ou poster dans les demandes de rp pour te trouver un premier partenaire de jeu.

Si tu as été validé(e) avant le 15 du mois en cours, sache qu'il faudra également songer à te recenser pour ce mois-ci.

Dans tous les cas, le staff reste à ta disposition pour la moindre question et te souhaite de passer d'agréables moments sur le forum.

N'oublie pas de rester sur tes gardes... Sait-on jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t83-i-slithered-here-from-eden http://potterbird.livejournal.com

Invité


 Invité


Sujet: Re: Violet I. Howard - The rose is red, the violet's blue.Lun 4 Juil - 22:42

Brûle le bûcher de roses pour faire un feu de joie Merciiii !! puce

J'avoue que j'étais pas sûre que ça passe. J'avais bâclé quelques parties par flemmardise cache Et merci pour la rectification que j'ai édité. Je n'étais pas sûre de la traduction de la phrase de Rose book

Quelques fautes? Honte à moi et mon français à deux balles. Dire que j'ai passé des heures à checker tous ça sur Bon Patron et à relire 10 fois spy

Je m'en vais m'emparer de la ville de ce pas! gnark
Revenir en haut Aller en bas
 

Violet I. Howard - The rose is red, the violet's blue.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quelques "Case Blue" chez MMP
» [DCA 2010] [40k]La force … heu …pas rose (désolé Salgin)
» Dwight Howard
» Blue white control. is preordain needed?
» Problème écran rose sur borne Arcades electronic.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: in the den :: archives :: manuscrits abandonnés-