AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

  Don't call 911 - Violet & Shandra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité


 Invité


Sujet: Don't call 911 - Violet & ShandraLun 11 Juil - 22:51


Don't call 911

Violet & Shandra
02.10.15 - 07:15 PM, Rose&Violets Flower Shop, Fairhope Avenue
En retard, en retard... Je suis trop en retard... Se répétait la rouquine tout en pédalant à toute vitesse. Elle évita de peu de rentrer dans un groupe de jeunes qui se dirigeait vers le bar du coin pour passer leur vendredi soir, puis continua sa course pour commencer à s'éloigner peu à peu des coins animés de Fairhope Avenue. Elle fila vers la partie commerçante, celle où les magasins fermaient déjà, et où les commerçants rentraient pour se reposer après une journée de travail. Violet était vraiment en retard ! Si seulement elle avait passé moins de temps à rêvasser à la plage.

La jeune fille s'engouffra dans une petite ruelle et laissa tomber son vélo à terre alors qu'elle arrivait enfin à la boutique. À peine avait-elle ouvert la porte arrière du magasin qu'elle se trouva nez-à-nez avec sa grand-mère. “Tu es en retard !” Violet se mordit la lèvre lorsqu'elle se reçu une tape à l'épaule. Granny était en colère, mais son visage se détendit bien rapidement. “Désolé... Je n'ai pas vu l'heure passer...” s'excusa la petite fille de la fleuriste. Violet s’éclipsait presque tous les jours en fin d'après-midi pour aller à la plage. Elle s'obstinait à aller voir le coucher de soleil au-dessus de l'eau. “Si tu as assez de temps à perdre pour traînasser sur la plage, tu ferais mieux de reprendre tes études !” pesta Granny. Violet se retient de répondre. Elle savait que son aïeul lui ferait tout un sermon sur l'importance de l'éducation et des études supérieures si elle lui avouait qu'elle ne comptait peut-être jamais retourner à l'université. Ces derniers temps, Violet n'avait pas la motivation pour faire grand chose. Si Granny ne l'avait pas poussé à venir travailler à la boutique, très certainement qu'elle serait encore à broyer du noir à la maison.

“À cause de toi, on va devoir fermer tard... J'avais pourtant dit qu'on aurait dû demander à Karl de s'occuper de la fermeture !” se plaint la grand-mère qui n'était pas si vieille que ça. Parce que les parents de Violet l'avaient eu jeunes, Sharon Howard avait dû se résoudre à devenir grand-mère avant même d'avoir atteint la ménopause. À 58 ans et en pleine forme physique, beaucoup la prenait pour la mère de Violet. Par moment, la jeune fille se disait que cela aurait été préférable à son actuelle génitrice. “Hors de question qu'on paye des heures supplémentaires pour quelque chose que l'on peut faire soi-même. File donc à ton rencard ! Je m'occupe de ranger tout ça.” répondit Violet à sa grand-mère avec un sourire malicieux. Cette dernière eue l'air de s'offusquer et fit mine de ne pas comprendre. “Que... Comment ? Je ne vois pas de quoi tu parles. Je dois juste retrouver Nancy et Michelle pour une partie de carte...” La petite-fille n'était pas dupe. Elle avait remarqué ce client qui venait presque tous les matins saluer sa grand-mère et la complimenter sur sa tenue du jour. Elle savait aussi que Granny avait plus qu'horreur des jeux de cartes. Violet ricana tout en commençant à ramener les sceaux de fleurs exposés à l'extérieur de la boutique. “Oui c'est ça... Tu sais, Grand-père t'en voudra pas si tu dînes avec un charmant et gentil monsieur de temps en temps.” La grand-mère ouvrit la bouche pour continuer à nier les faits, mais se retient. Elle allait surtout perdre du temps à essayer de convaincre sa petite fille, et être encore plus en retard à son rendez-vous qu'elle n'avait pas avec le prétendant qu'elle n'avait pas. Granny ajusta son chemisier et récupéra son sac à main derrière le comptoir. “Je vais à ma partie de carte”, insista-t-elle, “Surtout, n'oublie pas de verrouiller la porte pendant que tu ranges... Et ne rentre pas trop tard. Ta mère ne supporterait pas de perdre une autre de ses filles.” puis elle fila par la porte arrière. Violet rentra le dernier sceau à l'intérieur puis verrouilla la porte principale. Elle attendit d'être sûr que Granny était déjà loin pour répondre pour elle-même : “Elle a déjà perdu toutes ses filles.”


fiche codée par shirosaki
Revenir en haut Aller en bas


avatar

◆ Manuscrits : 3954
◆ Arrivé(e) le : 03/09/2015
◆ Âge : 28 ans
◆ Métier : Lieutenant de police
◆ Points : 4272
◆ DC : Sacha
◆ Avatar : Kate Mara


Sujet: Re: Don't call 911 - Violet & ShandraVen 15 Juil - 1:20

 Don't call 911

◆ Feat Violet ◆


Pourquoi est ce que je dois toujours prendre toutes ces histoires au sérieux ? Je ne sais pas, je dois l'avouer, sans doute parce que mon âme de policière me dit que toutes ces personnes sont importantes pour quelqu'un. Alors, je me dois de les sauver, de ce Poète de malheur, ou d'elles-même, parce que même si à la base ces histoires sont anodines, elles reviennent dans votre esprit comme un leitmotiv et l'histoire des filles Howard revenait dans mon esprit de cette façon. Pourquoi est ce qu'elles s'étaient réfugiées chez la voisine ce jour là ? C'était il y a sept années, et pourtant, cette histoire était restée dans ma tête tout ce temps là, sans que je ne puisse rien y faire, j'étais venu trouver les petites, la gamine, mais surtout l'adolescente qui était devenue à présent devenue une jeune femme en deuil. Parce que si le Poète n'avait pas encore fait son apparition lorsqu'elles étaient parties à côté de chez elle, il avait frappé la famille, il avait choisi de frapper la plus jeune de la famille en début d'année, comme si le sort devait s'acharner sur eux, comme si ces histoires que je n'avais pas vraiment pu découvrir il y a quelques années avaient décidées de se venger elles-même en tuant la jeune Rose. On comprends mieux pourquoi Violet est devenue fleuriste, il faut croire que dans la famille, leur prénom de fleurs leur allaient bien, mais la petite Rose s'était bien plus vite fanée qu'elle n'aurait dû, à cause de ce malade qui continuait à sévir impunément depuis trop longtemps. J'avais été là sur la première scène de crime, celle de Ruth Williams, et depuis, j'avais été là, sur chacune des scènes de crimes avérées, du moins, celles où les victimes étaient mortes, parce que je suis convaincue que nous ignorons certaines choses, avec des victimes qui ont survécus par une chance improbable. Il y en a, mais qui ? Je ne sais pas. Pourraient-elles nous donner des informations sur le Poète ? Possible, mais peut être que le traumatisme est trop grand pour qu'ils songent vraiment à témoigner, à rendre cela public. Mais Rose n'avait pas eu cette chance là, elle avait été tuée, alors qu'elle n'avait que dix ans, rendez-vous compte. C'était un des meurtres du Poète que je digérais le moins. Elle était si jeune, même pas adulte mais ça ne m'étonnait pas. Il avait déjà tuée une adolescente : Laurel Clyne. Il s'en était pris à elle, alors qu'elle n'avait que 17 ans, à peine à la fleur de l'âge. Elle avait dû résisté, peut être, en tout cas, son corps avait été mutilé. Les images me reviennent en tête comme si c'était hier, je la revois encore allongée sur son lit à moitié nue ... Il avait eu la décence de ne pas mutiler Rose, ni de lui enlever ces vêtements, mais le traumatisme était là. Ce soir, j'avais donc décidée après ma journée de travail d'aller voir comment se sentait Violet à sa boutique de fleurs, puisqu'elle était fleuriste. Je me rendais compte que j'allais peut être la rater, au vue de l'heure, mais peut être qu'un dernier client l'avait un peu retenue et qu'elle se trouvait encore là. Alors que j'étais dans la rue, je la voyais ranger ce qui semblait être le dernier pot de fleurs qui était dehors. Le timing aurait été parfait quelques instants plus tard, mais elle ne devait pas être bien loin, n'est ce pas ? Alors je frappais à la porte principale qu'elle avait du fermer, il y a quelques instants. J'osais espéré qu'elle ne prenne pas peur de cela cependant. Je m'annonçais donc.

" Violet ? Vous êtes là ? C'est Shandra Sarmoise, on peut parler quelques instants ? "

Peut être que le fait que j'ai frappé à la porte lui avait peur et qu'elle était en train d'appeler la police. Ce serait ballot puisque j'étais la police et que je ne voulais absolument pas lui faire le moindre mal. Mais si elle me reconnaissait sans doute m'ouvrirait-elle, ou m'enverrait-elle au diable parce qu'elle n'avait pas envie de me parler. Il faut dire que mon visage ne lui rappelait jamais de bons souvenirs alors que pourtant, je ne cherchais que son bien, comme pour tout les proches des victimes du Poète.

 


_________________


Shandra O. SarmoiseLieutenant de Police
Je suis ici depuis mon enfance, et je vois bien que ma ville autrefois calme, n'est plus le même havre de paix qu'autrefois. La faute à ce poète de malheur. Serais-je celle qui réussira à lui mettre la main dessus ? Je ne sais pas, mais j'ai déjà passé trois ans de ma vie à lui courir après, je suis prête à faire encore bien plus même si cela doit me ronger jusqu'à l'os.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t299-shandra-olivia-sarmoise-is-here

Invité


 Invité


Sujet: Re: Don't call 911 - Violet & ShandraVen 12 Aoû - 12:13


Don't call 911

Violet & Shandra
02.10.15 - 07:27 PM, Rose&Violets Flower Shop, Fairhope Avenue

Violet avait beau y réfléchir, elle n'arrivait pas à se rappeler de la dernière fois qu'elle avait considéré sa mère comme telle. Vraiment considéré, non pas uniquement comme la personne qui lui avait donné naissance. Lorsqu'un enfant découvre que son père trompe sa mère avec une autre femme, la logique voudrait qu'il haïsse le premier. Pourtant, elle avait beau le vouloir, son père n'éveillait pas en Violet ne serait-ce que la moitié du ressentiment qu'elle éprouvait pour sa génitrice. Pourquoi tant de haine ? Et quand avait-elle débuté ? Lorsque Violet s'est rendu compte que sa mère était parfaitement au courant des batifolages de son mari ? Ou lorsqu'elle s'est mise à son tour à papillonner d'homme en homme par pure vengeance ? Peut-être lorsqu'elle avait tenté de convaincre son mari que leur couple pouvait survivre grâce à la naissance de Rose ? Non. C'était bien avant tout cela.

La jeune fleuriste rangeait différents vases décoratifs sur une étagère, perdue dans ses pensées, lorsqu'on frappa soudainement à la porte du magasin. Cela la surprit tellement qu'elle laissa glisser un vase en verre de ses mains. Celui-ci chuta pour se briser en milles morceaux par terre, répandant eaux et fleurs sur le sol. Inconsciemment, comme un réflexe entretenus par les inombrabres mises en garde de sa grand-mère, Violet s'était accroupis derrière le comptoir de la boutique pour se cacher, ce qui était tout bonnement stupide. Qui que soit la personne qui avait frappé à la porte vitrée l'avait forcément vu, et savait donc où elle se trouvait. Qui plus est, étant la dernière à fermer à cette heure-ci, la boutique brillait de mille feux dans cette rue marchande plongé dans le noir.

Violet jeta un œil instinctif vers la porte arrière. Pendant une fraction de seconde, la pensée qu'elle devrait aller la verrouiller vint lui effleurer l'esprit. Peut-être qu'elle devrait aussi aller éteindre la lumière et récupérer son téléphone qui se trouvait dans son sac, afin d’appeler le 911 ? Tant de pensées qui se bousculaient dans la tête rousse en si peu de temps. Le temps qu'elle entende une voix qui lui était familière l'appeler par son prénom. Violet jeta un coup d'oeil par dessus le comptoir. Il faisait sir sombre à l'extérieur qu'elle dû plisser les yeux, mais elle ne pouvait que distinguer qu'une silhouette d'où elle se trouvait. La jeune fille finit par se relever et sortir de sa cachette. Lentement, elle se rapprocha de l'entrée, et au passage saisit un bouquet de fleur comme une arme potentielle, sans s'en rendre vraiment compte. Lorsqu'elle fut suffisament proche, la rouquine pu constaté qu'il s'agissait en effet du lieutenant de police qu'elle avait eu l'occassion de rencontrer par le passé.

La tension retomba et elle poussa un soupire rassuré. « Officier Sarmoise... » Bien qu'elle ne savait pas vraiment ce qu'elle aurait dû craindre. Le tueur de Fairhope avait déjà eu une rousse Howard, et ce n'était pas comme s'il était connu pour s'attaquer à plusieurs personnes d'une même famille. Jusqu'à présent, toutes ses victimes n'avaient aucun lien apparents. Tout ça c'était la faute de la paranoïa contagieuse de Granny.

Bien que la rouquine pu constater l'identité de son visiteur, elle n'ouvrit pas pour autant à la policière. Pour l'avoir rencontré plus souvent qu'elle ne l'aurait voulu, Violet savait déjà pertinemment de quoi elle voulait parler pour être venue la prendre en embuscade à la boutique. Les mains sur les hanches, Violet jaugea la policière à travers la vitre de la porte. « J'ai déjà dit tout ce que j'avais à dire concernant la mort de ma sœur. Je n'étais pas au courant que je devais la récupérer, et j'ai passé ma soirée chez une amie. Elle et ses voisins ont confirmé mes propos, alors lâchez moi les baskets ! »


fiche codée par shirosaki


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar

◆ Manuscrits : 3954
◆ Arrivé(e) le : 03/09/2015
◆ Âge : 28 ans
◆ Métier : Lieutenant de police
◆ Points : 4272
◆ DC : Sacha
◆ Avatar : Kate Mara


Sujet: Re: Don't call 911 - Violet & ShandraMer 17 Aoû - 18:08

 Don't call 911

◆ Feat Violet ◆


Le timing était-il le bon pour venir voir Violet ? Je ne saurais dire, mais sans doute qu'au vue de notre relation, il n'y aurait jamais vraiment de bon timing malheureusement. Je le savais, mais cela ne m'empêcherais pas de faire mon travail le plus consciencieusement possible. Mais c'était un cas particulier, il y avait eu l'avant et l'après Poète pour la jeune rouquine. Et je crois qu'elle m'en voulait encore plus pour l'avant, pour ce qui avait pu se passer à ce moment là, mais je n'avais jamais vraiment eu de preuves, les secrets étaient encore là et je ne savais pas s'il était bon de vouloir les déterrer d'une quelconque façon, surtout avec ce qui a pu se passer avec sa soeur pour le coup. Mais je n'étais pas là pour lui faire peur ou quoique ce soit non, j'étais là pour prendre de ces nouvelles. Le tueur en série avait frappé voilà presque un mois à présent, et je continuais à faire mon tour de ces anciennes victimes ou des proches de celles-ci, comme je le faisais régulièrement. On ne sait pas, peut être que certains détails pourraient revenir comme ça, comme par magie, même si la plupart du temps, c'était avant tout pour prendre de leurs nouvelles, rien de plus, rien de méchant en soi, mais qui pouvait paraître lourd parfois. Surtout qu'elle venait de fermer sa boutique et que donc, elle ne voulait pas avoir à faire à un client de dernière minute. Alors, je m'étais annoncée, et elle avait mis un petit temps avant d'arriver jusqu'à la porte, m'appelant par mon nom de famille donc. Elle pensait sans doute que je venais lui poser quelques questions à propos de sa soeur, mais elle avait déjà tout dit à la police, je venais donc essentiellement aux nouvelles, par rapport à sa santé physique et mentale.

" Je ne suis pas là pour vous posez ce genre de questions Violet. Je venais juste aux nouvelles, pour savoir comment vous alliez, rien de plus rassurez vous. "

Après, peut être ne voulait-elle pas parler du tout, et si c'était le cas, je n'insisterais pas, je ne suis pas là pour la gêner outre mesure, juste avoir de ces nouvelles, juste savoir comment elle va, juste ça, si elle le voulait donc.

 


_________________


Shandra O. SarmoiseLieutenant de Police
Je suis ici depuis mon enfance, et je vois bien que ma ville autrefois calme, n'est plus le même havre de paix qu'autrefois. La faute à ce poète de malheur. Serais-je celle qui réussira à lui mettre la main dessus ? Je ne sais pas, mais j'ai déjà passé trois ans de ma vie à lui courir après, je suis prête à faire encore bien plus même si cela doit me ronger jusqu'à l'os.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t299-shandra-olivia-sarmoise-is-here



 Contenu sponsorisé


Sujet: Re: Don't call 911 - Violet & Shandra

Revenir en haut Aller en bas
 

Don't call 911 - Violet & Shandra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Call of warhammer : Mod MTW2 sur WHB
» Call of Duty : Black Ops
» Killzone Versus Call of Duty : Modern Warfare. (1&2)
» Call of Duty : Black Ops
» S.T.A.L.K.E.R. Call of Pripyat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: in the den :: archives :: écrits inachevés-