AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Maddie - Don't think this is over

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité


 Invité


Sujet: Maddie - Don't think this is overSam 16 Juil - 8:10

Maddie W. Kingsley

◆ I'm just a f*cking suspect ◆



◆ 23/03/1988 - 27 ans
◆ En ville depuis sa naissance
◆ Américaine
◆ Enseignante à l'école élémentaire
◆ Célibataire
◆ Homosexuelle refoulée
◆ Bad Blood
◆ Allison Scagliotti

entre les lignes

L'affaire : En vérité, Maddie n'a pas vraiment eu le choix de suivre cette affaire puisqu'elle s'est retrouvé en 2015 comme la principale suspecte des meurtres que connait la ville ces dernières années. Entre sa grand-mère qui a été la première victime, quelques autres qu'elle a connue au fil des années puisqu'elle est venu au monde à Fairhope, celle qui a déclenché la chasse aux sorcières envers sa personne, c'est le meurtre de Rose Howard, c'est-à-dire l'une de ses élèves. Difficile de faire semblant de ne pas s'y intéresser, surtout qu'à chaque nouveau meurtre, la police vient lui rendre une petite visite afin de lui poser des questions.  

Caractère : Extravertie, dynamique, geek, confuse en ce qui concerne son orientation, spontanée, cynique, entêtée, franche, hyperactive, possède un sens de l'humour plus ou moins douteux, mais depuis qu'elle est une suspecte aux yeux de la police ainsi que pour le reste de la population, la jeune femme a développé une tendance à la paranoïa et une certaine froideur face à ceux qui s'intéressent d'un peu trop près à sa petite personne.

À savoir : - Depuis qu'elle est la triste vedette de Fairhope en tant que suspecte des meurtres, la consommation d'alcool de Maddie a énormément augmenté.
- Elle sait jouer de la guitare depuis son enfance.
- Côté cœur, Maddie a conscience de sa «différence», mais se voiler la face c'est beaucoup plus facile. Elle préfère continuer à croire qu'elle n'a pas trouvé le bon gars.
- Malgré qu'elle sache nager, Maddie déteste les grandes surfaces d'eau. Son cauchemar le plus fréquent est celui où elle se noie.
- La technologie n'a aucun secret pour sa petite personne.
- Ses élèves adorent son côté excentrique et coloré, c'est ce qui lui permet encore d'avoir le «respect» de ces enfants. Quoique, il n'est pas rare que certains parents demandent que leur rejeton soit transféré dans une autre classe.



derrière l'écran

Pseudo : Niki
Âge : 24 ans
Déjà un compte ici ? : Nope mon capitaine!
Code du règlement : OK by Tobias
Où avez-vous connu le forum ? : Sur PRD y'a un p'tit moment!  oopsie
Un commentaire ? : Pour mon perso', je prends le pv de l'enseignante dans la section des suspects  blaz  

© potterbird
Revenir en haut Aller en bas

Invité


 Invité


Sujet: Re: Maddie - Don't think this is overSam 16 Juil - 8:20

once upon a book

◆My life is a nightmare and I can't wake up◆



◆ Il faut que justice soit faite même si le ciel doit s'écrouler

Voir le jour au milieu de la jungle peut sembler étrange à dire. En réalité, c'est plutôt une jungle humaine très active où tu as grandi. Enfant du milieu, tu as devant toi deux frères, Jake âgé de 33 ans, Jackson âgé de 31 ans ainsi qu'une sœur aînée, Jessica âgée de 29 ans, puis derrière toi il y a ta petite sœur Mia de 25 ans, puis d'un petit couple de jumeau composé d'un garçon et d'une fille, Ely ainsi que Sarah de 20 ans. Oui, vos parents ont mis au monde sept gamins, un chiffre chanceux selon eux. Pour toi c'est seulement un moyen de rendre n'importe quelle babysitter complètement cinglée. Lorsque tu abordes le sujet de ta famille avec des gens qui ne te connaissent pas, ces derniers ne te croient pas tout de suite quand tu leurs annonces que tu as autant frères et de sœurs. Rien de plus normal, car aujourd'hui, une famille ayant plus de deux enfants est considérée comme «exceptionnelle». Parfois, tu te demandes comment tes parents ont réussi à ne pas devenir complètement cinglés avec les années. Entre ton père qui occupe un boulot de comptable et ta mère une traductrice pour des bouquins, ils n'ont jamais manqué d'argent pour répondre à tous vos besoins, du moins, ceux étant importants. Si toi ou l'un de tes frères ou sœurs voulaient un nouveau truc considéré comme inutile aux yeux de tes géniteurs, vous deviez trouver une solution pour l'obtenir et ce, par vos propres moyens. Malgré cela, à tes yeux, tes parents restent tout de même des «héros ordinaires».

Si quelqu'un devait te décrire durant ton enfance, le mot «casse-cou» t'aurait bien décrit à cette époque. Plus proche de tes deux frères aînés Jake et Jackson que de ta sœur, ces deux-là prenaient toujours un malin plaisir à t'entraîner dans leurs bêtises. À de nombreuses reprises, tu as failli te casser différents os ou tout simplement te casser le cou que ce soit en grimpant dans un arbre ou en tentant d'imiter leurs cascades. Quand tu repenses à ton enfance, tu ne peux pas te plaindre de t'être ennuyée. De plus, de nature assez sociable, tu n'avais pas de difficulté à te faire des amis, plus spécialement des garçons à cause de ton énergie ainsi que ton intérêt tourné vers les jeux vidéo et autres technologies qui intéressaient les autres gamins. Tu te souviens de tes tentatives plus ou moins infructueuses de te lier d'amitié avec l'espèce féminine, mais c'était perdu d'avance. Jouer à la princesse, aux poupées ou autres trucs typiquement féminins ne s'avérait pas ta tasse de thé. À croire que toutes les gamines de Fairhope préféraient les machins à paillettes. Eurk. Heureusement que tu avais tes deux frères et quelques amis qui n'étaient pas «allergiques» de traîner avec une fille quand tu étais encore qu'une enfant.

Les années ont passé, tu es devenue une adolescente, mais tu n'as pas eu droit à cette fameuse crise existentielle. Enfin, oui, mais pas aussi apparente que les autres adolescents. Toi, tu gardais tout à l'intérieur, tu te contentais de sourire même si tu n'allais pas spécialement bien histoire d'éviter que l'on te pose des questions. Le sujet qui te perturbait le plus, surtout vers l'âge de 14 ou 15 ans, c'était celui des garçons. Pendant que tes rares copines discutaient du type le plus sexy de l'école ou qu'elles s'amusaient à faire leur «top 10» - chose que tu as toujours trouvée débile -, toi, tu restais totalement indifférente face à ces petits jeux. Dès qu'elles essayaient de t'inclure, tu grognais un truc incompréhensible avant de t'éloigner le plus loin possible. Ce n'est que vers tes 16 ans que tu as «compris» ta différence, mais jouer à l'autruche c'est beaucoup plus facile que d'affronter la vérité. Tu n'osais pas t'imaginer ramener une fille aux repas de famille, aux anniversaires et encore moins pour le repas de noël ou du jour de l'An. Non pas que tu te souciais de ce que les autres penseraient de ta «relation» - quoique, au fond, peut-être un peu -, mais tu te voyais mal afficher cette «différence». Déjà, plusieurs habitants de cette petite ville te considèrent encore aujourd'hui comme une espèce d'alien, tu n'allais pas en ajouter une couche. À la place , tu t'es conforté dans l'idée qu'un jour ou l'autre, tu tomberais sur le bon gars qui ne te ferait plus douter de rien. Au fil des années, tu n'as eu qu'un unique copain. Tu l'as rencontré à tes 17 ans, un jeune homme d'un an ton aîné aux intérêts pratiquement aux opposés des tiens, mais vous sembliez bien vous compléter l'un l'autre. Tu aimais bien ce garçon, mais ce n'était pas l'amour avec un grand «A». Vous avez formé un couple pendant les quatre années suivantes jusqu'au jour où il t'a annoncé qu'il ne pouvait pas envisager une vie de famille et encore moins une vie de couple avec une femme homosexuelle. Cette nouvelle, c'était un peu comme une claque en pleine gueule. La digérer n'a pas été facile, mais tu n'as pas vraiment eu le choix de passer à travers. D'un autre côté, tu ne peux pas dire que tu étais véritablement amoureuse de cet homme, certes tu avais des sentiments forts pour lui, mais il manquait quelque chose à votre relation.

L'université. Un passage obligé si tu voulais faire quelque chose de ta vie au lieu que de passer de petits boulots à petits boulots sans stabilité. Au lieu de faire comme la majorité de tes frères et sœurs, c'est-à-dire de quitter la maison pour aller étudier dans une ville éloignée ou carrément dans un autre état, tu as décidé de choisir l'université la plus proche de Fairhope. Jeune femme excentrique qui apprécie le domaine de l'éducation, tu n'as pas hésité à te tourner vers ce domaine et plus précisément vers l'enseignement chez les enfants. Parfois, tu crois que c'est à cause de ta propre famille que tu as choisi d'être entouré de gamins jusqu'à la fin de tes jours - du moins jusqu'à ta retraite -. Bien entendu, même si tes parents te proposaient de continuer à vivre sous leur toit pendant tes études, tu as pris la décision de vivre en appartement avec une de tes amies histoire de commencer ta vie de jeune adulte responsable. Les années se sont enchaînés à une vitesse folle, tu as obtenu ton diplôme, tu as décroché rapidement un emploi à l'école élémentaire de Fairhope et tu vivais tranquillement sans faire de vagues. Si quelques personnes t'encourageaient à te trouver un «futur mari» pour rendre ta vie plus «parfaite», tu te contentais de ce que tu avais. Lorsque tu repenses à tout ça aujourd'hui, au final, tout se révélait réellement parfait.

D'abord, il y avait eu le meurtre de ta grand-mère en 2012. La première victime de cette folie sanglante. Un monstre te l'avait arraché pour son propre plaisir personnel. Peu de temps après, d'autres cadavres ainsi que de rares survivants ont été retrouvé au fil des années sans que la police puisse mettre la main sur le coupable. À chaque nouveau corps découvert, une seule question subsiste, qui sera le prochain? Au départ, il y avait eu quelques suspects, mais chacun d'entre eux était innocenté ou les autorités conservaient un œil attentif sur eux pendant quelques semaines pour s'assurer de leur innocence - ou de leur culpabilité -. Pourtant, rien. Zéro. Nada. Si par moments tu arrivais à oublier toutes ces horreurs, jamais tu n'aurais imaginé que tu puisses être emportée dans ce tourbillon de folie. Février 2015. La veille de cette horrible fête, la Saint-Valentin. Rose Howard. Une de tes élèves, retrouvée dans ta classe. À peine as-tu appris la nouvelle, totalement sous le choc, un engouement monstre s'est crée autour de ta petite personne au point que deux policiers en uniforme sont venu t'embarquer directement chez toi pour te conduire au poste. «Ils avaient quelques questions à te poser pour éclaircir tout ça» qu'ils t'ont dit. La bonne blague, tu as eu droit à un traitement de criminelle qu'ils devaient absolument faire avouer coûte que coûte. Ils n'ont pas manqué de te souligner que la première victime s'avérait être ta grand-mère et que tu connaissais plusieurs des victimes puisque tu as passé toute ta vie dans cette ville. De plus, selon «certains témoins», tu avais disputé Rose en dehors de la classe et cette dernière t'avait supposément manqué de respect en te répondant sur un ton désinvolte. Si, au début, tu répondais à leurs questions sans laisser entrevoir ton agacement face à leur ton accusateur, tu as fini par demander un avocat lorsqu'ils ont commencé à sous-entendre que tu devais avouer tes méfaits puisque ton alibi concernant Rose ne s'avérait pas assez solide - être seule chez soi n'est jamais une bonne chose dans ce genre de situation -. Quelques heures après ta sortie du poste de police, tu retrouvais ton visage placardé partout en ville, dans les journaux, mais aussi sur le net avec la mention du «monstre de Fairhope». Ta descente en enfer n'a fait que commencer.  

Non, tu n'as pas perdu ton emploi après cet épisode, mais tu as perdu tout le respect ainsi que la confiance de la majorité des habitants de cette ville. Entre les coups de fil à toutes heures du jour et de la nuit pour te hurler des menaces au point que tu as dû changer de numéro, les pneus de ta voiture tous dégonflés, les lettres ainsi que les emails de menaces ou encore le tag «meurtrière» inscrit sur ta porte, ton existence n'avait plus rien de tranquille. Deux semaines après la nouvelle, ta colocataire de toujours avait plié bagage, te laissant seule sans te fournir la moindre explication. Il ne fallait pas être devin pour connaître la raison derrière ce départ soudain. D'un autre côté, tu n'as jamais pu lui en vouloir même si tu ne t'étais jamais retrouvée seule depuis ta venue au monde. Heureusement que ta famille se trouve encore à tes côtés, les rares qui veulent bien croire en ton innocence. C'est que tu adorerais quitter cette ville, quitter ton boulot, ne plus jamais remettre les pieds ici, te forcer à tout oublier, mais tu es coincée presque enchaînée de force à cet enfer. Étant pratiquement la suspecte numéro un, la police t'a mis en garde de ne pas quitter la ville sous peine de faire passer cela pour un aveu de ta «culpabilité». Des conneries, oui. À chaque nouveau cadavre retrouvé en ville ou tentative de meurtre «ratée» sur une victime, tu dois sagement attendre la visite des policiers et répondre à leurs satanées questions aux côtés de ton avocat en les écoutant remettre en doute ton alibi le jour du meurtre. L'envie de leur balancer toutes les insultes que tu connais et de leur crier de te foutre la paix te passe à chaque fois à l'esprit, mais tu ne peux pas agir de la sorte. C'est que tu en deviens paranoïaque à chaque fois que tu ouvres la télévision ou que tu consultes l'actualité sur ton portable. Tu ne comptes plus le nombre de pétitions provenant des parents qui ordonne ton renvoi immédiat de l'école élémentaire. Merveilleux.

Maintenant, aux yeux de tous, tu restes une suspecte, une paria. Une meurtrière potentielle. Tu ne vis plus à Fairhope, tu essaies d'y survivre tant bien que mal. Cette ville s'est changé en prison. Tu hais ces foutus journalistes qui veulent ton «témoignage» pour en faire un reportage poignant sur ta vision des choses. Ton amie la plus proche est l'alcool qui t'accompagne presque tous les soirs avant de t'endormir. Ta vie est un cauchemar éveillé.


Revenir en haut Aller en bas


avatar

◆ Manuscrits : 4376
◆ Arrivé(e) le : 05/08/2015
◆ Âge : 24
◆ Assoc. des Victimes : Membre
◆ Métier : Elève policière
◆ Points : 1312
◆ DC : Aiden, James, Sean, Charlie, Nathan
◆ Avatar : Willa Holland


Sujet: Re: Maddie - Don't think this is overSam 16 Juil - 9:00

Bienvenue parmi nous ! :luv:
Très bin choix d'idée de suspect bounce
Bonne rédaction whislte

_________________

screaming at the ones we love
like we forgot who we can trust
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t248-whirlwind

Invité


 Invité


Sujet: Re: Maddie - Don't think this is overSam 16 Juil - 9:35

Merci Willow! heart
Revenir en haut Aller en bas

Invité


 Invité


Sujet: Re: Maddie - Don't think this is overSam 16 Juil - 9:50

Hellow cc

Bienvenue officiellement! edgy

Bonne continuation pour la suite de ta fiche gnark
Revenir en haut Aller en bas


avatar

◆ Manuscrits : 3833
◆ Arrivé(e) le : 03/09/2015
◆ Âge : 28 ans
◆ Métier : Lieutenant de police
◆ Points : 4074
◆ DC : Sacha
◆ Avatar : Kate Mara


Sujet: Re: Maddie - Don't think this is overSam 16 Juil - 12:44

Bienvenue dans le coin :)
Super choix d'avatar et de suspects, on pourra avoir des liens avec mes deux personnages excited

_________________


Shandra O. SarmoiseLieutenant de Police
Je suis ici depuis mon enfance, et je vois bien que ma ville autrefois calme, n'est plus le même havre de paix qu'autrefois. La faute à ce poète de malheur. Serais-je celle qui réussira à lui mettre la main dessus ? Je ne sais pas, mais j'ai déjà passé trois ans de ma vie à lui courir après, je suis prête à faire encore bien plus même si cela doit me ronger jusqu'à l'os.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t299-shandra-olivia-sarmoise-is-here

fonda - lost in the fire

avatar

◆ Manuscrits : 6326
◆ Arrivé(e) le : 15/03/2015
◆ Âge : 32 ans
◆ Décédé le : 3 Mars 2016, suite à une altercation avec les forces de police
◆ Métier : ancien biographe et parolier puis secrétaire
◆ Points : 720
◆ DC : Adam,Pete,Micha & Tutur
◆ Avatar : Tree Pace


Sujet: Re: Maddie - Don't think this is overSam 16 Juil - 19:45

Hello et bienvenue parmi nous :luv:

Hâte d'en découvrir encore davantage sur ton institutrice brille
Encore une fois, si jamais tu as la moindre question sur le contexte ou quoi que ce soit d'autre, surtout n'hésite pas oopsie

Bon courage pour la rédaction de ta fiche en tout cas, et encore bienvenue bro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t83-i-slithered-here-from-eden http://potterbird.livejournal.com

Invité


 Invité


Sujet: Re: Maddie - Don't think this is overSam 16 Juil - 20:55

Merci à vous trois! brille

Génial Shandra, avoir des liens c'est le bien blaz

Je tente de terminer ma fiche le plus rapidement possible!
Revenir en haut Aller en bas


avatar

◆ Manuscrits : 2217
◆ Arrivé(e) le : 12/04/2015
◆ Âge : 28 ans
◆ Métier : détective, promu en décembre 2015
◆ Points : 301
◆ DC : Désirée, Ruby, Jonathan, Jacob, Eva & Simon
◆ Avatar : Jesse Williams


Sujet: Re: Maddie - Don't think this is overSam 16 Juil - 23:51

bounce bienvenue sur le forum et bon choix de suspect hehe1

_________________
"we're going to hold doors open for a while, now we can be open for a while, forward, go back to your sleep in your favorite spot just next to me..."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t80-dear-old-world-is-it-too-late-to-get-a-refund http://aesthetics-blue.tumblr.com/

Invité


 Invité


Sujet: Re: Maddie - Don't think this is overDim 17 Juil - 9:25

Merci Jesse ^^
Revenir en haut Aller en bas


avatar

◆ Manuscrits : 2217
◆ Arrivé(e) le : 12/04/2015
◆ Âge : 28 ans
◆ Métier : détective, promu en décembre 2015
◆ Points : 301
◆ DC : Désirée, Ruby, Jonathan, Jacob, Eva & Simon
◆ Avatar : Jesse Williams


Sujet: Re: Maddie - Don't think this is overMer 20 Juil - 0:20

*repasse par là* bounce

en attendant l'admin...


Ta fiche est officiellement terminée et vient d'être relue par mes soins ! Remarques et autres commentaires sur ta présentation ont été transmis à l'admin du forum. Ce dernier va s'occuper de toi dans les plus brefs délais et te signaler les éventuelles modifications à effectuer et/ou te valider.

_________________
"we're going to hold doors open for a while, now we can be open for a while, forward, go back to your sleep in your favorite spot just next to me..."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t80-dear-old-world-is-it-too-late-to-get-a-refund http://aesthetics-blue.tumblr.com/

fonda - lost in the fire

avatar

◆ Manuscrits : 6326
◆ Arrivé(e) le : 15/03/2015
◆ Âge : 32 ans
◆ Décédé le : 3 Mars 2016, suite à une altercation avec les forces de police
◆ Métier : ancien biographe et parolier puis secrétaire
◆ Points : 720
◆ DC : Adam,Pete,Micha & Tutur
◆ Avatar : Tree Pace


Sujet: Re: Maddie - Don't think this is overDim 24 Juil - 19:36

Le contexte est bien intégré à ton histoire, il n'y a donc aucun inconvénient à ce que tu nous rejoignes :wow: Je te souhaite donc très officiellement la bienvenue, et comme expliqué par mp, encore désolé pour l'attente :luv: :luv:


congratulations !



Félicitations, te voilà officiellement validé(e) ! Tu vas donc pouvoir déambuler dans les rues de la ville comme bon te semble. Sauf si tu crains de tomber sur une plume particulièrement... Inspirée.

Mais puisque tu respires encore, il est temps de t'occuper de toute la paperasse un peu ennuyeuse auprès des autorités locales. Ainsi, tu peux commencer par recenser ton métier avant de te trouver un logement.

Tu peux ensuite ouvrir ton répertoire afin de créer des liens avec les autres personnages ou poster dans les demandes de rp pour te trouver un premier partenaire de jeu.

Si tu as été validé(e) avant le 15 du mois en cours, sache qu'il faudra également songer à te recenser pour ce mois-ci.

Dans tous les cas, le staff reste à ta disposition pour la moindre question et te souhaite de passer d'agréables moments sur le forum.

N'oublie pas de rester sur tes gardes... Sait-on jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t83-i-slithered-here-from-eden http://potterbird.livejournal.com

Invité


 Invité


Sujet: Re: Maddie - Don't think this is overLun 25 Juil - 3:52

Merci! brille
Revenir en haut Aller en bas
 

Maddie - Don't think this is over

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Neo Panda, le retour du mangeur de bambou, avec plus de bidon.
» MADDIE AINSWORTH ✱ i am a jedi
» Les joueurs non recrutables
» (F/ PRISE) MADDIE ZIEGLER ✿ I've got thick skin and an elastic heart
» Hakuna Matata ces mots signifie que tu vivras ta vie - Maddie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: in the den :: archives :: manuscrits abandonnés-