AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Est ce que tout va bien ? - Feat Ruby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


avatar

◆ Manuscrits : 3799
◆ Arrivé(e) le : 03/09/2015
◆ Âge : 28 ans
◆ Métier : Lieutenant de police
◆ Points : 4042
◆ DC : Sacha
◆ Avatar : Kate Mara


Sujet: Est ce que tout va bien ? - Feat RubyJeu 28 Juil - 18:45

Est ce que tout va bien ?

◆ Feat Ruby ◆


Le Poète était réapparu voilà maintenant un peu plus d'un mois, laissant entre la vie et la mort Adam Miller. Fort heureusement, nous avions été assez rapide pour le sauver d'une mort qui paraissait inéluctable au vue du sang qui avait coulé sur la scène de crime, mais non, il était toujours en vie. Mais comme à chaque fois, nous n'allions rien apprendre de sa part concernant notre tueur en série. Comme je le faisais régulièrement lorsque le Poète revenait sur le devant de la scène, j'allais me rendre au chevet de certaines de ces anciennes victimes, celles que nous connaissions évidemment parce que je reste persuadée que certaines personnes se sont faites attaquées, et que le Poète n'a pas fini son travail. Si avec Adam, son but était de nous le laisser vivant, aux portes de la mort, le cas précédent aurait pu être identique, si nous étions arrivés à temps, parce que la pauvre Wilson était morte dans la matinée, pendant que nous étions tous en train de la chercher. Si nous avions été assez efficace, si nous avions été plus attentifs aux indices qui avaient été semé ça et là. Mais elle était morte, et je m'en voulais, comme le meurtre de la petite Rose, comme pour chaque victime à vrai dire. Concernant Ruby, c'était la même chose, sauf qu'elle avait survécu et elle nous avait bien aider, enfin si on veut parce que le Poète n'est toujours pas derrière les verrous ou une sur une chaise électrique. Il n'avait même pour ainsi dire, jamais été loin de nous que cela. Plus le temps passait, plus il s'amusait avec nous, autour du Willow Lake et là, avec cette fausse conférence de presse du maire. J'avais suivi un peu son interview avec Howell. Je ne saurais dire lequel des deux était le plus bête en tout les cas, cet interview m'avait plus fait pitié qu'autres choses. Même si la conférence avait été soit disant programmée à la dernière minute, il y avait quand même énormément de monde pour y assister. J'avais même eu cette crainte qu'il se soit amusé à placer une bombe au milieu de nous pour tous nous tuer. Mais ça n'avait pas été le cas, "juste" une victime de plus. Je me rendais donc à l'école de danse où devait encore se trouver Ruby. Techniquement, elle avait fini un cours, il y a quelques minutes, elle ne devrait pas être très loin dans l'établissement, non ? Oui, sans aucun doute, c'était ce que je me disais. Je n'aimais pas avoir à la rencontrer dans ces circonstances là, mais malheureusement, c'était ainsi. Je venais prendre avant tout de ces nouvelles, rien de plus, rien de spécifiquement très officiel non plus, même si je rapporterais ça dans un rapport si elle me donnait de potentielles nouvelles informations, même si j'en doutais fortement. Ainsi, je la trouvais à l'école de danse, des élèves sortant de sa salle de cours. Je frappais à la porte, puis j'entrais comme si j'y avais été spécialement autorisée. Ce n'était pas le cas, mais lorsqu'elle me verrait, elle comprendrait le but de ma manoeuvre évidemment. Elle n'aurait peut être pas trop de temps à m'accorder, mais cela n'avait pas d'importance quoiqu'il advienne.

" Bonjour Ruby, comment allez-vous ? "

Bien entendu, j'articulais bien pour qu'elle puisse bien tout comprendre. Ce début du mois d'octobre était aussi morose que d'habitude, je ne l'aimais pas, et me replonger dans ce dossier, en parlant avec Ruby ne n'aidait à me reposer sur le plan psychique, car j'en avais fortement besoin.

 


_________________


Shandra O. SarmoiseLieutenant de Police
Je suis ici depuis mon enfance, et je vois bien que ma ville autrefois calme, n'est plus le même havre de paix qu'autrefois. La faute à ce poète de malheur. Serais-je celle qui réussira à lui mettre la main dessus ? Je ne sais pas, mais j'ai déjà passé trois ans de ma vie à lui courir après, je suis prête à faire encore bien plus même si cela doit me ronger jusqu'à l'os.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t299-shandra-olivia-sarmoise-is-here

overjoyed - we survived

avatar

◆ Manuscrits : 370
◆ Arrivé(e) le : 28/08/2015
◆ Âge : 34 ans
◆ Assoc. des Victimes : membre à temps plein
◆ Métier : Propriétaire et professeur à Shoes, une école de danse classique
◆ Points : 92
◆ DC : Jesse, Désirée, Jonathan & Jacob
◆ Avatar : Zoe Saldana


Sujet: Re: Est ce que tout va bien ? - Feat RubyDim 7 Aoû - 16:09

Les cauchemars n’étaient pas revenus cette fois-ci. Après la découverte du corps de Mary Wilson dans les bois, Ruby avait été incapable de dormir pendant des jours sans être réveillée par la voix glacée du Poète. Ce bourreau invisible qui lui disait d’écrire, et encore écrire. Mais pas cette fois-ci. Cette fois-ci, Adam était en vie. La professeur de danse avait songé à lui rendre visite plusieurs fois à l’hôpital, mais lorsqu’elle avait vu dans les journaux une photo d’Adam en train de serrer la main du maire, elle s’était dit que c’était une mauvaise idée. Elle ne voulait absolument pas que les journalistes s’emparent de ce genre de cliché, deux victimes du Poète ensemble, non. Adam avait besoin de repos, pas de devenir une publicité ambulant. La brune s’était donc contentée de lui envoyer un joli bouquet de rose blanches avec son numéro de téléphone sur une carte, si jamais il désirait parler à quelqu'un qui était en mesure de comprendre ce qu'il avait vécu. Dieu savait que Ruby aurait bien voulu un visage amical quand elle-meme avait été à l’hôpital, mais rien, rien d’autre que des mines et des visages déprimés et des gens qui posaient toujours les mêmes questions impersonnelles et sans absolument aucune saveur. Il n’avait pas besoin de ça, pas maintenant. Et elle de quoi avait-elle besoin ? Ruby fréquentait de plus en plus la salle de sport et plus particulièrement le meme punching-ball, sans David son professeur, parce qu’elle avait besoin de laisser évacuer sa rage. Car rien ne se passait, rien ne changeait, ce fou furieux était toujours dehors, en liberté, dans leur ville, et qu’elle ne pouvait absolument rien faire. Parce qu’elle ne se souvenait de rien de précieux.

Elle avait essayé, fouillé dans les tréfonds de sa mémoire, mais rien, rien ne lui revenait. Et rien ne se passait. C’était à s’en rendre malade. La seule chose qui la poussai à continuer, c’était les cours de danse qui avait reprit, se tenir au milieu de ses élèves l’aidait à se concentrer plus qu’autre chose. Les trémolos de la musique, l’odeur du parquet, les muscles qui se tendait et les os qui craquaient parfois… elle n’avait besoin de rien d’autre que ça pour se sentir bien, pour se sentir en sécurité, pour retrouver un semblant de vie. Les élèves s’étaient faites moins nombreuses à cette rentrée mais qu’est-ce que Ruby pouvait y faire ? Pour celles qui étaient revenues à Shoes, elle avait un sourire et des nouvelles chorégraphies élaborées au sein de son esprit et perfectionner dans son salon au son des grands maitres comme Debussy ou Schubert. La leçon du jour venait de finir, c’était l’avant dernière classe de la journée et Ruby applaudit ses élèves comme elle le faisait toujours et leur souhaita à toutes, en langage des signes une bonne soirée. Ruby allait se tourner vers la chaine hi-fi pour couper la musique quand elle aperçu un visage familier. La brune fronça les sourcils face au lieutenant Sarmoise, bien connue dans une ville aussi petite que Fairhope. Ruby avait la désagréable sensation de connaitre tout le commissariat de la ville, ce qui devait sans doute entre vrai. Ruby haussa les épaules, la présence de l'autre femme dans son sanctuaire la mettant tout de suite sur la défensive.

Elle prit le temps de couper la musique, comme elle comptait le faire depuis le début et au passage elle récupéra son ardoise sur laquelle elle écrivit rapidement.

Bonjour lieutenant. Je suis muette pas sourde, vous n’avez pas besoin d’articuler vous savez ?  Ce n’était guère le genre de Ruby d’être autre chose que courtoise et polie, mais elle semblait être arrivée à bout. À bout de sa propre gentillesse et surtout à bout de sa propre patience. C’était sa vie et celles d’Adam et tant d’autres qui avaient ruiné, qui se souciait de savoir si elle allait bien. Je suppose que vous n’êtes pas juste là pour une visite de routine… vous avez du nouveau ?

_________________
"Nine times out of ten, I'm in my feelings... But ten times out of nine, I'm only human, Tell me, what did I do wrong?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t281-turn-a-girl-into-a-swan-and-she-will-drown


avatar

◆ Manuscrits : 3799
◆ Arrivé(e) le : 03/09/2015
◆ Âge : 28 ans
◆ Métier : Lieutenant de police
◆ Points : 4042
◆ DC : Sacha
◆ Avatar : Kate Mara


Sujet: Re: Est ce que tout va bien ? - Feat RubyMer 17 Aoû - 17:54

Est ce que tout va bien ?

◆ Feat Ruby ◆


La course était toujours lancée, et le rythme était toujours plus ou moins haletant, mais elle ressemblait à une course sans fin, comme si la ligne d'arrivée était toujours plus loin repoussée de façon inéluctable, à chaque fois qu'une nouvelle victime survenait. Je me retournais donc de temps à autres vers les anciennes victimes connues, ou alors leurs proches pour savoir si cela allait pour eux, si les cauchemars ne revenaient pas, si la peur de mourir ne revenait pas les hanter, comme si je faisais cela pour me donner bonne conscience alors que le Poète court encore et toujours. Je devrais me dire que ça ne sert à rien d'agir de la sorte, que le tueur finira bien par faire une erreur, qu'il se décidera à tuer en dehors de l'état et que cette affaire sur laquelle je suis depuis des années finissent pas complètement m'échapper devenant une affaire d'état et pas juste locale. On ne peut pas dire que je la maîtrise totalement cependant, sinon, elle serait plus avancée, elle serait peut être sur le point d'être bouclée, mais pour le moment, ce n'est clairement pas le cas, pas du tout même et c'est ce qui ne me plait pas. Mais je ne suis pas faiseuse de miracles. Si je le pouvais, je le trouverais moi-même et je lui ferais mordre la poussière de mes mains quitte à devenir en quelques sortes la méchante de l'histoire, mais je pourrais plaider la légitime défense. Dans mes rêves les plus fous, enfin, peut être que je devrais parler de cauchemars, je l'ai déjà tué de nombreuses fois, pour moi, c'est un homme au visage trouble, je crois qu'il n'a été qu'une seule fois une femme, comme si cette possibilité était impossible ou presque, mais jusqu'à présent, si la logique voudrait que ce soit un homme, rien n'indique que ce n'est pas une femme. Mais les indices sont si rares, impossible de le vérifier pour le moment malheureusement. Aujourd'hui donc, j'avais décidé d'aller retrouver Ruby pour parler un peu des derniers événements survenus sur la ville. Après un cours, pour que ces élèves ne soient aucunement gênées par ma présence, c'était toujours mieux, surtout que je ne venais pas pour l'interroger ou quoique ce soit, mais avant tout pour prendre de ces nouvelles, parce que c'était le rôle que je m'étais donnée avec elle, comme avec d'autres comme si c'était mon obligation alors qu'au final, rien ne m'y obligeait. Mais parfois, je mettais facilement les pieds dans le plat, comme le fait de bien articuler. Pour moi, dans ma tête, elle est sourde et muette mais ce n'est pas le cas, un détail que je ne devrais pas oublier. Mais il y a tellement de choses que je dois retenir, que c'est un détail que je n'imprime pas tout le temps et là, je l'ai bien vu dans son regard. Rien qu'en me voyant venir, déjà, je vois que ça ne lui plait pas, elle est immédiatement sur la défensive, parce que c'est une réaction humaine, normale. Je lui souriais, je voulais vraiment être gentille avec elle, et contrairement à ce qu'elle pensait, c'était une visite de routine, en dehors presque du cadre du travail, même si finalement, ça ne l'était jamais. Même si j'étais là en tant que civile, sur mon front était marqué un écriteau avec écrit lieutenant Sarmoise. Elle me posa la question d'ailleurs, enfin, elle me l'écrivit puisqu'elle ne pouvait pas parler. Je n'avais pas vraiment de nouveaux éléments malheureusement.

" Excusez moi, je n'ai pas tellement de nouveaux éléments malheureusement. Vous avez du regarder un peu ce que la presse à pu dire à propos du Poète, n'est ce pas ? Alors, je venais prendre de vos nouvelles, la rentrée s'est bien passée ? Vos élèves sont agréables ? "

Je ne savais pas trop comment elle allait prendre ces questions, mais elles étaient sincères envers elle, je n'avais pas l'intention de m'immiscer dans sa vie, ni rien qui allait dans ce sens là, juste prendre de ces nouvelles pour savoir si le Poète ne lui avait pas fait perdre pied comme à certains ou certaines.


 


_________________


Shandra O. SarmoiseLieutenant de Police
Je suis ici depuis mon enfance, et je vois bien que ma ville autrefois calme, n'est plus le même havre de paix qu'autrefois. La faute à ce poète de malheur. Serais-je celle qui réussira à lui mettre la main dessus ? Je ne sais pas, mais j'ai déjà passé trois ans de ma vie à lui courir après, je suis prête à faire encore bien plus même si cela doit me ronger jusqu'à l'os.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t299-shandra-olivia-sarmoise-is-here

overjoyed - we survived

avatar

◆ Manuscrits : 370
◆ Arrivé(e) le : 28/08/2015
◆ Âge : 34 ans
◆ Assoc. des Victimes : membre à temps plein
◆ Métier : Propriétaire et professeur à Shoes, une école de danse classique
◆ Points : 92
◆ DC : Jesse, Désirée, Jonathan & Jacob
◆ Avatar : Zoe Saldana


Sujet: Re: Est ce que tout va bien ? - Feat RubyDim 28 Aoû - 14:21

Ruby avait besoin de réponses, besoin de savoir ce salopard derrière les barreaux. C’était la seule raison qui l’avait poussée à rester à Fairhope quand tant lui avait de fuir. Ses parents, les premiers, lui avaient fait remarquer qu’elle pouvait ouvrir un studio de danse n’importe où, retourner à New York meme et refaire sa vie tranquillement là bas et profiter de sa réputation de danseuse étoile d’antan. Mais non, malgré les cauchemars incessants et son refus d’être suivie par un psychologue, la brune avait persévéré et avait continué d’appeler Fairhope sa maison. Alors que Fairhope lui avait faux bond à maintes reprises, lui avait craché au visage et lui avait pris trois ans de sa vie, Ruby était restée. Parce qu’elle refusait d’être celle qu’il avait brisée, elle refusait d’être celle qui avait été trop faible et qui avait fini par fuir parce qu’elle était incapable de supporter la pression. Non, ça ne saurait tout simplement pas elle. Alors elle était restée à Fairhope, continuer de danser et surtout, elle avait continué de se battre. Elle n’attendait pas de médaille ou de reconnaissance et surtout elle ne s’attendait pas vraiment à ce que les gens autour d’elle comprenne son choix. Surtout pas quelqu’un comme Shandra en face d’elle qui s’excusait et qui prenait de ses nouvelles. Si Ruby avait pu rire, pas de doute qu’elle l’aurait fait et qu’elle aurait eu un air froid pour l’agent de police avant de passer à autre chose. La brune se contenta de la fixer avec une incompréhension apparente. Était-ce vraiment le moment pour des conversations polies. Ruby poussa un soupir et s’emparant une nouvelle fois de son ardoise, elle y inscrivit rapidement les mots suivants.

Oui j’ai vu les news. Une victime de plus visiblement, et un homme bien. Dans la mairie en plus, je me demande comment la police a fait pour manquer ça. Adam était quelqu’un de bien, Ruby était bien placée pour le dire vu les quelques échanges qu’elle avait eu avec le blond. Il ne méritait certainement pas d’être traité de la sorte ou d’être élevé au rang de victime. Surtout pas de parader de cette façon, Ruby savait très bien ce qui allait se passer, après les questions incessantes de la police, il y aurait les journalistes et ensuite les curieux. Adam ne serait plus jamais vraiment tranquille et c’était ça qui la peinait le plus. Elle aurait préféré que Shandra arrive avec des nouvelles questions sur l’affaire, comme lui demander comment le Poète avait fait pour rentrer par effraction dans sa demeure sans se faire repérer par qui que ce soit y compris ses voisins, comment il avait fait pour la rendre amorphe et l’attacher à une chaise… Ruby aurait largement préféré une visite professionnelle, plutôt que ça. La douceur dont faisait preuve Shandra ne l’atteignait plus, car dans le fond, Ruby s’en était éloignée, ça ne lui convenait plus, ce n’était pas ça qu’il lui fallait à présent.

Lieutenant, nous ne sommes pas amies. se sentit-elle obligée d’écrire, désirant mettre une certaine distance entre elle et Shandra. Meme si les intentions de l’autre brune étaient plus que louables, Ruby ne voulait pas qu’on la console, elle n’avait jamais demandé à personne de le faire, ce qu’elle voulait aujourd’hui, et plus que tout, c’était des réponses. Si vous êtes venues ici pour récolter des nouveaux indices, vous êtes la mauvaise adresse. J’ai déjà dit tout ce que je savais à la police à propos de cette nuit là. Et pourtant, elle avait fouillé dans les tréfonds de ses propres souvenirs, à la recherche du moindre indice utile mais non, rien du tout.

_________________
"Nine times out of ten, I'm in my feelings... But ten times out of nine, I'm only human, Tell me, what did I do wrong?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t281-turn-a-girl-into-a-swan-and-she-will-drown


avatar

◆ Manuscrits : 3799
◆ Arrivé(e) le : 03/09/2015
◆ Âge : 28 ans
◆ Métier : Lieutenant de police
◆ Points : 4042
◆ DC : Sacha
◆ Avatar : Kate Mara


Sujet: Re: Est ce que tout va bien ? - Feat RubyJeu 22 Sep - 16:22

Est ce que tout va bien ?

◆ Feat Ruby ◆


Je le redoutais, au fond, je le savais, elle n'allait pas apprécié ma visite de courtoisie. Elle voulait du concret, elle voulait que je lui dise que le Poète était enfin enfermé, derrière les barreaux, pour qu'elle puisse enfin se sentir en sécurité dans la ville, mais je ne venais malheureusement, pas du tout pour cela, mais pour savoir si elle n'avait pas été trop chamboulée pour cette dernière histoire. C'était mon job de venir voir comment les anciennes victimes, ou les proches des anciennes victimes allaient, mais pour miss Swann, ce n'était pas une nécessité. La muette avait du caractère, et ma présence ne lui revenait pas. Il faut dire que je suis jusqu'à présent synonyme de mauvais souvenirs, et aucunement de bonnes nouvelles pour elle. Elle devrait pourtant s'estimer heureuse, elle n'était pas morte, tout comme Adam d'ailleurs parce que nous avions été là à temps pour ce dernier. En même temps, la pièce était bondée alors nous ne pouvions pas le manquer. Mais Ruby ma fit comprendre que je n'étais pas la bienvenue ici, pour simplement prendre de ces nouvelles en tout cas. La prochaine fois, je lui téléphonerais, mais elle risquerait de le prendre encore plus mal, je le crains puisqu'elle ne pouvait pas parler. Je ne sais pas comment elle m'aurait dit les choses là, maintenant, si elle pouvait le faire, mais nul doute que le ton serait mauvais envers moi, accusateur aussi, ironique peut être. Elle ne m'aimait pas, et elle n'avait pas envie que je sois là. Elle me dévisagerait tellement si jamais je venais m'inscrire à un de ces cours que ça pourrait créer un malaise chez les autres assurément. Pourtant, Ruby était une battante, je l'avais bien vu, elle continuait sa vie comme si rien ne s'était passé ou presque alors que j'en connais certains qui n'ont pas tenu le choc, mais pas elle, non. Elle prend donc son ardoise, et ces propos sont rudes, je préfère les lire que les entendre sortir de sa bouche, mais l'effet est le même, ou presque. Est ce qu'elle connaissait Adam ? Possible, je ne me souviens pas s'ils avaient un quelconque lien, mais il était assez connu en ville, avec son bar et tout. Enfin, je ne devrais pas parler au passé de lui, puisque comme elle, il avait réussi à échapper au Poète, parce que dans ce dernier cas, il avait bien voulu le laisser en vie, se jouant de nous. Il se pensait tout puissant, malin, mais il finira bien par faire une erreur. Mais là, avec une victime dans la mairie, il nous avait mis un sacré coup, que la jeune femme devant moi ne manquait pas de me rappeler avant de me dire que nous n'étions pas amies, non. Je ne faisais pas cela par amitié pourtant, je ne faisais que mon devoir de lieutenant s'occupant de l'affaire pour aller voir un peu tout le monde. Elle ne serait pas la seule que je viendrais voir, et certains m'accueilleront bien, d'autres comme elle avec une froideur à faire pâlir le plus beau des soleils d'été. Mais je m'y attendais. Je n'allais pas m'éterniser du coup, parce que ça n'apporterait rien du tout, pour elle, comme pour moi.

" Je ne suis pas là pour cela Miss Swann. Je ne fais que mon travail pour savoir si vous allez bien, mais de toute évidence, je me suis fourvoyée sur votre cas. Je sais très bien que nous ne sommes pas amies, mais si jamais vous avez besoin de quoique ce soit, n'hésitez pas. Je suis tout le temps disponible si jamais vous avez besoin d'aide. Je ne vais pas vous importuner plus que cela cependant. Bonne fin de journée. "

Ce n'était pas une perte de temps même si ça y ressemblait un peu à vrai dire, mais je devais savoir si les anciennes victimes ou les proches de celles-ci allaient bien. J'en connais qui déprime mais Ruby n'est pas faite de ce bois là, bien au contraire. Si elle avait à recroiser la route du Poète, elle pourrait encore lui survivre, c'est une dure à cuire.

 


_________________


Shandra O. SarmoiseLieutenant de Police
Je suis ici depuis mon enfance, et je vois bien que ma ville autrefois calme, n'est plus le même havre de paix qu'autrefois. La faute à ce poète de malheur. Serais-je celle qui réussira à lui mettre la main dessus ? Je ne sais pas, mais j'ai déjà passé trois ans de ma vie à lui courir après, je suis prête à faire encore bien plus même si cela doit me ronger jusqu'à l'os.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t299-shandra-olivia-sarmoise-is-here
 

Est ce que tout va bien ? - Feat Ruby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pourquoi modérer alors que tout va bien?
» J'aimerai pouvoir dire que tout va bien... [JUAN]
» Tout, vous saurez tout, vous saurez tout sur le DK
» Vous connaissez la blague du chinois qui manges des nems ?
» Petite(s) citation(s)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: the city that we loved :: fairhope avenue-