AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 i slithered here from eden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

fonda - lost in the fire

avatar

◆ Manuscrits : 6416
◆ Arrivé(e) le : 15/03/2015
◆ Âge : 32 ans
◆ Décédé le : 3 Mars 2016, suite à une altercation avec les forces de police
◆ Métier : ancien biographe et parolier puis secrétaire
◆ Points : 720
◆ DC : Adam,Pete,Micha & Tutur
◆ Avatar : Tree Pace


Sujet: i slithered here from edenDim 12 Avr - 21:11

tobias henri clyne

◆ no grave can hold my body down,
i'll crawl home to her ◆



◆ 21/06/83 - 31 ans
◆ En ville depuis 10 ans
◆ Américain
◆ Secrétaire dans un cabinet d'avocat
◆ Célibataire
◆ Hétéro
◆ Bad Blood
◆ Lee Pace

entre les lignes

L'affaire : Cette affaire l'a détruit. Il a perdu la seule chose qui lui permettait encore de respirer sans que l'air ne vienne subitement embraser ses poumons à chaque inspiration. Il a perdu son oxygène. Il a perdu sa petite soeur, Laurel, troisième victime tuée par le Poète. C'est lui qui l'a trouvée. C'est même lui qu'on a accusé avant de réaliser qu'il ne pouvait pas être le tueur tant recherché, les meurtres continuant de se multiplier alors qu'il se trouvait encore derrière les barreaux. Tobias a été libéré, mais chaque souffle est une prison depuis que sa soeur n'est plus là.

Caractère : Impulsif, Tobias prend la mouche très facilement. Oui, même s'il a l'air plutôt calme d'ordinaire, il ne vaut mieux pas l'énerver sans quoi il risquerait de se braquer et de partir en claquant la porte, la colère bouillonnant dans ses veines au point de lui faire oublier tout le reste. Sanguin, Tobias n'est pas violent pour autant ; en tout cas rarement vis-à-vis des autres, et il faudrait vraiment le pousser dans ses retranchements pour réussir à lui faire perdre la raison et le contraindre à en venir aux mains. Il serait plutôt du genre à attendre le bon moment pour agir. Après tout, la vengeance est un plat qui se mange froid, pas vrai ? Et Tobias aurait plutôt tendance à la servir glacée... Quoi qu'il en soit, son mètre quatre-vingt seize en a toujours dissuadé plus d'un et il est tout de même bien rare que le jeune homme trouve un adversaire à sa taille.

Au-delà de sa susceptibilité assez évidente, il est difficile de cerner Tobias. Sa soeur était certainement la seule personne à être parvenue à percer le mystère qui entoure le trentenaire. Elle l'a connu aussi doux, tendre, et attentionné que curieux et possessif. Attentif aux moindres besoins de sa soeur, la lycéenne ne côtoyait personne d'aussi présent et généreux que Tobias, même si elle savait qu'elle était simplement l'exception qui servait à confirmer la règle. Mais par dessus tout, Laurel put se rendre compte à quel point son frère avait besoin qu'on lui impose certaines limites, et elle s'apprêtait enfin à comprendre pourquoi...

À savoir : Avant de devenir le visage du tueur pendant près d'un an, Tobias était biographe et parolier — Certaines de ses chansons ont rencontré un franc succès et les gens ne se doutent pas une seule seconde qu'ils continuent d'entonner des textes écrits par celui qu'on pensait coupable — Il n'a pas prononcé un seul mot depuis le début de sa détention jusqu'à sa sortie de prison — Il ne vit plus que pour récupérer les pièces à convictions qui ont été trouvées chez lui durant une perquisition, le journal intime de sa soeur en faisant partie — Il angoisse à l'idée d'oublier le parfum de sa soeur — Il continue de vivre comme si elle n'était pas morte afin de ne pas perdre la raison — Il n'a plus rien écrit ni réussi à verser la moindre larme depuis qu'il a retrouvé le corps de sa soeur —  Le monde entier est au courant de la nature incestueuse de la relation que Tobias entretenait avec sa soeur, et bien qu'à présent innocenté, bon nombre de gens le pensent encore à l'origine des meurtres de Fairhope.



derrière l'écran

Pseudo : on m'appelle bird. potterbird.  bg
Âge : 22 printemps.
Déjà un compte ici ? : un petit Adam et un grand Peter mais Tobias est mon compte principal.
Code du règlement : OK.
Où avez-vous connu le forum ? : dans ma tête, une nuit vers 3h du matin.
Un commentaire ? :  blaz

© potterbird
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t83-i-slithered-here-from-eden http://potterbird.livejournal.com

fonda - lost in the fire

avatar

◆ Manuscrits : 6416
◆ Arrivé(e) le : 15/03/2015
◆ Âge : 32 ans
◆ Décédé le : 3 Mars 2016, suite à une altercation avec les forces de police
◆ Métier : ancien biographe et parolier puis secrétaire
◆ Points : 720
◆ DC : Adam,Pete,Micha & Tutur
◆ Avatar : Tree Pace


Sujet: Re: i slithered here from edenDim 12 Avr - 21:16

once upon a book

◆ heaven and hell were words to me ◆


« Accusé, levez-vous. »

Pourtant il aurait aimé ne plus avoir à le faire. Se tenir debout lui donnait la nausée, entouré de toute cette foule venue assister au procès du soi-disant tueur en série qui sévissait en ville depuis près d'un an. Mais Tobias n'avait rien d'un poète. Il n'était ni beau ni charmant, les chansons ou les biographies qu'il avait eu l'occasion d'écrire au cours de sa misérable vie n'étaient pas des chef-d'oeuvres. Il avait simplement eu le malheur d'avoir le profil du parfait coupable. Grand, fort, ses regards froids glaçant les trois quarts de l'audience, il suffisait qu'il entre dans une pièce pour que le silence se fasse, sa seule présence en intimidant plus d'un. Il s'était trouvé au mauvais endroit au mauvais moment et se tenait maintenant sur ses deux pieds, les poignets menottés dans le dos.

La sentence allait tomber mais Tobias n'écoutait pas. Il était sourd depuis qu'elle était partie. Chaque son semblait lointain, distant, des échos que son esprit devait sûrement inventer et qui n'existaient pas. Plus rien n'était réel depuis qu'elle avait offert son dernier souffle au reste des mortels qui continuaient de polluer cette maudite planète. Il était devenu aveugle depuis qu'elle ne respirait plus. Les couleurs paraissaient cruellement pales, les peintures s'étaient craquelées et les souvenirs s'étaient ternis. Plus rien n'avait de sens depuis qu'on avait arraché Laurel à la vie. La peau de Tobias ne parvenait même plus à faire la différence entre ce qui était autrefois délicat ou rêche, ses papilles engourdies ne reconnaissaient plus le goût sucré du miel à l'acidité d'un fruit, une seule saveur amer occupant désormais sa bouche.

Laurel était morte, et avec elle, tout un monde avait été détruit.

Tobias attendait sagement qu'on le condamne, le regard rivé quelque part vers l'horizon qui n'existait plus, qu'il ne pouvait pas voir entre les quatre murs de cette salle d’audience, qu’il ne s’autorisait même pas à imaginer depuis que tout était fini. Il aurait voulu la retrouver ne serait-ce qu'un instant, la tenir dans ses bras encore une fois. Juste une fois de plus, pour s’imprégner de son parfum et laisser le dessin de ses lèvres envahir son esprit. C’était lui qui avait trouvé son corps en rentrant au milieu de la nuit, les traits de son visage encore marqués par la colère qui l'avait animé quelques heures auparavant. Il avait hurlé en la voyant ainsi, trop légèrement vêtue et la déchirure encore luisante près de ses clavicules. Il s'était laissé tomber à genoux près de son lit sans oser la toucher avant de la prendre contre lui, la soulevant pour la porter à l'autre bout de la ville, vers la plage, là où la mer pourrait la dévorer pour qu'elle repose en paix. Mais on l'avait vu arpenter les rues de Fairhope avec un cadavre entre les bras et on avait tenté de l'arrêter. Non. Non, Tobias devait déposer le corps de sa petite soeur sur le sable, là où on ne pourrait plus jamais l’approcher sans craindre d’être englouti par les vagues. Il avait essayé de protéger ce qu’il restait de Laurel, refusant de la laisser partir entre les mains d’un autre ou de la confier aux autorités.

Mais Tobias avait échoué et son refus d'obtempérer l'avait mené jusqu’ici, face aux jurés, aux inconnus, aux caméras qui enregistraient la moindre de ses réactions pour les diffuser sur les écrans de la nation. On avait établit toutes les preuves de sa culpabilité, prouvant qu'il était à l'origine de ce meurtre et sans doute aussi des précédents avec une facilité déconcertante. On avait même lu des passages du journal intime de Laurel sans se douter un instant que son aîné découvraient ces mots lui aussi.

Je crois que Tobias m'aime trop. Je crois qu'il ne se rend pas vraiment compte de ce qu'on fait. Tant pis. Je lui pardonne.

Je ne sais pas si je devrais lui dire. J'ai peur de sa réaction. J'ai peur de savoir exactement ce qu'il pourrait faire. Mais quoi qu'il arrive, je sais que je lui pardonnerai. Je lui pardonnerai toujours.

Il avait essayé de leur expliquer, de leur dire qu'ils s'aimaient et que sa présence entre les bras de sa jeune soeur avait toujours été consentie, mais personne n'avait voulu l'entendre. Tant pis. Laurel l'avait pardonné ; elle l'avait même écrit une dernière fois avant de mourir.

« Tobias Henri Clyne, vous êtes condamné à la réclusion à perpétuité pour le meurtre de Laurel Julia Clyne… »

Un coup de marteau sur le bois pour enfoncer l'épine un peu plus profondément dans la chair de Tobias, pour sceller son destin de manière ferme et définitive. Un ultime regard vers la foule en espérant la voir apparaitre une dernière fois pour l'entendre murmurer que tout irait pour le mieux, qu'il n'avait pas à s'en faire. Qu'elle reposait en paix en attendant qu'il la rejoigne.

Mais Laurel n'était plus là, et le monde de Tobias avait péri avec elle. Il n'avait plus aucune raison d'être libre. Plus aucune raison d'être encore debout.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t83-i-slithered-here-from-eden http://potterbird.livejournal.com

fonda - lost in the fire

avatar

◆ Manuscrits : 6416
◆ Arrivé(e) le : 15/03/2015
◆ Âge : 32 ans
◆ Décédé le : 3 Mars 2016, suite à une altercation avec les forces de police
◆ Métier : ancien biographe et parolier puis secrétaire
◆ Points : 720
◆ DC : Adam,Pete,Micha & Tutur
◆ Avatar : Tree Pace


Sujet: Re: i slithered here from edenLun 13 Avr - 10:33

congratulations !



Félicitations, te voilà officiellement validé(e) ! Tu vas donc pouvoir déambuler dans les rues de la ville comme bon te semble. Sauf si tu crains de tomber sur une plume particulièrement... Inspirée.

Mais puisque tu respires encore, il est temps de t'occuper de toute la paperasse un peu ennuyeuse auprès des autorités locales. Ainsi, tu peux commencer par recenser ton métier avant de te trouver un logement.

Tu peux ensuite ouvrir ton répertoire afin de créer des liens avec les autres personnages ou poster dans les demandes de rp pour te trouver un premier partenaire de jeu.

Dans tous les cas, le staff reste à ta disposition pour la moindre question et te souhaite de passer d'agréables moments sur le forum.

N'oublie pas de rester sur tes gardes... Sait-on jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t83-i-slithered-here-from-eden http://potterbird.livejournal.com
 

i slithered here from eden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nouvelles figurines EDEN
» [Overture d'un commerce] L'Etal d'Eden
» Eden
» Eden - Erreur sur la carte du Green Mamushi
» Soirée initiation EDEN au club

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: get ourselves back home :: manuscrits :: romans publiés-