AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 _ Hunt or be hunted _

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité


 Invité


Sujet: _ Hunt or be hunted _Lun 13 Avr - 14:37

William C. Rither

◆ In this world, You kill or you die. ◆



◆ 26/11/1980 - 34 ans
◆ En ville depuis 9 ans
◆ Américaine, avec une lointaine origine anglaise.
◆ Lieutenant
◆ Célibataire.
◆ Hétérosexuel
◆ These Streets
◆ Matthew Bomer

entre les lignes

L'affaire : Cette affaire, il l’a prend comme une défaite personnelle. Chercher de nouvelles pistes à n’en plus finir, pour boucler cet odieux personnage ; et encore odieux est bien trop beau comme mot. Crétin irait mieux. Une affaire sale, très sale ; s’y intéresser, c’est s’enfoncer un peu plus dans le purin. William y est jusqu’au cou, il y tient réellement à le retrouver ce tueur. Par intérêt personnel, et parce que tuer c’est un acte inhumain.
C’est même certain pour Will, ce tueur sera traqué, pourchassé, jusqu’à ce qu’il soit déniché, jusqu’à ce qu’il soit derrière les barreaux… ou même les quatre pieds sous-terre – et ceci Will y veillera personnellement. Bien que William ne sache vraiment pas comment il réagira quand il se trouvera en face de celui qui fait la une du journal local, il sera probablement tenté de lui en mettre une.

Caractère : On dit de William que c’est une personne intrépide, sans pour autant avoir les yeux plus gros que le ventre. Il a fixé des limites et tâchera de ne pas les dépasser. C’est une personne très ouverte aux autres, qui aura tendance à ouvrir des discutions diverses et variées qui n’ont plus de fins, même avec un parfait inconnu. De cette même façon, il est très attentif aux autres – sans pour autant devenir leur psychologue attitré d’office –  et prêtera main forte à ses amis s’ils le lui demandent.  Cette facette de son caractère le rend légèrement jaloux : il aura tendance à ne pas supporter qu’on le mette de côté au détriment d’une autre personne, du côté amical comme du côté amoureux. Lorsque quelque chose lui déplait, il n’hésitera jamais à gueuler un bon coup afin que tout le monde le sache. De nature franche, il balancera les quatre vérités aux personnes qu’il n’aime pas – de toute façon si Will ne vous aime pas, ce ne sera pas dur à remarquer – quitte à s’attirer des ennuis… ou une tarte selon des cas de figure.
William est aussi une personne qui a du mal à ressentir les sentiments que les autres peuvent lui porter – mis à part la haine qui se lit dans le regard. Que ce soit amical où même amoureux, il ne verra pas les « signes » qu’on lui adresse. Il le remarquera si l’autre fait vraiment un très gros signe clairement visible par toutes les personnes présentes autour d’eux ; un peu comme quand vous faites un signe de la main à une personne et que cette dernière ne vous remarque pas, vous devez alors faire des gestes exagérés (quand ce n’est pas sautiller sur place !) pour vous faire remarquer ; eh bien William c’est exactement cette personne mais du côté relationnel.

À savoir : › C’est ce faire passer pour un gros gourmand et rien d’autre, mais William est accro au chocolat ; et il peut sans aucun problème finir un lot de trois tablettes de chocolat simplement pour son petit déjeuner.
› Il est gaucher, mais on lui a toujours dit qu’il avait une belle écriture ; ou du moins qu’elle était lisible et compréhensible facilement.
› Sa fille, Sophia est la personne qu’il aime le plus au monde, et ne pas pouvoir la voir en rentrant chez soit le soir lui pèse.  
› Il n’aime pas rester sur place sans rien faire, il cherchera toujours une occupation à faire. Vraiment rester assis sans rien faire à part gober les mouches sur un bureau ce n’est pas fait pour lui.
› Lorsqu’il se concentre sur quelque chose, ou lorsqu’il essaye de comprendre quelque chose il mâchouille les capuchons de ses stylos. De cette façon, il ne sort jamais sans avoir un stylo sur lui.
› Son rêve est d’avoir un poney, ce genre de petit poney malin comme les lutins, mais aussi sympathique qu’adorable. Mais ce ne sera qu’un rêve, du moins pour le moment.
› Une cicatrice sur son avant-bras droit ; souvenir d’une chute dans un escalier métallique un jour de pluie lorsqu’il avait sept ans.
› N’est pas du genre à parler de sa vie privée, d’ailleurs très peu savent qu’il est père d’un petite fille de huit ans.



derrière l'écran

Pseudo : Contry, mais si vous préférez, mon prénom c'est Camille  hihi
Âge : Il est composé de deux chiffres.
Déjà un compte ici ? : Nop, c'est le premier  What a Face
Code du règlement : OK by Tobias.
Où avez-vous connu le forum ? : Sur un top-site
Un commentaire ? : Mais c'est qu'il a l'air juste super génial ce forum  brille Un concept du ouf, j'ai hâte de voir ce que ça donne  run

©️ potterbird
Revenir en haut Aller en bas

Invité


 Invité


Sujet: Re: _ Hunt or be hunted _Lun 13 Avr - 14:37

once upon a book

◆ Or you die and you kill. ◆


Un soir de novembre – le vingt-six pour être précis – dans un hôpital de la ville de Baltimore. C’est exactement ainsi que William Christian Rither vit le jour. Passant son enfance dans l’appartement familial situé à quelques minutes à peine du périphérique de la ville ; mais à cause de la circulation il fallait plus de trente minutes pour rejoindre le centre-ville pour faire simplement dix petits kilomètres.
William est le second enfant d’un couple qui avait la quarantaine lorsqu’il est né, son frère est son ainé de quinze ans.

Rajouter des détails sur son enfance, serait purement inutile. On dira simplement que William a connu une enfance heureuse, des parents aimants, un frère quasi-inexistant mais qui était un idole à copier lorsqu’il était petit – comme une grande majorité de petit frère face à leur grand frère, ces derniers étant pourtant parfois aussi bête que leurs pieds.



A ses dix-huit ans, William rencontra celle qui était à cette époque-là sa moitié, sa raison de vivre comme il disait. Elle s’appelait Anna, et tous les deux se nourrissaient d’un amour fou et naïf. Désirant terminer leurs études dans leur ville natale, William et Anna restèrent à Baltimore le temps d’obtenir leurs diplômes respectif. Will obtenu son diplôme un an avant celui d’Anna, et durant cette année-là, Will intégra la police fédérale de Baltimore en tant que simple officier.

L’année suivante, le jeune couple chercha une nouvelle habitation, plus éloignée de Baltimore, et même si possible dans un autre Etat que celui du Maryland. C’est ainsi qu’ils découvrirent la charmante et paisible petite ville de Fairhope, avec sa charmante petite maison située dans un quartier à proximité de la ville. William qui avait demandé sa mutation pour aller travailler dans cette petite ville, assura le gagne-pain du couple les deux premiers mois ; Anna trouva quant à elle un poste d’infirmière. Ils fêtèrent leur emménagement par l’arrivée d’un enfant onze moins après leur installation ; une charmante petite fille qu’ils nommèrent Sophia.
La vie était belle, et elle aurait pu continuer à l’être. Mais c’est fou ce qu’une vie peut vous réserver ! William sentait bien que sa relation avec Anna n’allait plus très bien, et il en souffrait. Et il a s’agit du premier meurtre pour déclencher tout. Anna qui déménage, emmenant avec elle Sophia. Oui, ce premier meurtre n’a fait que bouleverser la vie paisible et charmante de toute la communauté de Fairhope.



William travaillait sur ce premier meurtre, peu d’informations, peu d’indices, quelques interpellations mais qui finalement se révélaient être des non-coupables, il était dur d’arriver à quelque chose. Avec le deuxième meurtre même pas trois mois plus tard, William vit la vie de Fairhope changer. Mais d’un autre côté chacun se sent invulnérable ; ça arrive toujours aux autres. Oui, mais pas toujours. Soi-même, c’est les autres pour toutes les personnes autour de nous. Allez expliquer ça aux familles des victimes, probablement l’une des choses les plus dures.

Et en plus, c’est qu’il se faisait de plus en plus présent ce tueur ; au point qu’on pouvait l’appeler « sérial killer » maintenant. A cause de cet idiot, la mère de sa fille refusait que Sophia passe quelques temps chez son père. William comprenait, mais en même temps il était frustré ; certes, ce tueur s’en prenait à n’importe qui, mais il était là pour la protéger. Alors oui, ça frustrait de savoir qu’on ne pouvait voir sa fille qu’en allant dans la nouvelle ville où elle habitait désormais avec sa mère, et pour une journée à peine.
Il devenait vraiment urgent de trouver ce coupable, ce tueur. D’un point de vue commun à tous : faire revenir un semblant de sérénité et de sécurité dans la ville, car tuer des gens, c’était inhumain. Et aussi d’un point de vue personnel, certes c’est très égoïste, mais voir sa fille passe avant toute chose. Alors certes, William peut déménager, partir loin de cette satanée ville, mais il tient à retrouver celui qui est la cause de tout ça. Ce crétin de première !

William est devenu le lieutenant de la police il n’y a pas tout à fait un an. L’ancien aurait été muté, n’arrivant plus à supporter la pression sur ces meurtres. Un lâche, voilà ce qu’il était. William a été d’office choisi pour le remplacer. Et cette affaire est sa première préoccupation.



Mais d’un autre côté, il faut bien tenter d’avoir un semblant de vie, d’avoir un semblant de relation sociale. Et bien que le froid y soit pour quelque chose et le tueur pour beaucoup, le fait que peu de personnes traînent à l’extérieur n’aide pas spécialement. Et quand bien même on souhaite entamer une discussion avec autrui, il n’est pas rare de les voir partir rapidement. Les humains sont des froussards, depuis la nuit des temps ils cherchent à sauver leur peau. Et en quelque sorte c’est bien normal !

Ouais, cette ville, Fairhope, elle porte bien son nom, juste un espoir. C’est bien ce que tout le monde veut. Mais un espoir pour quoi ? Pour ne pas être la prochaine victime ? Pour retrouver ce crétin et faire en sorte qu’il ne puisse plus rien faire ? Ou bien tout ça à la fois ? William dirait qu’il est dans cette dernière partie ; faire la peau à ce crétin – où même le voir derrière les barreaux – et en même temps espérer ne pas être la prochaine cible de ce fou furieux. Quand on voit tout ce qu’il inflige, on a bien du mal à penser que quelqu’un aimerait connaître ces mêmes abominations.


Revenir en haut Aller en bas

fonda - lost in the fire

avatar

◆ Manuscrits : 6497
◆ Arrivé(e) le : 15/03/2015
◆ Âge : 32 ans
◆ Décédé le : 3 Mars 2016, suite à une altercation avec les forces de police
◆ Métier : ancien biographe et parolier puis secrétaire
◆ Points : 720
◆ DC : Adam,Pete,Micha & Tutur
◆ Avatar : Tree Pace


Sujet: Re: _ Hunt or be hunted _Lun 13 Avr - 14:43

brille

Bienvenue par ici !!!! highfive
Tu m'excuseras, je vais baver un court instant sur Matt Bomer gaah

J'ai hâte de voir ce que ton perso va donner aussi feels
Si tu as la moindre question sur le contexte ou le fonctionnement du forum, n'hésite surtout pas !!

En attendant je te souhaite une rédaction inspirée!! Encore bienvenue heart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t83-i-slithered-here-from-eden http://potterbird.livejournal.com

Invité


 Invité


Sujet: Re: _ Hunt or be hunted _Lun 13 Avr - 15:19

Merci pour cet accueil brille
Ah, oui ; j'ai pas pu résister quand j'ai vu que Bomer était dispo' surtout que j'avais déjà ma petite idée de perso que Bomer allait pas mal dans le rôle What a Face

Pour le moment aucune question, mais si j'en ai une, je te ferais signe hiii
Revenir en haut Aller en bas

fonda - lost in the fire

avatar

◆ Manuscrits : 6497
◆ Arrivé(e) le : 15/03/2015
◆ Âge : 32 ans
◆ Décédé le : 3 Mars 2016, suite à une altercation avec les forces de police
◆ Métier : ancien biographe et parolier puis secrétaire
◆ Points : 720
◆ DC : Adam,Pete,Micha & Tutur
◆ Avatar : Tree Pace


Sujet: Re: _ Hunt or be hunted _Lun 13 Avr - 18:47

congratulations !



Félicitations, te voilà officiellement validé(e) ! Tu vas donc pouvoir déambuler dans les rues de la ville comme bon te semble. Sauf si tu crains de tomber sur une plume particulièrement... Inspirée.

Mais puisque tu respires encore, il est temps de t'occuper de toute la paperasse un peu ennuyeuse auprès des autorités locales. Ainsi, tu peux commencer par recenser ton métier avant de te trouver un logement.

Tu peux ensuite ouvrir ton répertoire afin de créer des liens avec les autres personnages ou poster dans les demandes de rp pour te trouver un premier partenaire de jeu.

Dans tous les cas, le staff reste à ta disposition pour la moindre question et te souhaite de passer d'agréables moments sur le forum.

N'oublie pas de rester sur tes gardes... Sait-on jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theworldwillreadyou.forumactif.org/t83-i-slithered-here-from-eden http://potterbird.livejournal.com
 

_ Hunt or be hunted _

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Darkew hunt 70
» [Jeux] PRIMEVAL HUNT le prochain gun shooting de SEGA.
» felinie hunt preci
» Hunt for Illidan Nouvelle série pour le mois de juillet
» Gablak Hunt [refusé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: in the den :: archives :: manuscrits abandonnés-